Glossaire

A

  • AB
  • Voir définition Assistant des bibliothèques

  • Abaissement d’échelon
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • ABES
  • Voir définition Agence bibliographique de l’enseignement supérieur

  • ABF
  • Voir définition Association des bibliothécaires de France

  • ABN
  • Voir définition Agence bibliographique nationale

  • AC
  • Voir définition Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques

  • Académie
  • L’académie est une circonscription scolaire et universitaire englobant plusieurs départements (dans la plupart des cas l’équivalent d’une région). Elle est dirigée par un recteur, qui représente l’échelon déconcentré des ministères chargés de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur au niveau de la région.

  • Accès au document
  • C.F. : Accès indirect – Accès semi-direct

    En bibliothèque on parle d’accès au document pour définir les manières dont un usager peut se procurer un document sur place ou à distance.
    Sur place, il existe 3 types d’accès au document :
    le libre accès permet aux lecteurs de choisir, en toute autonomie, leurs documents sur les rayons situés dans les espaces publics d’une bibliothèque ;
    l’accès semi-direct est le principe qui consiste à mettre à disposition des usagers des boîtiers ou pochettes vides, les engageant ainsi à récupérer le document auprès d’un personnel (utilisé fréquemment pour les CD, CD-Rom, DVD, etc.) ;
    l’accès indirect concerne les documents rangés en magasin ou dans la « Réserve ». L’usager doit faire une demande préalable avant de pouvoir consulter un document. En général cette demande se fait en remplissant un bulletin dont une souche restera en magasin à la place du livre.

    On appelle accès distant, un accès au contenu d’un document en ligne. Cet accès se fait via un catalogue (Gallica, par exemple), via une plateforme de livres numériques (Ebsco e-books, par exemple) ou via une base de donnée pour les articles de périodiques comme Factiva, par exemple.

     

  • Accès en ligne
  • Mode d’utilisation d’une ressource électronique stockée sur un support physique distant du lieu d’interrogation.

  • Accès indirect
  • Voir définition Accès au document

  • Accès semi-direct
  • Voir définition Accès au document

  • Accueil
  • 1. L’accueil est la réponse donnée par un organisme public à une demande d’information, d’écoute, de service ou d’assistance d’un usager. En bibliothèque, l’accueil se conçoit principalement en terme de contact et de relation humaine (directement, par téléphone ou avec une messagerie électronique).

    2. Par extension, l’accueil est le poste situé à proximité de l’entrée où les personnels sont chargés de renseigner, d’informer, d’orienter et d’inscrire les lecteurs.

  • Achevé d’imprimer
  • Terme lié: Colophon

    Mention, à la fin d’une publication, de la date exacte à laquelle l’impression du livre a été achevée. Permet également d’identifier l’imprimeur. A ne pas confondre avec la date du dépôt légal par exemple.

  • ACIM
  • Voir définition Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale

  • Acquisition
  • Action d’acquérir des documents, soit à titre onéreux (achat), soit à titre gratuit (échange, don, legs, dation, dépôt, dépôt légal). Concernant les acquisitions onéreuses de DVD, il faut acquérir les droits de consultation et/ou de prêt pour chaque DVD acheté et donc passer par des fournisseurs qui négocient, pour les établissements acheteurs, les droits d’utilisation avec les éditeurs.

  • Actes réglementaires
  • Voir définition Règlements

  • Activité
  • L’activité est la position normale d’un fonctionnaire. Elle peut s’exercer à temps complet ou à temps partiel, soit pour convenance personnelle (elle est alors soumise à autorisation du chef de service), soit de droit en cas de naissance ou d’adoption d’un enfant, de personne malade ou handicapée à charge. L’activité ouvre des droits à congés : congés annuels de détente, congés pour formation, congés pour activités syndicales, congés de maladie, congé de maternité ou d’adoption, etc.

  • ADBDP
  • Voir définition Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt

  • ADBGV
  • Voir définition Association des directeurs des bibliothèques municipales et intercommunales des grandes villes de France

  • ADBS
  • Voir définition Association des professionnels de l’information et de la documentation

  • ADBU
  • Voir définition Association des directeurs et des personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation

  • Addenda
  • Notes additionnelles à la fin d’un ouvrage.

  • ADDNB
  • Voir définition Association pour le développement des documents numériques en bibliothèques.

  • ADELC
  • Voir définition :  Association pour le développement de la librairie de création

  • Adjoint territorial du patrimoine
  • Les adjoints territoriaux du patrimoine appartiennent à un cadre d’emplois de la filière culturelle de catégorie C de la fonction publique territoriale. Ils peuvent occuper des emplois de magasiniers d’archives et de bibliothèques ou des emplois de surveillants de musées, de monuments historiques, de parcs et jardins, d’établissements d’enseignement culturel. Ce cadre d’emplois créé en décembre 2006 regroupe les précédents cadres d’ agent territorial du patrimoine et agent territorial qualifié du patrimoine.

  • Administration centrale
  • L’administration centrale de la France peut se définir comme « l’ ensemble des autorités qui forment le pouvoir exécutif et qui, à coté de leur rôle politique, exercent un rôle administratif, étant à la tête de l’administration du pays ». Pour exercer son action, l’État est organisé par ministères, dont chacun possède un dispositif centralisé – situé principalement à Paris – et des services déconcentrés (ou extérieurs) répartis au plan local. L’administration centrale d’un ministère se compose : du cabinet du ministre, de directions générales ou directions, de sous-directions, services, bureaux, auxquels s’ajoutent des services de contrôle et d’inspection.

  • ADRA
  • Voir : Association de Développement et de Recherche sur les Artothèques

  • Adresse bibliographique
  • Ensemble des indications du lieu d’édition du livre, du nom de l’ éditeur et de la date d’édition, éventuellement du lieu d’impression, du nom de l’imprimeur et de la date d’impression.

  • AENES
  • Voir définition Personnels AENES

  • AERES
  • Voir définition Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur

  • Affluences
  • Affluences est une application, compatible IPhone et Android, qui présente en temps réel le pourcentage d’occupation dans les bibliothèques ainsi que les prévisions d’affluence pour la journée. Avec cette application, les utilisateurs accèdent également à des informations pratiques : horaires d’ouverture, site internet, plan d’accès..
    Quelques exemples de bibliothèques proposant Affluences : Les Bibliothèques de l’université de Toulouse 1, de Clermont-Ferrand, la BnF, la BPI, Saint Barbe…

    http://affluences.org/

  • AFNOR
  • Voir définition Association française de normalisation

  • Agence bibliographique de l’enseignement supérieur
  • Synonyme : ABES

    L’ Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (ABES) est un établissement public national à caractère administratif implanté à Montpellier. L’ ABES est placée sous la tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur. Elle assure la gestion et le développement du Système universitaire de documentation (Sudoc). Elle recense et localise les fonds documentaires des bibliothèques de l’enseignement supérieur et veille à la normalisation du catalogage et de l’indexation. Elle gère, à partir du Sudoc, un module Supeb pour la fourniture de documents, une application de prêt entre bibliothèques et assure l’édition des produits dérivés. Elle apporte son concours aux établissements de l’enseignement supérieur dans le domaine de l’information bibliographique.
    L’ ABES gère également STAR, CALAMES et NUMES.
    Parmi les projets à l’horizon 2015, on peut citer le Système de gestion de Bibliothèque Mutualisé, le hub de métadonnées, ainsi qu’une base de connaissance nationale (BACON) dont l’objectif est de réaliser la mise en place d’un système national de signalement de la documentation électronique en lien avec le SGBM.

    Pour accéder à un historique complet des réalisations et missions de l’ABES depuis sa création en 1994, consulter la frise chronologique.

    Site web : http://www.abes.fr

  • Agence bibliographique nationale
  • Synonyme : ABN

    L’Agence bibliographique nationale (ABN) est l’un des services de la Bibliothèque nationale de France. Elle assure l’ensemble des missions scientifiques dans le domaine bibliographique, catalographique et de la distribution des produits bibliographiques. Elle veille à la cohérence des catalogues et à la qualité des produits bibliographiques et documentaires de la Bibliothèque nationale de France. Elle gère les fichiers d’autorité de la BnF, notamment les autorités RAMEAU. Elle est chargée de la normalisation documentaire et suit les programmes internationaux dans ce domaine. Elle est également responsable de la coordination du Dépôt légal, gère le Centre ISSN -France et le centre national RAMEAU.

  • Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur
  • Créée en mars 2007, l’ AERES est une autorité administrative indépendante (AAI) qui a pour mission l’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche (des établissements et des organismes, des unités de recherche, des formations et des diplômes). Sa création s’inscrit dans la dynamique qui a conduit à élargir l’autonomie des établissements d’enseignement supérieur. L’ AERES produit et rend public tous ses rapports d’évaluation accompagnés des observations de la structure évaluée. A été  remplacée en juillet 2013 par le Haut Conseil de l’ évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur.
    Site web : http://www.aeres-evaluation.fr/

  • Agence de mutualisation des universités et établissements d’enseignement supérieur et de recherche
  • Groupement d’intérêt public (GIP) regroupant plus de 170 membres, l’AMUE joue un rôle important dans la coopération entre les universités, les écoles d’ingénieur ou d’autres établissements de l’enseignement supérieur. Son expertise technique lui permet de contribuer à l’élaboration du système d’information des établissements membres et de mettre à la disposition une offre logicielle, a fortiori dans les différents domaines de la gestion. On peut ainsi citer les logiciels Apogée (scolarité) ou Harpège (ressources humaines).

  • Agence régionale de coopération
  • Synonyme : Agence régionale pour le livre – Structure régionale pour le livre

    Les agences régionales de coopération sont des structures, souvent de statut associatif et financées par des subventions croisées État – collectivités territoriales, qui ont pour vocation d’encourager en région la coopération entre bibliothèques, services d’archives et centres de documentation, et de participer aux actions régionales en faveur du livre et de la lecture.

    Quelques exemples : Livre et lecture en Bretagne, LR2L (Languedoc-Roussillon Livre et Lecture), le CRL (Centre régional des lettres) de Basse-Normandie, Interbibly (Agence de coopération entre les bibliothèques, services d’archives et de documentation) en Champagne-Ardennes. L’ensemble de ces structures est fédéré par la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL), dont le site web donne accès aux coordonnées de chaque agence ou centre régional.

  • Agence régionale pour le livre
  • Voir définition Agence régionale de coopération

  • Agent du patrimoine
  • Voir définition Agent territorial du patrimoine

  • Agent non titulaire de la fonction publique
  • Il existe plusieurs types d’agents non titulaires au sein de la fonction publique :

    les fonctionnaires stagiaires, qui sont généralement titularisés à l’issue de leur stage ;
    les personnels contractuels que leur contrat relève du droit public ou du droit privé ;
    les auxiliaires et les vacataires, les premiers recrutés sur la base d’un acte administratif, les seconds payés à la vacation ou à la tâche.

  • Agent qualifié du patrimoine
  • Voir définition Agent territorial qualifié du patrimoine

  • Agent territorial du patrimoine
  • Synonyme : Agent du patrimoine

    Ce cadre d’emplois de catégorie C appartenait à la filière culturelle de la fonction publique territoriale. Il a été supprimé en décembre 2006. Il est désormais refondu dans le cadre d’emplois d ‘adjoint territorial du patrimoine.

  • Agent territorial qualifié du patrimoine
  • Synonyme : Agent qualifié du patrimoine – AQ

    Ce cadre d’emplois de catégorie C appartenait à la filière culturelle de la fonction publique territoriale. Il a été supprimé en décembre 2006. Il est désormais refondu dans le cadre d’emplois d ‘adjoint territorial du patrimoine.

  • Agrégateur
  • Logiciel permettant de lire et d’organiser une sélection de fils RSS
    exemple : Bloglines,  Netvibes.

  • AIBM
  • Voir définition Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux

  • AIFBD
  • Voir définition Association internationale francophone des bibliothécaires et des documentalistes

  • ALA
  • voir définition American Library Association

  • Alertes
  • Voir définition Services d’alertes

  • Alphabib
  • Améliorer l’Accueil des Personnes Handicapées en Bibliothèque est un projet lancé en 2007 par la BPI dans le cadre de sa mission Lecture et handicap. Le wiki participatif des débuts a laissé place à une vraie rubrique sur le site de la BPI où chacun peut trouver des fiches pratiques, des documents de référence sur le handicap, l’annonce de Journées d’études ou des aides techniques. Cette rubrique cherche à favoriser  la constitution d’un réseau autour de cette thématique en créant un lieu d’échange et de rencontre.

  • Aménagement et réduction du temps de travail
  • Synonyme : ARTT

    Mise en œuvre depuis janvier 2002, la législation sur l’Aménagement et la Réduction du Temps de Travail a fixé le temps de travail effectif à 35 heures hebdomadaires. Cette mesure visait à réorganiser les horaires de travail et les congés pour améliorer le service rendu à l’usager et créer de l’emploi.

  • Amende
  • Pénalité financière encourue par un usager pour le non respect du délai de prêt. Le retard de restitution des documents entraîne alors le versement d’une somme à payer à la bibliothèque.

  • American Library Association
  • Synonyme : ALA
    L’American Library Association est un organisme professionnel fondé en 1876 et situé à Chicago , qui a pour mission de promouvoir, au niveau international la création et l’amélioration des services des bibliothèques et des professionnels ainsi que l’éducation via les bibliothèques. Ces domaines d’action s’orientent vers : l’éducation et l’apprentissage continu, l’alphabétisation, la liberté intellectuelle et l’accès équitable aux bibliothèques.

  • AMUE
  • Voir définition Agence de mutualisation des universités et établissements d’enseignement supérieur et de recherche

  • Annexe
  • 1. Petite bibliothèque ou antenne dépendant d’une bibliothèque plus importante.

    2. (Edition) au pluriel, parties finales d’un livre qui succèdent au texte principal.

  • Annuaire
  • Recueil publié annuellement et qui contient des renseignements variables d’une année à l’autre.

  • Annuel
  • Périodique qui paraît 1 fois dans l’année.

  • Annuité
  • Une annuité est le droit à percevoir une pension de retraite, droit que l’on acquiert lorsqu’on a cotisé pendant une année complète (quatre trimestres).

  • Anonyme
  • Se dit d’un ouvrage dont on n’a pas pu identifier l’auteur. On traite également comme anonyme un ouvrage signé par plus de trois auteurs (« anonyme par excès d’auteurs »).

  • ANRT
  • Voir définition Atelier national de reproduction des thèses

  • Anthologie
  • Recueil de morceaux choisis en prose ou en vers, généralement sur un thème commun.

  • Antivol
  • Synonyme : Système Antivol

    Système permettant la protection des documents contre le vol. Il peut être électromagnétique (languettes auto-collantes associées à un portique pour l’entrée et la sortie) ou physique (boîtier bloquant pour les DVD par exemple) et nécessite un appareil de déblocage (désactivateur / réactivateur de ruban et déverrouilleurs de boîtiers).

  • APOGEE
  • APOGEE (Application pour l’organisation et la gestion des enseignements et des étudiants) est un progiciel de gestion intégrée (PGI) développé par l’Agence de mutualisation des universités et des établissements (AMUE) depuis 1995.

    Il est utilisé par les universités pour gérer les dossiers, les inscriptions et les résultats des étudiants, ainsi que le découpage et l’organisation des enseignements.

  • Appendice
  • Supplément placé à la fin d’un livre et qui contient des notes, des documents complémentaires.

  • Application statistique interactive des bibliothèques universitaires
  • Synonyme : ASIBU

    L’ Application Statistique Interactive des Bibliothèques Universitaires est un outil d’interrogation et de mise en forme de données statistiques pour l’essentiel issues de l’enquête auprès des services documentaires de l’enseignement supérieur (dite « ESGBU »)
    Site web : http://www.sup.adc.education.fr/asibu/

  • AQ
  • Voir définition Agent territorial qualifié du patrimoine

  • AQC
  • Voir définition Assistant territorial qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques

  • Archimag
  • Créé en 1985, Archimag est une revue mensuelle orientée vers les technologies de l’information, les systèmes documentaires et les méthodes d’archivage. C’est l’un des périodiques de référence des professionnels de l’information et de la documentation, notamment des documentalistes. La revue est éditée par le groupe Serda.
    Site web : http://www.archimag.com/

  • Archivage pérenne
  • L’archivage pérenne d’un document consiste à conserver à la fois le document et l’information qu’il contient dans le temps.
    Il est souvent question d’archivage pérenne pour les documents électroniques. Il s’agit de s’assurer que le document conservé reste accessible et intelligible dans le temps, même si les technologies permettant de lire l’information et les formats de conservations numériques changent.
    En France, le CINES pilote le groupe de travail consacré à l’archivage pérenne dans le cadre de la « Bibliothèque Scientifique Numérique »

  • Archival Resource Key
  • ARK est un système d’identifiants mis au point en 2001 par John Kunze de la California Digital Library. Ce système a vocation à identifier les objets de manière pérenne sur la base de la norme URI. Il peut s’agir d’objets de tous types physiques (livres, tables…), numérique (livre numérisé…), ou immatériels (concepts…).

  • Archive ouverte
  • Base de données où sont déposées des publications provenant de la recherche scientifique et de l’enseignement et dont l’accès se veut « ouvert », c’est-à-dire libre. Cette ouverture est rendue possible par l’utilisation de protocoles communs qui facilitent l’accessibilité de contenus provenant de diverses bases maintenues par différents fournisseurs. L’utilisation est cependant juridiquement encadrée par des conditions spécifiques d’utilisation.

    A titre d’exemple Hal (hyper articles en ligne) : http://hal.archives-ouvertes.fr/

  • Archives
  • 1- Ensemble de documents propres à une personne physique, une collectivité, une entreprise, une institution.

    2- Lieu où sont conservés ces documents.

  • ARK
  • Voir définition Archival Resource Key

  • Arrêté
  • L’arrêté est un acte réglementaire pris par une autorité administrative autre que le Président de la République et le Premier ministre : ministres (et, par délégation, leurs représentants à l’échelon territorial, les préfets), présidents des conseils régionaux et généraux, maires.

    Les arrêtés peuvent avoir une portée générale ou individuelle (par exemple, arrêté portant nomination ou promotion d’un fonctionnaire). Il existe également des arrêtés interministériels lorsqu’une décision concerne deux ou plusieurs ministères.

  • Artothèque
  • Les artothèques sont des établissements culturels dont les fonds sont constitués d’œuvres d’art contemporain. Elles prêtent ces œuvres à leurs publics. Leur développement s’est accéléré en France dans les années 80, grâce au mouvement de décentralisation culturelle. La France compte une cinquantaine d’ artothèques.

  • ARTT
  • Voir définition Aménagement et réduction du temps de travail

  • ASIBU
  • Voir définition Application statistique interactive des bibliothèques universitaires

  • Assemblée nationale
  • Synonyme : Chambre des députés
    L’Assemblée nationale est l’une des deux chambres qui composent le Parlement. Appelée aussi Chambre des députés, elle compte actuellement 577 députés élus au suffrage universel direct pour une durée de 5 ans. L’Assemblée nationale est renouvelée en une seule fois.
    Site web : http://www.assemblee-nationale.fr/

  • Assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques
  • Voir définitionAssistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques

  • Assistant de prévention
  • La présence d’un ou plusieurs assistant de prévention est obligatoire dans toutes les collectivités et dans  tous les établissements publics. L’ assistant de prévention veille, sous l’autorité du chef de service, à la bonne application des règles d’hygiène et de sécurité sur le lieu de travail. Il conseille, sensibilise et peut former  les autres agents. Il est associé aux travaux du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de l’établissement.

    Les termes « assistants de prévention » ou « conseillers de prévention » remplacent l’appellation ACMO depuis le décret du 28 juin 2011.

  • Assistant des bibliothèques
  • Suite au décret n°2011-1140 du 21 septembre 2011, les corps de bibliothécaire adjoint spécialisé et d’assistant des bibliothèques ont fusionné.

    Voir l’item Bibliothécaire assistant spécialisé.

  • Assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques
  • Voir définition Assistant territorial qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques

  • Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques
  • Synonyme : AC – Assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques

    Les assistants territoriaux de conservation (AC) du patrimoine et des bibliothèques constituent un cadre d’emplois culturel de catégorie B de la fonction publique territoriale. C’est l’équivalent territorial du corps des assistants des bibliothèques de l’État. Les assistants de conservation du patrimoine et des bibliothèques peuvent exercer dans les archives, les bibliothèques, les centres de documentation ou les musées.

  • Assistant territorial qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques
  • Synonyme : AQC – Assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques

    Les assistants territoriaux qualifiés de conservation (AQC) du patrimoine et des bibliothèques constituent un cadre d’emplois culturel de catégorie B de la fonction publique territoriale. C’est l’équivalent territorial du corps des bibliothécaires adjoints spécialisés d’État. Les assistants qualifiés de conservation du patrimoine et des bibliothèques peuvent exercer dans les archives, les bibliothèques, les centres de documentation ou les musées.

  • Association de Développement et de Recherche sur les Artothèques
  • Synonyme : ADRA

    Association française crée en 1999. L’Association de Développement et de Recherche sur les Artothèques est un réseau de professionnels, dont le but est d’étudier toutes les questions relatives à l’art dans les artothèques (la recherche artistique, la médiation, la diffusion, les aspects juridiques lés au droit d’auteur…). L’association propose également des formations aux personnels et une aide à la création d’artothèque.

    Site officiel de l’ADRA : http://www.artotheques-adra.com

  • Association des bibliothécaires de France
  • Synonyme : ABF

    Créée en 1906, l’Association des bibliothécaires français (ABF) s’adresse à l’ensemble des professionnels des bibliothèques et aux établissements eux-mêmes. Elle a pour objectifs de : resserrer les liens de confraternité entre ceux qui travaillent dans les bibliothèques françaises ; d’étudier toutes les questions concernant les bibliothèques et leur personnel ; de défendre les intérêts des bibliothèques et de la lecture ; de promouvoir le développement des bibliothèques ; de représenter les bibliothèques françaises auprès des institutions et organismes français, étrangers et internationaux. L’association compte une section Bibliothèques publiques et une section Étude et recherche, ainsi que 21 groupes régionaux. Ces derniers dispensent la formation d’auxiliaire de bibliothèque, formation professionnelle qui s’adresse aux personnes travaillant en bibliothèque (à titre salarié ou bénévole) sans formation et sans diplôme de l’enseignement supérieur. Outre les cours de formation professionnelle, l’ABF organise des réunions, des conférences, des journées et voyages d’études, ainsi qu’un congrès annuel et la constitution de groupes de travail spécialisés ; elle publie aussi des documents relatifs aux bibliothèques (par exemple dans la collection Médiathèmes) ainsi qu’une revue bimestrielle « BIBLIOthèque(s) ».

    Site web : http://www.abf.asso.fr/

  • Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt
  • Synonyme : ADBDP

    L’ Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt (ADBDP) a été fondée en 1987, juste après la décentralisation des bibliothèques centrales de prêt, pour offrir aux responsables des BDP un lieu de concertation et de réflexion sur leur action. L’ADBDP représente les intérêts communs des bibliothèques départementales de prêt auprès des institutions et participe aux grands débats nationaux en matière de bibliothèques.
    Site web : http://www.adbdp.asso.fr/

  • Association des directeurs des bibliothèques municipales et intercommunales des grandes villes de France
  • Synonyme : ADBGV

    L’Association des directeurs des bibliothèques municipales et intercommunales des grandes villes de France (ADBGV), fondée en 2002, est une association professionnelle ouverte aux directeurs de bibliothèques municipales ou intercommunales dépendant d’une collectivité d’au moins 50 000 habitants ou disposant de 50 postes à temps plein ou ayant une surface d’au moins 4 000 m2. Confrontées aux mêmes problèmes, ces grands établissements recherchent ensemble des solutions à travers rencontres, publications et leur site Internet.

    Site web : http://www.adbgv.asso.fr

  • Association des directeurs et des personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation
  • Synonyme : ADBU

    L’Association des directeurs et des personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) est composée de personnels du corps scientifique des bibliothèques qui exercent les fonctions de directeur, d’adjoint au directeur, de responsable de section documentaire ou de département technique dans les bibliothèques de l’enseignement supérieur. L’association a pour objet la promotion et le développement de la documentation et des bibliothèques dans l’enseignement supérieur. Elle fournit à ses adhérents un appui dans l’exercice de leurs responsabilités en les informant et leur apporte son concours pour obtenir les moyens nécessaires à leur mission. Elle favorise la mise en œuvre des politiques documentaires les mieux adaptées à la diversité des sites, la cohérence du développement documentaire des universités avec celui des réseaux régionaux, nationaux et internationaux, la recherche de solutions professionnelles liées aux évolutions de l’information scientifique et technique. Enfin, elle assure la défense morale de ses adhérents.
    Site web : http://www.adbu.fr

  • Association des professionnels de l’information et de la documentation
  • Synonyme : ADBS

    L’Association des professionnels de l’information et de la documentation (ADBS) a été créée en 1963. Autrefois intitulée Association des bibliothécaires et documentalistes spécialisés, elle a conservé son sigle lorsqu’elle a modifié son nom. Son but est de rassembler tous les professionnels de l’information et de la documentation, d’encourager les échanges au sein de la profession, de favoriser le développement des nouvelles technologies, de contribuer au perfectionnement de ses membres à travers des journées d’étude et de formation, et enfin de publier de nombreux travaux.
    L’ADBS comporte des groupes régionaux et des groupes sectoriels (audiovisuel, documentation juridique, culture, santé-médecine-pharmacie-biologie, presse-édition, etc.). Elle compte environ 5 000 adhérents, dont une forte proportion de documentalistes.

    Site web : http://www.adbs.fr/

  • Association française de normalisation
  • Synonyme : AFNOR

    L’AFNOR est une association créée en 1926, sous tutelle du ministère en charge de l’industrie. Elle a pour mission d’animer et de coordonner l’élaboration des normes, de représenter et de défendre les intérêts français dans toutes les instances européennes et internationales de normalisation dont l’ISO, d’homologuer les normes, de promouvoir et de faciliter leur utilisation, de développer la certification des produits, services et systèmes et la marque NF (Norme française).

  • Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux
  • Synonymes : AIBM – IAML – International association of music libraries, archives and documentation centres

    L’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux (AIBM) est une organisation constituée en 1951 pour promouvoir la coopération internationale dans le domaine de la documentation musicale et défendre les intérêts de la profession. L’AIBM compte des groupes nationaux dans 22 pays, comporte cinq branches professionnelles (archives et centres de documentation musicaux, bibliothèques de l’audiovisuel et d’orchestres, bibliothèques d’institutions d’enseignement musical, etc.) et quatre commissions spécialisées (bibliographie, catalogage, matériels audiovisuels, etc.).

    Site web : http://www.aibm-france.org/

  • Association internationale francophone des bibliothécaires et des documentalistes
  • Synonyme : AIFBD

    L’AIFBD est une association francophone qui s’est constituée en 2004 suite à la mise en place en 2001 d’un groupe de travail sur la coordination des pays francophones en matière de documentation, au sein de l’IFLA. Sa mission est de promouvoir la francophonie dans le monde des bibliothèques et de la documentation, en portant des projets comme les programmes d’échanges professionnels, la mise en place de séminaires et la traduction des documents publiés par l’IFLA.

    Site à consulter : http://www.aifbd.org

  • Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale
  • L’Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale ou ACIM est une association française, créée en juillet 1989, qui regroupe des bibliothécaires musicaux et des discothécaires. Son but est de promouvoir la diffusion de la documentation musicale en tous lieux et principalement dans les bibliothèques et institutions publiques, de participer à des actions de coopération entre les organismes assurant la collecte, le traitement, la conservation et la diffusion de la documentation musicale.

    Site : http://www.acim.asso.fr/

  • Association pour le développement de la librairie de création
  • Synonyme : ADELC

    Créée en 1988, ADELC est une association qui apporte aides et subventions aux librairies de littérature générale et spécialisées jeunesse. Ses domaines d’intervention portent sur des projets de création, de déménagements, agrandissement, rénovation… Le but est de leur apporter les moyens de se développer et de conserver leur indépendance.

    Site web : adelc

     

  • Association pour le développement des documents numériques en bibliothèques
  • Synonyme : ADDNB

    Fondée en 1996, l’Association pour le développement des documents numériques en bibliothèques (ADDNB) se veut « un lieu de réflexion sur les questions d’ordre technique, administratif et juridique » en matière de documentation numérique, « un lieu d’échange, de partage et de diffusion des expériences, des compétences et des savoir-faire acquis par ses membres » dans ce domaine. Elle vise à accroître « l’utilisation de tous les documents numériques ( logiciels, cédéroms, Internet, etc.), à encourager la coopération entre bibliothèques et à favoriser la communication avec les éditeurs, organismes et associations concernés ».

    En 2015, elle devient Association pour le Développement des Démarches Numériques en Bibliothèques (AddnB). Sa mission principale repose sur le développement des services numériques des bibliothèques en direction de tous les usagers (promotion de la culture numérique, accompagnement et soutien des membres lors de l’établissement de leurs projets,  expérimentations sur les nouveaux usages).

    .

  • ASU
  • Voir définition Personnels ASU

  • Atelier national de reproduction des thèses
  • Synonyme : ANRT

    L’Atelier national de reproduction des thèses (ANRT) est un service commun de l’Université de Lille 3, lié par convention avec la Direction générale de l’enseignement supérieur au ministère chargé de l’enseignement supérieur. L’ANRT a pour missions : la reproduction des thèses (en lettres, sciences humaines, juridiques, politiques et sociales) et leur diffusion sur microfiches ou sous forme électronique auprès des bibliothèques universitaires et autres organismes d’enseignement supérieur. Elle doit également assurer la reproduction et la diffusion commerciale des thèses sur support papier (avec l’autorisation de l’auteur) proposée par le service  » Thèse à la carte », ainsi que la réédition d’ouvrages anciens appartenant au domaine public.

    Site web : http://www.diffusiontheses.fr/

  • ATER
  • Voir définition Personnels enseignants des universités

  • ATOSS
  • Voir définition Personnels BIATSS

  • Auteur principal
  • L’auteur principal est la personne physique ou la collectivité qui a créé un document ou qui a pris la responsabilité du contenu d’un document.

  • Auteur secondaire
  • L’auteur secondaire est la personne physique ou la collectivité qui a contribué à divers titres à la réalisation d’un document (Exemple : traducteur, préfacier).

  • Automate de prêt
  • Borne en libre accès qui permet d’enregistrer les prêts et les retours des documents

  • Autonomie
  • L’autonomie est la capacité d’un établissement d’enseignement supérieur à définir lui-même sa politique, dans le cadre de la réglementation nationale et dans le respect de ses engagements contractuels. L’établissement définit sa politique financière grâce à un budget propre, mais aussi sa politique de formation, de recherche et de documentation.

  • Autonomie des lecteurs
  • Démarche individuelle des lecteurs peu ou pas assistés par le personnel d’une bibliothèque. Elle est entre autre rendue possible grâce au dispositif de formation des usagers à la méthodologie de recherche documentaire et à la généralisation du libre accès.

  • Autorisations d’absence
  • Voir définition Congés des fonctionnaires

  • Autorité
  • Une notice d’autorité est la forme normalisée et validée d’un nom d’auteur (personne physique ou collectivité), des noms géographiques et des noms d’œuvres, afin de pouvoir les identifier sans équivoque et retrouver tous les documents produits par une même entité.

    Cette notion est essentielle au fonctionnement des catalogues informatisés : dans le Sudoc, le catalogage des points d’accès auteurs et sujets se fait sous contrôle en ligne des notices d’autorités afin d’éviter toute ambiguïté ou de générer des doublons.

  • Avancement
  • Synonymes : Avancement de corps – Avancement de grade – Promotion

    L’avancement désigne le mode de progression de la carrière d’un fonctionnaire. Il existe trois catégories d’avancement :
    – l’avancement à l’ancienneté, qui intervient automatiquement au bout du nombre d’années prévu par le statut particulier et correspond à un avancement d’échelon ; l’avancement d’échelon suit donc une progression continue, d’échelon en échelon, au fil de la carrière ; il peut cependant être réduit grâce aux bonifications accordées sur proposition du chef de service, ou, à l’inverse, allongé si l’agent ne donne pas satisfaction dans l’exercice de ses tâches.
    – l’avancement au choix, qui résulte d’une proposition du supérieur hiérarchique ; il donne lieu à un avancement de grade (par inscription au tableau d’avancement), et éventuellement de corps ou cadre d’emplois (par inscription sur une liste d’aptitude)
    – l’avancement par examen professionnel ou concours, qui donne lieu à un avancement de grade ou de corps (ou cadre d’emplois).

  • Avancement de corps
  • Voir définition Avancement

  • Avancement de grade
  • Voir définition Avancement

  • Avant-propos
  • Introduction d’un livre généralement rédigé par une personne autre que l’auteur.

  • Avertissement
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • Ayant droit
  • Personne qui dispose des droits de quelqu’un d’autre.
    Pluriel : des ayants droit.
    Le terme est notamment utilisé dans le cadre juridique, pour ce qui concerne les droits d’auteur.

B

  • BAA
  • Voir définition Bibliothèque d’art et d’archéologie Jacques Doucet

  • BAM
  • Voir : BNF Archives et Manuscrits

  • Banque
  • Synonyme : Bureau
    Bureau ou mobilier qui permet d’identifier un personnel et le service spécifique qu’il occupe. On peut parler de banque d’accueil, banque de prêt, banque de communication des documents ou encore banque de renseignement bibliographique.

  • Banque de communication
  • 1. Bureau ou mobilier permettant d’effectuer la communication des documents non accessibles au public.
    2. Par extension, dans une bibliothèque, la banque de communication désigne l’endroit où le personnel en poste est chargé de communiquer les ouvrages en accès semi-direct ou provenant des magasins.

  • Banque de prêt
  • 1. Bureau ou mobilier permettant d’effectuer les transactions de prêt ou de retour des documents.
    2. Par extension, dans une bibliothèque, la banque de prêt désigne le lieu où s’effectuent les prêts et retours de documents.

  • Banque de renseignement bibliographique
  • 1. Bureau ou mobilier occupé par un personnel chargé d’effectuer des recherches documentaires pour le compte des lecteurs.
    2. Par extension, dans une bibliothèque, la banque de renseignement bibliographique désigne le lieu où s’effectue la recherche documentaire.

  • Banque d’accueil
  • 1. Bureau ou mobilier permettant d’assurer les missions d’accueil des publics.
    2. Par extension, dans une bibliothèque, la banque d’accueil désigne le lieu où l’agent en poste est chargé d’informer, d’orienter et d’inscrire les lecteurs.

  • Barrière mobile
  • Durée pendant laquelle l’accès aux articles, publiés dans une revue, demeure payant avant d’être diffusés gratuitement sur le site de la revue ou de la plateforme de l’éditeur.

  • BAS
  • Voir définition Bibliothécaire adjoint spécialisé

  • Basane
  • La basane désigne une peau de mouton tannée servant notamment pour la reliure des livres anciens.

  • Base de données
  • Ensemble de données relatives à un domaine défini, structuré et organisé afin d’en faciliter l’exploitation (ajout, mise à jour, recherche de données). Ce « réservoir » permet le stockage d’une grande quantité d’informations. Par ailleurs, une base de données se traduit physiquement par un ensemble de fichiers sur support électronique.

  • BBF
  • Voir définition Bulletin des bibliothèques de France

  • BC
  • Voir définition Bookcrossing

  • BCD
  • Voir définition Bibliothèque centre documentaire

  • BCP
  • Voir définition Bibliothèque centrale de prêt

  • BDIC
  • Voir définition Bibliothèque de documentation internationale contemporaine

  • BDLI
  • Voir définition Bibliothèque de dépôt légal imprimeur

  • BDP
  • Voir définition Bibliothèque départementale de prêt

  • BIATOSS
  • Voir définition Personnels BIATSS

  • Bib’lib
  • Bibliothèque pour l’accès libre à l’information et aux savoirs.

    Charte (et label) du droit fondamental des citoyens à accéder à l’information et aux savoirs par les bibliothèques. Cette Charte a été officiellement présentée par l’ABF en 2015. Chaque bibliothèque signataire peut obtenir un label Bib lib relatif aux critères énumérés dans la charte.

  • BIBAS
  • Voir définition Bibliothécaire assistant spécialisé

  • BIBFRAME
  • Voir définition Bibliographic Framework Initiative

  • Bibliobus
  • Véhicule aménagé en bibliothèque « mobile », desservant certains quartiers de ville (bibliobus municipal) ou des localités dépourvues de bibliothèque (bibliobus des bibliothèques départementales de prêt).

  • Bibliofr
  • Biblio-fr était une liste de diffusion destinée aux bibliothécaires et aux documentalistes francophones. Créée par Hervé le Crosnier en 1993, elle comptait plus de 16 000 abonnés. Biblio-fr diffusait des offres d’emploi, des avis de marchés publics, d’animations et d’expositions en bibliothèque, etc.
    Elle était aussi un outil d’information et de débat de la profession sur les évolutions et les problèmes des métiers des bibliothèques et de la documentation. La liste de diffusion s’est arrêtée en juin 2009.

  • Bibliographic Framework Initiative
  • BIBFRAME est un format de données en cours de développement à la Bibliothèque du Congrès qui a pour vocation de succéder au format MARC pour l’échange des métadonnées documentaires.

    Il doit également servir de modèle pour la description bibliographique en ligne et améliorer la visibilité et l’échange des données sur le web.

    Site à consulter : http://www.loc.gov/bibframe/

  • Bibliographie
  • 1. Discipline qui se propose de rechercher, signaler et classer les documents (imprimés ou électroniques) pour constituer des répertoires.
    2. Le mot « bibliographie » sert à désigner ces répertoires ou une liste de titres donnés à la fin d’un livre, d’un chapitre ou d’un article.

  • Bibliographie courante
  • La bibliographie courante, par opposition à la bibliographie rétrospective, s’intéresse aux publications au fur et à mesure de leur parution. Livres Hebdo est une bibliographie courante, par exemple.

  • Bibliographie de la presse française politique et d’information générale
  • Synonyme : BIFPIG

    Commencée dès 1964  par le directeur du département des Périodiques de l’époque, Jean Prinet, la BIFPIG est une bibliographie qui recense, département par département, les journaux français publiés de 1865 à 1944 initialement et des origines à 1944 pour les volumes publiés depuis 1980.

    Véritable catalogue collectif, la BIFPIG présente les états des collections de périodiques présents à la BnF et dans les principaux établissements de conservation en région : archives, bibliothèques municipales, sociétés savantes…

    La BIFPIG est aussi accessible en ligne sous le titre Presse locale ancienne, à l’adresse : http://presselocaleancienne.bnf.fr/

    Voir le blog : BIFPIG

    Voir aussi : le site : http://editions.bnf.fr/search/node/bipfpig

  • Bibliographie nationale française
  • La Bibliographie nationale française rassemble depuis 1811 les notices bibliographiques des documents édités ou diffusés en France reçus par la BnF au titre du dépôt légal. C’est une bibliographie courante. Elle est divisée en plusieurs parties, selon le type de document concerné.

    Site web : http://bibliographienationale.bnf.fr/

  • Bibliographie rétrospective
  • Une bibliographie rétrospective signale les publications antérieures à l’année en cours.

  • Bibliométrie
  • La bibliométrie se définit comme l’exploitation statistique des publications. Elle permet de rendre compte des activités des producteurs et des diffuseurs de l’information scientifique en fournissant des indicateurs de performance fondés sur les publications des chercheurs. Elle se base sur le volume des publications d’un auteur, son impact international (nombre de citations et facteur d’impact des revues) et ses partenariats (co-publications).

  • BiblioML
  • BiblioML (Bibliographic Markup Language) est un format standardisé créé en 1999, en France, qui permet de décrire un modèle de document XML. Issu du langage XML il permet l’échange et l’exploitation de notices bibliographiques. Ce format est très peu utilisé aujourd’hui car concurrencé par d’autres formats plus souples comme le Marc 21.

  • Bibliophile
  • Un bibliophile est un amateur de livres rares ou précieux.

  • BiblioSés@me
  • Réseau national de réponses à distance piloté par la BPI de 2006 à 2015. Les bibliothèques du réseau se répartissent les questions reçues par courrier électronique, en fonction de compétences spécifiques. Depuis le 27 février 2015, il est devenu Eurêkoi. Il est constitué de 26 bibliothèques françaises et de 21 bibliothèques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • Bibliothécaire
  • Les bibliothécaires constituent un corps de catégorie A des personnels des bibliothèques de la fonction publique d’Etat. Ce corps a été créé en 1992 et représente l’équivalent pour l’Etat du cadre d’emplois des bibliothécaires territoriaux. Le statut particulier des bibliothécaires leur attribue les missions suivantes : ils « participent à la constitution, à l’organisation, à l’enrichissement, à l’évaluation, à l’exploitation et à la communication au public des collections des bibliothèques. Ils concourent également aux tâches d’animation et de formation au sein des établissements où ils sont affectés et peuvent être appelés à assurer des tâches d’encadrement ».

  • Bibliothécaire adjoint spécialisé
  • Suite au décret n°2011-1140 du 21 septembre 2011, les corps de bibliothécaire adjoint spécialisé et d’assistant des bibliothèques ont fusionné. Voir l’item Bibliothécaire assistant spécialisé.

  • Bibliothécaire assistant spécialisé
  • Le décret n°2011-1140 du 21 septembre 2011 porte sur la création du statut de bibliothécaire assistant spécialisé. Il entérine la fusion des corps d’assistant des bibliothèques et de bibliothécaire adjoint spécialisé. Ce nouveau corps unique de catégorie B de la filière « Bibliothèques » dans la fonction publique d’État comprend trois grades : classe normale, classe supérieure et classe exceptionnelle.

    L’accession à ce corps s’effectue par un concours avec deux voies d’entrées : la classe normale pour les titulaires du BAC (soit l’ancienne formule pour les assistants) ou par le biais du concours interne, la classe supérieure pour les titulaires d’un diplôme professionnel (soit l’ancienne formule pour les BAS) ou par le biais d’un concours interne. Les missions n’ont pas été rénovées et reprennent presque exclusivement les termes des anciens textes. Vous pouvez consulter ici les termes du décret n°2011-1140.

  • Bibliothécaire territorial
  • Les bibliothécaires territoriaux constituent un cadre d’emplois de la filière culturelle de catégorie A de la fonction publique territoriale. C’est l’équivalent territorial du corps des bibliothécaires de l’État. Les bibliothécaires territoriaux peuvent exercer dans les bibliothèques ou les centres et services de documentation.

  • Bibliothéconomie
  • La bibliothéconomie définit les règles d’organisation et de gestion des bibliothèques.

  • Bibliothèque 3e lieu
  • La bibliothèque troisième lieu est un concept désignant un modèle de bibliothèque développant et favorisant les espaces de sociabilité et d’échanges.
    Le troisième lieu est une notion apparue au début des années 1980, développée par Ray Oldenburg, professeur émérite de sociologie urbaine. Elle se distingue du premier lieu (foyer/maison) et du deuxième lieu (monde du travail). Le 3e lieu désigne des espaces de sociabilité, favorisant les rencontres, les échanges et le partage. Les bibliothèques 3e lieu proposent des espaces spécifiques : des espaces de vie (pour parler, boire/manger, téléphoner) et d’autres plus calmes (pour lire et travailler), des services comme des guichets uniques (qui permet d’accéder à différents services), elles proposent des amplitudes horaires assez larges.

  • Bibliothèque associée
  • Terme lié : Bibliothèque intégrée
    Une bibliothèque est dite associée au service commun de la documentation lorsqu’elle participe à la politique documentaire de l’établissement, notamment par le biais du signalement de ses collections dans le catalogue commun, mais que ses crédits et son personnel restent ceux de la composante de l’université (UFR, laboratoire, institut, etc.) dont elle dépend.

  • Bibliothèque centrale de prêt
  • Synonyme : BCP
    C’est l’ancien nom des bibliothèques départementales de prêt (BDP), à l’époque où elles constituaient des services extérieurs de l’État, avant leur décentralisation et leur transfert aux départements.

  • Bibliothèque centre documentaire
  • Synonyme : BCD
    Les bibliothèques centres documentaires (BCD) sont les bibliothèques scolaires de l’enseignement élémentaire : on en trouve dans les écoles maternelles et primaires, mais leur création dans les établissements n’est pas légalement obligatoire.

  • Bibliothèque de dépôt légal imprimeur
  • Synonyme : BDLI
    Une BDLI est une bibliothèque dépositaire du dépôt légal imprimeur. L’arrêté du 16.12.1996 -modifié par arrêté du 20.09.2006- fixe la liste des bibliothèques en région habilitées à recevoir le dépôt légal imprimeur. Les imprimeurs établis à Paris et en Ile de France déposent à la Bibliothèque nationale de France.
    Site web : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/depot_legal.html

  • Bibliothèque de documentation internationale contemporaine
  • Synonyme : BDIC
    La Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) est un service inter établissements de coopération documentaire lié aux universités de Paris I, II, VIII et X. La BDIC est CADIST pour les domaines des relations internationales et du monde contemporain. Elle est implantée à Nanterre, à côté du SCD de l’Université de Paris X.
    Site web : http://www.bdic.fr

  • Bibliothèque de grand établissement
  • Il s’agit d’une bibliothèque rattachée à un grand établissement sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. On peut citer à titre d’exemples : la bibliothèque Mazarine, la bibliothèque du Muséum national d’histoire naturelle, la bibliothèque de l’Académie nationale de médecine, la bibliothèque de l’Institut national des langues et civilisations orientales, la Bibliothèque byzantine.

  • Bibliothèque de lecture publique
  • Voir définition Bibliothèque publique

  • Bibliothèque départementale de prêt
  • Synonyme : BDP
    Placées sous l’autorité des conseils généraux des départements (appelés Conseils départementaux depuis 2013) depuis 1986, les bibliothèques départementales de prêt (BDP) ont pour mission de constituer un réseau de bibliothèques publiques dans les communes du département concerné, et notamment dans celles qui ne disposent pas d’une bibliothèque, ou pour lesquelles la bibliothèque ne peut pas à elle seule proposer des fonds d’une taille significative. Le rôle principal des BDP consiste à prêter des livres et d’autres documents aux bibliothèques des communes en complément de leurs collections propres et à dispenser conseils et formation à leurs équipes.

    De plus en plus cependant, elles jouent un rôle de coordination de la mise en œuvre de la politique de lecture publique dans leur département, en liaison notamment avec les structures intercommunales. De plus en plus de BDP sont ouvertes au public, ou à tout le moins aux dépositaires. Leurs bibliobus sont principalement utilisés pour déposer les documents dans les bibliothèques du réseau.

  • Bibliothèque d’art et d’archéologie Jacques Doucet
  • Synonyme : BAA
    La Bibliothèque d’art et d’archéologie (BAA) Jacques Doucet est une bibliothèque interuniversitaire. Elle est intégrée depuis le 1er janvier 2003 à la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA).

  • Bibliothèque d’étude et de recherche
  • Il s’agit d’une bibliothèque destinée à un public d’étudiants et de chercheurs : bibliothèque universitaire, bibliothèque de grand établissement, bibliothèque spécialisée, etc.

  • Bibliothèque d’Unité de formation et de recherche
  • Synonyme : BUFR
    Les bibliothèques d’unités de formation et de recherche (BUFR) sont les bibliothèques constituées par les composantes des universités elles-mêmes, en dehors de la bibliothèque universitaire. Les BUFR peuvent être autonomes, ou bien associées ou intégrées au service commun de la documentation (SCD) de l’université.

  • Bibliothèque historique de la ville de Paris
  • La bibliothèque historique de la ville de Paris (BHVP) est une bibliothèque publique appartenant au réseau des bibliothèques municipales de la ville de paris, spécialisée dans l’histoire de Paris et de l’Ile de France. Installée depuis 1969 dans l’hôtel d’Angoulême Lamoignon dans le 4éme arrondissement, elle a pour mission de conserver, d’enrichir et de mettre à la disposition des publics un fonds documentaire abordant l’histoire topographique, architecturale, politique, religieuse, culturelle…de Paris et sa région.

  • Bibliothèque intégrée
  • Terme lié : Bibliothèque associée
    Une bibliothèque est dite intégrée au service commun de la documentation lorsque ses crédits et son personnel relèvent directement du SCD. Au sein d’une université, les différentes bibliothèques universitaires sont de fait intégrées au SCD mais il peut y avoir de nombreuses autres bibliothèques intégrées au sein de l’établissement. L’intégration d’une bibliothèque au sein du SCD permet d’accroître la cohérence de la politique documentaire de l’établissement.

  • Bibliothèque interuniversitaire
  • Synonyme : BIU
    Le statut de bibliothèque interuniversitaire (BIU) a été instauré par un décret de 1970 (décret n° 70-1267) : il prévoyait la possibilité de créer par convention des services de documentation communs à plusieurs universités situées dans la même agglomération ou dans la même académie.

  • Bibliothèque interuniversitaire de médecine
  • Synonyme : BIUM
    La BIUM est désormais intégrée à la Bibliothèque Interuniversitaire Santé.

  • Bibliothèque interuniversitaire Santé
  • Synonyme : BIUSanté
    La Bibliothèque Interuniversitaire Santé (BIUSanté) est un service inter établissements de coopération documentaire lié aux universités de Paris Descartes, Paris Diderot et Paris Sud. Elle est appelée ainsi depuis la fusion en janvier 2011 des bibliothèques interuniversitaires de médecine (BIUM) et de pharmacie (BIUP)
    Site web : http://www.biusante.parisdescartes.fr/

  • Bibliothèque municipale
  • Synonyme : BM
    Les bibliothèques municipales (BM) sont des bibliothèques organisées et financées par les communes. Ce sont des services publics municipaux, gérés par les maires et les conseils municipaux  : le maire nomme les personnels de la bibliothèque, le conseil municipal adopte les règles de fonctionnement et attribue le budget.

  • Bibliothèque municipale à vocation régionale
  • Synonyme : BMVR
    Les bibliothèques municipales à vocation régionale (BMVR) sont des bibliothèques municipales répondant à des critères exigeants en matière de population desservie (au moins 100.000 habitants, ou chef-lieu de région), de fonds (au moins 250.000 volumes) et de surface par habitants. Ce type de bibliothèque peut recevoir une aide spécifique de l’Etat. Douze villes disposent d’une BMVR : Orléans, Poitiers, La Rochelle, Limoges, Montpellier, Marseille, Toulouse, Nice, Reims, Châlons-en-Champagne, Troyes et Rennes.

  • Bibliothèque municipale classée
  • Synonyme : BMC
    Les bibliothèques municipales classées (BMC) sont des bibliothèques municipales caractérisées par l’importance de leur fonds ancien et moderne et par la présence d’un personnel d’Etat garant de la surveillance du fonds d’Etat (issu des confiscations révolutionnaires essentiellement). Il existe 54 bibliothèques municipales classées.

  • Bibliothèque municipale rétroconvertie
  • Synonyme : BMR
    Il s’agit de bibliothèques municipales dont les fonds anciens et locaux, du fait de leur richesse ou de leur originalité, ont été informatisés avec l’aide de la Bibliothèque nationale de France à partir de 1992. La rétroconversion des catalogues de ces fonds à donné naissance à la Base Patrimoine qui est aujourd’hui l’un des trois grands réservoirs du Catalogue collectif de France (CCFr).

  • Bibliothèque nationale de France
  • Synonymes : BnF – BNF
    Issue de l’ancienne librairie privée des rois de France, la bibliothèque royale a pris son essor en 1537 avec la création par François 1er de l’obligation de dépôt légal, qui impose alors aux imprimeurs et libraires le dépôt à la librairie du Roi d’un exemplaire de chaque ouvrage imprimé dans le royaume. Après s’être considérablement développée grâce aux acquisitions faites par Colbert, au XVIIe siècle, la bibliothèque du Roi devient Bibliothèque nationale à la Révolution et enrichit ses fonds des confiscations pratiquées en France et à l’étranger : biens du clergé, bibliothèques des émigrés, collections particulières des princes,… Depuis, les fonds de la bibliothèque n’ont cessé de croître jusqu’à provoquer un engorgement des magasins et des problèmes aigus de conservation. Ces phénomènes, ajoutés à l’inflation de la demande d’un public sans cesse croissant, ont abouti à un projet de nouvelle bibliothèque.

    La Bibliothèque nationale de France a été créée par décret du 3 janvier 1994, sur décision du Président François Mitterrand : elle résulte de la fusion entre l’ancienne Bibliothèque nationale, implantée rue de Richelieu, et la Bibliothèque de France, construite à Tolbiac par l’architecte Dominique Perrault, sous le pilotage de l’Etablissement public de la Bibliothèque de France (EPBF). Le site Richelieu abrite la plupart des collections spécialisées : départements des arts du spectacle, des cartes et plans, des estampes et de la photographie, des manuscrits, des monnaies, médailles et antiques, de la musique. Le site François Mitterrand–Tolbiac regroupe les collections imprimées et audiovisuelles. Il se répartit sur deux niveaux : la bibliothèque d’étude du haut-de-jardin (ouverte en décembre 1996) propose à toute personne intéressée, sur règlement d’un titre d’entrée, des collections encyclopédiques en accès libre ; la bibliothèque de recherche du rez-de-jardin (ouverte en octobre 1998) est réservée aux personnes de plus de 18 ans qui justifient d’une recherche universitaire, professionnelle ou personnelle nécessitant le recours aux collections conservées par la bibliothèque car introuvables dans d’autres établissements. La BnF comporte également trois autres sites : la bibliothèque de l’Arsenal, la bibliothèque-musée de l’Opéra et la Maison Jean Vilar d’Avignon. Elle dispose enfin de deux centres de conservation : le Centre technique de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) et le Centre Joël-Le-Theule de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe).

    La Bibliothèque nationale de France est un établissement public national à caractère administratif placé sous tutelle du Service du livre et de la lecture du Ministère de la Culture et de la Communication. La bibliothèque est pilotée par un président, par un conseil d’administration et par un conseil scientifique. Elle est dirigée par un directeur général assisté d’un agent comptable. La BnF dispose de son propre comité technique paritaire (CTP). Ses ressources proviennent principalement des crédits alloués par le ministère chargé de la culture, mais aussi de ses propres activités : droits d’entrée, publications, droits de reproduction, dons et legs. La bibliothèque a pour missions premières de collecter, cataloguer, conserver et enrichir, dans tous les champs de la connaissance, le patrimoine national dont elle a la garde, d’assurer l’accès du plus grand nombre aux collections, en conformité avec la législation sur la propriété intellectuelle et dans des conditions compatibles avec la conservation de ses fonds.
    Site web : http://www.bnf.fr/

  • Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
  • Synonyme : BNUS

    La Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (BNU) est un établissement public national à caractère administratif placé sous tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur. La BNUS doit son statut particulier à l’occupation allemande en Alsace de 1870 à 1914 (création des bibliothèques universitaires en France en 1855). Elle est à la fois bibliothèque publique d’étude et bibliothèque universitaire (pour l’université fusionnée de Strasbourg). Elle est au service de celles-ci, avec lesquelles elle passe des conventions, mais elle n’en dépend pas puisqu’elle est elle-même un établissement public.

    Site web : http://www-bnus.u-strasbg.fr/

  • Bibliothèque numérique européenne
  • Synonyme : BNUE
    Voir aussi Europeana
    Lancé par Jacques Chirac en 2005 et conduit par un comité de pilotage, le projet de Bibliothèque numérique européenne (BNUE) vise à constituer une vitrine de la richesse, de la diversité et de l’universalisme du patrimoine documentaire européen. La BNUE scannerait elle-même des documents émanant des bibliothèques, services d’archives ou musées des 25 États membres. Le projet, très largement impulsé et mené par la Bibliothèque nationale de France, vient en réaction à l’annonce faite fin 2004 par le moteur de recherche américain Google : numériser d’ici 2015 tout ou partie des collections de bibliothèques d’importantes universités américaines et d’autres bibliothèques étrangères.

  • Bibliothèque numérique francophone accessible
  • La Bibliothèque numérique francophone accessible est une bibliothèque en ligne à destination des personnes déficientes visuelles. Elle propose 14 500 livres numériques (en braille, gros caractères ou synthèse vocale) et audios (au format Daisy MP3), accessibles gratuitement aux personnes aveugles ou malvoyantes qui fournissent un justificatif d’handicap visuel.

    Site à consulter : http://www.bnfa.fr/

  • Bibliothèque numérique mondiale
  • Synonyme : BNM, WDL
    Lancée le 21 avril 2009, la bibliothèque numérique mondiale (BNM) a bénéficié du soutien technique de la bibliothèque du Congrès aux Etats-Unis. Résultant d’une collaboration multiculturelle autour de l’UNESCO, elle associe également des opérateurs privés et 32 bibliothèques de 19 pays différents. Quatre objectifs s’inscrivent dans cette initiative commune : l’accès libre à un patrimoine mondial, la réduction de la fracture numérique Nord-Sud, la sauvegarde de la mémoire de l’humanité et une approche multilinguiste avec une traduction des contenus en 7 langues. Pour en savoir plus : www.wdl.org

  • Bibliothèque publique
  • Synonyme : Bibliothèque de lecture publique
    Il s’agit d’une bibliothèque ouverte à tous les publics, à la différence des bibliothèques réservées à des publics spécifiques (bibliothèques d’étude et de recherche, par exemple) : bibliothèques municipales, bibliothèques départementales de prêt, Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou (Paris).

  • Bibliothèque publique d’information
  • Synonyme : BPI
    La Bibliothèque publique d’information (BPI) est un établissement public national à caractère administratif, placé sous la tutelle du Ministère de la culture et de la Communication. La BPI est liée par convention au Centre d’art et de culture Georges-Pompidou, qui l’héberge. La bibliothèque est pilotée par un conseil d’administration, présidé par le président du Centre Georges Pompidou. Elle est dirigée par un directeur, assisté d’un agent comptable. La BPI dispose de son propre comité technique paritaire (CTP). Les ressources de la bibliothèque proviennent majoritairement des subventions allouées par le ministère chargé de la culture, auxquelles s’ajoutent les ressources propres de l’établissement : vente de publications, location d’expositions réalisées en interne, facturation de certains services, subventions de partenaires extérieurs. Bibliothèque publique et bibliothèque nationale, la BPI a pour missions d’offrir à tous, autant que possible en libre accès, un choix constamment tenu à jour de collections françaises et étrangères de documents d’information générale et d’actualité, de constituer un centre de recherche documentaire, en liaison avec les autres centres, bibliothèques et établissements culturels. Elle doit également participer aux activités de l’ensemble culturel du Centre Pompidou.
    La Bibliothèque publique d’information se caractérise par l’accès libre et gratuit aux collections (sans formalités d’inscription), la consultation sur place (pas de prêt à domicile), une très large amplitude d’ouverture (62 heures par semaine), l’encyclopédisme et l’actualité de ses fonds (aucun accroissement possible, les éliminations sont égales aux acquisitions), le développement des technologies de l’information.
    Site web : http://www.bpi.fr/

  • Bibliothèque scientifique numérique
  • La bibliothèque scientifique numérique (BSN) est un dispositif de pilotage en charge des questions d’Information scientifique et technique (IST) en France. Présidé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, il associe le ministère de la Culture et de la Communication, les universités, les organismes de recherche ainsi que les grandes écoles. Un comité de pilotage valide les orientations politiques. Neuf groupes de travail instruisent et mettent en œuvre les chantiers définis, concernant : les acquisitions électroniques, l’accès aux ressources, le signalement, la numérisation, l’archivage pérenne, l’édition scientifique, la fourniture de documents à distance et la formation. Pour en savoir plus : http://www.bibliothequescientifiquenumerique.fr/

  • Bibliothèque universitaire
  • Synonyme : BU
    La bibliothèque universitaire (BU) est une bibliothèque dépendant d’une université. La bibliothèque universitaire proprement dite (avec ses différentes sections), les bibliothèques d’UFR, d’instituts, de laboratoires, etc., intégrées ou associées, constituent le service commun de la documentation de l’université.

  • Bibliothèque universitaire des langues et civilisations
  • La bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) est une bibliothèque universitaire et patrimoniale, ouverte à tous, et spécialisée dans les langues et civilisations des aires culturelles du monde non occidental. Ses collections concernent l’Europe balkanique, centrale et orientale, le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, l’Asie centrale, l’Afrique subsaharienne, l’Asie, l’Océanie, les Amériques et le Groenland (civilisations autochtones). Elles couvrent plus de 180 pays, 350 langues et 80 écritures. Ces régions sont représentées à travers des documents aussi bien en langues occidentales (français, anglais, allemand…) qu’en langues vernaculaires, dans les disciplines des sciences humaines et sociales, en particulier : la littérature, l’histoire, la géographie, l’apprentissage de la langue et la linguistique, la philosophie, la religion, les sciences sociales…

    site internet : www.bulac.fr.

  • Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux
  • La Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux (BVMM) a été créée en 2013 par l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-CNRS). Elle donne accès à des manuscrits des fonds patrimoniaux français et berlinois. Plus de 1000 manuscrits et incunables sont consultables en texte intégral et en couleur. La recherche se fait principalement par la cote du manuscrit (d’autres bases sont accessibles pour une recherche par mots clés).

    Site à consulter http://bvmm.irht.cnrs.fr/

  • BIBLIOthèque(s)
  • C’est la revue bimestrielle éditée par l’Association des bibliothécaires de France (ABF). Elle a fait suite, depuis 2002, au Bulletin d’informations de l’Association des bibliothécaires français. Elle constitue l’une des deux publications de référence pour la formation et l’information des professionnels des bibliothèques avec le Bulletin des bibliothèques de France. Certains articles sont disponibles en ligne.
    Site web : http://www.abf.asso.fr/

  • BIFPIG
  • Voir la définition : Bibliographie de la presse française politique et d’information générale

  • Bimensuel
  • Périodique qui paraît deux fois par mois.

  • Bimestriel
  • Périodique qui paraît tous les deux mois.

  • Biographie
  • Livre ou article décrivant la vie d’une personne vivante ou morte, célèbre ou pas.

  • Bisannuel
  • Périodique qui paraît tous les 2 ans.

  • BIU
  • Voir définition Bibliothèque interuniversitaire

  • BIUM
  • Voir définition Bibliothèque interuniversitaire de médecine

  • BIUSanté
  • Voir définition Bibliothèque interuniversitaire Santé

  • BL
  • Voir définition British Library

  • Blâme
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • Blog
  • Synonyme : weblog

    Site web sur lequel un internaute tient une chronique personnelle ou consacrée à un sujet particulier.

  • BM
  • Voir définition Bibliothèque municipale

  • BMC
  • Voir définition Bibliothèque municipale classée

  • BMIU
  • Voir définition Bibliothèque municipale interuniversitaire

  • BMR
  • Voir définition Bibliothèque municipale rétroconvertie

  • BMVR
  • Voir définition Bibliothèque municipale à vocation régionale

  • BnF – BNF
  • Voir définition Bibliothèque nationale de France

  • BNF Archives et manuscrits
  • BnF archives et manuscrits est le catalogue des manuscrits et des fonds de la Bibliothèque nationale de France. Il décrit les manuscrits et les fonds conservés au département des Manuscrits, au département des Arts du spectacle et à la Bibliothèque de l’Arsenal.

    Site web : http://archivesetmanuscrits.bnf.fr

  • BNFA
  • Voir définition Bibliothèque numérique francophone accessible

  • BNM
  • Voir définition Bibliothèque numérique mondiale

  • BNM
  • Voir la définition de la Bibliothèque numérique mondiale

  • BNUE
  • Voir définition Bibliothèque numérique européenne

  • BNUS
  • Voir définition Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

  • BOEN
  • Voir définition Bulletin officiel de l’éducation nationale

  • BOESR
  • Voir définition Bulletin officiel du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

  • Bonification
  • Ce terme désigne la réduction du temps de passage d’un échelon à un autre dans le cadre de l’avancement d’échelon. Les bonifications résultent d’une proposition du supérieur hiérarchique.

  • Bookcrossing
  • Synonymes : BC – BX
    Inventé aux Etats-Unis en 2001 par Ron Hornbaker, le bookcrossing vise à faire circuler gratuitement des livres dans « la nature » pour qu’ils puissent être retrouvés et lus par d’autres personnes qui les « relâcheront » à leur tour,  dans un espace public. L’intention est de mettre en place une chaîne du livre mondiale pour faire partager les livres en tant que support physique mais aussi les goûts et les impressions de lecture, le tout par le biais d’un site Internet qui centralise toutes les informations.

  • Bookmark
  • Voir définition Signet

  • Bordereau d’envoi
  • C’est un formulaire destiné à transmettre des documents entre services administratifs, chaque fois qu’une lettre d’accompagnement n’est pas indispensable. Le bordereau comporte les indications habituelles de la correspondance administrative (timbre, lieu d’origine et date, objet, référence, mention de la personne qui suit le dossier, numéro d’enregistrement), mais le texte lui-même se limite à trois colonnes mentionnant : le nombre de pièces envoyées, leur désignation et d’éventuelles observations (pour information, pour attribution, etc.).

  • Bouquet
  • En bibliothèque, le terme bouquet renvoie aux offres d’abonnements groupés des éditeurs commerciaux (Ex : Elsevier en ce qui concerne les publications électroniques).

  • BPI
  • Voir définition Bibliothèque publique d’information

  • Brevet de technicien supérieur
  • Synonyme : BTS
    Le brevet de technicien supérieur (BTS) est un diplôme de l’enseignement technologique supérieur court. Il se prépare en deux ans après le Bac dans une Section de techniciens supérieurs (STS). Il peut être préparé en lycée public ou privé, soit à plein temps soit en alternance.

  • British library
  • Synonyme : BL
    La British library est la bibliothèque nationale du Royaume-Uni.
    Site web : http://www.bl.uk/

  • Brochure
  • Ouvrage imprimé et broché ou sommairement assemblé, dont le nombre de pages est trop réduit pour constituer un livre.

  • Browser
  • Voir définition Navigateur

  • Bruit
  • On parle de bruit lorsqu’une recherche documentaire donne un grand nombre de réponses peu pertinentes. Il est le résultat d’une requête trop vague, imprécise.
    Contraire de silence.

  • BSN
  • Voir définition Bibliothèque scientifique numérique

  • BTS
  • Voir définition Brevet de technicien supérieur

  • BU
  • Voir définition Bibliothèque universitaire

  • Budget de fonctionnement
  • Le budget de fonctionnement correspond aux dépenses annuelles récurrentes : téléphone, chauffage, petit matériel, salaires, etc.

  • Budget d’investissement
  • Le budget d’investissement correspond aux dépenses à caractère « patrimonial » : acquisition d’équipements matériels importants (ordinateurs, photocopieurs, etc.), de terrains, d’immeubles, entretien et réparations majeures de bâtiment, etc.

  • Budget primitif
  • Les budgets des administrations (Etat, collectivités territoriales et établissements publics) sont établis pour une année civile : le budget primitif est le budget prévisionnel élaboré par chaque service d’une administration en fin d’année civile pour l’année qui suit. Les services font remonter leurs demandes de crédits vers le responsable exécutif qui prépare le projet de budget avec l’aide de son service financier, en fonction des recettes prévues. Ce projet est ensuite présenté aux assemblées délibérantes, éventuellement réexaminé par les commissions des finances, puis voté par les assemblées.
    Des rectifications demeurent souvent nécessaires en cours d’exercice budgétaire afin d’ajuster les prévisions à la réalité : on parle de collectif budgétaire pour l’Etat, de budget supplémentaire (BS) et de décision budgétaire modificative (DBM) pour les collectivités territoriales et les établissements publics.

  • BUFR
  • Voir définition Bibliothèque d’Unité de formation et de recherche

  • BULAC
  • Voir définition : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations

  • Bulletin des bibliothèques de France
  • Synonyme : BBF
    Créé en 1956, le « Bulletin des Bibliothèques de France » (BBF) est une revue bimestrielle de réflexion sur les bibliothèques et leur environnement culturel, social, éducatif ou politique, en France et à l’étranger. Il constitue l’une des deux publications de référence pour la formation et l’information des professionnels des bibliothèques, avec la revue de l’ABF, « Bibliothèques ». Il est édité par l’ Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques. Le BBF existe en version électronique.
    Site web : http://bbf.enssib.fr/

  • Bulletin officiel de l’éducation nationale
  • Synonyme : BOEN
    Le Bulletin officiel de l’éducation nationale (BOEN) est un périodique mensuel dans lequel sont publiés les textes réglementaires, les circulaires et instructions propres aux personnels de ce ministère.
    Site web : http://www.education.gouv.fr/pid285/le-bulletin-officiel.html

  • Bulletin officiel du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Synonyme : BOESR
    Le Bulletin officiel de l’enseignement supérieur et de la recherche est un périodique mensuel dans lequel sont publiés les textes réglementaires, les circulaires et instructions propres aux personnels de ce ministère.
    Site web : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24752/bulletin-officiel.html

  • Bulletinage
  • Synonyme : Bulletiner
    Enregistrement, contrôle et pointage des périodiques de la bibliothèque à l’arrivée des numéros.

  • Bulletiner
  • Voir définition Bulletinage

  • Bureau
  • Voir définition Banque

  • Bureau des concours des personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé, des bibliothèques et des ITRF
  • Synonymes : Service des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers, sociaux et de santé, des bibliothèques et des musées – Sous-direction du recrutement

    Rattaché à la Direction générale des ressources humaines (DGRH), le Bureau des concours des personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé, des bibliothèques et des ITRF est commun aux ministères de l’Enseignement supérieur et de l’Éducation nationale. Il s’attache à organiser les recrutements par concours et examens professionnels des personnels des bibliothèques et veille à la collecte des résultats statistiques.

  • Bureau des personnels des bibliothèques
  • Synonymes : Service des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers, sociaux et de santé, des bibliothèques et des musées – Sous-direction de la gestion des carrières

    Rattaché à la Direction générale des ressources humaines (DGRH), le Bureau des personnels des bibliothèques est commun aux ministères de l’Enseignement supérieur et de l’Éducation nationale. Il nomme et affecte les lauréats des concours. Il assure également la gestion interministérielle de la carrière des agents ( notation, promotion, mutation), prépare et exploite les travaux des commissions administratives paritaires (CAP).

  • BVMM
  • Voir définition Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux

  • BX
  • Voir définition Bookcrossing

C

  • C2i
  • Voir définition Certificat informatique et internet

  • CA
  • Voir définition Conseil d’administration de l’université

  • CADA
  • Voir définition Commission d’Accès aux Documents Administratifs

  • CADIST
  • Voir définition Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique

  • Cadre d’emplois
  • Le cadre d’emplois est l’équivalent au sein de la fonction publique territoriale du corps de la fonction publique d’État : un ensemble regroupant les fonctionnaires soumis au même statut particulier et ayant vocation aux mêmes grades. Au sein de son cadre d’emplois, le fonctionnaire territorial peut exercer différents métiers dont les caractéristiques professionnelles sont proches et qui supposent des savoir-faire, des connaissances, des compétences et des aptitudes communes. Comme pour les corps de la fonction publique d’État, chaque cadre d’emplois comprend un ou plusieurs grades.

  • Cahier
  • Ensemble, plié et coupé, des pages fournies par une feuille.

  • Calame
  • Morceau de roseau taillé qui servait à écrire sur des tablettes d’argile, du papyrus ou du parchemin.

  • CALAMES
  • Voir définition CAtalogue en Ligne des Archives et des Manuscrits de l’Enseignement Supérieur

  • CAP
  • Voir définition Commission administrative paritaire

  • CAPES
  • Voir définition Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré

  • CAREL
  • Voir définition : Coopération pour l’Accès aux Ressources numériques en bibliothèques

  • Carrel
  • Espace individuel de lecture permettant l’utilisation d’un appareil audiovisuel ou d’un ordinateur.

  • Carrière
  • C’est l’ensemble des étapes et degrés successifs dans le déroulement de la vie professionnelle d’un fonctionnaire.

  • Carte de lecteur
  • Document délivré aux personnes contractant une inscription en bibliothèque. La carte de lecteur confère à son possesseur un certain nombre de droits à utiliser les fonds et les services d’une ou d’un réseau de bibliothèques (droit d’accès aux locaux, prêt, droit de solliciter les services du PEB, droit de consultation des bases de données et d’ Internet,…).
    Au sein des universités, il est de plus en plus fréquent que la carte de lecteur se confonde avec la carte d’étudiant.

  • Cartothèque
  • C’est une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de cartes.

  • Catalogage
  • Rédaction de notices bibliographiques à partir d’une description normalisée des éléments permettant l’identification d’un document.

  • Catalogue
  • Liste détaillée des pièces composant une collection, établie suivant un ordre déterminé, pour en faciliter la recherche. Il peut se présenter sous diverses formes : fiches, listing, volume, microforme, cédérom ou banque de données. De même, l’appellation d’un catalogue diffère selon sa propre organisation. On parle alors de :

    – catalogue alphabétique, pour une liste dont les mots de classement (auteur, titre ou sujet) sont rangés dans l’ordre alphabétique ;
    – catalogue alphabétique matières, pour une liste dans laquelle les notices sont classées dans l’ordre alphabétique des sujets traités ;
    – catalogue systématique, pour un catalogue dont les notices sont organisées selon la classification décimale utilisée dans l’établissement ;
    – catalogue topographique, pour un catalogue dans lequel les notices sont classées selon l’ordre des cotes déterminant le classement des ouvrages sur les rayons.

    Les catalogues de bibliothèques sont aujourd’hui généralement informatisés. Ils sont accessibles via l’OPAC.

  • Catalogue alphabétique
  • Voir définition : Catalogue

  • Catalogue alphabétique matières
  • Voir définition : Catalogue

  • Catalogue collectif
  • Catalogue recensant les collections de plusieurs bibliothèques ou centres de documentation.

  • Catalogue collectif de France
  • Synonyme : CCFr
    Cet outil, accessible en ligne sur Internet, est géré par la Bibliothèque nationale de France. Le CCFr est un instrument de localisation qui donne accès aux 3 plus importants catalogues français : le catalogue général de la BnF (fonds imprimés et audiovisuels, fonds numérisés de la BnF), le catalogue du Système universitaire de documentation (fonds des bibliothèques universitaires et de grands établissements), le catalogue des fonds anciens et/ou locaux rétroconvertis des bibliothèques municipales et spécialisées, dit « Base Patrimoine ».
    Il propose également l’accès à d’autres catalogues :
    A la base Manuscrits (regroupant le Catalogue général des manuscrits (CGM), BnF Archives et manuscrits, Palme (Répertoire des manuscrits littéraires français du XXe siècle), et Calames (manuscrits conservés dans les établissements relevant de l’Enseignement supérieur), à des catalogues de BM ( Dijon, Limoges, Rennes, Bordeaux, Montpellier, les villes-centres de la région Rhône-Alpes à travers le catalogue Lectura (Bourg-en-Bresse, Chambéry, Grenoble, Lyon, Roanne, Saint-Étienne, Valence) et les onze bibliothèques patrimoniales de la Ville de Paris), au catalogue collectif du Réseau européen des bibliothèques judaïca et hebraïca, sept bibliothèques spécialisées dans le domaine de la culture juive (RACHEL), au catalogue du réseau européen de bibliothèques d’institutions protestantes ou associées (VALDO).

    Site web : http://ccfr.bnf.fr/

  • CAtalogue en Ligne des Archives et des Manuscrits de l’Enseignement supérieur
  • Catalogue des archives et des manuscrits des bibliothèques universitaires françaises, mais aussi de grands établissements nationaux (Institut de France, Muséum national d’histoire naturelle,…) et de plusieurs bibliothèques de recherche (Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet,…). Ce catalogue est géré par l’ABES.

    Site web : http://www.calames.abes.fr/pub/

  • Catalogue général BnF
  • Anciennement nommé BN-OPALE PLUS, le catalogue général en ligne de la BnF contient la plupart des documents sur tous supports conservés sur tous les sites de la BnF, une partie des manuscrits modernes et des documents d’archives concernant les arts du spectacle et la musique et une partie des collections des départements spécialisés.

    Site web : http://catalogue.bnf.fr

  • Catalogue général des manuscrits
  • La rédaction du Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, (CGM) fût initiée sous la monarchie de juillet par l’ordonnance royale du 3 août 1841.

    Ce catalogue recense l’ensemble des manuscrits des bibliothèques municipales, des bibliothèques universitaires et des archives françaises. Après d’importantes opérations de rétroconversion de sa version imprimée, le CGM est interrogeable depuis 2008 par le biais d’une interface de recherche au sein du Catalogue collectif de France. Les manuscrits conservés dans les bibliothèques de l’enseignement supérieur sont également signalés dans CALAMES.

  • Catalogue général Labs
  • Première version, appelée labs, de la nouvelle interface de recherche du catalogue général de la BnF ouverte au public depuis le 20 octobre 2014. Le remplacement de l’actuel catalogue est prévu fin 2015. Il proposera ainsi progressivement des modes de recherche supplémentaires (recherche avancée, recherche dans les périodiques, recherche par auteur A-Z, par sujet A-Z, par cote, recherches dans les notices d’autorité BnF et Rameau),des notices bibliographiques et d’autorité enrichies pour les professionnels des bibliothèques (affichage UNIMARC, InterMarc), des outils et services pour les chercheurs et les professionnels (réservation, partage, exports, etc.).

  • Catalogue systématique
  • Voir définition : Catalogue

  • Catalogue topographique
  • Voir définition : Catalogue

  • Catégorie
  • Les fonctionnaires sont classés en trois grandes catégories hiérarchiques, correspondant chacune à une lettre : A, B, C. Chaque catégorie correspond au niveau de diplôme exigé des candidats au concours externe.
    La catégorie A correspond à des fonctions d’étude, de conception, d’encadrement ou de direction qui nécessitent la possession d’un diplôme (ou équivalent) Bac + 3 ou davantage.
    La catégorie B correspond à des fonctions d’application, de mise en œuvre de procédures, d’encadrement intermédiaire qui nécessitent au minimum la possession du baccalauréat ou d’un diplôme Bac + 2 (ou équivalent).
    La catégorie C correspond à des fonctions techniques et d’exécution qui nécessitent en général la possession d’un diplôme ou titre équivalent au niveau V (brevet des collèges, CAP, BEP).

  • CCFr
  • Voir définition Catalogue collectif de France

  • CCSD
  • Voir définition : Centre pour la Communication Scientifique directe

  • CD
  • Voir définitions : Disque compactDisque optique numérique

  • CDD
  • Voir Classification décimale Dewey.

  • CDDP
  • Voir définition Services culture éditions ressources pour l’éducation nationale

  • CDG
  • Voir définition Centre de gestion départemental des personnels territoriaux

  • CDI
  • Voir définition Centre de documentation et d’information

  • CDROM
  • Synonyme : CédéROM

    Compact Disc Read Only Memory. Disque compact lisible par un ordinateur, stockant textes, images et sons sous forme numérisée.

  • CDU
  • Voir Classification décimale universelle.

  • CENL
  • Voir définition Conférence des bibliothèques nationales européennes

  • Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique
  • Synonyme : CADIST
    Les centres d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique (CADIST) constituent un réseau documentaire, organisé par disciplines, de bibliothèques spécialisées au service de la recherche. Gérés par une vingtaine de grandes bibliothèques universitaires ou de grands établissements de recherche, les CADIST ont pour missions principales l’achat et la conservation de documentation (notamment étrangère), ainsi que la fourniture rapide des documents aux chercheurs qui en font la demande grâce au prêt entre bibliothèques. On compte actuellement 26 champs disciplinaires dont certains peuvent être subdivisés : ainsi, le champ « Langues, littératures et civilisations ibériques et ibéro-américaines » est subdivisé en « Péninsule ibérique » (SCD de Toulouse II) et « Amérique latine et Afrique lusophone » (SCD de Bordeaux III).
    Le Ministère en charge de l’Enseignement supérieur assure la gestion du réseau des CADIST ; les premiers CADIST ont été créés en 1980.
    Voir aussi COLLEX

  • Centre de documentation et d’information
  • Synonyme : CDI
    Les centres de documentation et d’information (CDI) sont des bibliothèques scolaires de l’enseignement secondaire : on les trouve dans les collèges et les lycées, où leur création est obligatoire.

  • Centre de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation
  • Synonymes : Centre régional de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation – CFCB – CFCBLD – CRFCBLD

    Au nombre de 12, dotés d’une vocation régionale ou inter-régionale, les centres de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation (CRFCBLD) sont des services des universités où ils sont implantés. Ils ont pour mission, à leur échelon géographique, d’informer le grand public sur les métiers et carrières de la documentation, de constituer et gérer une bibliothèque spécialisée dans le domaine du livre et de la documentation, de préparer aux concours de recrutement en bibliothèques, d’assurer la formation continue des personnels des bibliothèques.

    Site web : http://www.sup.adc.education.fr/bib/

  • Centre de gestion départemental des personnels territoriaux
  • Synonymes : CDG – centres de gestion

    Les centres de gestion départementaux des personnels territoriaux (CDG) sont des établissements publics locaux à caractère administratif. Ils sont chargés de l’organisation des concours territoriaux de catégorie C, notamment celui d’ agent qualifié du patrimoine. Ils assurent également pour les petites communes une partie de la gestion du personnel : établissement et publicité des listes d’aptitude, publicité des tableaux d’avancement, fonctionnement du comité technique paritaire (CTP), secrétariat des commissions administratives paritaires (CAP) et des conseils de discipline, etc.

  • Centre de ressources et d’information sur les multimédias pour l’enseignement supérieur
  • Synonyme : CERIMES

    Service associé au Centre national de documentation pédagogique (CNDP) et placé sous tutelle du Ministère chargé de l’enseignement supérieur, le CERIMES a pour missions de faciliter l’accès des enseignants, chercheurs et étudiants de l’enseignement supérieur aux ressources audiovisuelles et multimédias et de les aider à les intégrer dans l’enseignement ; de produire ou coproduire des documents audiovisuels ou multimédias à la demande d’enseignants ou de chercheurs ; d’informer sur les dispositifs de formation de l’enseignement supérieur en présentiel ou à distance.

    Le 31 décembre 2014, le CERIMES a cessé son activité. La FMHS (Fondation Maison des sciences de l’Homme) s’occupe de Canal-U, BibNum et le fonds documentaire ; l’Abes prend en charge les signets des bibliothèques.

    Site web : http://www.cerimes.fr/

  • Centre départemental de documentation pédagogique
  • Voir définition Services culture éditions ressources pour l’éducation nationale

  • Centre français d’exploitation du droit de copie
  • Agréé par le Ministère de la Culture et de la communication, le CFC regroupe des éditeurs et des auteurs afin de faire respecter les droits de reproduction (papier ou numérique) de leurs œuvres.

    Site web :http://www.cfcopies.com/V2/cfc/home.php

  • Centre informatique national de l’enseignement supérieur
  • Synonyme : CINES

    Établissement public national sous tutelle du ministère chargé de la recherche, le CINES met à la disposition de la communauté scientifique de la recherche publique des moyens informatiques puissants (supercalculateurs). Il contribue à la mise en place et à l’exploitation de services en réseau (SUDOC par exemple) et mène des actions d’expertise et de formation en matière de réseaux informatiques. Comme l’ ABES, il est implanté à Montpellier.

    Site web : http://www.cines.fr/

  • Centre ISSN France
  • Le centre ISSN France est un service de la Bibliothèque nationale de France qui assure l’attribution des ISSN pour les publications éditées en France (métropole et outre-mer).

  • Centre national de la fonction publique territoriale
  • Synonyme : CNFPT

    Le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) est un établissement public à caractère administratif, regroupant communes, départements, régions et établissements publics territoriaux. Le CNFPT et ses 26 délégations régionales ont notamment pour mission la formation des personnels territoriaux. Le CNFPT organise également les concours de recrutement de catégorie dite A+ de la fonction publique territoriale, à savoir celui de conservateur territorial.

    Site web : http://www.cnfpt.fr

  • Centre national de la littérature pour la jeunesse – La Joie par les livres
  • Depuis le 1er janvier 2008, le Centre national de la littérature pour la jeunesse – La Joie par les livres (CNLJ) – est un service du département « Littérature et Art » de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Ces missions s’attachent à la promotion d’une littérature enfantine de qualité, incitant l’accès des enfants au livre et insistant sur la diversité des formes et des genres littéraires. Le CNLJ met également à la disposition des professionnels une documentation de référence sur la littérature jeunesse et veille à favoriser le développement et le rayonnement de ces bibliothèques en France et dans le monde, y compris dans les pays les plus défavorisés. Pour en savoir plus : http://lajoieparleslivres.bnf.fr

  • Centre national de la recherche scientifique
  • Synonyme : CNRS

    Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est un établissement public national à caractère scientifique et technologique placé sous la tutelle du ministère chargé de la recherche. Il a pour mission la recherche fondamentale dans tous les champs de la connaissance. Il est présent sur tout le territoire national à travers 18 délégations régionales.

    Site web : http://www.cnrs.fr

  • Centre national des œuvres universitaires et scolaires
  • Termes liés : Centre régional des œuvres universitaires et scolaires – CNOUS – CROUS

    Établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur, le Centre national des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS) pilote le réseau des centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) et des centres locaux des oeuvres universitaires et scolaires (CLOUS). Son objectif est de donner à tous les étudiants les mêmes chances d’accès et de réussite dans l’enseignement supérieur en accompagnant leur vie quotidienne. Les CROUS organisent et gèrent au niveau régional les prestations sociales en faveur des étudiants : hébergement, restauration, action culturelle, etc.

    Site web : http://www.cnous.fr/

  • Centre national du cinéma et de l’image animée
  • Le Centre national du cinéma et de l’image animée est un établissement public administratif (créé en 1946) placé sous la tutelle du ministre chargé de la culture. Le CNC a 6 grandes missions :

    • le soutien à l’économie du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia français
    • la réglementation du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia
    • la promotion du cinéma et de l’audiovisuel et leur diffusion auprès de tous les publics,
    • la protection et la diffusion du patrimoine cinématographique, (il assume depuis la loi de 1992 la responsabilité du Dépôt légal des films sur support photochimique)
    • actions européennes et internationales
    • Commission de classification (visa d’exploitation des œuvres)

     

  • Centre national du livre
  • Synonyme : CNL

    Autrefois Centre national des lettres, le Centre national du livre (CNL) est un établissement public administratif sous tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication. Ses missions visent à soutenir et conforter l’édition française (littéraire ou scientifique) en intervenant sur l’ensemble de la chaîne du livre : auteurs, éditeurs de livres et de revues, libraires, bibliothèques, associations littéraires. Le mode d’intervention principal est la subvention, mais le CNL accorde aussi aux éditeurs et aux libraires des avances remboursables sans intérêts. Ses ressources proviennent, outre des subventions de l’État ou des collectivités publiques, du produit d’une taxe sur la vente des appareils reprographiques.

    Site web : http://www.centrenationaldulivre.fr/

  • Centre national d’enseignement à distance
  • Synonyme : CNED

    Le Centre national d’enseignement à distance (CNED) est un établissement public national à caractère administratif, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Le CNED a pour mission de dispenser un enseignement et des formations à distance dans le cadre de la formation initiale, de la formation professionnelle continue et de l’éducation permanente. Le centre favorise le développement, notamment à l’étranger, de cet enseignement et de ces formations ainsi que des techniques d’enseignement et de formation à distance. Il participe à la coopération européenne et internationale en la matière.

    Site web : http://www.cned.fr/

  • Centre pour la Communication Scientifique directe
  • Le CCSD est une unité mixte de service du CNRS, INRIA et du PRES de Lyon, dont la mission principale est la réalisation d’archives ouvertes. Le CCSD pilote plusieurs projets d’archives ouvertes (HAL, TEL…), de plateformes web (Sciencesconf.org…) et un moteur de recherche unifié en Sciences sociales et humaines (ISIDORE)

    Lien : http://ccsd.cnrs.fr

  • Centre régional de documentation pédagogique
  • Voir définition Services culture éditions ressources pour l’éducation nationale

  • Centre régional de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation
  • Voir définition Centre de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation

  • Centre régional des œuvres universitaires et scolaires
  • Voir définition Centre national des œuvres universitaires et scolaires

  • Centre technique du livre de l’enseignement supérieur
  • Synonyme : CTLes

    Le Centre technique du livre de l’enseignement supérieur (CTLes) assure la collecte, la conservation et la communication des livres et autres documents d’intérêt patrimonial et scientifique que lui confient en dépôt permanent, ou lui cèdent, les bibliothèques des universités et autres établissements d’enseignement supérieur. Il abrite également pour de courtes périodes les collections de bibliothèques en travaux ou confrontées à un problème momentané de conservation. Il est doté du statut d’établissement public national à caractère administratif et implanté à Marne-la-Vallée, sur le même site que le Centre technique de la Bibliothèque nationale de France.

    Site web : http://www.ctles.fr

  • Centres de gestion
  • Voir définition Centre de gestion départemental des personnels territoriaux

  • CERCLES
  • Voir définition : Correction et enrichissement par le réseau de corpus de l’Enseignement supérieur.

  • CERIMES
  • Voir définition Centre de ressources et d’information sur les multimédias pour l’enseignement supérieur

  • Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré
  • Synonyme : CAPES

    Le certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré (CAPES) est un concours du ministère chargé de l’éducation nationale permettant d’enseigner en collège et en lycée.

  • Certificat informatique et internet
  • Synonyme : C2i

    Certification française délivrée par les établissements d’enseignement supérieur, basée sur un référentiel de compétences numériques, pour la maîtrise des outils informatiques et des technologies de l’information et de la communication. Le C2i se décline en 2 niveaux : un niveau de compétences générales pour les étudiants du 1er cycle universitaire et un niveau de compétences spécialisées pour les étudiants de 2ème cycle et les enseignants.

  • Cessation définitive de fonctions
  • La cessation définitive de fonctions d’un fonctionnaire intervient habituellement dans la cadre de l’admission à la retraite. Elle peut également être anticipée, en cas de démission, d’abandon de poste ou dans le cadre d’une procédure disciplinaire (révocation ou licenciement pour insuffisance professionnelle).

  • CET
  • voir définition Compte épargne temps

  • CEVU
  • Voir définition Conseil des études et de la vie universitaire de l’université

  • CFC
  • Voir définition Centre français d’exploitation du droit de copie

  • CFCB
  • Voir définition Centre de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation

  • CFCBLD
  • Voir définition Centre de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation

  • CFI
  • Voir définition Comité français IFLA

  • CfU
  • voir définition Comité français Unimarc

  • CGM
  • Voir définition Catalogue général des manuscrits

  • Chaînette
  • En reliure, le point de chaînette est un point dont la disposition évoque les maillons d’une petite chaîne.

  • Chambre des députés
  • Voir définition Assemblée nationale

  • Chambres régionales des comptes
  • Les chambres régionales des comptes ont été créées par la loi de décentralisation de 1982. Elles ont vocation à « juger les comptes des comptables publics des collectivités territoriales et de leurs établissements publics, examiner la gestion de ces collectivités ainsi que celle de tous les organismes qui, directement ou indirectement, en dépendent ou en reçoivent des concours financiers, concourir au contrôle des actes budgétaires des collectivités territoriales et de leurs établissements publics… ». Elles ont également compétence sur les groupements de communes.

  • Chancelier des universités
  • Voir définition Recteur

  • Chancellerie des universités
  • Voir définition Rectorat

  • Charnière
  • Articulation du plat et du dos du livre.

  • Charte
  • La charte définit les principes fondamentaux qui déterminent la vie, les relations et les valeurs dans un établissement. C’est un document facultatif mais qui trouve tout son sens lorsque sont évoqués de grands principes applicables à une communauté : le respect, l’égalité, la neutralité ou encore la solidarité.

    En bibliothèque, il n’est pas rare d’évoquer la notion de « charte de bonne conduite » ou de « charte informatique » pour prévenir tous les abus d’usage , mais aussi de « charte des acquisitions » pour évoquer la politique documentaire suivie par l’établissement pour le développement de ses collections.

  • Charte Bib’lib
  • Voir Bib’lib

  • Charte des collections
  • Cette charte définit les lignes générales de la politique documentaire d’un établissement, c’est à dire sa politique de développement des collections et des services.

  • Charte Marianne
  • Généralisée depuis janvier 2005 dans le cadre de la modernisation de l’Etat, la Charte Marianne fixe un socle commun d’engagements en matière d’accueil et de relations aux usagers dans les services publics. Elle s’appuie sur une série de cinq principes : faciliter l’accès des usagers, accueillir les demandes de manière attentive et courtoise, répondre de manière compréhensible dans un délai annoncé, traiter systématiquement les réclamations et recueillir les propositions des usagers. Les services publics peuvent se voir attribuer le label Marianne. Faisant suite à la Charte, le  référentiel Marianne comprend 14 engagements de service et 5 engagements de moyens.

  • Chef de section
  • Dans une bibliothèque universitaire, les chefs de section sont les responsables des différentes sections que compte la bibliothèque : lettres, médecine, sciences, etc. Ils sont habituellement conservateurs de bibliothèque.

  • CHS
  • Voir définition Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

  • CHSCT
  • Voir définition Comité d’hygiène, de sécurité, et des conditions de travail

  • CIDEMIS
  • voir la définition Circuit dématérialisé des demandes ISSN

  • Cinémathèque
  • Une cinémathèque est un organisme dont les collections sont constituées essentiellement de films, sur support chimique ou vidéographique. Plus généralement, c’est un lieu où l’on conserve et éventuellement projette des films de cinéma.

  • CINES
  • Voir définition Centre informatique national de l’enseignement supérieur

  • CIrcuit dématérialisé des DEMandes ISSN
  • Développée en juin 2015 par l’Abes, CIDEMIS est une application web qui permet d’automatiser, de moderniser et de simplifier le circuit des demandes de numérotation et de correction ISSN, faites par les utilisateurs professionnels du réseau SUDOC.

  • Circulaire
  • Les circulaires, directives, instructions sont des mesures internes à une administration, que doivent appliquer les fonctionnaires d’un département ministériel ou d’un service. Dépourvues de valeur réglementaire, elles sont la plupart du temps destinées à préciser les modalités pratiques d’application d’une réglementation.

  • Circulation
  • Dans une bibliothèque, une circulation est une allée, un couloir, un dégagement, un escalier ou une rampe permettant le passage de personnes et/ou de chariots de vacuité d’ouvrages. Tout déplacement doit être à ce sujet étudié pour répondre aux normes de sécurité et d’accessibilité.

  • Classement
  • Rangement selon une classification ou selon un ordre déterminé par la bibliothèque, par exemple l’ordre alphabétique ou le numerus currens (ou « numéro courant »). Cette méthode de rangement appliquée en bibliothèque, permet de numéroter les documents selon leur ordre d’entrée et non selon le thème qu’ils traitent. En général, on tient également compte du format des documents (ex : Folio, in-4°, in-8°, in-12). Ce type de classement n’est généralement employé que dans les magasins.

  • Classement indiciaire
  • Voir définition Grille indiciaire

  • Classification
  • Système de répartition des connaissances selon un ordre déterminé allant du général au particulier. Les classifications généralistes telles que la Classification de Dewey ou la Classification Décimale Universelle couvrent l’ensemble des activités et des connaissances humaines, mais d’autres classifications ne concernent qu’une partie plus restreinte, comme par exemple la faune, la flore, etc.

  • Classification décimale
  • Système répartissant les connaissances en dix grandes classes elles-mêmes divisées en dix sous-classes, etc. et dans lequel les notions et leurs relations sont représentées par les indices d’une notation.
    Ex : Classification Décimale de Dewey (CDD), Classification décimale universelle (CDU)

  • Classification décimale de Dewey
  • Synonyme : CDD

    Système de répartition des connaissances humaines en dix sections (ou dix classes) correspondantes à neuf disciplines fondamentales : philosophie, religion, sciences sociales, langues, sciences pures, techniques, beaux-arts et loisirs, littératures, géographie et histoire, auxquelles s’ajoute une classe « généralités ». Ces 10 classes sont subdivisées en 100 divisions puis en 1000 sections.

    Ce système développé en 1876 par Melvil Dewey, bibliographe américain a été adopté par la plupart des bibliothèques dans le monde occidental.

  • Classification décimale universelle
  • Synonyme : CDU

    Système de classification de bibliothèque développé par Paul Otlet et Henri La Fontaine, deux juristes belges fondateurs de l’Institut International de Bibliographie en 1895, à partir de la classification décimale de Dewey (CDD), et avec l’autorisation de Melvil Dewey. Ce projet visait à adapter et assouplir la classification de Dewey.

    Comme la classification décimale de Dewey, elle répartit les connaissances humaines en dix catégories notées de 0 à 9, le 0 étant réservé aux généralités. Chaque catégorie est normalement divisée en dix parties (toutes les classes et sous-classes ne sont pas utilisées).

  • CLIL
  • voir définition : Commission de liaison interprofessionnelle du livre

  • Cloud printing
  • Possibilité d’imprimer via une interface web directement depuis son propre ordinateur, connectée au réseau internet, vers une imprimante dédiée à la bibliothèque.

  • CMS
  • Voir définition Système de gestion de contenu

  • CNAM
  • Voir définition Conservatoire national des arts et métiers

  • CNC
  • Voir Centre national du cinéma et de l’image animée

  • CNDP
  • Voir définition Services culture éditions ressources pour l’éducation nationale

  • CNED
  • Voir définition Centre national d’enseignement à distance

  • CNESER
  • Voir définition Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche

  • CNFPT
  • Voir définition Centre national de la fonction publique territoriale

  • CNIL
  • Voir définition Commission nationale de l’Informatique et des Libertés

  • CNL
  • Voir définition Centre national du livre

  • CNLJ
  • Voir définition Centre national de la littérature pour la jeunesse – La Joie par les livres

  • CNOUS
  • Voir définition Centre national des œuvres universitaires et scolaires

  • CNRS
  • Voir définition Centre national de la recherche scientifique

  • CNU
  • Voir définition Conseil national des universités

  • Code-barre
  • Succession de barres claires et foncées d’épaisseur variable, traduisant une suite de caractères numériques ou alphanumériques destinée à être interprétée automatiquement par un lecteur optique (douchette, scanner). Il permet d’identifier les lecteurs et les documents.

    Le code EAN (European Article Numbering) est un code à barres utilisé par le commerce et l’industrie afin d’identifier le type d’objet. Pour le livre, l’EAN se compose de 13 chiffres commençant par 978.

  • Codex
  • Cahier formé de pages manuscrites reliées ensemble. Le codex apparaît à Rome durant le IIe siècle av. J.-C. et s’est répandu à partir du Ier siècle, pour progressivement remplacer le rouleau de papyrus (le volumen).

  • Coiffe
  • Partie haute du dos d’un ouvrage relié.

  • Collation
  • 1. En catalogage, ensemble d’éléments matériels (nombre de volumes, pagination, illustration, dimension, matériel d’accompagnement) décrivant un document.

    2. Vérification matérielle de l’état d’un ouvrage avant l’estampillage.

  • Collationnement
  • Vérification du bon ordre des cahiers dans un volume.

  • Collectif budgétaire
  • C’est l’expression employée pour qualifier les lois de finances rectificatives. Ces lois sont les seules permettant de modifier, en cours d’année, les dispositions de la loi de finances initiale (LFI). Les collectifs budgétaires soumis au Parlement en cours d’année permettent de traduire une nouvelle orientation de la politique économique et budgétaire lorsque des élections législatives ont provoqué un changement de majorité, mais aussi de s’adapter à la conjoncture économique lorsqu’elle modifie les conditions d’exécution de la loi de finances initiale.

  • Collection
  • 1. Publication en série regroupant des publications ayant chacune son titre particulier et réunies sous un titre d’ensemble. Une collection peut comprendre des sous-collections.

    2. Ensemble des documents constituant un fonds documentaire.

  • Collections d’excellence
  • Réseau de bibliothèques et de collections documentaires d’excellence et de référence labellisées. Il englobe le réseau des cadist. Les objectifs sont de coordonner la politique patrimoniale au niveau national et de mutualiser des opérations comme : le développement et l’accessibilité des collections, visibilité, numérisation concertée, plan de conservation partagée.

  • Collectivité territoriale
  • Les collectivités territoriales françaises sont des structures administratives, distinctes de l’administration de l’État, qui ont en charge les intérêts de la population d’un territoire précis.Elles sont dotées de la personnalité morale et de l’autonomie administrative. Elles disposent ainsi de leur personnel, de leur budget, et de compétences propres qui lui sont confiées par le législateur (Parlement). Elles n’ont pas de pouvoir législatif mais exercent un pouvoir de décision (par délibération au sein d’un conseil de représentants élus). Les décisions prises sont mises en oeuvre par les pouvoirs exécutifs locaux. Depuis la révision constitutionnelle de mars 2003, les collectivités détiennent un pouvoir réglementaire pour l’exercice de leurs compétences. Les différentes collectivités territoriales françaises sont :

    – les communes

    – les départements (auxquels s’ajoutent les 4 départements d’outre-mer ou DOM : Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion, qui sont à la fois départements et régions d’outre-mer)

    – les régions (auxquelles s’ajoutent les 4 départements d’outre-mer ou DOM : Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion, qui sont à la fois départements et régions d’outre-mer)

    – les collectivités à statut particulier : collectivité territoriale de Corse, Ville de Paris, etc.

    – les collectivités d’outre-mer : Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, les îles Wallis et Futuna, la Polynésie française.

  • Collectivité-auteur
  • Organisme considéré comme auteur d’un document.

  • CollEx
  • voir définition : Collections d’excellence

  • Colloque
  • Débat entre plusieurs personnes, plusieurs partis, plusieurs spécialistes sur un sujet commun.

  • Colodus
  • Colodus est une application full web mise en service par l’ABES permettant de créer, modifier ou supprimer des exemplaires des notices du SUDOC sans passer par WinIBW. Cette application ne nécessite donc pas de licences et a d’abord été mise en place pour les bibliothèques partenaires du réseau Sudoc-PS.

    Site à consulter : http://www.abes.fr/Sudoc/Produire-dans-le-Sudoc2/Colodus

  • Colophon
  • Terme lié : Achevé d’imprimer

    Mention, à la fin d’une publication, de la date exacte à laquelle l’impression du livre a été achevée. Permet également d’identifier l’imprimeur. Aujourd’hui, on parle d’achevé d’imprimer.

  • Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail
  • Synonyme : CHSCT
    Les comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)- qui succèdent aux Comités d’ Hygiène et de Sécurité (décret du 28 juin 2011)-  sont des instances consultatives compétentes en matière de conditions de travail, de santé et de sécurité des agents. Ils analysent les risques professionnels, enquêtent à chaque accident ou maladie professionnel, suggèrent des mesures préventives ou d’amélioration de l’hygiène et de la sécurité, coopèrent à la préparation des actions de formation dans ce domaine. Ils veillent à l’observation de la réglementation, aux projets d’aménagement et de construction de bâtiments, à l’aménagement des postes de travail pour les handicapés. Les CHSCT assistent les comités techniques  (CT) en matière de conditions de travail et se substituent à eux pour toutes les questions de leur compétence.
    Il existe un CHSCT auprès de l’ administration centrale de chaque ministère, ou groupe de ministères ayant gestion commune du personnel. Lorsque l’importance des effectifs ou la nature des risques professionnels le justifient, des CHSCT locaux ou spéciaux peuvent être crées dans les services territoriaux, établissements publics (les universités, par exemple), bâtiments ou groupes de bâtiments. Les CHSCT sont composés de représentants de l’administration, de représentants du personnel et d’un médecin de prévention.

  • Comité français de l’International federation of library associations and institutions
  • Voir définition Comité français IFLA

  • Comité français IFLA
  • Synonyme : CFI – Comité français de l’International federation of library associations and institutions

    Le Comité français IFLA (CFI) est une association loi 1901 déclarée en 1996, dont l’objet est de contribuer au « développement de la francophonie au sein de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions (IFLA) et, plus généralement, de développer l’usage du français dans le monde international des bibliothèques ». Le CFI s’investit notamment dans la traduction et la diffusion auprès de la communauté française et francophone des travaux produits par l’IFLA et dans la participation des professionnels francophones aux instances de la fédération internationale.
    Site web : http://www.cfifla.asso.fr/

  • Comité français UNIMARC
  • Synonyme : CfU
    Le Comité français UNIMARC s’adresse aux utilisateurs du format UNIMARC et à son application en France. Cette structure a pour objectifs de recenser les besoins français, d’assurer la traduction et de répondre aux interrogations des utilisateurs via le site : http://cfu.enssib.fr/index.php

  • Comité technique paritaire
  • Synonyme : CT

    Le comité technique (CT) est une instance consultative de représentation et de dialogue. Composé des représentants de l’administration et des représentants du personnel, il examine les questions collectives, à la différence de la Commission administrative paritaire (CAP), consultée pour des questions individuelles. Le CT est compétent sur des problématiques liées à l’organisation et au fonctionnement des établissements, la gestion prévisionnelle des effectifs ou sur la politique indemnitaire.

    L’article 34 du décret n°2011-184 du 15 février 2011 établit les principaux domaines de compétences.  A l’échelle ministérielle, les CT examinent l’élaboration ou la modification des statuts particuliers.  Les CT d’Etat siègent habituellement auprès des administrations centrales mais peuvent être interministériels ou déconcentrés. Ils sont déconcentrés, par exemple, pour la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque publique d’information. Les CTP territoriaux sont placés auprès des collectivités territoriales et de leurs établissements publics pour les plus importantes ou auprès des centres de gestion départementaux des personnels territoriaux pour les petites entités.

  • Commission administrative paritaire
  • Synonyme : CAP

    La Commission administrative paritaire (CAP) est un organe de représentation et de dialogue social pour les agents titulaires de la fonction publique. Elle est constituée de manière égale par des représentants de l'administration et des représentants du personnel. Elle a compétence sur toutes les questions relatives aux carrières des agents (mutation, promotion, titularisation). Chaque corps possède sa propre commission. Il est à noter que les avis émis par la CAP ont une valeur purement consultative.

  • Commission de la Formation et de la vie universitaire

  • Issue de la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, la Commission de la Formation et de la vie universitaire remplace le Conseil des études et de la vie universitaire (CEVU). La Commission de la Formation adopte de nombreuses mesures concernant la scolarité : gestion et organisation des examens, modalités d’évaluation des enseignements et des enseignants, développement de l’orientation / insertion professionnelle, recherche d’interaction entre sciences et société civile, accueil et réussite des étudiants présentant un handicap ou un trouble invalidant. Répartissant l’enveloppe des moyens destinée à la formation, elle est également consultée sur les programmes de formation des composantes.

  • Commission de Liaison Interprofessionnelle du Livre
  • Synonyme : CLIL
    La Commission de Liaison Interprofessionnelle du Livre, créée en 1991, est une association régie par la loi de 1901 qui a pour objectif le développement du marché et de la promotion du livre, l’étude et l’amélioration des pratiques relatives à la chaîne du livre.

  • Commission d’Accès aux Documents Administratifs
  • Synonyme : CADA

    La Commission d’accès aux documents administratifs (CADA) est une instance consultative indépendante qui permet aux administrés d’avoir accès à tout document administratif non nominatif, ou à tout document le concernant. La CADA ne communique pas elle-même les documents. Elle joue un rôle de médiateur entre l’administration et ses interlocuteurs. Elle émet des avis sur le caractère communicable de documents administratifs, avis qu’elle adresse aux personnes qui l’ont saisie et aux administrations ayant refusé la communication. Elle donne des conseils aux administrations sur le caractère communicable des documents qu’elles détiennent ou sur les modalités de leur communication. Elle intervient pour tous les documents détenus par un service de l’État, une collectivité territoriale, un établissement public ou un organisme chargé de la gestion d’un service public, que cet organisme soit public ou privé.

    Site web : http://www.cada.fr/

  • Commission nationale de l’Informatique et des Libertés
  • Synonyme : CNIL

    La Commission nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a été instituée par la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés. Il s’agit d’une autorité administrative indépendante (AAI) organisée autour d’un collège pluraliste de 18 commissaires. Ne recevant d’instruction d’aucune autorité, la CNIL a pour mission principale de garantir que le développement de l’informatique se réalise dans le respect de la vie privée, des libertés individuelles et des libertés publiques.

  • Commission paritaire d’établissement
  • Synonyme : CPE

    Placées au sein des établissements d’enseignement supérieur de l’État, les commissions paritaires d’établissement (CPE) sont des instances consultatives paritaires, composées pour moitié de représentants de l’administration et pour moitié de représentants des personnels, élus. L’ensemble du personnel universitaire est réparti en 3 groupes, selon le type de fonctions exercées : les ITRF (personnels ingénieurs, techniciens, de recherche et de formation), les AENES (personnels de l’administration de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur) et les personnels de bibliothèques. Au sein de chaque groupe, toutes les catégories (A, B, C) sont représentées.
    Pré-commission administrative paritaire (CAP) lorsqu’elles se réunissent en formation restreinte (c’est-à-dire par groupe et catégorie), elles examinent les situations individuelles des agents pour la promotion au choix, l’ avancement de grade, les réductions d’ancienneté d’échelon… La CPE trie les propositions au sein de l’établissement et détermine un ordre de priorité avant transmission à la CAP nationale.

  • Commission Recherche
  • Issue de la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, la Commission Recherche remplace le Conseil scientifique (CS). La Commission Recherche s’attache à répartir l’enveloppe des moyens destinée à la recherche, fixe les règles de fonctionnement des laboratoires et adopte les mesures permettant aux étudiants de développer les activités de la culture scientifique, technique et industrielle.

  • Communautés d’universités et établissements
  • Établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel, les communautés d’universités et d’établissements (COMUE) sont créées par la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche. Elles succèdent aux établissements publics de coopération scientifique (EPCS) et permettent le regroupement des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche. Concrètement, les COMUE remplacent les PRES en coordonnant, à l’échelle d’un territoire donné, l’offre de formations et la stratégie de recherche. S’ajoute à cette mission centrale l’élaboration d’un projet d’amélioration de la qualité de la vie étudiante et de promotion sociale sur le territoire.

  • Compact Disc
  • Voir définition Disque compact

  • Compactus
  • Ensemble de rayonnages sur rail (donc mobile) qui permet d’augmenter la capacité de stockage des documents dans les magasins.

  • Composante
  • La composante est une subdivision des établissements d’enseignement supérieur prévue par la loi Savary du 26 janvier 1984. Les unités de formation et de recherche (UFR), les instituts et écoles, les centres de recherche, les départements, les laboratoires sont des composantes des universités.

  • Comptables publics
  • Les comptables publics sont majoritairement des fonctionnaires du ministère des finances. On trouve ainsi, parmi les comptables du Trésor, des trésoriers-payeurs généraux au niveau de la région et du département. Les comptes des établissements publics nationaux d’enseignement supérieur sont gérés par des agents comptables.
    Les comptables publics ont pour mission la gestion des caisses publiques : ils prennent en charge les ordres de recettes émis par les ordonnateurs et les recouvrent, ils paient les dépenses, exécutent les opérations de trésorerie, assurent la conservation des fonds et des valeurs des organismes publics, ils tiennent la comptabilité qui décrit l’exécution de ces opérations et assurent la conservation des pièces justificatives.

  • Compte épargne temps
  • Le compte épargne temps est un dispositif qui permet aux salariés d’accumuler des jours de congés ou de RTT (Réduction du temps de travail) non pris. Ces jours épargnés peuvent soit être utilisés sous forme de congé, soit être indemnisés, soit être déposés sur le compte du régime de retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) en vue d’améliorer sa future retraite. Un accord avec l’établissement détermine les modalités d’utilisation du CET (nombre de jours par an que l’on peut déposer, nombre de jours rémunérés, etc.). Le CET est transférable dans un autre établissement.

  • COMUE
  • Voir définition : Communautés d’universités et établissements

  • Conditions d’accès à la bibliothèque
  • Les conditions d’accès décrivent les modalités requises, d’une part, pour entrer dans les locaux d’une bibliothèque (âge, réservation préalable d’une place, etc.) et d’autre part, pour bénéficier des services de cet établissement (prêt, prêt entre bibliothèques, consultation des ressources électroniques, etc.).

  • Conférence des bibliothèques nationales européennes
  • Synonyme : CENL – Conference of european national librarians

    Groupement créé à la fin des années 90 pour renforcer et promouvoir le rôle des bibliothèques nationales dans les pays de l’Union européenne, spécialement en réaffirmant leur engagement dans la préservation de l’héritage culturel national et leur rôle dans l’accès à ce savoir. La CENL rassemble des représentants de 46 pays.

    Site web : http://www.cenl.org

  • Conference of european national librarians
  • Voir définition Conférence des bibliothèques nationales européennes

  • Conférences des présidents d’universités
  • Créée par le décret n°71-147 du 24 février 1971, redéfinie par la loi LRU du 10 août 2007, la conférence des Présidents d’universités (CPU) est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. A ce titre, elle réunit comme membres de droit les présidents et les directeurs des Universités, des Ecoles normales supérieures et des Grands établissements. Lieu d’échange et de réflexion, la CPU s’attache à promouvoir l’Université en France, affirme la dimension internationale des établissements au sein de l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche. Collaborant avec l’Agence de mutualisation des universités et des établissements d’enseignement supérieur (AMUE), elle veille à développer des outils communs de gestion et de pilotage des établissements et forme les différentes équipes universitaires. Son positionnement stratégique lui permet ainsi d’être un véritable relais entre le monde universitaire et les acteurs de la société civile. Pour en savoir plus : http://www.cpu.fr/

  • Congé de maternité
  • Voir définition Congés des fonctionnaires

  • Congé de paternité
  • Voir définition Congés des fonctionnaires

  • Congé d’adoption
  • Voir définition Congés des fonctionnaires

  • Congé parental
  • Le congé parental constitue l’une des positions du fonctionnaire. Il est accordé, au père ou à la mère, pour élever un enfant de moins de 3 ans. Il n’ouvre pas droit à la retraite, mais préserve pour partie les droits à l’avancement. Le fonctionnaire peut à l’expiration du congé réintégrer d’office son emploi dans l’établissement le plus proche de son domicile, au besoin en surnombre.

  • Congés annuels
  • Voir définition Congés des fonctionnaires

  • Congés de maladie
  • Les congés de maladie font partie des garanties des fonctionnaires en activité. Il existe trois formes de congés de maladie : les congés de maladie simples, les congés de longue maladie et les congés de longue durée, réservés à certaines affections très graves.
    Les congés de maladie ne peuvent excéder une durée totale d’un an sur une période de douze mois consécutifs. Le fonctionnaire conserve son plein traitement durant 3 mois, puis perçoit un demi-traitement ensuite.
    Les congés de longue maladie ont une durée maximale de trois ans. Le fonctionnaire conserve l’intégralité de son traitement pendant un an, puis celui-ci est réduit de moitié pendant les deux années qui suivent.
    Dans le cadre d’un congé de longue durée, le fonctionnaire demeure trois ans à plein traitement, puis deux ans à demi-traitement.

  • Congés des fonctionnaires
  • Termes liés : Autorisations d’absence – Congé d’adoption -Congé de maternité – Congé de paternité – Congés annuels

    Le droit à congés fait partie des garanties des fonctionnaires, stagiaires ou titulaires. Il existe différentes formes de congés : les congés annuels de détente (qui peuvent être bonifiés, notamment pour les fonctionnaires exerçant dans les départements d’Outre-mer), les congés de maternité (congé prénatal et postnatal), le congé de paternité, le congé d’adoption (ouvert au père ou à la mère), les congés de maladie. Par ailleurs, les agents peuvent bénéficier d’autorisations d’absence pour fonctions publiques électives, fonctions syndicales ou événements familiaux (mariage, naissance, garde d’enfant malade). Les autorisations accordées pour ces derniers demeurent soumises aux nécessités du service et à l’accord du supérieur hiérarchique.

  • Congrès
  • Réunion de personnes qui délibèrent sur des intérêts communs (membres d’association, d’une profession, etc.).

  • Conseil académique
  • Créé par la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, le Conseil académique résulte de la fusion du Conseil scientifique (désormais Commission Recherche) et du Conseil des études et de la vie universitaire (désormais Commission de la formation et de la vie universitaire). Le Conseil académique est composé des membres des deux Commissions. Compétent dans l’examen des questions individuelles relatives au recrutement, à l’affectation et à la carrière des enseignants-chercheurs, le Conseil académique possède un pouvoir décisionnaire sauf pour les problématiques ayant un impact financier.

  • Conseil constitutionnel
  • Le Conseil constitutionnel est avant tout garant du respect de la Constitution. Il effectue pour cela un contrôle de la constitutionnalité des lois et des traités internationaux qui lui sont soumis, c’est-à-dire qu’il vérifie leur conformité à la Constitution. Il est en outre le juge de la régularité des consultations nationales : élection présidentielle, référendums, élections législatives et sénatoriales. De manière beaucoup plus exceptionnelle, le Conseil constitutionnel est amené à émettre des avis et à constater l’existence de certaines situations : vacance de la présidence de la République, situation justifiant l’octroi de pouvoirs exceptionnels au président de la République.

    Site web : http://www.conseil-constitutionnel.fr

  • Conseil des études et de la vie universitaire de l’université
  • Synonyme : CEVU

    Le Conseil des études et de la vie universitaire (ex CEVU) est transformée en Commission de la Formation et de la vie universitaire par la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche.

  • Conseil documentaire
  • Ancien nom : Conseil de la documentation

    Instance universitaire administrant le service commun de la documentation, le conseil de la documentation délibère sur toutes les questions liées à la politique documentaire au sein de l’université. Il se prononce sur les structures et les règles de fonctionnement du service commun de la documentation et donne son avis sur le budget, avant que le directeur ne le propose à l’approbation du conseil d’administration de l’université.

  • Conseil d’administration de l’université
  • Synonyme : CA

    Le conseil d’administration (CA) de l’université détermine la politique de l’établissement, notamment en délibérant sur le contenu du contrat d’établissement négocié avec le ministère chargé de l’enseignement supérieur. Il vote le budget et approuve les comptes, fixe la répartition des emplois, autorise le président à engager toute action en justice, approuve les accords et les conventions signés par le président, arrête les programmes généraux d’activité des UFR. Il est composé de représentants des enseignants, de personnalités extérieures choisies pour leur compétence, de représentants des étudiants et de représentants des personnels BIATOSS.

  • Conseil d’Etat
  • La mission première du Conseil d’État est de conseiller le Gouvernement. Il est chargé de donner son avis sur la légalité et l’opportunité des projets de lois et de certains décrets. Le Conseil d’État est par ailleurs le juge administratif suprême pour le règlement des litiges entre l’administration et les administrés. Cette mission se double d’une fonction d’unification du droit administratif. Dans l’exercice de ces deux fonctions, consultative et contentieuse, le Conseil d’État veille à préserver l’intérêt général et l’efficacité de l’action administrative, tout en protégeant les droits des citoyens.

    Site web : http://www.conseil-etat.fr

  • Conseil économique et social
  • La mission première du Conseil économique et social est de conseiller les pouvoirs publics dans ces domaines. Il est obligatoirement saisi pour avis des projets de loi de programme ou de plan à caractère économique et social. Il peut être saisi par le Gouvernement de tout projet ou proposition de loi, d’ordonnances ou de décrets entrant dans le champ de sa compétence. Le Conseil n’a pas de pouvoir de décision. Conseiller du Gouvernement et des Assemblées parlementaires, le Conseil économique et social remplit de manière corollaire deux autres fonctions : composé de représentants des différentes catégories professionnelles, il permet la participation de celles-ci à la politique économique et sociale de la Nation ; il favorise d’autre part la collaboration et le dialogue entre ces différentes catégories professionnelles et facilite ainsi le rapprochement de leurs positions.
    Il existe également un Conseil économique et social dans chaque région : ce sont des assemblées consultatives placées auprès du conseil régional et du président de région, et remplissant au plan local un rôle comparable à celui du Conseil national.

    Site web : http://www.conseil-economique-et-social.fr

  • Conseil général
  • Terme lié : Président du conseil général

    Le conseil général constitue l’assemblée délibérante du département. Il est composé de conseillers généraux élus (élections cantonales) au suffrage universel direct pour 6 ans. Le conseil général est renouvelé par moitié tous les 3 ans. Le conseil choisit en son sein le président du conseil général, représentant exécutif du département.

  • Conseil municipal
  • Termes liés : Maire – Municipalité

    Le conseil municipal constitue l’assemblée délibérante de la commune. Il est composé de conseillers municipaux élus (élections municipales) au suffrage universel direct, pour partie au scrutin majoritaire de liste à deux tours (communes de moins de 3.500 habitants), pour partie au scrutin de liste à 2 tours, selon un système combinant scrutin majoritaire et scrutin proportionnel (communes de 3.500 habitants et plus). Les conseillers municipaux sont désignés pour 6 ans. Le conseil choisit en son sein le maire, représentant exécutif de la commune.

  • Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • Synonyme : CNESER

    Le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) est l’une des composantes de l’administration centrale du ministère chargé de ces domaines. Le CNESER assure la représentation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) et des grands intérêts nationaux, notamment éducatifs, culturels, scientifiques, économiques et sociaux.
    Il donne son avis sur les questions relatives aux EPCSCP : orientations générales des contrats d’établissement pluriannuels, répartition des crédits publics et des emplois entre les différents établissements, habilitation des établissements publics d’enseignement supérieur à délivrer des diplômes nationaux, composition de la liste des diplômes nationaux, des études y conduisant et des conditions d’obtention,…
    Composé de 100 membres (enseignants, étudiants et personnalités extérieures), il est présidé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur.

  • Conseil national des universités
  • Synonyme : CNU

    Le Conseil national des universités est une instance nationale compétente pour le recrutement et le suivi de carrière des enseignants chercheurs. Le CNU est composé à parité de professeurs des universités et de maîtres de conférences. Il est organisé en sections correspondant à des disciplines.

    Site web : http://www.cpcnu.fr/listes-des-sections-cnu

  • Conseil régional
  • Terme lié : Président du conseil régional

    Le conseil régional constitue l’assemblée délibérante de la région. Il est composé de conseillers régionaux élus (élections régionales) au scrutin de liste (avec un mélange de représentation majoritaire et proportionnelle) pour 6 ans. Le conseil choisit en son sein le président du conseil régional, représentant exécutif de la région.

  • Conseil scientifique de l’université
  • Synonyme : CS

    Le Conseil scientifique de l’université (ex CS) est transformé en Commission Recherche par la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche.

  • Conseil supérieur de la fonction publique d’Etat
  • Synonyme : CSFPE

    Le Conseil supérieur de la fonction publique d’Etat (CSFPE) est un organisme consultatif paritaire interministériel présidé par le ministre chargé de la fonction publique. Il est compétent pour toute question relative à l’élaboration et au suivi des textes législatifs et des décrets concernant les fonctionnaires. Il peut intervenir comme organe de recours dans le cadre de procédures disciplinaires. Il est composé de 40 membres : 20 représentants de l’État et 20 représentants du personnel.

  • Conseil supérieur de la fonction publique territoriale
  • Synonyme : CSFPT

    Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) est un organisme consultatif paritaire compétent pour toute question relative à l’élaboration et au suivi des textes législatifs et des décrets concernant les fonctionnaires territoriaux. Il peut intervenir comme organe de recours dans le cadre de procédures disciplinaires. Il est composé de 40 membres : 20 représentants des élus locaux et 20 représentants du personnel.

  • Conseil supérieur des bibliothèques
  • Synonyme : CSB

    Le Conseil supérieur des bibliothèques (CSB) a été créé en 1990. Institué auprès du ministre chargé de l’enseignement supérieur, du ministre chargé de la culture et du ministre chargé de la recherche, il avait pour mission d’émettre des avis et des recommandations sur la situation et les questions qui concernent les bibliothèques et les réseaux documentaires.Le CSB a disparu progressivement à partir du début des années 2000, ses membres arrivant successivement à échéance de leur mandat et n’étant pas remplacés.

  • Conservateur des bibliothèques de l’Etat
  • Les conservateurs constituent des corps de catégorie A des personnels des bibliothèques de la fonction publique d’État. Ils appartiennent au personnel scientifique des bibliothèques. Le corps des conservateurs d’État représente l’équivalent pour la fonction publique territoriale du cadre d’emplois des conservateurs territoriaux.
    Le statut particulier des conservateurs leur attribue les missions suivantes : ils « constituent, organisent, enrichissent, évaluent et exploitent les collections… des bibliothèques. Ils sont responsables de ce patrimoine. Ils organisent l’accès du public aux collections et la diffusion des documents à des fins de recherche, d’information ou de culture. Les catalogues des collections sont établis sous leur responsabilité. Ils peuvent participer à la formation des professionnels et du public dans les domaines des bibliothèques et de la documentation, ainsi qu’à l’information scientifique et technique en ces mêmes domaines…
    Ils peuvent être chargés de fonctions d’encadrement et de coordination ainsi que d’études et de conseil comportant des responsabilités particulières. Ils peuvent se voir confier par le ministre chargé de l’enseignement supérieur des missions d’inspection générale ».

  • Conservateur général des bibliothèques de l’Etat
  • Les conservateurs généraux constituent un corps de catégorie A des personnels des bibliothèques de la fonction publique d’Etat. Ils appartiennent au personnel scientifique des bibliothèques. Ce corps n’a pas d’équivalent dans la fonction publique territoriale.
    Le statut particulier des conservateurs généraux leur attribue les missions suivantes : ils « sont chargés de fonctions supérieures de direction, d’encadrement, de coordination ainsi que d’études et de conseil comportant des responsabilités particulières. Ils peuvent être chargés… de missions d’inspection générale ».

  • Conservateur territorial de bibliothèques
  • Les conservateurs territoriaux constituent un cadre d’emplois culturel de catégorie A de la fonction publique territoriale. C’est l’équivalent territorial du corps des conservateurs des bibliothèques de l’Etat. Ils exercent exclusivement dans les bibliothèques municipales classées, les bibliothèques départementales de prêt ou les bibliothèques municipales des villes de plus de 20 000 habitants, remplissant certaines conditions en matière de collections et de nombre de prêts par an.

  • Conservation préventive
  • Ensemble de mesures réalisées en direction des collections dans le but de prévenir les dégradations et de prolonger la durée de vie des documents.
    L’élaboration d’un plan d’urgence, la numérisation et le contrôle de l’environnement sont des exemples de conservation préventive.

  • Conservatoire national des arts et métiers
  • Synonyme : CNAM

    Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) est un établissement d’enseignement supérieur relevant du ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ses principales missions sont la formation des adultes, la recherche technologique et la promotion de la culture scientifique et technique.

    Site web : http://www.cnam.fr

  • Consortium
  • Termes liés : CARELCOUPERIN

    Groupement non institutionnel qui a pour objet la réalisation d’une opération financière ou économique. Actuellement, dans les bibliothèques, les consortiums permettent surtout de négocier auprès des fournisseurs de documentation électronique des conditions financières et juridiques communes plus avantageuses.
    Exemples : le consortium d’achat COUPERIN et le consortium CAREL.

  • Conspectus
  • Né aux Etats-Unis, Conspectus est un instrument d’évaluation des collections en bibliothèques. Il repose sur la représentation synthétique de l’état et du développement des ressources documentaires. L’évaluation s’effectue sur des segments de collections correspondant au découpage de la classification en vigueur dans la bibliothèque, et combine les notions de niveaux qualitatifs et quantitatifs, cette méthode est utilisée dans le cadre de la rédaction d’une politique documentaire.

  • Constitution
  • La Constitution est un ensemble de textes juridiques qui définit les différentes institutions composant l’État et qui organise leurs relations. Elle peut comporter également une charte des droits fondamentaux. Une constitution écrite est généralement organisée en plusieurs parties appelées Titres, eux-mêmes divisés en articles et alinéas. Quelle que soit sa présentation et son contenu, la Constitution est considérée comme la règle la plus élevée de l’ordre juridique de chaque pays. La constitution en vigueur (Constitution de la Ve République) a été promulguée le 4 octobre 1958.

  • Consultation
  • 1. Action de lire, d’écouter, de regarder quelque chose pour se renseigner.

    2. Par extension, dans une bibliothèque, ce terme désigne aussi la façon dont les documents sont consultés. Deux modes de consultation des documents sont proposés : sur place ou en prêt à domicile.

  • Contractuel
  • Les personnels contractuels sont des agents non titulaires de la Fonction publique recrutés essentiellement pour une période limitée. Il existe plusieurs types de personnel contractuel, selon que leur contrat relève du droit public ou du droit privé. Le contrat qui les lie à l’administration doit préciser entre autre l’objet du recrutement, la nature des fonctions, la durée, la rémunération.

  • Contrat de plan Etat–région
  • Voir définition : Contrat de projet État – région

  • Contrat de projet Etat – région
  • Synonymes : Contrat de plan Etat–région – CPER

    Créés en 1982 sous la dénomination Contrats de plan État – région, les CPER ont été réformés en 2006 et rebaptisés Contrats de projet État – région. Il s’agit d’un dispositif pluriannuel qui permet à l’État et à une ou plusieurs régions d’unir leurs efforts et leurs financements pour concrétiser ensemble des projets d’envergure en matière d’aménagement du territoire, ainsi que de développement économique et social. Ils concernent, notamment, les universités. Les CPER s’étendent sur sept ans.

  • Contrat d’établissement
  • C’est le contrat passé entre les établissements d’enseignement supérieur et leur ministère de tutelle. Cette politique contractuelle a été initiée au début des années 80, notamment avec la loi d’orientation sur l’enseignement supérieur de 1984, puis a évolué jusqu’à l’instauration en 1989 des contrats d’établissement actuels. Ils reposent sur la négociation État – Universités des dotations globales accordées en fonction des projets de développement et des priorités élaborés par les établissements eux-mêmes : c’est une « programmation concertée des objectifs et des moyens », impliquant également une évaluation des résultats. Les projets d’établissement doivent toutefois « s’inscrire dans les missions assignées par la loi au système éducatif et dans les orientations générales de formation définies par l’État ». Les moyens en personnels enseignants et administratifs ne sont pas inscrits aux contrats d’établissement. La durée des contrats est passée de 4 à 5 ans.

  • Contrat quadriennal
  • Voir définition Contrat d’établissement

  • Contrat quinquennal
  • Voir définition Contrat d’établissement

  • Contribution
  • Texte indépendant formant une partie d’une publication.

  • Contrôleur financier
  • Placés dans chaque administration centrale de l’Etat, les contrôleurs financiers sont chargés d’assurer le contrôle administratif préalable des opérations financières. Ils doivent par exemple donner leur visa aux actes d’engagement de dépenses et aux ordonnances de paiement, ou donner leur avis sur les demandes de crédits, primitifs ou additionnels.

  • Convention
  • Protocole d’engagement mutuel passé entre deux ou plusieurs personnes morales ou physiques.

  • Conversion rétrospective
  • Voir définition Rétroconversion

  • Coopération pour l’Accès aux Ressources numériques en bibliothèques
  • Ancienne dénomination : Consortium pour l’Acquisition de Ressources Électroniques en Ligne
    Synonyme : CAREL – Réseau Carel

    L’association « réseau Carel » a pris le relais le 20 Mars 2012 du consortium pour l’Acquisition de Ressources Électroniques en Ligne.
    L’association se compose de membres fondateurs (les personnes physiques présentes à l’Assemblée générale constitutive et adoptant ces statuts, l’ADDNB ; la BPI) et de membres actifs.
    Il s’agit d’un réseau national de compétences et d’échanges en matière de documentation électronique. Il permet notamment de négocier les conditions d’accès et les tarifs avec les éditeurs commerciaux.

    Voir : http://www.reseaucarel.org/

  • Copyright
  • Synonyme : Mention de copyright

    Droit exclusif que détient un auteur ou son représentant d’exploiter pendant une durée déterminée une œuvre littéraire ou artistique.
    Mention de copyright : mention, placée généralement au verso de la page de titre, qui indique sur la publication le titulaire du droit d’auteur et l’année d’obtention de ce droit.

  • Corps
  • Le corps est l’équivalent dans la fonction publique d’État du cadre d’emplois dans la fonction publique territoriale. Un corps regroupe les fonctionnaires soumis au même statut particulier et ayant vocation aux mêmes grades. Comme pour les cadres d’emplois territoriaux, chaque corps comprend un ou plusieurs grades.

  • Correction et Enrichissement par le Réseau de Corpus de L‘Enseignement Supérieur.
  • Synonyme : CERCLES

    Lancé par l’ABES en 2016, le dispositif Cercles désigne un “chantier qualité” dans lequel un établissement membre de réseau Sudoc apporte son expertise selon un cadre précis (suivi, calendrier, outils) en enrichissant les notices d’un corpus.

    Exemples de chantier :

    • SCD de l’université Paris Est créteil : Corpus “Oxford university press”
    • Bibliothèque Diderot de Lyon : Corpus “Classiques Garnier en ligne)
    • SCD de l’université Toulouse 1 Capitole : corpus “e-books Brill”

    .

  • Cotation
  • Choix de la cote qui déterminera la place du document sur les rayons. En libre-accès, l’ indexation numérique est généralement suivie des 3 ou 4 premières lettres du nom de l’auteur (ou du titre si l’auteur est anonyme).

  • Cote
  • Ensemble de symboles (lettres, chiffres ou signes) servant à désigner la place du document sur les rayonnages. Pour les documents en libre accès, la cote se compose de l’indice de la classification choisie par la bibliothèque, auquel on ajoute les trois premières lettres du nom de l’auteur ou du titre si le document est anonyme. La cote d’un document en magasin est le plus souvent formée d’une lettre indiquant le format suivi du numéro d’inventaire.

  • COUNTER
  • Voir définition : Counting Online Usage of Networked Electronic Resources

  • Counting Online Usage of Networked Electronic Resources
  • Synonyme : COUNTER

    Initiative internationale lancée en 2002, COUNTER est une norme permettant de mesurer l’utilisation des contenus en ligne. Les éditeurs en utilisant la même norme, permettent aux bibliothèques de comparer leurs offres documentaires plus facilement (bouquets de revues en ligne, bases de données etc.)

    Site internet :  http://www.projectcounter.org/about.html

  • COUPERIN
  • Consortium unifié des établissements universitaires et de recherche pour l’accès aux publications numériques, Couperin, regroupe des universités, des grandes écoles, des organismes de recherche et diverses structures dans le but d’évaluer, négocier et organiser l’achat de ressources documentaires numériques au bénéfice de ses membres. Couperin œuvre également à la valorisation de l’information scientifique et technique et au développement de la coopération au niveau national, européen et international dans le domaine de la documentation et des publications électroniques.
    Site web : http://www.couperin.org/

  • Cour de discipline budgétaire et financière
  • La cour de discipline budgétaire et financière est chargée de juger les infractions au droit budgétaire et à la comptabilité publique commises par les fonctionnaires et agents de l’Etat, ou par les responsables d’organismes dont la gestion est soumise au contrôle des chambres régionales des comptes et de la Cour des comptes.
    Site web : http://www.ccomptes.fr/Nos-activites/Cour-de-discipline-budgetaire-et-financiere-CDBF

  • Cour des comptes
  • La Cour des comptes a, notamment, compétence à exercer le contrôle des comptes publics de l’Etat et des établissements publics nationaux. Elle juge les comptes des comptables publics, contrôle la gestion et le bon emploi des fonds publics et assiste le Parlement et le Gouvernement dans leurs missions.
    Site web : http://www.ccomptes.fr/

  • Couverture
  • On appelle couverture la première page d’un ouvrage imprimé. Plus ou moins rigide, elle sert à protéger le livre. Elle fait partie de la reliure.

  • CPE
  • Voir définition Commission paritaire d’établissement

  • CPER
  • Voir définition Contrat de projet Etat – région

  • CPU
  • Voir définition Conférences des présidents d’universités

  • CRDP
  • Voir définition Services culture éditions ressources pour l’éducation nationale

  • CRDS
  • Voir définition Rémunération des fonctionnaires

  • Crédits européens
  • Synonymes : ECTS – European Credits Transfer System

    Le principe des European Credits Transfer System (ECTS) est un système européen qui attribue des unités d’enseignement capitalisables correspondant à un certain nombre de points, ou crédits, et transférables d’un pays à un autre. Ce système a été conçu pour permettre la reconnaissance des études supérieures effectuées à l’étranger et faciliter la mobilité étudiante. Une licence exige 180 ECTS, un master 300 ECTS.

  • CRFCBLD
  • Voir définition Centre de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation

  • CROUS
  • Voir définition Centre national des œuvres universitaires et scolaires

  • CS
  • Voir définition Conseil scientifique de l’université

  • CSB
  • Voir définition Conseil supérieur des bibliothèques

  • CSFPE
  • Voir définition Conseil supérieur de la fonction publique d’Etat

  • CSFPT
  • Voir définition Conseil supérieur de la fonction publique territoriale

  • CSG
  • Voir définition Rémunération des fonctionnaires

  • CTLes
  • Voir définition Centre technique du livre de l’enseignement supérieur

  • CTP
  • Voir définition Comité technique paritaire

  • Cumul d’emplois
  • Voir définition Obligations des fonctionnaires

D

  • DADVSI
  • Voir définition Loi DADVSI

  • DAISY
  • DAISY signifie Digital Accessible Information System.

    C’est un format XML pivot qui sert à stocker des textes très structurés qui seront ensuite mis en forme en braille, en gros caractères, et / ou en voix de synthèse en fonction des besoins des usagers.

  • DART Europe
  • DART Europe est un partenariat entre établissements européens d’enseignement supérieur, soutenu par LIBER. Ce partenariat vise à améliorer l’accès aux thèses européennes. DART Europe propose un portail d’accès aux thèses électroniques de 27 pays européens.

  • Data.bnf.fr
  • Data.bnf.fr est une plateforme en ligne lancée par la Bibliothèque nationale de France en 2011. Elle expose les données issues de l’ensemble de ses catalogues (catalogue général, des archives et manuscrits) et de sa bibliothèque numérique Gallica, suivant le modèle RDF.
    Le projet s’inscrit dans une démarche d’ouverture de la BnF au Web de données et d’adoption des standards du Web sémantique.

    Site web : http://data.bnf.fr

     

  • Date de publication
  • La date de publication d’un document est la date à laquelle l’éditeur le met en vente.

  • Date de retour
  • Date butoir pour effectuer la restitution d’un document emprunté. Au delà de cette date, le lecteur s’expose à une amende forfaitaire ou à une restriction de prêt.

  • Dation
  • Paiement d’une dette par un débiteur au moyen de quelque chose d’autre que ce qui est dû et au moyen duquel il éteint sa dette. Par exemple : dation d’une collection d’ouvrages à une bibliothèque en paiement des droits de succession.

  • DBM
  • Voir définition Décision budgétaire modificative

  • DCB
  • Voir définition Diplôme de conservateurs de bibliothèques

  • Décentralisation
  • La décentralisation est un transfert de compétences et de ressources financières correspondantes, de l’État aux collectivités territoriales. Celles-ci bénéficient alors d’une certaine autonomie de décision et de leur propre budget, sous la surveillance d’un représentant de l’État qui vérifie simplement la légalité des actes émis par les collectivités.
    Les lois Deferre de 1982-1983 ont initié le processus. Elles ont été renforcées en 1999 par les lois Voynet et Chevènement sur l’aménagement du territoire. Après un ralentissement, la décentralisation connaît une nouvelle relance, notamment à travers la réforme constitutionnelle de 2003, parfois considérée comme « L’acte II de la décentralisation », qui établit que « l’organisation de la République est décentralisée ».

  • Décision budgétaire modificative
  • Synonyme : DBM
    Les décisions budgétaires modificatives sont les rectifications (inscriptions de recettes et dépenses supplémentaires, transfert d’un chapitre à un autre du budget, etc.) apportées en cours d’ exercice budgétaire afin d’ajuster le budget primitif à la réalité.

  • Déconcentration
  • La déconcentration est une délégation de compétences à l’échelon territorial. Les agents ou les organismes locaux relèvent cependant de l’autorité de l’administration centrale. Cet aménagement de l’organisation administrative, à travers des services dits « déconcentrés », est conduit sous la responsabilité des préfets. Les DRAC sont un exemple de service déconcentré du Ministère de la Culture et de la Communication.

  • Décret
  • Un décret est un acte réglementaire pris par le Président de la République ou par le Premier ministre. Les décrets sont publiés au Journal Officiel. Actes administratifs unilatéraux, ils peuvent être réglementaires ou individuels et hiérarchisés entre eux.

  • Délai de prêt
  • Durée accordée à un lecteur pour bénéficier de l’emprunt d’un document.

  • Démagnétiseur
  • Synonyme Desensibilisateur

    Appareil de déblocage des documents équipés de ruban/languettes autocollantes, par ondes électromagnétiques pour permettre sa sortie de l’établissement.

  • Déontologie
  • Voir Loi relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires

  • Département de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire
  • Synonyme : DISTRD

    Suite à une réorganisation du Ministère de l’enseignement supérieur, la MISTRD est devenue un département le 31 mars 2014 et se nomme désormais DISTRD.

    Le Département de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire (DISTRD) est rattaché au Service de la Coordination des stratégies de l’enseignement supérieur et de la recherche, Service commun de la direction générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP) et de la direction générale de la recherche et de l’innovation (D.G.R.I.) du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

    Ce département est chargé de proposer la politique nationale en matière d’information scientifique et technique et de contribuer à sa mise en œuvre. Ses actions s’inscrivent dans trois grands domaines : la valorisation de la production scientifique française dans l’espace numérique européen et international ; le développement de moyens importants pour la recherche française ; la maîtrise de l’information pour la veille stratégique.

  • Dépôt légal
  • Institué en 1537 par François 1er, le dépôt légal reflète le patrimoine culturel diffusé en France. Régi par le Code du patrimoine, il désigne l’obligation pour tout producteur de document édité ou importé en France, de déposer un document à la BnF ou auprès des organismes dépositaires : Institut national de l’audiovisuel (INA), Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) ou Bibliothèque de dépôt légal imprimeur en région. Cette collecte s’est étendue, depuis la loi DADVSI en 2006, aux sites internet dans une logique d’archivage pérenne du web. Le dépôt légal permet la constitution d’une collection de référence ainsi que l’établissement de la Bibliographie nationale française.

  • Dépôt universitaire de mémoires après soutenance
  • DUMAS est une base d’archives ouvertes hébergées par HAL. Elle propose d’accéder gratuitement et librement à des travaux universitaires de niveau bac +4 et bac +5, validés par un jury (mémoires de Master…). Contrairement à HAL, il ne s’agit pas d’une plateforme d’auto-archivage. Le dépôt des travaux se fait, après soutenance, sous la responsabilité de professionnels de la documentation (UFR, laboratoires, enseignants…).

    Lien : http://dumas.ccsd.cnrs.fr

  • Dépouillement
  • 1. Enumération des titres des différents tomes d’un ouvrage, d’un recueil, d’une publication ou série.
    2. Catalogage des articles d’un périodique.

  • Dérivation
  • Procédure par laquelle on importe dans une base catalographique (par exemple, le Sudoc ou un SIGB) une notice présente dans une autre base catalographique (par exemple, une base comme celle de la BnF ou Worldcat) à des fins de signalement.

  • Désacidification
  • La désacidification est une méthode de conservation curative qui consiste à ralentir la dégradation du papier. Cette détérioration est accélérée par la conjonction de facteurs externes environnementaux (pollution, humidité relative, température) et de facteurs internes essentiellement liés à l’acidité du papier à base de pulpe de bois.

  • Descripteur
  • Synonyme Mot-clé
    Mot ou groupe de mots retenus et choisis pour représenter une notion évidente apparaissant dans un document ou dans une demande de recherche documentaire.

  • Description bibliographique
  • Ensemble de données bibliographiques relatives à un document et servant à son identification : titre, mention de responsabilité, mention d’édition, adresse, collation, notes, numéro international normalisé, reliure, prix, dépouillement.

  • Désensibilisateur
  • Voir définition Démagnétiseur

  • Désherbage
  • Le désherbage dans une bibliothèque se concrétise dans une double opération : opération intellectuelle d’identification des documents candidats au retraitement et opération de retrait physique des collections (relégation, don, pilon). Inséré comme élément constitutif de la politique documentaire, le désherbage entraîne des retraits ponctuels et définitifs dans la collection, sur la base de quatre critères :
    – critères matériels (usure, détérioration)
    – critères intellectuels (inadéquation dans la collection)
    – critère de redondance (doublon sur le même site ou dans le réseau documentaire)
    – critères d’usage (rotation des collections)
    La Bibliothèque publique d’information (BPI) a joué très tôt un rôle pionnier en matière de désherbage en proposant aux professionnels la méthode IOUPI.

  • Design Thinking
  • Méthode (et état d’esprit) de conduite et de conception de projets innovants centrés sur les usagers. La première édition française du “Design Thinking en bibliothèque” est disponible depuis janvier 2016 sur le blog “Le Recueil factice” en suivant ce lien.

    Voir aussi Design UX

  • Design UX
  • Design UX ou UX Design veut dire Expérience utilisateur (User eXperience en anglais). C’est une discipline qui prend en compte les attentes et les besoins de l’utilisateur pour créer un site web ou une application. L’objectif du Design UX est de répondre précisément aux attentes de prise en main d’un produit ou d’un service.

    Voir aussi Design Thinkink

  • Détachement
  • Le détachement correspond à l’une des positions du fonctionnaire. Dans le détachement, le fonctionnaire est placé hors de son cadre administratif d’origine. Le fonctionnaire détaché conserve ses droits à l’avancement et à la retraite, son grade et, éventuellement son poste dans le cadre d’un détachement court. Il est rémunéré et noté par son organisme d’accueil. Il peut intégrer le corps (ou cadre d’emplois) de détachement.

  • Devoirs des fonctionnaires
  • Voir définition Obligations des fonctionnaires

  • DGD
  • Voir définition Dotation générale de décentralisation

  • DGESIP
  • Voir définition Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle

  • DGMIC
  • Voir définition Direction générale des médias et des industries culturelles

  • DGRH
  • Voir définition Direction générale des ressources humaines

  • Diapothèque
  • Voir définition Diathèque

  • Diathèque
  • Synonyme : Diapothèque
    C’est une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de diapositives.

  • Didacthèque
  • Un didacthèque est un établissement qui conserve et propose en consultation des logiciels éducatifs.

  • Didacticiel
  • Logiciel spécialement conçu pour l’enseignement assisté par ordinateur.

  • DIF
  • Voir définition Droit individuel à la formation

  • Diffuseur
  • Il s’agit de l’organisme qui pilote l’ensemble des opérations commerciales mises en œuvre dans les différents points de vente. Le diffuseur peut être intégré à une maison d’édition ou – cas le plus fréquent – être une structure spécifique dévolue à cette activité marketing.

  • Diffusion sélective de l’information
  • Synonyme : DSI
    La diffusion sélective de l’information ou la DSI  est un service qui consiste à diffuser aux usagers, de façon régulière, les résultats d’un profil de recherche personnalisé.

  • Digital Object Identifier
  • Synonyme : DOI

    Le DOI est un numéro international qui permet d’identifier, de localiser et de partager une ressource numérique publiée sur Internet. Il donne accès directement à un objet documentaire contrairement à l’URL.

    Le DOI est composé d’un préfixe, qui permet d’identifier l’éditeur et d’un suffixe séparés par une barre oblique. Par exemple : 10.1016/S0768-9179(07)90070-X.

    Ce numéro a été mis au point par l’International DOI Foundation.

    En France c’est l’INIST qui joue le rôle « d’Agence DOI » par le biais de son adhésion au consortium DataCite. Les membres de ce consortium sont habilités à attribuer des identifiants DOI. Depuis 2012, le DOI est devenu une norme ISO (ISO 26324:2012, Information and documentation — Digital object identifier system).

  • Digital versatile disc
  • Voir définition DVD

  • DILICOM
  • Synonyme : DIstributeurs-LIbraires-COMmunication
    Anciennement EDILECTRE, la SAS (Société par Actions Simplifiée) DILICOM est une structure interprofessionnelle destinée aux distributeurs, libraires et éditeurs dont l’objectif est de faciliter le développement des Echanges de Données Informatisés (EDI) : commandes, factures, catalogues électroniques… Elle gère notamment : le Fichier Exhaustif du Livre (FEL) et le « hub dilicom » (interface technique unique reliant distributeurs, libraires et éditeurs pour gérer les transactions nécessaires au commerce de produits dématérialisés).

  • Diplôme de conservateur des bibliothèques
  • Synonyme : DCB

    Le diplôme de conservateur des bibliothèques (DCB) est le diplôme que préparent les lauréats des concours de conservateur d’Etat et de conservateur territorial à l’issue de leurs 18 mois de scolarité à l’ Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB).

  • Direction des ressources humaines
  • Synonyme : DRH
    La direction des ressources humaines (DRH) d’une collectivité, d’un établissement ou d’une entreprise a pour mission d’assurer la gestion administrative des personnels et les relations avec les interlocuteurs institutionnels (ministère, rectorat, etc.), pour tous les actes et les procédures réglementaires liés aux carrières et aux emplois.

  • Direction générale des médias et des industries culturelles
  • Synonyme : DGMIC
    Au sein du Ministère de la Culture et de la Communication, la Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) exerce la tutelle des bibliothèques publiques par le biais du Service du livre et de la lecture (SLL). La DGMIC définit, coordonne et évalue la politique de l’Etat en faveur du développement du pluralisme des médias, de l’industrie publicitaire, de l’ensemble des services de communication au public par voie électronique, de l’industrie phonographique, du livre et de la lecture et de l’économie culturelle.

  • Direction générale des ressources humaines
  • Synonyme : DGRH

    La Direction générale des ressources humaines (DGRH) du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a en charge la gestion des recrutements et des carrières des personnels relevant de ces ministères. La DGRH est divisée en quatre services dont le Service des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé et des bibliothèques.

  • Direction générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle
  • La Direction générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP) élabore au sein du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche la stratégie nationale de l’enseignement supérieur et impulse le développement de la recherche universitaire. Elle soutient la politique de formation et aide à la mise en œuvre des projets pluriannuels. La DGESIP et la Direction générale pour la recherche et l’innovation (DGRI) se sont dotées de services communs permettant d’insister sur ces enjeux majeurs. Parmi ceux-ci, le service de la Coordination stratégique et territoires détermine la politique de documentation et de l’information scientifique et technique par le biais de la Mission de l’Information scientifique et technique, réseau documentaire (MISTRD).

  • Direction régionale des affaires culturelles
  • Synonyme : DRAC
    Services déconcentrés du Ministère de la Culture et de la Communication, placées sous l’autorité des préfets de région, les directions régionales des affaires culturelles (DRAC) sont chargées de la mise en œuvre des priorités définies par le ministère. Leurs missions concernent tous les secteurs d’activité du ministère : archives, musées, livre et lecture, patrimoine, théâtre et spectacles, musique et danse, arts plastiques, cinéma et audiovisuel. Pour le livre et la lecture, le directeur régional des affaires culturelles est assisté d’un conseiller pour le livre et la lecture à qui s’adressent les professionnels du livre pour toute demande de conseils, d’assistance à projet ou demande de subvention.

  • Directive
  • Les circulaires, directives, instructions sont des mesures internes à une administration, que doivent appliquer les fonctionnaires d’un département ministériel ou d’un service. Dépourvues de valeur réglementaire, elles sont la plupart du temps destinées à préciser les modalités pratiques d’application d’une réglementation.

  • Directory of Open Access Journals
  • Le Directory of Open Access Journals (DOAJ) est un annuaire de revues scientifiques en libre accès (Open Access) couvrant tous les champs de la recherche. Cet annuaire, publié par l’Université de Lund en Suède, permet le repérage, le signalement et la valorisation des revues scientifiques publiées intégralement en libre accès et proposant également les avis, commentaires et évaluations de comité de lecture pertinents.

  • Discothèque
  • La discothèque désigne une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de documents sonores.

  • Discovery tools
  • On appelle discovery tools les outils de découverte destinés aux bibliothèques, qui permettent d’accéder à toutes les ressources qu’elles proposent via un unique point d’accès, indifféremment du support, du mode et du lieu de stockage. Leur but est de permettre aux usagers de découvrir les collections complètes d’une bibliothèque en une seule recherche. On parle aussi de recherche à facettes. Quelques exemples d’éditeurs qui proposent des discovery tools : EBSCO Discovery Service, Summon et WorldCat Local.

  • Disponibilité
  • La disponibilité correspond à l’une des positions du fonctionnaire. En disponibilité, le fonctionnaire est placé hors de son cadre administratif d’origine, soit sur sa demande, soit d’office après épuisement des droits à congé de maladie ; soit de droit, pour prendre en charge un enfant, un proche malade ou handicapé ou pour suivre un conjoint. La disponibilité n’ouvre droit ni à l’ avancement, ni à la retraite. La réintégration est plus contraignante que pour le congé parental.

  • Disque compact
  • Synonymes : CD – Compact disc
    Terme lié : Disque optique numérique
    Disque sur lequel sont inscrites des informations « image et/ou son » sous forme de signaux numériques. Le disque compact est plus connu sous le nom de Compact Disc.

  • Disque optique numérique
  • Synonyme : DON
    Le disque optique numérique est plus connu sous les noms de ses déclinaisons que sont le CD audio,CD-ROM, DVD, etc.
    Disque de grande capacité sur lequel sont enregistrées des données lisibles sur ordinateur. Ces informations restent essentiellement à usage documentaire

  • Disquette
  • Disque magnétique souple de format 3’’1/2, lisible et/ou enregistrable à l’aide de l’outil informatique, qui permet de stocker un ensemble de données de façon externe, mais de capacité limitée.

  • DISTRD
  • Voir définition Département de l’information scientifique et technique du réseau documentaire

  • Distribution
  • Dans le circuit de l’édition, la distribution regroupe les tâches liées à la circulation physique du document (stockage, transport) et à la gestion des flux financiers qui en sont la contrepartie : traitement des commandes et des retours, facturation et recouvrement.

  • DOAJ
  • Voir définition Directory of Open Access Journals.

  • Document de substitution
  • Un document de substitution est une reproduction sous forme de photocopie, microfilm, microfiche, photographie d’un document original.

  • Document électronique
  • Elément de connaissance ou source d’information sur support électronique : ce peut-être un cédérom, un livre numérique, un article en ligne, etc.

  • Document iconographique
  • On désigne par cette appellation notamment : les estampes, les photographies, les affiches,  les cartes postales, les albums et livres illustrés sans texte. C’est le Département des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France qui est chargé de recevoir le dépôt légal de ce type de documents.
    Voir le Dépôt légal des documents iconographiques sur le site de la BNF

     

  • Document précieux
  • Document qui a une valeur historique, culturelle ou matérielle (type de reliure, dédicace, ex-libris, numéroté, etc.)

  • Document rare
  • Document unique ou n’existant qu’en très peu d’exemplaires soit du fait d’un tirage limité soit à cause de la disparition ou de la destruction des autres exemplaires.

  • Document unique d’évaluation des risques
  • Synonyme : DUER
    Imposé par le code du travail (article R4121-1), le Document unique d’évaluation des risques doit être établi par l’employeur dans chaque unité de travail afin d’évaluer les risques professionnels pour la santé et la sécurité des travailleurs. L’identification des dangers d’une part et l’analyse des risques d’autre part, conduisent à la rédaction du DUER, document qui doit être remis à jour périodiquement et suivi par la mise en oeuvre d’actions de prévention.

  • Documentaliste, sciences de l’information
  • Editée depuis 1964 par l’ Association des professionnels de l’information et de la documentation (ADBS), la revue « Documentaliste, sciences de l’information » traite des services, techniques, industries, politiques et métiers de l’information – documentation et de la recherche en sciences de l’information. Elle s’adresse aux professionnels ou futurs professionnels de l’information et de la documentation, aux enseignants, étudiants et chercheurs en sciences de l’information.

    En 2015, la revue change de nom et devient :I2D – Information, données & documents

  • Documentation
  • Ensemble de documents de tous types rassemblés dans le cadre d’une recherche documentaire, ou présentant un produit.
    Par extension, la documentation désigne l’ensemble des activités destinées à collecter, à identifier, à classer, à conserver, à exploiter et à diffuser les documents.

  • DOI
  • Voir définition Digital Object Identifier.

  • DON
  • Voir définition Disque optique numérique

  • Don
  • Action d’abandonner gratuitement à quelqu’un la propriété de quelque chose sans rien recevoir de lui en échange. Le don constitue l’un des modes d’acquisition de documents en bibliothèque.

  • Donation
  • Acte juridique par lequel une personne transmet irrévocablement et sans contrepartie un bien à une autre personne. La donation constitue l’un des modes d’acquisition de documents en bibliothèque.

  • Donnée
  • Représentation d’une information sous une forme convenant à son traitement par ordinateur.

  • Dos
  • Désigne la partie du livre où les feuilles sont réunies entre elles.

  • Dotation générale de décentralisation
  • Synonyme : DGD
    La dotation générale de décentralisation (DGD) correspond aux crédits affectés par l’Etat aux collectivités territoriales en compensation des charges supplémentaires qui leur sont imposées par les transferts de compétences liés à la décentralisation.

  • Douchette
  • Lecteur de code-barre, scanner. Les douchettes sont notamment utilisées dans les opérations de prêt informatisé.

  • DRAC
  • Voir définition Direction régionale des affaires culturelles

  • DRH
  • Voir définition Direction des ressources humaines

  • DRM
  • Voir définition Gestion des droits numériques

  • Droit à la participation
  • Voir définition Participation

  • Droit de grève
  • Voir définition Garanties des fonctionnaires

  • Droit de préemption
  • Le droit de préemption permet à des représentants de l’Etat assermentés d’acquérir un bien vendu aux enchères, à la dernière enchère atteinte. Le bien, par exemple un manuscrit, peut être déposé dans un organisme ne dépendant pas de l’Etat, comme une bibliothèque municipale.

  • Droit individuel à la formation
  • Selon le décret n°2007-1470 du 15 octobre 2007 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des fonctionnaires de l’Etat, tout fonctionnaire bénéficie d’un droit individuel (DIF) à la formation professionnelle d’une durée de vingt heures par année de service.

    Pour les salariés de droit privé, le DIF a été remplacé au 1er janvier 2015 par le compte personnel de formation http://www.moncompteformation.gouv.fr/

  • Droit syndical
  • Voir définition Garanties des fonctionnaires

  • Droits des fonctionnaires
  • Voir définition Garanties des fonctionnaires

  • DSI
  • Voir définition Diffusion sélective de l’information

  • Dublin Core
  • Le Dublin Core est un ensemble de quinze métadonnées qui permet de décrire les ressources en ligne, notamment les sites web : titre, créateur, sujet, description, éditeur, contributeur, date, type (catégorie), format, identifiant, source, langue, relation (par exemple chapitre d’un livre), localisation et droits (copyright).

  • DUER
  • Voir définition Document unique d’évaluation des risques

  • DUMAS
  • Voir définition : Dépôt universitaire de mémoires après soutenance

  • DVD
  • Synonyme : Digital versatile disc
    Disque optique numérique de très grande capacité, adapté au multimédia et à la vidéo numérique.

    Ce type de document bénéficie de modalités d’acquisitions particulières.

E

  • E book
  • Voir définition Livre numérique

  • E-reader
  • Voir définition Liseuse.

  • EAD
  • Voir la définition : Encoded Archival Description

  • Eau-forte
  • Estampe obtenue à partir d’une planche de métal gravée à l’aide d’un acide.

  • EBLIDA
  • Voir définition European bureau of library and documentation associations

  • Ebooks On Demand
  • Synonyme : EOD
     Ebooks On Demand est un service payant permettant à l’usager d’obtenir la numérisation de documents libres de droit et d’obtenir un fichier PDF océrisé, voire une reproduction imprimée du document (reprint). Au bout de quelques semaines, les documents numérisés sont versés,dans les bibliothèques numériques des établissements participants.
    Le réseau européen EOD – créé en 2006 à l’initiative de l’Université d’Innsbruck-, regroupe aujourd’hui 37 établissements adhérents de 12 pays. (Pour la France : la BIUSanté et le SCD de l’université de Strasbourg).
    Dans les catalogues de chaque bibliothèque participante, les ouvrages « numérisables » sont signalés par une icône EOD qui renvoie directement sur le module de commande. En France, l’icône EOD a été rajoutée aux documents concernés sur le SUDOC.
    Voir le site EODebooks.

  • Echelle indiciaire
  • Voir définition Grille indiciaire

  • Echelon
  • L’échelon est une subdivision du grade. A chaque échelon correspond un indice brut qui détermine le calcul du salaire. Il faut passer un certain nombre d’années dans un échelon avant d’accéder à l’échelon supérieur.

  • Ecole nationale d’administration
  • Synonyme : ENA
    L’Ecole nationale d’administration (ENA) fait partie des grands établissements.
    Site web : http://www.ena.fr/

  • Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques
  • Synonyme : ENSSIB
    L’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques a été créée et organisée par le décret n°92-25 du 9 janvier 1992. Ce décret lui confère le statut d’Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) en qualité de Grand établissement. Sous la tutelle directe du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’ENSSIB assure la formation initiale des personnels scientifiques des bibliothèques et des étudiants de l’école en master. Elle participe également, en complément des activités des CFCB, à la formation continue des cadres des bibliothèques. Enfin, par le biais des nombreuses ressources qu’elle met à disposition de tous, l’ENSSIB fait figure de pôle éditorial multisupports.

  • Ecole normale supérieure
  • Synonyme : ENS
    Les écoles normales supérieures (ENS) font partie des grandes écoles.

  • Ecole supérieure du professorat et de l’éducation
  • Synonyme :  ESPE
    A partir du 1er septembre 2013, les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres laissent place aux Ecole Supérieure du Professorat et de l’ Education. Implantées dans chaque académie, ces nouvelles composantes universitaires mettent en place des actions de formation initiale en direction des étudiants se destinant aux métiers du professorat et des personnels enseignants stagiaires. Les ESPE organisent également des actions de formation continue en direction des personnels enseignants du premier et du second degré ainsi que des personnels d’éducation. Au-delà, elles peuvent participer au dispositif de recherche pédagogique et à la coopération internationale.
    Site web http://www.iufm.fr/  

  • ECTS
  • Voir définition Crédits européens

  • Editeur
  • Personne ou organisme responsable de la publication d’un document.

  • Editeur scientifique
  • Personne ou collectivité responsable du contenu intellectuel de l’édition d’un document (par exemple : édition d’un ouvrage collectif).

  • Edition
  • Impression et publication d’un livre, soit qu’il paraisse pour la première fois, soit qu’il ait déjà été imprimé. Se dit également pour les séries successives des exemplaires qu’on imprime pour cette publication.

  • Electre
  • La société ELECTRE est une filiale commerciale du Cercle de la Librairie, organisme interprofessionnel de promotion du livre créé en 1847. Elle produit les outils d’information de référence des professionnels du livre : la revue Livres Hebdo, des ouvrages spécialisés et la base bibliographique Electre. Cette base payante de livres de langue française est disponible à la vente et signale également des disques, des vidéos et des contenus à paraître. Sur le plan professionnel, la base permet aux bibliothèques de faire des acquisitions et de récupérer des notices dans leur système intégré de gestion de bibliothèque (SIGB).

  • Electronic resources management systems
  • Synonyme : ERMS

    Un ERMS est un système conçu pour faciliter la gestion des bouquets de périodiques électroniques et des bases de données en ligne. Ce logiciel permet une gestion globalisée des ressources électroniques : gestion des abonnements, bulletinage des périodiques, suivi des collections, gestion des droits d’utilisation, gestion des licences et des statistiques. Il existe des ERMS libres ou commerciaux.

  • Emploi
  • L’emploi est le support permanent ouvert sur un chapitre budgétaire (on parle de poste budgétaire) et délégué à un établissement, permettant ainsi la rémunération du fonctionnaire qui l’occupe.

  • ENA
  • Voir définition Ecole nationale d’administration

  • Encadrement
  • La notion d’encadrement implique la gestion hiérarchique d’une ou de plusieurs personnes. Elle peut s’attacher au suivi de la carrière, à la gestion des congés, à la formation professionnelle, à la coordination des activités et des projets spécifiques. Elle prend la forme d’une évaluation au moment de l’entretien professionnel.

  • Encoded Archival Description
  • Synonyme : EAD

    Format développé dans les années 1990, utilisant le langage xml. Il permet de décrire de manière structurée les manuscrits et les fonds d’archives.

  • Encyclopédie
  • Ouvrage où l’on traite de toutes les connaissances humaines ou de tout ou partie de ces connaissances, soit par ordre alphabétique, soit méthodiquement.

  • Enfers
  • Désigne ou désignait les sections de bibliothèque où était conservé l’ensemble des documents (essentiellement des livres) considérés comme licencieux.

  • Engagement de dépense
  • C’est le fait, pour un ordonnateur, de s’engager à payer une fourniture ou un service, après s’être assuré de la disponibilité et de la mise en réserve des crédits nécessaires.

  • Enquête statistique générale auprès des services documentaires de l’enseignement supérieur
  • Synonyme : ESGBU
    L’ESGBU est l’enquête annuelle adressée par le ministère de l’Enseignement supérieur  et de la Recherche aux services documentaires des établissements de l’enseignement supérieur.

  • Enquête statistique générale sur les bibliothèques universitaires
  • Voir définition Enquête statistique générale auprès des services documentaires de l’enseignement supérieur

  • Enregistrement
  • Inscription d’un document dans un registre d’entrée.

  • ENS
  • Voir définition Ecole normale supérieure

  • Enseignants chercheurs
  • Voir définition Personnels enseignants des universités

  • EnssibLab
  • Service de l’Enssib qui  pilote des projets transversaux ayant en commun une dimension Recherche et Développement dans le domaine de l’innovation numérique.

  • ENT
  • Voir définition Environnement numérique de travail

  • Entretien professionnel individuel
  • Synonyme : EPI
    L’entretien professionnel individuel est lié à la mise en œuvre au sein de la fonction publique d’Etat  de procédures d’évaluation des personnels destinées à remplacer le système de notation. Cet entretien permet, éventuellement après la détermination préalable d’objectifs à atteindre par l’agent dans le cadre de ses activités, de faire le point sur ses compétences professionnelles, sur ses activités mais aussi sur ses besoins en formation dans le cadre de la mise en place du droit individuel à la formation.

  • Environnement numérique de travail
  • Synonyme : ENT – Espace numérique de travail
    Selon le Schéma directeur des environnements de travail élaboré par le ministère chargé de l’enseignement supérieur, « un espace numérique de travail désigne un dispositif global fournissant à un usager un point d’accès à travers les réseaux à l’ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec son activité. Son rôle est d’intégrer les services et de les présenter aux utilisateurs de manière cohérente, unifiée, personnalisée et personnalisable ».

  • EOD
  • Voir définition Ebooks On Demand

  • EPA
  • Voir définition Établissement public à caractère administratif

  • EPCI
  • Voir définition Établissement public de coopération intercommunale

  • Ephémères
  • Les éphémères sont des documents produits à l’occasion d’un événement particulier ou d’un sujet d’actualité, non destinés à perdurer au delà de l’actualité du message qu’ils contiennent. Il s’agit, par exemple, de programmes de théâtres, de brochures éditées par des entreprises, de documents publicitaires. Ils sont généralement collectés et conservés par les archives ou certains services (documentation régionale) des bibliothèques municipales.

  • EPI
  • Voir définition Entretien professionnel individuel

  • Epi
  • Les épis sont un alignement de rayonnages ou d’armoires ou de travées placé au milieu d’une salle et présentant deux surfaces de rangement.

  • EPIC
  • Voir définition Établissement public à caractère industriel et commercial

  • Epigraphe
  • En littérature, un épigraphe est une courte citation placée par l’auteur en tête d’un écrit (ouvrage, chapitre…), afin d’en suggérer le sujet, l’esprit ou d’éclairer le lecteur sur ses intentions.

  • EPSCP
  • Voir définition Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel

  • EPST
  • Voir définition Établissement public à caractère scientifique et technologique

  • ePub
  • EPub (electronic publication) est un format de livre numérique. Mis en place par l’International Digital Publishing Forum (IDPF), ce format ouvert ajuste la mise en page aux différents appareils de lecture. Il est de ce fait compatible avec la majorité des liseuses et sur tout support accédant à Internet.

  • Equipement
  • Termes liés : Étiquetage – Plastification – Rondage

    Opération qui consiste à préparer le document pour la consultation et pour le prêt (plastification de la couverture, étiquetage, mise en place d’un système antivol …).

  • ERMS
  • Voir définition Electronic resources management systems

  • ERP
  • Voir aussi SSIAP
    1. Etablissement Recevant du Public.
    2. Par extension, les ERP sont des agents chargés de missions de sécurité au sein d’un établissement recevant du public. Pour être habilité ERP, il est nécessaire de valider une formation sanctionnée par un diplôme et se déclinant en deux niveaux distincts : ERP 1 et ERP 2.

  • ESGBU
  • Voir définition Enquête statistique générale auprès des services documentaires de l’enseignement supérieur

    Voir aussi PapESR

  • Espace numérique de travail
  • Voir définition Environnement numérique de travail

  • ESPE
  • Voir définition Ecole Supérieure du Professorat et de l’éducation

  • ESR (loi)
  • Voir Loi ESR

  • Estampe
  • Image imprimée au moyen d’une planche gravée de bois ou de cuivre ( eau-forte, taille-douce, …) ou par lithographie.

  • Estampille
  • Voir définition Estampiller

  • Estampiller
  • Terme lié : Estampille
    Apposer le cachet de la bibliothèque (l’estampille) sur le document.

  • Et al
  • Et al. abréviation de  Et alii signifie en latin « et les autres ». Cette formule est utilisée en catalogage pour indiquer l’existence d’auteurs multiples dont le nom n’est pas mentionné. On cite les trois premiers auteurs puis on ajoute [et al.].

  • Etablissement public à caractère administratif
  • Synonyme : EPA
    L’établissement public à caractère administratif (EPA) est une institution administrative de droit public, dotée de la personnalité morale, de l’autonomie financière et d’une gestion autonome, chargée d’assurer une mission de service public. Le contrôle exercé par leur tutelle administrative de rattachement est un peu plus contraignant que pour les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Les EPA peuvent être créés par l’Etat (EPA nationaux) ou par les collectivités territoriales (établissements publics territoriaux).
    La Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, le Centre technique du livre de l’enseignement supérieur, l’ Agence bibliographique de l’enseignement supérieur, la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque publique d’information sont des établissements publics nationaux à caractère administratif.

  • Etablissement public à caractère industriel et commercial
  • Synonyme : EPIC
    Les établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) sont des personnes morales de droit public, mais relèvent d’un régime proche du droit privé. La Cité des sciences et de l’industrie, la Réunion des musées nationaux sont des EPIC.

  • Etablissement public à caractère scientifique et technologique
  • Synonyme : EPST
    Les établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) sont des personnes morales de droit public dotées de l’autonomie administrative et financière. Ils ont été créés par la loi d’orientation et de programmation pour la recherche et le développement technologique (loi Chevènement de 1982). Leur objectif est de contribuer au développement et au progrès de la recherche et d’en valoriser les résultats, d’assurer la diffusion des connaissances scientifiques et de favoriser la formation en matière de recherche. Le Centre national de la recherche scientifique, l’Institut national de recherche en informatique et automatique (INRIA) sont des EPST.

  • Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel
  • Synonyme : EPSCP
    Les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) sont des établissements nationaux d’enseignement supérieur et de recherche dotés de la personnalité morale, ainsi que de l’autonomie administrative, financière, pédagogique et scientifique. Leur autonomie s’exerce toutefois dans le cadre de la réglementation nationale et de leurs engagements contractuels.
    Les universités, les grands établissements littéraires et scientifiques, l’ Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques sont des EPSCP.

  • Etablissement public de coopération intercommunale
  • Synonyme : EPCI
    Les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) sont des établissements publics administratifs territoriaux créés par des groupements de communes pour mener des actions collectives d’aménagement et de développement ou unir leurs ressources autour de services publics partagés. Exemples : les communautés d’agglomération, communautés urbaines, communautés de communes.

  • Etablissements publics
  • Les établissements publics sont des institutions créées par une ou plusieurs administrations publiques, avec pour mission d’assurer un service ou un ensemble de services publics. En terme de droit, les établissements publics sont dotés de la personnalité morale et disposent de l’autonomie administrative et financière. L’autonomie financière confère à l’établissement public un budget propre, distinct de celui de la collectivité dont il dépend ; il possède par ailleurs un patrimoine propre (biens mobiliers et immobiliers). Malgré son autonomie, l’établissement public est rattaché à la collectivité qui l’a créé (Etat ou collectivité territoriale) et qui exerce sur lui un pouvoir de tutelle.

  • Etat de collection
  • Mention indiquant le nombre de volumes ou d’années d’une publication en série possédés par une bibliothèque.

  • Etiquetage
  • Voir définition Equipement

  • Etiquette
  • Voir définition Tag

  • Etiquette électronique
  • Voir définition RFId

  • Etiquette radio
  • Voir définition RFId

  • EURIG
  • Voir : European RDA Interest Group

  • European bureau of library and documentation associations
  • Synonyme : EBLIDA
    L’European bureau of library and documentation associations (EBLIDA) est un groupement européen d’associations de professionnels de l’information – documentation, des bibliothèques et des archives. EBLIDA se consacre surtout aux enjeux européens de la société de l’information pour les professionnels : préservation d’un accès libre à l’information, problèmes liés au copyright et aux licences. Elle s’intéresse aussi, plus largement, à la défense de l’éducation et de la culture dans une Europe élargie. EBLIDA entend promouvoir les intérêts de la profession auprès de l’Union européenne, apporter aux documentalistes, bibliothécaires et archivistes une information européenne et favoriser la coopération entre ses membres.

  • European RDA Interest Group
  • Synonymes : EURIG, Groupe européen d’intérêt sur RDA
    Le Groupe européen d’intérêt sur RDA, est un lieu de dialogue entre les bibliothèques européennes sur le format RDA. Il permet aux pays européens d’échanger sur les modalités de la mise en oeuvre de RDA, et les problèmes rencontrés. Ce groupe qui a débuté ses échanges de façon informelle, a une existence officielle depuis 2011.
    Site internet : http://www.slainte.org.uk/eurig/index.htm

  • Europeana
  • Lancée en 2008 avec le soutien de la Commission européenne, Europeana est la bibliothèque numérique européenne et donne accès à plus de 53 millions d’objets numériques issus de bibliothèques, archives, musées de tout le continent européen. Elle permet la mise en commun des ressources des 27 bibliothèques nationales du continent européen. Depuis 2011, Bruno Racine est président du Comité exécutif d’Europeana.

  • Evacuation
  • A l’occasion d’un danger imminent, c’est l’action qui consiste à diriger le public et le personnel vers une zone sécurisée qui sera ouverte vers l’extérieur. L’évacuation des personnes est l’objectif majeur des missions de sécurité dévolues aux différentes catégories de personnel d’une bibliothèque.

  • Evaluation des personnels
  • La nécessité de réformer en profondeur le système de notation des agents de la Fonction publique pour prendre en compte la dimension de l’évaluation des personnels a abouti à la publication du décret n° 2002-682 du 29 avril 2002. Ce texte vise à simplifier les procédures de notation et d’avancement d’échelon, en instituant une procédure d’évaluation individuelle des agents, concrétisée essentiellement par la mise en place d’entretiens professionnels individuels, menés par le supérieur hiérarchique direct de l’agent concerné

  • Ex-libris
  • Vignette artistique que les bibliophiles apposent au début d’un livre pour en indiquer le propriétaire.

  • Exclusion temporaire de fonctions
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • Exemplarisation
  • L’exemplarisation est la création d’un exemplaire en se localisant sous la notice bibliographique correspondant au document possédé par la bibliothèque.

  • Exercice budgétaire
  • C’est la durée au cours de laquelle le budget doit être exécuté.

  • Exercice d’évacuation
  • Cet exercice consiste à simuler une évacuation de personnes. Le but est d’observer les processus d’évacuation, leurs points forts et leurs écueils, le comportement des personnels, pour in fine élaborer des plans, des stratégies ou tout simplement adapter des consignes aux règles de sécurité en vigueur.

  • Extincteur
  • Un extincteur (appelé aussi extincteur mobile ou portatif) est un dispositif de lutte contre l’incendie destiné à éteindre un départ de feu. Il est matérialisé par une enveloppe rouge et contient soit de l’eau pulvérisée, soit un gaz (très souvent du dioxyde de carbone).

  • Extincteur automatique à eau
  • Voir aussi Sprinkler
    Dispositif de lutte contre les incendies, ces petits extincteurs (en forme de cloche ou d’ailettes) alimentés par canalisations, sont fixés au niveau des plafonds et répartis de sorte que la diffusion de l’eau recouvre la totalité de la surface d’un sol. Ils doivent être asservis par un système de sécurité incendie et de fait, être déclenchés automatiquement lors de la naissance d’un feu.

  • Extranet
  • Réseau intranet rendu accessible à des utilisateurs extérieurs, par exemple des clients ou des fournisseurs.

  • Loi ESR
  • La loi sur l’enseignement supérieur et la recherche a été adoptée le 22 juillet 2013. Elle modifie certaines dispositions de la Loi de programme pour la recherche de 2006 et de la Loi relative aux libertés et responsabilités des universités de 2007 tout en préservant ses grands principes. Elle donne une nouvelle structure à la gouvernance des université mais aussi à leur mode de regroupement. Elle est notamment à l’origine de la création des COMUE.

F

  • Fab Lab
  • Les Fab Labs (tiré de l’anglais : fabrication laboratory) sont des espaces ouverts où sont mis à disposition du public toutes sortes d’outils et de dispositifs (machines à commandes numériques etc.) permettant à chacun de réaliser son projet. Ils permettent de passer rapidement du concept au prototype.

    Les Fab Labs en bibliothèques prennent l’aspect de laboratoires d’expérimentation du numérique. Comme par exemple le Labo BnF.

  • Fac-similé
  • Reproduction exacte d’un texte ou d’un dessin, parfois à une autre échelle, soit à la main, soit au moyen d’un procédé photographique ou mécanique.

  • FACILE
  • Voir définition : Format d’archivage du CINES par analyse et expertise

  • Facteur d’impact
  • On appelle facteur d’impact la fréquence de citation des articles d’un périodique pendant une année donnée, calculée sur les deux années précédentes. Il permet d’évaluer ou de comparer l’importance relative d’un périodique par rapport à d’autres du même domaine. Les chercheurs peuvent consulter l’impact de leurs publications dans des bases de données comme ISI Web of Knowledge qui héberge le Journal Citation Reports.

  • FAE
  • Voir définition Formation d’adaptation à l’emploi

  • Fantôme
  • Synonyme : Témoin
    Repère qui remplace en rayon un document provisoirement absent.

  • Fascicule
  • Ensemble de feuilles, cahier ou groupe de cahiers formant une partie d’un document publié et diffusable par fragments.

  • FAT
  • Voir définition Formation avant titularisation

  • Favori
  • Voir définition Signet

  • Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions
  • Voir définition International federation of library associations and institutions

  • Fédération interrégionale du livre et de la lecture
  • Synonymes : Fédération pour la coopération des bibliothèques, des métiers du livre et de la documentation
    La Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) a été créée en 1985. Elle regroupe « les structures régionales de coopération dans le domaine du livre, de la lecture et de la documentation, les institutions publiques nationales à vocation documentaire, les associations ou organismes ayant dans leurs missions des actions de coopération dans le domaine de la documentation, du livre et de la lecture. Elle propose et conduit des actions communes autour de la sauvegarde du patrimoine écrit, du développement de la lecture, de la promotion de la vie littéraire, et la mise en place de réseaux documentaires ».

  • FEL
  • voir définition : Fichier exhaustif du livre

  • Feuillet
  • Chaque feuille d’une publication, comprenant le recto et le verso. Une publication est décrite en termes de feuillets quand seul le recto est imprimé.

  • Fichier
  • 1. En informatique, ensemble structuré de données constituant une entité unique.
    2. Meuble contenant des fiches. Terme souvent utilisé à tort pour désigner le catalogue sur fiches.

  • Fichier exhaustif du livre
  • Synonyme : FEL
    Base de données constituée par la CLIL, DILICOM et HACHETTE LIVRE en 1998 recensant les livres et les éditeurs francophones dont elles sont productrices ou dont elles assurent l’exploitation. La gestion informatique est confiée à la société Cyberscribe. Le FEL alimente ELECTRE pour la partie disponibilité et prix des ouvrages.

  • Fil RSS
  • Voir définition RSS

  • FILL
  • Voir définition Fédération interrégionale du livre et de la lecture

  • Flux RSS
  • Voir définition RSS

  • FNPR
  • Fichier national des propositions RAMEAU.

    Le langage d’indexation RAMEAU est coopératif. C’est à dire que chaque établissement (via un correspondant) peut demander une inscription dans le FNPR pour pouvoir faire des propositions de créations ou de modifications de termes dans le répertoire.

  • Folksonomie
  • Étymologiquement le mot folksonomie est la combinaison de deux termes anglais : folk (usager) et taxonomy (taxinomie ou règles de classification). Il désigne sur le web le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager à l’aide de tags.

  • Fonction publique
  • Termes liés : Fonction publique d’Etat – Fonction publique territoriale – Fonctionnaire
    Il existe en France trois fonctions publiques : la fonction publique d’Etat, la fonction publique territoriale et la fonction publique hospitalière. Un ensemble de textes législatifs régissent la Fonction publique. Le dispositif actuel est fixé par des lois votées entre 1983 et 1986 qui définissent le statut général des fonctionnaires, c’est-à-dire les principes généraux qui s’appliquent à l’ensemble des fonctionnaires. Ces textes législatifs fondateurs sont complétés par :
    – des décrets qui déterminent les statuts particuliers, c’est-à-dire les modalités d’application du statut général pour des agents formant un corps (ou cadre d’emplois) de fonctionnaires et exerçant les mêmes tâches ; les statuts particuliers précisent les modes de recrutement des fonctionnaires concernés, les fonctions exercées et l’évolution de carrière
    – des arrêtés qui portent sur l’organisation administrative (ouverture de concours) ou sur la carrière individuelle du fonctionnaire (nomination, titularisation, promotion, etc.).

  • Fonction publique d’Etat
  • Voir définition Fonction publique

  • Fonction publique teritoriale
  • Voir définition Fonction publique

  • Fonctionnaire
  • Voir définition Fonction publique

  • Fonctionnaire stagiaire
  • Voir définition Stage

  • Fonctionnaire titulaire
  • Voir définition Titularisation

  • Fonds
  • C’est l’ensemble des documents d’une bibliothèque.

  • Fonds local
  • Collection de documents relatifs à un ensemble géographique local plus ou moins étendu.

  • Fonds spécialisé
  • Il s’agit d’une collection consacrée à un thème particulier.

  • Format
  • 1/ Le format est la grandeur d’un livre exprimée non pas en centimètres, mais à partir du nombre de feuillets composant un cahier.

    Les formats les plus répandus sont :

    in-folio (in-2°; in-f°) : pour obtenir un in-folio il faut plier une feuille une fois (1 cahier = 2 feuillets = 4 pages).
    in-quarto (in-4°) : pour obtenir un in-quarto il faut plier une feuille deux fois (1 cahier = 4 feuillets = 8 pages).
    in-octavo (in 8°) : pour obtenir un in-octavo il faut plier une feuille trois fois (1 cahier = 8 feuillets = 16 pages).
    in-douze (in-12°) : pour obtenir un in-douze il faut plier une feuille quatre fois (1 cahier = 12 feuillets = 24 pages).
    in-plano (in-pl°) : c’est le seul format qui ne s’obtient pas par le pliage d’une feuille. Il n’existe pas de cahier, la feuille constitue le feuillet.

    Il n’y a aucune correspondance de taille à un format. Par exemple, des livres au format in-folio peuvent avoir différentes tailles, tout dépend de la grandeur de la feuille utilisée pour la constitution des cahiers.

    2/ En informatique, désigne l’agencement d’un ensemble de données. On peut identifier le format en observant l’extension d’un fichier, par exemple le format texte (.doc, .txt…), le format image (.jpeg, .tif…), etc.

  • Format d’archivage du CINES par analyse et expertise
  • FACILE est un outil en ligne mis à disposition par le CINES afin de vérifier l’éligibilité de n’importe quel document à un archivage sur sa plateforme PAC.

    Lien : http://facile.cines.fr/index.jsf

     

  • Formation à l’Information Scientifique et Technique
  • Synonyme : FORMIST
    Ce réseau francophone dédié à la formation à l’usage de l’information dans l’enseignement supérieur a été mis en place, en 1999, à l’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB) pour répondre aux besoins en matière de formation à l’information scientifique et technique, de veille et de travail en réseau. A travers un site web, ce service coordonne et propose au public des documents et des outils directement utilisables comme supports de cours, dans un cadre d’enseignement ou d’auto-formation.

  • Formation avant titularisation
  • Synonyme : FAT
    La Formation Avant Titularisation fait partie du parcours de formation initiale auquel sont statutairement soumis les lauréats de la plupart des concours territoriaux de catégorie A et B après leur recrutement par une collectivité. La FAT est accomplie durant leur période de stage et conditionne leur titularisation. Depuis la loi du 19 février 2007 relative à la fonction publique territoriale, l’appellation est modifiée au profit des termes : « formation d’intégration et de professionnalisation ».

  • Formation des lecteurs
  • Synonymes : Formation des usagers – Formation des utilisateurs
    Service de formation des lecteurs à l’utilisation de la bibliothèque, à la maîtrise de l’information en général, au maniement des ressources documentaires, ce dispositif vise à rendre l’usager plus autonome dans sa démarche de recherche d’informations et de documentation.

  • Formation des usagers
  • Voir définition Formation des lecteurs

  • Formation des utilisateurs
  • Voir définition Formation des lecteurs

  • Formation d’adaptation à l’emploi
  • Synonyme : FAE
    La Formation d’Adaptation à l’Emploi fait partie du parcours de formation initiale auquel sont statutairement soumis les lauréats de la plupart des concours territoriaux de catégorie A et B après leur recrutement par une collectivité. La FAE vient à la suite de la formation avant titularisation (FAT). Elle doit se dérouler dans un délai de 2 à 3 ans après titularisation, selon la catégorie à laquelle appartient l’agent. L’attestation délivrée par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) à l’issue de cette formation conditionne l’ avancement de l’agent au grade supérieur. Depuis la loi du 19 février 2007 relative à la fonction publique territoriale, ce dispositif est modifié au profit des termes « formation de perfectionnement » ou « formation d’intégration et de professionnalisation ».

  • Forme rejetée
  • En catalogage, la forme rejetée correspond à la forme de la vedette autre que celle retenue pour la vedette principale. Elle correspond généralement à une variante ou à une construction différente de la vedette utilisée.

  • FORMIST
  • Voir définition Formation à l’Information Scientifique et Technique

  • France Université Numérique
  • Synonyme : FUN
    Plan numérique pour l’Enseignement supérieur mis en oeuvre en octobre 2013 par Geneviève Fioraso. Parmi les mesures phares du projet FUN, on peut souligner l’ouverture de la première plateforme française de cours en lignes (MOOC).
    Site web http://www.france-universite-numerique.fr/enjeux.html

  • FRBR
  • Voir définition Functional Requirements for Bibliographic Records

  • FRBRisation
  • Voir définition Functional Requirements for Bibliographic Records

  • FUN
  • Voir définition France Université Numérique

  • Functional Requirements for Bibliographic Records
  • Synonymes : FRBR, Fonctionnalités requises des notices bibliographiques

    FRBR est un modèle conceptuel relationnel publié en 1998 par l’IFLA.  Ce n’est ni une norme de catalogage, ni un format de données. Le modèle FRBR définit la structure de l’information bibliographique à partir des tâches effectuées par les utilisateurs dans leurs recherches d’informations sur le web. Il peut s’appliquer à tous les types de ressources et fonctionne selon une logique d’analyse des contenus des publications. Le modèle FRBR permet à la fois d’optimiser le traitement et la recherche documentaire et d’ouvrir les données bibliographiques sur l’environnement web de données. Les nouveaux codes de catalogage comme RDA sont basés sur le modèle FRBR.

    La FRBRisation des catalogues est l’action d’appliquer la logique du modèle FRBR à des données produites préalablement selon une autre logique.

G

  • Gallica
  • Gallica se définit comme le portail d’accès aux collections numériques françaises. C’est une bibliothèque encyclopédique et raisonnée, pilotée par la Bibliothèque nationale de France et offrant accès à tous types de supports. Les collections sont celles de la BnF, de partenaires publics ou de partenaires commerciaux. Les documents peuvent être libres de droits ou sous droits (négociations avec les ayant droits, conditions d’utilisation fixées par les partenaires de la BnF).
    Site web : http://gallica.bnf.fr/

  • Garanties des fonctionnaires
  • En contrepartie de leurs obligations, la loi apporte aux fonctionnaires certaines garanties fondamentales :
    – la liberté d’opinion politique, syndicale, philosophique ou religieuse, et la non discrimination de sexe, raciale, d’origine, de santé ou de handicap
    – le droit syndical
    – le droit de grève
    – le droit à la participation à travers leurs représentants siégeant aux organismes consultatifs paritaires
    – le droit à la protection morale, physique et pénale de la part de l’administration dans le travail.
    Les fonctionnaires disposent également d’autres droits liés à l’exercice de leurs fonctions : droit à la mobilité (mutation ou détachement), accès à leur dossier administratif individuel, droit à rémunération après service fait, droit à congés (annuels, de maladie, de maternité, pour formation professionnelle ou activité syndicale), droit à la formation permanente et à des conditions décentes d’hygiène et de sécurité dans l’exercice des fonctions.

  • Garde
  • Terme de reliure : les pages de garde se trouvent au commencement et à la fin d’un livre, entre le titre (ou l’avant titre) et la couverture.

  • GDN
  • Voir définition Gestion des droits numériques

  • GED
  • Voir définition Gestion électronique de documents

  • Gestion des documents d’archive
  • Voir : Records management

  • Gestion des droits numériques
  • Synonyme : GDN, DRM
    La gestion des droits numériques GDN (en anglais DRM, Digital rights management) est réglementée par le chapitre IV de la loi DADVSI. Cette gestion des droits numériques désigne la mise en place des mesures techniques de protection, concernant le contrôle des usages et des accès aux ressources numériques (verrouillage, cryptage). Elle s’applique à tous types de supports (physique ou dématérialisé).

  • Gestion électronique de documents
  • Synonyme : GED
    Ce procédé permet d’acquérir, de classer (via une indexation de contenu et de métadonnées), de stocker, et d’archiver des documents dématérialisés. Le processus de GED vise également à développer l’échange et la diffusion de ces données au sein d’une entreprise ou d’un réseau et encourage le travail collaboratif.

  • Google recherche de livres
  • Synonymes : Google Books – Google print – Google livres

    Service de recherche de livres conçu par la société Google et basé sur la numérisation d’ouvrages provenant des bibliothèques de nombreuses universités majoritairement anglo-saxonnes. La recherche de livres fonctionne exactement comme une recherche sur le Web. Chaque fois que les termes de la recherche figurent dans un livre, un lien vers cet ouvrage s’affiche dans les résultats obtenus. Si le livre relève du domaine public ou si l’éditeur en a donné l’autorisation, il est possible d’en consulter le texte intégral et de le télécharger librement. Les fonctionnalités « Acheter ce livre » et « Emprunter ce livre », renvoient respectivement vers des librairies en ligne ou des catalogues de bibliothèques.
    Ce projet est souvent perçu, en Europe, comme une monopolisation et une privatisation du savoir. En avril 2005, Jean-Noël Jeanneney, alors président de la Bibliothèque nationale de France, dans son livre Quand Google défie l’Europe, attaque ce projet de numérisation et demande la mobilisation des européens à ce sujet. C’est cet appel qui est à la base du projet de Bibliothèque numérique européenne (BNUE).
    Site web : http://books.google.fr/

  • Google scholar
  • Service de recherche conçu par la société Google et portant sur des travaux universitaires dans un grand nombre de domaines et de sources : articles revus par des comités de lecture, thèses, livres, résumés analytiques et articles. Ces travaux peuvent provenir de sources telles que des éditeurs scientifiques, des sociétés savantes, des référentiels de prépublication, des universités et d’autres organismes de recherche.
    Site web : http://scholar.google.fr/schhp?hl=fr

  • Gouttière
  • Terme de reliure : face (tranche) d’un livre opposé au dos, plus ou moins concave selon les styles.

  • Gouvernement
  • Le Gouvernement est composé des ministres, placés sous l’autorité du Premier ministre, chef du Gouvernement. Le Premier ministre est désigné par le Président de la République, le Gouvernement nommé par décret présidentiel, sur proposition du Premier ministre. Le Gouvernement peut comporter des ministres d’Etat, des ministres, des ministres délégués et des secrétaires d’Etat. Chaque ministre est chargé d’un domaine spécifique et dirige une administration. Le Gouvernement se réunit chaque semaine en Conseil des ministres, sous la présidence du Président de la République. Le Gouvernement partage avec la Président de la République le pouvoir exécutif. Il détermine et conduit la politique de la Nation, veille au fonctionnement des services publics et prépare les projets de loi qui seront soumis au Parlement.

  • Grade
  • Le grade est une subdivision du corps (ou cadre d’emplois), qui représente une hiérarchisation à l’intérieur d’un même métier. La hiérarchie des grades au sein du corps est fixée par chaque statut particulier. Le grade est distinct de l’emploi : c’est le titre qui confère à son titulaire vocation à occuper l’un des emplois qui lui correspondent.

  • Grandes écoles
  • Les grandes écoles sont des établissements d’enseignement supérieur, relevant ou ne relevant pas du ministère chargé de l’enseignement supérieur, auxquels on accède par concours, après deux années de classes préparatoires, ou sur dossier. Elles se caractérisent par une formation longue, 5 à 6 ans après le baccalauréat et une coopération très étroite avec les milieux économiques, se développant à la fois pour la formation des étudiants (définition des besoins, organisation des stages, projets de fin d’études, etc.) et pour l’innovation et la valorisation de produits nouveaux (des contrats de recherche, transferts de technologie). Quelques exemples de grandes écoles : l’Ecole nationale supérieure de chimie de Paris, l’Ecoles nationale supérieure des mines, les instituts nationaux des sciences appliquées, l’Ecole nationale d’administration (ENA), l’Université de technologie de Compiègne (UTC), les écoles nationales vétérinaires, les écoles centrales.

  • Grands établissements
  • Ni universités, ni grandes écoles, les grands établissements sont cependant des établissements d’enseignement supérieur. Certains sont placés sous tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur (l’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, l’Institut de physique du globe, le Muséum national d’histoire naturelle, l’Ecole nationale des chartes, etc.), d’autres pas. Ils jouissent de la personnalité morale, de l’autonomie pédagogique et scientifique, administrative et financière, mais obéissent à des règles d’organisation et de fonctionnement propres à chacun. Ainsi, le Collège de France ne transmet pas à ses étudiants un savoir acquis à partir de programmes définis et ne prépare à aucun diplôme.

  • Grecque
  • 1. Scie de relieur, servant à grecquer.
    2. Entaille pratiquée sur le dos des cahiers avant couture pour loger ficelles et chaînettes.

  • Grille indiciaire
  • Synonyme : Classement indiciaire – Echelle indiciaire
    La grille indiciaire est une échelle d’ indices commune à l’ensemble des fonctionnaires relevant d’un même statut particulier. La grille indiciaire est fixée lors de l’élaboration de chaque statut particulier et sert à la rémunération. Selon la place qu’il occupe dans la pyramide administrative (sa catégorie, son corps ou cadre d’emplois, son grade, son échelon) chaque fonctionnaire est affecté d’un indice qui détermine son traitement brut.
    Plus largement, il existe une grille indiciaire commune à l’ensemble de la fonction publique, ce qui permet d’harmoniser les traitements des différentes catégories.

  • Grossiste
  • Un grossiste est un intermédiaire entre l’éditeur et le détaillant. Il permet d’alimenter les plus petits points de vente. La remise de l’éditeur au grossiste est supérieure à la remise faite au point de vente. Certains groupes d’édition, certains gros libraires ont une activité de grossiste.

  • Groupe européen d’intérêt sur RDA
  • Voir : European RDA Interest Group

  • Guichet du savoir
  • Le Guichet du savoir est le service de réponse à distance de la bibliothèque municipale de Lyon.
    Site web : http://www.guichetdusavoir.org/

  • Guide
  • Afin d’assurer la sécurité du public, en cas de danger immédiat, les guides désignés parmi les personnels des bibliothèques contribuent à l’évacuation en assurant la prise en charge des personnes « rabattues » par les serre-files en les guidant vers un point de rassemblement prédéfini. Chaque guide doit connaître très précisément les circulations et les cheminements de sortie de secours.

  • Guide du lecteur
  • Le guide du lecteur est un indispensable outil d’accueil des utilisateurs et de promotion d’une bibliothèque. Document court et informatif, il offre des renseignements de base sur la bibliothèque (adresse, téléphone, horaires d’ouverture, etc.), permet au lecteur de s’orienter dans le bâtiment et au sein des collections (plan, classification), précise les modes de recherche documentaire, synthétise les points principaux du règlement et indique souvent les services spécifiques.

H

  • Habilitation de diplôme
  • L’habilitation de diplôme est la procédure par laquelle les établissements d’enseignement supérieur doivent faire valider leurs formations par leur ministère de rattachement. Les composantes des établissements élaborent des maquettes de diplômes qui sont présentées aux différents conseils de l’établissement, puis entérinés par le conseil d’administration. Les projets sont ensuite transmis à la Direction générale de l’enseignement supérieur du ministère, où ils sont analysés, puis débattus au CNESER. Le ministère statue en dernier lieu sur l’habilitation éventuelle de la formation.

  • HADOPI
  • Voir définition Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet

  • HAL
  • Voir définition Hyper Articles en ligne

  • HARPEGE
  • HARPEGE – Harmonisation de la gestion des personnels – est une application informatique destinée à couvrir la gestion des ressources humaines dans les établissements de l’enseignement supérieur.

  • Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur
  • Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur
    Synonyme : HCERES
    Instituée par la loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche du 22 juillet 2013, cette nouvelle autorité indépendante remplace l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur. Elle est chargée d’évaluer les établissements de l’enseignement supérieur, leurs regroupements, les unités de recherche, les formations, les diplômes et les programmes d’investissement a posteriori. Elle veille parallèlement à la valorisation des activités de diffusion de la culture scientifique.
    Site web : http://www.aeres-evaluation.fr/

  • Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet
  • Terme lié : loi HADOPI
    Il s’agit d’une autorité publique indépendante dotée de la personnalité morale. Elle a été instituée par la loi n° 2009-669 du 12 juin 2009, dite loi Hadopi, favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet. Elle vise à encourager le développement de l’offre légale, à observer l’utilisation licite et illicite des œuvres sur internet, à protéger les œuvres à l’égard des actes de contrefaçon en ligne et à réguler l’usage des mesures techniques de protection et d’information.
    Site web : http://www.hadopi.fr

  • HCERES
  • Voir définition Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur

  • Hebdomadaire
  • Périodique qui paraît toutes les semaines.

  • Hiérarchie
  • Dans l’administration, la hiérarchie se concrétise par une organisation en chaîne ascendante des tâches et des responsabilités, organisation dans laquelle chaque agent se trouve placé sous l’autorité de son supérieur direct et, éventuellement, peut encadrer des agents qui sont ses subordonnés. Parmi les devoirs des fonctionnaires, figure l’obligation d’obéissance hiérarchique : le fonctionnaire doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans certaines circonstances exceptionnelles.

  • Hiérarchie des textes
  • Les autorités administratives prennent des décisions qui sont des actes publics hiérarchisés. La hiérarchie entre les différents textes découle de la position institutionnelle de leur auteur. Ainsi trouve-t-on, par ordre décroissant de valeur :
    – les traités internationaux
    – les lois (et les ordonnances lorsqu’elles ont été ratifiées par le Parlement)
    – les actes réglementaires : d’abord les décrets, puis les arrêtés.
    Les circulaires n’ont pas, en principe, la valeur d’une décision.
    Au sein de chaque catégorie, le principe hiérarchique demeure le même. C’est pourquoi un décret délibéré en Conseil des ministres, parce qu’il est signé par le Président de la République, est supérieur aux décrets signés par le Premier ministre. De la même façon, l’arrêté pris par un ministre l’emporte sur un arrêté signé par un préfet, qui lui-même est supérieur à un arrêté municipal. De cette manière, il n’y a pas, en principe, de contrariété dans les décisions puisque l’autorité supérieure l’emporte.

  • Hublot
  • Étude menée par l‘ABES sur la mise en place d’un hub de métadonnées qui permettrait de redistribuer des métadonnées enrichies de n’importe quel format dans n’importe quel autre format.

  • Hygrométrie
  • Partie de la physique qui a pour objet de déterminer le degré d’humidité de l’atmosphère.

  • Hyper Articles en ligne
  • Synonyme : HAL
    HAL est un outil d’archives ouvertes. Cette plate-forme de dépôt et de diffusion des travaux scientifiques de niveau recherche couvre toutes les disciplines. Les documents déposés dans HAL y restent de façon permanente et reçoivent une adresse pérenne. HAL, développé par le Centre pour la communication scientifique direct (CCSD) de l’INIST héberge en 2011 plus de 166 000 documents.
    Site web : http://hal.archives-ouvertes.fr/

  • Hypertexte
  • Fonction qui permet, au sein d’un document informatique, de définir des renvois directs entre un élément (image, texte, etc.) et d’autres. Exemple : surfer sur le web en cliquant sur des liens hypertextes.

I

  • I2D
  • Voir définition : Documentaliste – Sciences de l’information

  • IABD
  • Voir définition Interassociation Archives Bibliothèques Documentation

  • IAE
  • Voir définition Institut d'administration des entreprises

  • IAML
  • Voir définition Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux

  • IATOSS
  • Voir définition Personnels BIATSS

  • IB
  • Voir définition :
    1 – Images en bibliothèques
    2 – Indice brut

  • Idea Store
  • Ces “Boutiques à Idées” sont en fait des bibliothèques de proximité, organisées en réseau, nées au Royaume Uni dans les années 2000 dans les quartiers pauvres du Tower Hamlets. Ce concept innovant propose une approche décontractée des bibliothèques où se mêlent culture, lieu d’apprentissage et convivialité. On peut aussi bien y boire un café, faire garder ses enfants ou suivre des formations. Les Idea Stores de Londres connaissent une fréquentation exemplaire. Site Web : http://www.ideastore.co.uk/

  • Identifiant
  • Synonyme : Nom d’utilisateur
    Voir aussi Login
    1. Numéro chronologique d’enregistrement d’un document dans un fonds documentaire.
    2. Code ou numéro permettant à un lecteur d’accéder à certains services en ligne d’une bibliothèque ou à un réseau (consultation des ressources numériques, réservation en ligne de place de travail, réservation de documents, consultation du compte lecteur, etc.). Cette « clé d’accès » personnelle et confidentielle est souvent associée à un mot de passe.

  • Idref
  • IdRef (Identifiants et Référentiels) est une application Web gérée par l’ABES qui permet d’interroger, de consulter, de créer et d’enrichir des notices autorités. Elle est actuellement utilisée dans les bases SUDOC, STAR , STEP et Calames.

  • IFE
  • Voir définition Institut français de l’éducation

  • IFLA
  • Voir définition International federation of library associations and institutions

  • IFR
  • Voir définition Institut Fédératif de Recherche

  • IGB
  • Voir définition Inspection générale des bibliothèques

  • IHS
  • Voir définition Ingénieur hygiène et sécurité

  • Illustration
  • Figure (gravure, photographie, etc.) illustrant un texte imprimé.

  • ILN
  • Voir définition Internal Library Number

  • Images en bibliothèques
  • Synonyme: IB
    L’association Images en bibliothèques (IB) a pour vocation de « valoriser les collections cinématographiques et audiovisuelles des vidéothèques, œuvrer pour la reconnaissance d’un savoir-faire collectif et d’une identité professionnelle, animer le réseau des bibliothécaires de l’image ». Parmi ses multiples activités, l’association propose à ses membres une sélection de films documentaires, organise chaque année le Mois du film documentaire, manifestation relayée au plan national, et dispense de nombreuses formations.
    Site web : http://www.imagenbib.com/

  • Impression
  • Voir définition Tirage

  • INA
  • Voir définition : Institut national de l’audiovisuel

  • Incunable
  • Ouvrage imprimé antérieur à 1500.

  • Indemnité
  • Voir définition Primes et indemnités

  • Indexation
  • Terme lié : Indexer
    L’indexation consiste à attribuer à un document une marque distinctive renseignant sur son contenu et permettant de le retrouver.
    Elle se traduit par la recherche d’un symbole numérique ou nominal à partir de l’analyse du contenu du document. Ce symbole peut être :

    – tiré d’une classification (indice). On parle alors d’indexation systématique.
    – constitué d’un ou de plusieurs mots-clés. On parle alors d’indexation analytique ou d’indexation alphabétique matière.

  • Indexer
  • Voir définition Indexation

  • Indicateur
  • 1. En catalogage informatisé, dans les formats de type MARC, l’indicateur est un élément placé entre l’étiquette de zone et le code de sous zone, et qui indique au système les traitements qui doivent être réalisés sur l’ensemble de la zone (par exemple indexation ou non de la zone concernée).
    2. En statistique, la notion d’indicateur recoupe celle de « valeurs », dont certaines ont une signification particulière dans un contexte donné comme par exemple la hausse des prix, le taux de chômage. Dans le domaine bibliothéconomique, on peut citer la dépense par habitant pour la bibliothèque municipale, nombre de prêts par habitant, nombre de volumes acquis par étudiant, nombre d’accès Internet disponibles, budget par étudiant pour une bibliothèque universitaire.

  • Indice
  • 1. En bibliothéconomie, symbole issu d’une classification traduisant le contenu d’un document.
    2. En matière administrative, l’indice est un élément chiffré qui sert au classement et à la rémunération du fonctionnaire. On parle d’ indice brut (IB) et d’ indice nouveau majoré (INM). La pyramide des indices pour un corps (ou cadre d’emplois) de fonctionnaires donné est fixée lors de l’élaboration de son statut particulier. L’ensemble de cette pyramide s’appelle la grille indiciaire.

  • Indice brut
  • Synonyme : IB
    L’indice brut est un élément de classement hiérarchique déterminé par le grade et l’ échelon qu’occupe un fonctionnaire. Il se concrétise par un indice de traitement : l’ indice nouveau majoré (INM).

  • Indice nouveau majoré
  • Synonyme : INM
    L’indice nouveau majoré est un élément chiffré servant à calculer le traitement d’un agent public. Le traitement brut d’un fonctionnaire est déterminé par son indice brut (IB), lui-même fonction du grade et de l’échelon auquel se trouve l’agent. L’INM s’exprime en points. Pour calculer le salaire mensuel d’un agent public (hors primes, indemnités et prestations ou cotisations sociales), on multiplie la valeur du point d’indice par l’INM correspondant à son échelon.

  • INED
  • Voir définition Institut national d’études démographiques

  • Information scientifique et technique
  • Synonyme : IST
    L’expression « information scientifique et technique » désigne un ensemble de ressources documentaires dans le domaines des sciences, des techniques et de la médecine : livres et articles de périodiques, mais aussi données commerciales, informations concernant les fournisseurs, distributeurs, produits, brevets, marques, experts, organisations, etc.

  • Ingénieur hygiène et sécurité
  • L’ingénieur hygiène et sécurité contrôle les conditions d’application des règles d’hygiène et de sécurité définies dans le code du travail. Il conseille et propose des améliorations dans le domaine, effectue des actions de prévention des risques professionnels.

  • INHA
  • Voir définition Institut national d’histoire de l’art

  • INIST
  • Voir définition Institut de l’information scientifique et technique

  • Initiative d’excellence en information scientifique et technique
  • Il s’agit d’un des projets financés par le Grand Emprunt de 2010. Le but est de constituer l’archive numérique rétrospective de la science. Le premier axe du projet est un programme d’acquisition de ressources scientifiques visant à créer une bibliothèque numérique accessible à distance par tous les membres des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche. La seconde étape consiste en la création de la plateforme ISTEX qui hébergera l’ensemble des données. Le comité exécutif est constitué de l’ABES, Couperin, le CNRS et l’Université de Lorraine agissant pour le compte de la CPU.

    Lien : http://www.istex.fr/

  • Initiatives d’excellence
  • Les initiatives d’excellence sont des programmes d’investissement d’avenir pilotés par l’Agence Nationale de la Recherche. Instaurées en 2009 dans le cadre du grand emprunt, elles visent à dynamiser la recherche et l’enseignement supérieur en soutenant des projets de grande envergure sous la forme de labels : IDEX,  LABEX, EQUIPEX (Equipements d’excellence), IDEFI (Initiatives d’excellence en formation innovante), ISTEX (Initiative en Information Scientifique et Technique)

  • INM
  • Voir définition Indice nouveau majoré

  • INRA
  • Voir définition Institut national de la recherche agronomique.

  • INRIA
  • Voir définition : Institut national de recherche en informatique et en automatique.

  • INRP
  • Voir définition Institut national de la recherche pédagogique

  • Inscription
  • L’inscription est l’action d’enregistrer un lecteur sur la liste (informatique ou pas !) des utilisateurs d’une bibliothèque. L’inscription donne souvent droit à utiliser tout ou partie des services qui sont proposés dans l’établissement.

  • INSEE
  • Voir définition Institut national de la statistique et des études économiques.

  • Inspection générale des bibliothèques
  • Synonyme : IGB

    L’inspection générale des bibliothèques (IGB) est un service rattaché au ministère chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche tout en étant à la disposition du ministère de la Culture et de la Communication pour les bibliothèques relevant de sa compétence. Elle assure quatre missions principales : le contrôle technique de l’Etat sur les bibliothèques, une mission d’étude, une mission de coordination dans les recrutements et une mission de représentation dans les instances nationales.

    Elle publie fréquemment des études thématiques dans le domaine de la documentation qui font autorité ainsi que les rapports des concours de chaque session.

    Site web : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24765/inspection-generale-des-bibliotheques.html

  • Installation
  • Synonyme : Procès verbal d’installation – PV d’installation
    C’est l’attestation de prise de fonctions d’un agent (titulaire ou contractuel) dans un premier ou nouveau poste. A cette occasion, son supérieur hiérarchique établit un procès verbal d’installation, qui doit être signé par l’agent et permet de mettre en œuvre les procédures de rémunération.

  • Institut
  • Appellation recouvrant plusieurs types de structures ayant statut d’établissement d’enseignement supérieur ou de composante d’un tel établissement. Un institut peut être : une composante d’un établissement public à caractère scientifique culturel et professionnel (EPSCP), un EPSCP autonome, un établissement public à caractère administratif (EPA) rattaché à un EPSCP (les IUFM par exemple), un établissement public à caractère administratif autonome ou un institut à statut d’université (instituts nationaux polytechniques par exemple).

  • Institut de l’information scientifique et technique
  • Synonyme : INIST
    Centre d’information scientifique et technique placé au sein du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut de l’information scientifique et technique (INIST) a pour mission de collecter, traiter et diffuser les résultats de la recherche dans les domaines scientifique et technique. Les moyens de l’INIST s’articulent essentiellement autour d’un fonds documentaire (livres, mais aussi et essentiellement publications en série et littérature grise) qui couvre la plus grande partie de la recherche scientifique et technique mondiale.
    A partir de l’exploitation de ces fonds, l’INIST gérait et proposait notamment deux bases de données de dépouillement : FRANCIS, consacrée aux sciences humaines et sociales et PASCAL, consacré aux sciences pures. Ces deux bases ont cessé d’être alimentées au 31 décembre 2014 mais l’INIST a pour projet Le libre accès de ces deux bases bibliographiques. La mise en œuvre de ce projet est prévue pour le premier trimestre 2016.
    Site web : http://www.inist.fr/

  • Institut de préparation à l’administration générale
  • Synonyme : IPAG
    Les instituts de préparation à l’administration générale (IPAG) sont des composantes des universités. Ils ont pour mission de préparer les étudiants aux concours d’accès aux corps de catégorie A de la fonction publique, et de participer à la formation générale des agents de l’Etat.

  • Institut d’administration des entreprises
  • Synonyme : IAE
    Les instituts d’administration des entreprises (IAE) sont des composantes des universités. Le réseau national compte 31 instituts.
    Site web : http://www.reseau-iae.org/

  • Institut Fédératif de Recherche
  • L’Institut Fédératif de Recherche est une structure constituée par un  regroupement  volontaire et sur un même site d’unités de recherche, de laboratoires ou de services reconnus par les partenaires institutionnels.
    Site web : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid21159/les-instituts-federatifs-recherche.html

  • Institut français de l’éducation
  • Synonyme : IFE
    Cet institut, intégré à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, a repris  la plupart des missions et obligations de l’Institut National de recherche pédagogique -dissous  en décembre 2010-. Il constitue   un centre de recherches et de diffusion des savoirs dans le domaine de l’éducation (de l’école maternelle à l’université en passant par la formation continue).
    Site web : http://ife.ens-lyon.fr/ife/

  • Institut national d’études démographiques
  • Synonyme : INED
    Site web : http://www.ined.fr/

  • Institut national de la recherche agronomique
  • Synonyme : INRA
    Cet Institut français de recherches publiques finalisées situe son action dans des perspectives à la fois socio-économiques et scientifiques parmi différents domaines tels que l’alimentation, l’agriculture et l’environnement.
    Site web : http://www.inra.fr/

  • Institut national de la statistique et des études économiques
  • Synonyme : INSEE
    Cette administration publique collecte, produit, analyse et diffuse des informations sur l’économie et la société française.
    Site web : http://www.insee.fr/

  • Institut national de l’audiovisuel
  • L’Institut national de l’audiovisuel est un EPIC chargé de la sauvegarde, de la valorisation et de la transmission du patrimoine audiovisuel français. C’est aussi un centre de formation et de recherche dans les domaines de l’audiovisuel, des médias et du numérique. L’INA est dépositaire du dépôt légal de la télévision et de la radio, ainsi que de l’internet en partenariat avec la BnF.
    Il propose l’accès à ses archives numérisées en ligne sur le site internet http://www.ina.fr

  • Institut national de recherche en informatique et en automatique
  • Synonyme : INRIA
    L’ institut créé en 1967 est  un établissement public de recherche à caractère scientifique et technologique, qui est dédié aux sciences du numérique.
    Site web : http://www.inria.fr/

  • Institut national de recherche pédagogique
  • Voir définition Institut français de l’éducation

  • Institut national des sciences et techniques de la documentation
  • Synonyme : INTD
    Fondé en 1950, l’Institut propose un ensemble de formations autour des métiers des bibliothèques et de la documentation. Il est inséré dans un département de l’Ecole « Management & Société » du Conservatoire national des arts et métiers.
    Site web : http://intd.cnam.fr

  • Institut national d’histoire de l’art
  • Synonyme : INHA
    L’Institut national d’histoire de l’art (INHA) est un nouvel établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Il regroupe tous les enseignements de niveau doctoral en histoire de l’art dispensés dans les universités et autres grands établissements d’enseignement supérieur de Paris et de sa périphérie, ainsi qu’une école d’application du ministère chargé de la culture, l’École nationale du patrimoine. Très largement pluridisciplinaire, l’INHA est ouvert à l’étude de l’image fixe, de l’image en mouvement et des arts du spectacle. Il est placé sous tutelle conjointe des ministères chargés de la culture, de l’éducation nationale et de la recherche. Sur le plan documentaire, la bibliothèque de l’INHA réunit les fonds de la Bibliothèque centrale des musées nationaux, de l’École nationale supérieure des beaux-arts, de la Bibliothèque d’art et d’archéologie Jacques Doucet et de l’École nationale des chartes. L’Institut est implanté rue Vivienne, à proximité des collections spécialisées la Bibliothèque nationale de France.
    Site web : http://www.inha.fr

  • Institut Régional d’Administration
  • Synonyme :  IRA
    Ces instituts au nombre de 5 (Bastia, Lille, Lyon, Metz et Nantes) recrutent et forment le corps d’encadrement de l’administration générale de la fonction publique.
    Site web :
    http://concours.fonctionpublique.gouv.fr/site/score/Score/SCORE/Les_ecoles_de_format/Organismes_de_format/Les_Instituts_region

  • Institut universitaire de formation des maîtres
  • Synonyme : IUFM
    Les instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) sont des établissements publics à caractère administratif de l’enseignement supérieur, implantés dans chaque académie. Ils sont placés sous tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur et sont désormais intégrés à une université de leur académie. Ils ont pour mission la formation initiale et continue des enseignants du premier et second degré et contribuent au développement de la recherche en éducation. A partir du 1er septembre 2013, les Instituts universitaires de formation des maîtres laissent place aux Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE).
    Site web : http://www.iufm.fr/

  • Institut universitaire de technologie
  • Synonyme : IUT
    Les instituts universitaires de technologie (IUT) font partie des composantes des universités. Ils sont destinés à former des techniciens qualifiés à Bac + 2, dans le cadre des filières universitaires professionnelles courtes. Le diplôme ainsi délivré est le DUT, diplôme universitaire de technologie.

  • Institut universitaire professionnalisé
  • Synonyme : IUP
    Créés en 1992 pour répondre à des besoins spécifiques des entreprises, les instituts universitaires professionnalisés (IUP) sont destinés à former des cadres occupant des emplois intermédiaires entre ceux de technicien supérieur et d’ingénieur généraliste dans l’industrie, ou de cadre supérieur dans le secteur tertiaire. Depuis la mise en place du LMD, le cursus I.U.P. est intégré au niveau master.

  • Instruction
  • Les circulaires, directives, instructions sont des mesures internes à une administration, que doivent appliquer les fonctionnaires d’un département ministériel ou d’un service. Dépourvues de valeur réglementaire, elles sont la plupart du temps destinées à préciser les modalités pratiques d’application d’une réglementation.

  • INTD
  • Voir définition Institut national des sciences et techniques de la documentation.

  • Interactif
  • Se dit d’un programme, d’un média qui permet à l’utilisateur d’intervenir sur son déroulement.

  • Interassociation Archives – Bibliothèques – Documentation
  • Synonymes : IABD
    L’IABD regroupe quinze associations professionnelles, dont l’Association des archivistes français (AAF), l’ Association des bibliothécaires français (ABF), l’ Association des professionnels de l’information et de la documentation (ADBS). A l’origine, ce groupe informel s’est constitué en 2003 autour du projet de loi sur les droits d’auteur et les droits voisins dans la société de l’information ( DADVSI). Depuis octobre 2010, l’IABD devenue “Fédération”, s’est fixée de nombreux objectifs dont celui de favoriser l’accès du plus grand nombre à l’information et à la culture.
    Site web : http://www.iabd.fr

  • Intercommunalité
  • Termes liés : EPCI – Etablissement public de coopération intercommunale
    L’intercommunalité désigne les différentes formes de coopération existant entre les communes. Grâce à la création d’un établissement public, les communes participantes peuvent rassembler leurs moyens pour assurer certains services publics ou élaborer ensemble des projets de développement économique, d’aménagement ou d’urbanisme. On trouve ainsi de nombreux cas d’établissement publics de coopération intercommunale (EPCI), tels que les syndicats de communes, les syndicats mixtes, les communautés de communes, communautés urbaines, communautés d’agglomération, etc.

  • Interface
  • Dispositif matériel ou logiciel qui permet à des systèmes informatiques de communiquer grâce à l’adoption de règles communes ; définit aussi l’ensemble des écrans, commandes, messages, etc. qui permettent à l’usager d’interroger et d’exploiter catalogues, bases de données, services en ligne, etc.

  • Internal Library Number
  • Synonyme : ILN

    Le numéro ILN est un numéro attribué par l’Abes à toute bibliothèque française qui souhaite être identifiée nationalement dans le SUDOC. Alors que le numéro RCR identifie une composante précise (une bibliothèque, une section, un centre de documentation), le numéro ILN désigne l’établissement (EX :SCD).
    Pour les bibliothèques du Sudoc, le numéro ILN à 3 chiffres est de forme 0XX ou 1XX (de 001 à 199). Pour les bibliothèques du réseau Sudoc-PS, dont l’établissement est le Centre Régional, le numéro ILN à 3 chiffres est de forme 2XX (de 200 à 299).

  • International association of music libraries, archives and documentation centres
  • Voir définition Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux

  • International federation of library associations and institutions
  • Synonymes : Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions – IFLA
    L’International federation of library associations and institutions (IFLA) existe depuis 1927. Elle rassemble au niveau mondial (150 pays représentés, 1.700 membres) des associations de professionnels des bibliothèques et de l’information – documentation et des associations d’établissements. Elle souhaite promouvoir une haute qualité dans les services, faire reconnaître leur valeur et représenter les intérêts de ses membres.
    Site web : http://www.ifla.org/

  • International organization for standardization
  • Synonymes : Organisation internationale de normalisation – ISO
    L’ISO est une fédération mondiale d’organismes nationaux de normalisation (un organisme par pays). La France est représentée à l’ISO par l’AFNOR. C’est une organisation non gouvernementale créée en 1947. Elle a pour mission de favoriser le développement de la normalisation et des activités connexes dans le monde, en vue de faciliter entre les nations les échanges de biens et de services et de développer la coopération dans les domaines intellectuels, scientifiques, techniques et économiques. Les travaux de l’ISO aboutissent à des accords internationaux qui sont publiés sous la forme de normes internationales.

  • International serials data system
  • Synonyme : ISDS
    Ancien nom de l’organisation responsable de la gestion des ISSN.

  • International standard bibliographic description
  • Synonyme : ISBD
    Règles internationales de description bibliographique des documents (monographies, publications en série, etc.) édictées par l’IFLA.

  • International standard book number
  • Synonyme : ISBN
    Numéro d’identification attestant l’enregistrement international d’un livre (titres ou éditions d’un titre). L’ISBN est attribué à l’éditeur selon une codification internationale. L’ISBN se compose de 13 chiffres répartis en 5 séquences. L’ISBN est géré par l’Agence internationale de l’ISBN et, en France, par l’Agence francophone pour la numérotation internationale du livre (AFNIL).

  • International Standard Name Identifier
  • Synonyme : ISNI

    Numéro normalisé qui identifie de manière univoque et internationale les identités publiques des personnes et des organismes. il est unique, pérenne et peut être cliquable. L’ISNI est composé de 16 chiffres répartis en 4 séquences dont le dernier est un chiffre de contrôle. Ce numéro est établi sur le mode aléatoire.

    Il est attribué par l’agence internationale ISNI, qui centralise la gestion. La BnF et la British Library en sont membres depuis 2010. Les données issues de VIAF ont servi de base à la constitution de la base de données ISNI en 2011.

    Site internet : http://www.isni.org

     

  • International standard serial number
  • Synonyme : ISSN
    Numéro normalisé qui identifie sur le plan international chaque titre de publications en série. L’ISSN se compose de 8 chiffres répartis en 2 séquences. Les ISSN sont attribués par ISSN International et, en France, par le centre ISSN français situé à la Bibliothèque nationale de France

  • Internet
  • Internet permet l’interconnexion d’ordinateurs via l’utilisation de protocoles simplifiés comme TCP-IP (Transfer control protocol – Internet protocol) ; de nombreux services comme la messagerie électronique, le Web (basé sur le protocole HTTP, Hypertext transfer protocol), ont été développé autour de l’interconnexion des ordinateurs en réseau.

  • Intitulé
  • Titre d’un livre, d’un chapitre, etc.

  • Intranet
  • Basé sur les mêmes protocoles qu’Internet, l’Intranet permet la mise en place de réseaux privés au sein d’une entreprise, d’une université, etc. dont l’accès est réservé à certains utilisateurs, dans une enceinte spécifique ou via l’identification à distance des usagers.

  • Inventaire
  • Etat sur lequel sont inscrits les mobiliers ou documents que possède une bibliothèque.

  • Inventaire des fonds
  • Voir définition Récolement

  • IOUPI
  • La méthode IOUPI est une méthode américaine de révision critique des collections. Elle a été publiée en langue française par la BPI en 1986. Elle propose les critères de désherbage suivants :
    I = document incorrect, contenant une fausse information,
    O = contenu ordinaire, médiocre,
    U = document usé, abîmé,
    P = document contenant une information périmée, I = document qui ne correspond plus au fonds, inadéquat.

  • IPAG
  • Voir définition Institut de préparation à l’administration générale

  • ISBD
  • Voir définition International standard bibliographic description

  • ISBN
  • Voir définition International standard book number

  • ISDS
  • Voir définition International serials data system

  • ISNI
  • Voir définition : International Standard Name Identifier

  • ISO
  • Voir définition International organization for standardization

  • ISSN
  • Voir définition International standard serial number

  • IST
  • Voir définition Information scientifique et technique

  • ISTEX
  • Voir définition : Initiative d’excellence en information scientifique et technique

  • ITARF
  • Voir définition Personnels ITRF

  • ITRF
  • Voir définition Personnels ITRF

  • IUFM
  • Voir définition Institut universitaire de formation des maîtres

  • IUP
  • Voir définition Institut universitaire professionnalisé

  • IUT
  • Voir définition Institut universitaire de technologie

J

  • J.e-cours
  • Sessions de formation continue programmées par l’ABES en mode synchrone. Les stagiaires et les formateurs se connectent en même temps sur la plateforme Webex training center de la société Cisco.

  • Jaquette
  • Feuille imprimée entourant la couverture d’un document au moment de sa publication.

  • JCR
  • Voir définition Journal Citation Reports

  • JO
  • Voir définition Journal officiel de la République française

  • Joint Steering Committee for Development of RDA
  • Le JSC, Joint Steering Committee for Development of RDA, est le comité de pilotage du code de catalogage RDA chargé de son élaboration et de son évolution.

    Il est composé de l’Australie, du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni et, depuis novembre 2011, de l’Allemagne. Il étudie les propositions de modifications du code RDA.

    Site à consulter : http://www.rda-jsc.org/rda.html

  • Journal Citation Reports
  • Le Journal Citation Report est une publication de l’Institute for Scientific Information qui paraît deux fois par an. Cette publication donne des informations d’ordre bibliographique (éditeur, titre abrégé, pays, langue, ISSN) et  bibliométrique (facteur d’impact, indice d’immédiateté, demi-vie des citations) sur les revues scientifiques. Il existe deux éditions : une spécialisée dans les sciences exactes (JCR Science Edition), une autre spécialisée dans les sciences sociales (JCR Social Sciences Edition). Le JCR est uniquement consultable sur le web.

  • Journal officiel de la République française
  • Synonyme : JO
    Les lois et textes réglementaires de la République doivent, pour être obligatoires, avoir été portés à la connaissance des citoyens. Les actes individuels doivent ainsi être notifiés aux personnes qui en font l’objet, alors que les actes de portée générale doivent être publiés. Dans sa partie Lois et décrets, le Journal officiel publie quotidiennement les textes de loi et les actes réglementaires pris par les autorités de l’État compétentes au niveau national. Les arrêtés des ministres sont souvent publiés également dans les bulletins officiels des ministères. La plupart des textes publiés au Journal officiel entrent en vigueur le lendemain de leur parution. Le Journal officiel de la République française est édité par la Direction des journaux officiels, l’un des services du Premier ministre. Outre sa version imprimée, le JO est accessible en ligne sur le site Légifrance, à l’adresse : http://www.legifrance.gouv.fr/

  • JSC
  • Voir définition : Joint Steering Committee for Development of RDA

K

  • Kardex
  • Marque déposée de classeurs à fiches utilisés pour bulletiner les périodiques. Ce mot est employé comme un nom générique.

  • Karlsruher Virtueller Katalog
  • Le Karlsruher Virtueller Katalog est un métacatalogue crée en 1986 par la Technische Universität de Karlsruhe. Il permet d’interroger des catalogues nationaux et collectifs de 24 pays et 6 librairies (en 2013). On y trouve plus de 500 millions de références.

    Site Web : https://kvk.bibliothek.kit.edu

  • kBART
  • Voir définition : Knowledge Bases And Related Tools

     

  • Knowledge Bases And Related Tool
  • Synonyme : kBART

    Base de connaissances et outils connexes

    Recommandations de la NISO (National Information Standards Organization) pour le formatage des métadonnées et leurs échanges entre les fournisseurs de contenus (éditeurs, agrégateurs, etc.) et les développeurs de bases de connaissance.

  • KVK
  • Voir : Karlsruher Virtueller Katalog

L

  • Label Bib’lib
  • Voir Bib’lib

  • Label de librairie indépendante de référence
  • Mis en place dans la loi de finances du 25 décembre 2007, le label LIR a été créé pour reconnaître, valoriser et soutenir les librairies indépendantes. Ainsi, les librairies répondant aux conditions de l’article 1464 I du code général des impôts (l’activité principale doit être la vente de livres neufs au détail et les librairies doivent proposer un service de qualité associant une offre diversifiée à un accueil assuré par du personnel spécialisé) sont exonérées de la contribution économique territoriale et peuvent bénéficier de conditions commerciales plus favorables de la part des fournisseurs. Elles peuvent également solliciter le CNL pour obtenir une subvention pour la mise en valeur de leur fonds.

  • LC
  • Voir définition Library of Congress

  • Learning center
  • Synonyme : learning centre
    Le learning center (appelation américaine) ou Learning centre (appelation anglaise) est une nouvelle génération de bibliothèque intégrée aux campus universitaires où les espaces sont organisés de façon à répondre au mieux aux nouvelles méthodes d’apprentissage des étudiants (découpage spatial, zones de travail en groupe ou isolé, part belle aux TICE, accessibilité étendue). Le Learning center se veut un lieu de vie convivial tourné vers les usagers. Quelques exemples : le Rolex Learning Center à Lausanne, le Saltire Centre à Glasgow, le Harry M. Weinrebe learning centre de la Bristish Library.
    Voir également le rapport de l’IGB publié en décembre 2009.

  • Learning centre
  • Voir définition Learning center

  • Learning Object Metadata
  • La recommandation LOM définit un jeu de métadonnées pour la description des ressources pédagogiques
    (Ex : cours d’un enseignant).

  • Lecteur
  • 1. Personne qui lit.
    2. En bibliothèque, on utilise ce terme pour désigner une personne qui fréquente un établissement documentaire. Ainsi, « lecteur » prend le sens générique de public, usager ou utilisateur.
    3. En informatique, machine qui lit les informations codées sur une carte, un dvd, un cédérom. Désigne aussi la tablette ou « reader » qui permet de lire un livre numérique.

  • Legs
  • Transmission de biens par testament. Le legs constitue l’un des modes d’acquisition de documents en bibliothèque.

  • LIBER
  • Voir définition Ligue des bibliothèques européennes de recherche

  • Liberté d’opinion
  • Voir définition Garanties des fonctionnaires

  • Libqual
  • Créée par l’Association of Research Library (ARL), Libqual est une enquête permettant de mesurer la satisfaction des usagers d’une bibliothèque. Elle se compose de 27 questions ciblant les thématiques suivantes : les espaces et les bâtiments, le personnel, les ressources documentaires. Le questionnaire mesure le niveau perçu, le minimum acceptable, le minimum souhaitable. Cette enquête s’insère dans une politique d’évaluation des services proposés par l’établissement.

  • Library of Congress
  • Synonyme : LC
    La Library of Congress (LC) est l’une des bibliothèques nationales américaines. Sa classification est utilisée, en France notamment, par des services communs de la documentation d’universités et par d’autres bibliothèques où dominent les sciences exactes et les techniques.
    Site web : http://www.loc.gov/

  • Libre accès
  • Voir Accès au document
    Aménagement des collections qui donne la possibilité au lecteur de se servir lui-même sur les rayonnages de la bibliothèque. Le contraire du libre accès est l’accès indirect matérialisé par le magasin.

  • Licence nationale
  • Licences négociées auprès des éditeurs, donnant un droit d’accès à des ressources électroniques (natives ou numérisées) étendu à une vaste communauté selon des modalités strictement identiques.

    En France, l’ABES est chargée depuis 2011 d’acquérir et de négocier des ressources documentaires sous cette forme de licence. Ces ressources sont essentiellement constituées d’archives de revues et d’ebooks, le tout directement financé par le Ministère. Elles sont accessibles à tous les établissements ayant une mission d’enseignement supérieur et/ou de recherche, mais également à toute bibliothèque publique française.

    Site internet : http://www.licencesnationales.fr

  • Licence – Master – Doctorat
  • Synonyme : LMD
    Ce sont les nouveaux grades universitaires des étudiants, créés dans le cadre de la réforme du cursus universitaire français afin de favoriser l’harmonisation européenne des diplômes. La construction de l’espace européen de l’enseignement supérieur associe aujourd’hui environ 45 pays d’Europe. Elle vise à bâtir un système européen, dans chaque pays, selon une architecture clarifiée, favorisant la lisibilité, l’attractivité et la mobilité.

  • Lieu de publication
  • Le lieu de publication correspond à la ville où se trouve le siège social de l’éditeur.

  • Ligue des bibliothèques européennes de recherche
  • Synonyme : LIBER
    La Ligue des bibliothèques européennes de recherche (LIBER) fédère les principales bibliothèques d’étude et de recherche en Europe. Fondée en 1971, elle rassemble les bibliothèques de plus de 45 pays, membres ou non de l’Union européenne. L’association a pour objectifs de maintenir un réseau contribuant à la préservation de l’héritage culturel européen, d’améliorer l’accès aux collections dans les bibliothèques de recherche et l’efficacité des services d’information européens.
    Site web : http://www.kb.dk/liber/

  • Liquidation de dépense
  • C’est le calcul de la somme exacte due au fournisseur ou au prestataire de service en fonction de l’ engagement de dépense et du service fait. La liquidation constitue l’étape intermédiaire entre l’exécution du service ou la livraison du bien et l’ordonnancement ou mandatement.

  • LIR
  • Voir définition Label de librairie indépendante de référence

  • Liseuse
  • Synonyme : E-reader

    Une liseuse est un appareil qui permet de lire et de stocker des textes et livres au format numérique tels que les E-Books. La taille d’une liseuse reste généralement proche de celle d’un livre traditionnel. Il existe des bibliothèques qui prêtent des liseuses avec un contenu pré-chargé, accompagné du mode d’emploi du dispositif pour l’usager. Cependant, certaines bibliothèques universitaires préfèrent laisser le soin à l’usager de procéder à son propre chargement depuis des réservoirs numériques libres de droits.

  • Liste complémentaire
  • La liste complémentaire vient dans les concours de l’Etat, en complément de la liste des candidats déclarés admis par le jury. Cette liste est utilisée en cas de défaillance de candidats inscrits sur la liste principale ou, éventuellement, pour pourvoir des vacances d’emplois survenant dans l’intervalle de deux concours. Comme la liste d’admission, la liste complémentaire est établie par ordre de mérite. La liste complémentaire est valable deux années au maximum ; elle ne l’est plus si un nouveau concours est ouvert avant ce délai.

  • Liste de diffusion
  • Synonyme : Liste de discussion
    Une liste de diffusion (ou de discussion) est un outil qui permet aux personnes préalablement abonnées d’être destinataires de messages sur une base thématique ou autre. De la même manière, chaque membre de la liste peut, par l’intermédiaire de l’adresse idoine, envoyer le même message à l’ensemble des personnes abonnées à la liste. On peut citer, par exemple “adbs-info”, “bibliosanté”.

  • Liste d’aptitude
  • La liste d’aptitude est la reconnaissance d’aptitude à occuper certaines fonctions accordée à un lauréat de concours ou un agent titulaire. La liste d’aptitude est : – soit le document établi par l’autorité chargée de l’organisation d’un concours territorial sur lequel figurent les personnes déclarées admises par le jury – soit une modalité de promotion interne qui permet aux fonctionnaires titulaires de changer de grade, et éventuellement de corps (ou de cadre d’emplois) ; cette promotion intervient sur proposition du supérieur hiérarchique.

  • Lithographie
  • Gravure ou estampe obtenue en pressant un original (texte ou dessin réalisé au crayon gras ou à l’encre) sur une pierre calcaire. L’offset est une technique issue de la lithographie.

  • Littérature grise
  • Documents, non commercialement édités et diffusés, qui circulent dans les administrations et les centres de recherche.

  • Livre
  • Assemblage de feuilles imprimées formant un volume aux formats multiples. Le contenu porte généralement sur un sujet donné. Il contient un certains nombre de pages (plus de 48) et peut comporter différents éléments d’information : texte, images, etc. Dans les bibliothèques, on parle de monographies.

  • Livre ancien
  • Ouvrage publié avant 1810, c’est-à-dire antérieur à la création de la Bibliographie de la France en 1811.

  • Livre animé
  • Le livre animé ou pop-up est un livre tridimensionnel qui permet de mettre en mouvement certains éléments des pages, au moyen de diverses techniques comme les tirettes, les volets, l’accordéon, les découpes, etc. Généralement destiné aux enfants, le livre animé est apparu dès le Moyen Âge pour la mise en valeur des sujets scientifiques.

  • Livre électronique
  • Synonyme : E-book reader, liseuse
    Il s’agit de l’appareil de lecture dédié utilisé pour lire des livres numériques à l’écran. Attention le terme est souvent utilisé comme synonyme de livre numérique, ce qui n’est pas sans provoquer quelque confusion.

  • Livre numérique
  • Synonyme : e-book

    Version numérisée d’un livre lisible sur tout appareil permettant sa lecture, que celui-ci soit un ordinateur, un assistant personnel, une tablette de lecture (e-book reader, liseuse) ou un téléphone portable.

  • Livre numérique homothétique
  • Un livre numérique “homothétique” désigne un livre numérique qui reproduit à l’identique un livre papier par opposition à “livre augmenté” qui lui propose du son ou de la vidéo.

  • Livres orphelins
  • Livres dont les ayants droit sont inconnus ou introuvables.

  • LMD
  • Voir définition Licence – Master – Doctorat

  • Lobbying en faveur des bibliothèques
  • Il s’agit de démarches variées auprès des publics, dans le but de représenter et de défendre les intérêts des bibliothèque et de la profession. Changer l’image des bibliothèques, engager et sensibiliser les publics sur les différents enjeux politiques et culturels liés aux bibliothèques, promouvoir le métier, sont quelques une des nombreuses thématiques mises en avant.

    Parmi ces démarches on peut citer : Cycling for libraries, conférence internationale à vélo pour les bibliothécaires et les amis des bibliothèques créée en 2011. En France et dans les pays francophones, ce projet prend le nom de Cyclo-biblio. Elle vise à « mieux faire connaître les services et les ressources que les bibliothèques proposent à leurs publics et à promouvoir le rôle crucial des bibliothèques pour la société ».

    Site internet : http://www.cyclingforlibraries.org

  • Localisation
  • Représentation sous une forme textuelle ou codée du lieu où un document est habituellement stocké.

  • Logiciel
  • Programme informatique destiné à l’utilisateur et conçu pour effectuer des tâches précises.
    On distingue les systèmes d ’exploitation, conçus pour faire fonctionner ensemble l’unité centrale et l’ensemble des périphériques (par exemple Windows ou Unix) et les logiciels d’application dédiés à des tâches précises : traitement de texte, tableur, gestionnaire de messagerie électronique, système intégré de gestion de bibliothèque, etc.

  • Logiciel de gestion bibliographique
  • Les logiciels de gestion de références bibliographiques sont des outils spécialisés permettant de gérer des fichiers de références bibliographiques issus d’un travail de recherche. Ils permettent ainsi la création d’une base de données bibliographiques personnelle en important des références depuis un catalogue ou une base de données d’articles, la constitution de bibliographies et l’intégration des références dans un document texte. Ces outils répondent aux besoins des personnes qui souhaitent avoir une gestion instantanée de leurs références bibliographiques, ainsi que la possibilité de les conserver et de les partager. Exemples : Zotero, Endnote, Refworks….
    Pour en savoir plus : http://docinsa.insa-lyon.fr/refbibli/index.php

  • Logiciel documentaire
  • Synonymes : SIGB – Système intégré de gestion de bibliothèque
    Programme informatique conçu pour les bibliothèques afin de gérer l’information (saisie, stockage, recherche d’information). Les plus connus sur le marché sont : Absys, Horizon, Alexandrie, Superdoc, …
    Les logiciels documentaires ou les SIGB comprennent en général un certain nombre de modules destinés à l’informatisation de tâches spécifiques aux bibliothèques : gestion du prêt des documents, bulletinage, catalogage, interrogation du catalogue, etc.

    A noter que la BnF ou l’ADBS parlent de système d’information et de gestion de bibliothèque

  • Logiciel libre
  • Logiciel dont le « code source » (le texte de ses programmes) est librement diffusé et que d’autres programmeurs peuvent améliorer à leur guise. Les logiciels libres les plus connus sont Linux (système d’exploitation), Firefox (navigateur Internet), OpenOffice (suite bureautique).
    Dans le monde des bibliothèques, il existe plusieurs SIGB libre comme Koha ou PMB

  • Login
  • Synonymes : Identifiant – Nom d’utilisateur
    Procédure d’identification d’un utilisateur sur un réseau qui consiste généralement à saisir un identifiant et un code confidentiel appelé mot de passe.

  • Logithèque
  • C’est une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de logiciels informatiques.

  • Loi
  • Les lois sont les décisions prises par le Parlement dans les domaines prévus par la Constitution. On distingue les lois ordinaires (celles que le Parlement vote couramment), les lois organiques (destinées à modifier la Constitution) et la loi constitutionnelle, loi suprême à laquelle toutes les autres sont soumises.

  • Loi DADVSI
  • Synonyme : DADVSI
    La loi n°2006-961 sur le Droit d’Auteur et les Droits Voisins dans la Société de l’Information a été promulguée le 1er août 2006. Cette loi vise à harmoniser la législation française avec la directive européenne de mai 2001 et à ajuster le droit d’auteur aux technologies de l’information. Elle prévoit des exceptions au droit, notamment dans le cadre de l’enseignement et de la recherche ou à des fins de conservation par les bibliothèques, les archives et les musées.

  • Loi de finances
  • Les lois de finances « déterminent, pour un exercice (exercice budgétaire), la nature, le montant et l’affectation des ressources et des charges de l’État, ainsi que l’équilibre budgétaire et financier qui en résulte » (article 1 de la Loi organique relative aux lois de finances d’août 2001). Il existe différentes lois de finances : la loi de finances initiale (LFI), les lois de finances rectificatives ou collectifs budgétaires (destinés à ajuster la LFI en cours d’année) et la loi de règlement. Cette dernière permet de clôturer le montant définitif des recettes et des dépenses du budget, ainsi que le résultat budgétaire (déficit ou excédent) qui en découle. Toutes ces lois sont soumises au vote du Parlement.

  • Loi de Trueswell
  • Selon Richard W. Trueswell, « 20% des collections représentent 80% des prêts ». Ce chercheur a fait cette observation en analysant la circulation des prêts (étude publiée en 1969). Cette loi rappelle le principe de l’économiste Pareto  (règle des 80/20).

  • Loi ESR
  • La loi sur l’enseignement supérieur et la recherche a été adoptée le 22 juillet 2013. Elle modifie certaines dispositions de la Loi de programme pour la recherche de 2006 et de la Loi relative aux libertés et responsabilités des universités de 2007 tout en préservant ses grands principes. Elle donne une nouvelle structure à la gouvernance des université mais aussi à leur mode de regroupement. Elle est notamment à l’origine de la création des COMUE.

  • Loi Faure
  • La loi d’orientation de l’enseignement supérieur du 12 novembre 1968 a institué le statut d’établissement public à caractère scientifique et culturel (EPSC) pour les universités. Elle a également établi la pluridisciplinarité, le principe de participation et l’autonomie des établissements d’enseignement supérieur.

  • Loi Hadopi
  • Terme lié : Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet
    Il s’agit du nom usuel de la loi n° 2009-669 du 12 juin 2009 favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet, également appelée loi Création et Internet. Cette loi est destinée notamment à combattre le téléchargement illégal sur internet. Elle instaure une Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet, d’où son nom “Loi Hadopi”. Cette loi a été complétée par la loi dite Hadopi 2 du 28 octobre 2009.

  • Loi organique relative aux lois de finances
  • Synonyme : LOLF
    La LOLF est en quelque sorte la constitution financière de la France. Elle a été ratifiée en 2001 mais n’est entrée en application qu’au 1 er janvier 2006. Elle définit un nouveau cadre juridique destiné à moderniser la gestion publique, à travers un engagement sur des objectifs et une responsabilisation des gestionnaires. Elle vise également à renouveler la nature et les outils du contrôle parlementaire. La gestion publique sera donc orientée vers les résultats, la recherche de l’efficacité et vers une plus grande transparence.

  • Loi relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires
  • Voir aussi Obligations des fonctionnaires

    Trente ans après la loi du 13 juillet 1983, la loi n° 2016-483 du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires apporte des modifications au statut général de la fonction publique. « La déontologie des fonctionnaires regroupe l’ensemble des règles qui régit le comportement des agents publics. Elle permet de définir collectivement et dans la pratique la façon d’agir pour servir l’intérêt général. ». Cette loi réaffirme donc les principes déontologiques que les agents publics doivent appliquer : impartialité, intégrité et probité, neutralité, respect du principe de laïcité, non cumul d’activités. Elle vise, également, à renforcer la lutte et la prévention des conflits d’intérêt.

     

  • Loi relative aux libertés et responsabilités des universités
  • Synonyme : LRU
    « Libertés et responsabilités des universités », est le nom sous lequel on désigne la loi n° 2007-1199 relative aux libertés et responsabilités des universités du 10 août 2007. Cette loi modifie en profondeur le fonctionnement de ces établissements, notamment sur les points suivants : pouvoirs et mode de désignation du président de l’université ; pouvoirs, composition et modes de désignation du conseil d’administration ; création d’un comité technique paritaire dans chaque établissement.

  • Loi Savary
  • La loi du 26 janvier 1984 dite  » loi Savary » a confirmé les grandes orientations de la loi Faure et impulsé l’ouverture des universités aux filières professionnelles, en transformant les EPSC (établissements publics à caractère scientifique et culturels) pré-existants en établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Elle a aussi doté les grands établissements et grandes écoles du statut d’EPSCP.

  • Loi sur le Prix Unique du Livre Numérique
  • Synonyme : PULN

    La loi n° 2011-590 sur le Prix Unique du Livre Numérique a été promulguée le 26 mai 2011. Cette loi entérine la mise en place du prix unique du livre numérique pour les livres électroniques homothétiques. Seul l’éditeur peut fixer le prix du livre numérique, qui doit rester le même pour tout type d’offre à l’unité ou groupée.

  • LOLF
  • Voir définition Loi organique relative aux lois de finances

  • LOM
  • Voir définition Learning Object Metadata

  • LRU
  • Voir définition Loi relative aux libertés et responsabilités des universités

  • Ludothèque
  • Une ludothèque est une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de jeux et jouets.

  • Lyophilisation
  • Déshydratation (élimination de l’eau) par sublimation à très basse température (congélation). Utilisé en cas d’inondation de bibliothèque.

M

  • Magasin
  • Local où sont rangés les documents qui ne sont pas en libre accès.

  • Magasinier des bibliothèques
  • Le décret n° 2007-655 du 30 avril 2007 consacre la fusion des deux corps de magasiniers existant jusqu’alors, les magasiniers spécialisés et les magasiniers en chef. Demeure un corps unique des magasiniers des bibliothèques, divisé en 4 grades. Les missions des magasiniers sont relatives à l’accueil, l’information et l’orientation du public. Ils participent au classement et à la conservation des collections, assurent l’équipement et l’entretien matériel des collections ainsi que des rayonnages.

  • Magnétiseur
  • Voir aussi : Antivol
    Appareil de blocage par ondes électromagnétiques des documents équipés de ruban/languettes autocollantes.

  • Maire
  • Voir définition Conseil municipal

  • Mandatement
  • Le mandatement est le fait, pour un ordonnateur secondaire, de donner au comptable l’ordre de payer, après avoir vérifié la conformité de la fourniture ou du service à la commande et la conformité de la facture à l’engagement. On parle d’ordonnancement lorsque cet ordre émane d’un ordonnateur principal.

  • Manifeste de l’Unesco
  • Le « Manifeste de l’UNESCO sur la bibliothèque publique » encourage les autorités locales et nationales à développer les bibliothèques publiques en qualité d’outil au service du développement culturel et à l’apprentissage tout au long de la vie. Texte à portée universelle, le Manifeste présente également les missions de la bibliothèque publique et envisage notamment ses modes de fonctionnement, de gestion et de financement.
    Site web : http://www.unesco.org/webworld/libraries/manifestos/libraman_fr.html

  • Manuscrit
  • Texte, ouvrage écrit ou copié à la main.

  • MARC
  • MARC, acronyme de « Machine readable cataloging » (catalogage lisible en machine) désigne un ensemble de formats informatiques mis en œuvre pour l’exploitation des données essentiellement de type bibliographique. La structuration des données permet une exploitation fine en terme d’affichage ou d’indexation. Les deux principaux formats de type MARC encore existants sont UNIMARC et MARC21 (format américain maintenu par la Bibliothèque du Congrès).

  • Marché public
  • Un marché public est une procédure légale, le plus souvent obligatoire, par laquelle un service de l’Etat, des collectivités territoriales, ou un établissement public de l’Etat ou des collectivités territoriales, met en concurrence plusieurs sociétés ou organismes pour l’exécution d’une prestation donnée (par exemple l’achat d’ordinateurs, de livres…). Un marché public nécessite la fourniture d’un ensemble des documents (comme le cahiers des charges) pour la passation du dit-marché.

  • Marque-page
  • Voir définition Signet

  • Massive(ly) Open Online Courses
  • Synonyme : MOOC
    En français “cours en ligne ouvert à tous”, ou “cours en ligne ouvert et massif” (CLOM)” l’acronyme désigne une “formation accessible à tous, dispensée dans l’internet par des établissements d’enseignement, des entreprises, des organismes ou des particuliers, qui offre à chacun la possibilité d’évaluer ses connaissances et peut déboucher sur une certification”.
    Site web du  Ministère de l’Education Nationale http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=74203

  • Matériel d’accompagnement
  • Le matériel d’accompagnement regroupe les documents ou objets qui accompagnent une publication et qui ont été conçus pour être utilisés avec elle (CDROM, DVD, plan).

  • MCC
  • Voir définition Ministère de la culture et de la communication

  • Médiathèque
  • Une médiathèque est une bibliothèque dont les collections sont constituées de documents multimédias. Plus généralement, c’est le nom donné aux bibliothèques publiques qui proposent des documents de toute nature et multi-supports : imprimés, documents sonores, documents audiovisuels, documents électroniques, etc.

  • Medical Subject Headings
  • Synonyme : MeSH
    Le « MeSH » est le thésaurus de référence dans le domaine biomédical. Cette liste normalisée de termes est utilisée pour l’indexation matière (catalogues, bases de données bibliographiques notamment Medline). Le MeSH est mis à jour par la National Library of Medecine (NLM). L’INSERM propose une version française le “fMeSH “et diffuse la version bilingue.
    Pour en savoir plus : http://extranet.inserm.fr/information-scientifique-et-technique/le-mesh-bilingue

  • Mélanges
  • Recueils de petits écrits sur des sujets variés. Désigne également un ouvrage composé d’articles réunis et dédiés à un maître par ses amis, ses disciples.

  • Mensuel
  • Périodique qui paraît une fois par mois.

  • Mention de copyright
  • Voir définition Copyright

  • Mention de responsabilité
  • Élément présent dans la zone du titre et de la mention de responsabilité (zone 1 de l’ ISBD) d’une notice bibliographique permettant l’identification des personnes et/ou des collectivités liées à la création du document et de leurs fonctions (auteurs, éditeurs scientifiques, etc.).

  • MESH
  • Voir définition Medical Subject Headings

  • MESR
  • Voir définition Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

  • Métacatalogue
  • Synonymes : metacatalogue, meta-catalogue

    Un métacatalogue est un catalogue qui permet de lancer une recherche bibliographique simultanément dans plusieurs catalogues.

    Exemple : le Karlsruher Virtueller Katalog (KVK)
    Site web du KVK : https://kvk.bibliothek.kit.edu

  • Metadonnées
  • Les métadonnées sont des données structurées servant à décrire d’autres données, permettant ainsi de définir, voire de localiser ou d’expliciter une ressource informationnelle sur le web quel qu’en soit son support.

    Les métadonnées constituent des éléments indispensables à la structuration de l’information sur le web et sont d’ailleurs apparues dès le développement de celui-ci au milieu des années 90 pour la description des ressources électroniques. ll s’agit par exemple du titre, de l’auteur ou encore du sujet d’un document. Une ressource qui en serait dépourvue y deviendrait quasiment invisible car introuvable par les outils de recherche et de moissonnage

    Exemples de jeux de métadonnées : Dublin Core, TEF, LOM

  • Microfiche
  • Microfilm en feuille rectangulaire sur lequel les vues sont disposées en colonnes et en rangées.

  • Microfilm
  • Reproduction très réduite de documents sur film photographique.

  • Microforme
  • Une microforme est une image, généralement photographique, de dimensions réduites. Les microfiches et les microfilms sont des microformes.

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Synonyme : MCC
    Le Ministère de la Culture et de la Communication est chargé de la gestion des politiques culturelles nationales. Il s’est réorganisé, en janvier 2010, en trois directions générales :
    – la direction générale des patrimoines
    – la direction générale de la création artistique
    – la direction générale des médias et des industries culturelles

    A l’échelon régional, les DRAC représentent les organismes déconcentrés du ministère.

    Il est important de savoir que le MCC assure la tutelle directe de la BPI et de la BnF. Il partage la tutelle de la Bibliothèque des sciences et de l’industrie (BSI) avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

  • Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • Synonyme : MESR
    Les missions du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) sont régies par le décret n°2010-1452 du 26 novembre 2010. Le décret précise les trois objectifs majeurs du MESR :
    – préparation et mise en œuvre de la politique relative à l’enseignement supérieur
    – préparation et mise en œuvre de la politique de la recherche et de la technologie
    – promotion et diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication L’organigramme de l’administration centrale valide ces orientations par le biais de deux directions générales : la Direction générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP) et la Direction générale pour la recherche et l’innovation (DGRI).
    Lié à ces deux directions, le service transversal de la Coordination stratégique des territoires est doté d’une Mission de l’Information scientifique et technique et du réseau documentaire (MISTRD) qui fait office de tutelle pour les bibliothèques rattachées au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

    Ce ministère a existé entre 1993 et 1995, puis entre 2007 et 2014.Depuis avril 2014, l’administration de l’enseignement supérieur et de la recherche est rattachée au ministère de l’Éducation nationale.

  • Mission de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire
  • Synonyme : MISTRD
    La Mission de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire (MISTRD) est rattachée au Service de la Coordination stratégique et des territoires, Service commun aux deux directions générales du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.  Elle est chargée de proposer la politique nationale en matière d’information scientifique et technique et de contribuer à sa mise en œuvre. Ses actions s’inscrivent dans trois grands domaines : la valorisation de la production scientifique française dans l’espace numérique européen et international ; le développement de moyens importants pour la recherche française ; la maîtrise de l’information pour la veille stratégique.

    Suite à une réorganisation du Ministère de l’enseignement supérieur, la MISTRD devient un département et change de nom pour DISTRD.

  • Missions
  • Ce sont les principales attributions confiées à un agent. Elles se traduisent en activités, en compétences à exercer et en objectifs à atteindre.

  • MISTRD
  • Voir définition Mission de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire

  • Moissonnage
  • Le moissonnage est un mécanisme qui permet de récolter des métadonnées sur un catalogue distant (ou sur une base de donnée distante) et de les stocker sur un espace local (serveur) pour un accès plus rapide. Cette récolte (ou moissonnage) se fait régulièrement et automatiquement. Pour effectuer ce moissonnage, il faut que l’organisme qui récolte utilise les mêmes protocoles techniques. Pour l’échange de notices de catalogue, les bibliothèques utilisent surtout, le protocole Z39.50. Pour moissonner dans les archives ouvertes ce sera plutôt le protocole OAI PMH qui va être utilisé.

  • Monographie
  • Ouvrage formant un tout, en un ou plusieurs volumes, soit qu’il paraisse en une seule fois, soit que sa publication s’étende sur une durée limitée selon un plan établi à l’avance.

  • MOOC
  • Voir définition Massive(ly) Open Online Courses

  • Moodle
  • Le logiciel libre Moodle (Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment) est une plateforme web d’apprentissage. Les enseignants diffusent leurs cours via la plateforme pour que les étudiants aient accès aux ressources pédagogiques. A ne pas confondre avec un Environnement Numérique de Travail (ENT) ou un Système de Gestion de Contenu (CMS)

  • Mook
  • Le mook, contraction de Magazine et de Book, est un trimestriel de 200 pages environ.

    Exemples : XXI, Muze, Feuilleton, Usbek et Rika, Autrement etc.

  • Mot-clé
  • Voir aussi Descripteur
    Mot choisi dans le titre ou le texte d’un document caractérisant son contenu intellectuel et permettant sa recherche. On peut également choisir un mot-clé à partir d’un thésaurus.

  • Moteur de recherche
  • Logiciel permettant de collecter et d’accéder à l’information sur Internet. Son fonctionnement repose sur la collecte de données par des robots balayant automatiquement le Web. Le moteur de recherche indexe le contenu du web et enregistre les données des pages repérées (adresses, titres des pages, métadonnées inscrites, premiers caractères du texte, etc.) pour pouvoir faire des recherches plus ou moins complexes en utilisant différentes clés d’accès.
    Ex : Alta Vista, Google, Voilà…

  • Multimédia
  • Technique de communication intégrant sur un même support interactif des moyens textuels et audiovisuels (textes, photographies, vidéos, sons, etc.) et informatiques.

  • Municipalité
  • Voir définition Conseil municipal

  • Mutation
  • Il y a mutation lorsque le fonctionnaire change d’établissement au sein de la même fonction publique ; il n’y a pas mutation lorsque le fonctionnaire change de service au sein du même établissement. La mutation intervient la plupart du temps à la demande de l’intéressé. Elle peut s’imposer suite à une promotion de grade, de corps (ou cadre d’emplois) et surtout de catégorie (l’administration peut l’exiger). La mutation peut enfin survenir de manière autoritaire, dans l’intérêt du service ou par mesure disciplinaire.

N

  • NABUCO
  • Le logiciel informatique NABUCO, Nouvelle Approche BUdgétaire et Comptable était un outil utilisé dans les établissements d’enseignement supérieur pour élaborer le budget, créer le budget de gestion reflétant les orientations politiques de l’établissement et suivre la réalisation budgétaire au cours de l’exercice. Avec la fin de sa maintenance au 1er janvier 2011, les établissements ont dû se doter du nouveau logiciel, SIFAC, dont l’utilisation a été préconisée par l’Agence de mutualisation des universités et établissements.

  • National library of medicine
  • Synonyme : NLM
    La National library of medecine est une bibliothèque américaine qui joue le rôle de bibliothèque nationale des sciences médicales. Sa classification spécifique est utilisée par certaines bibliothèques de médecine françaises.
    Site web : http://www.nlm.nih.gov/

  • Navette parlementaire
  • La navette parlementaire est le mouvement de va-et-vient que suit un futur texte de loi en discussion entre l’ Assemblée nationale et le Sénat avant son adoption définitive, la Constitution prévoyant que le texte doit être voté dans les mêmes termes par les deux chambres.

  • Navigateur
  • Synonyme : Browser
    Le navigateur ou logiciel de navigation, permet de rechercher et de visualiser l’information sur le web : connexion à un site, affichage à l’écran des pages web, consultation des documents (texte, image et son) par le biais de liens hypertextes.

  • NLM
  • Voir définition National library of medicine

  • Nom d’utilisateur
  • Voir définition Identifiant

  • Nomination
  • La nomination est l’acte de désigner un agent à une fonction.

  • Norme
  • En bibliothèque, la norme est un texte qui sert à codifier les usages comme par exemple les normes de catalogage indispensables pour la création de notices bibliographiques dans les catalogues des bibliothèques (exemple : norme Z 44-050 pour le catalogage des monographies). Elle sert aussi à rationaliser ou à rendre plus efficaces les services (indicateurs de performance des bibliothèques).

  • Notation
  • Ancienne modalité d’évaluation des personnels de la fonction publique. La notation annuelle comportait traditionnellement une appréciation écrite et une note chiffrée établies par le supérieur hiérarchique direct. Un décret de 2002 a réformé le dispositif pour les fonctionnaires d’Etat, en introduisant la notion d’évaluation et en instituant une notation tous les 2 ans.
    L’entretien professionnel individuel se substitue progressivement au dispositif d’évaluation et de notation. La notation est supprimée.

  • Note administrative
  • La note administrative est un document d’ordre interne, circulant à l’intérieur d’une même unité administrative et dont l’objet est de traiter une affaire courante. Elle est destinée à un supérieur hiérarchique ou à un autre service, pour résumer des dossiers ou des documents, faire le point sur une question à expliciter. Elle peut aussi être destinée à un subordonné pour donner des indications sur un travail à réaliser.
    La note doit être brève et concise car elle vise à faire gagner du temps au lecteur : elle résume donc de manière synthétique l’ensemble de la question. Elle doit, en outre, être logique : elle situe le problème, expose clairement les arguments ou les faits, les examine et conclut en proposant des solutions aux problèmes évoqués. Parmi les différents types de notes, la plus courante est la note de service : elle permet d’informer le personnel de dispositions officielles concernant le fonctionnement du service.

  • Notice bibliographique
  • La notice bibliographique inclut l’ensemble des éléments présentant la description bibliographique, les accès et la cote d’un document (auteur, titre, éditeur, date d’édition, etc.). La notice bibliographique permet de décrire un livre, un article de périodique, une thèse ou tout autre support documentaire.

  • NTIC
  • Nouvelles Technologies de l’Information et de la communication
    Voir aussi TICE

  • Numérique
  • Synonyme : Digital
    Se dit de la représentation de données sous la forme de numérotation binaire
    (0 et 1). L’adjectif  associé aux mots « bibliothèque » ou « ressource » désigne un
    ensemble de supports ou d’objets numérisés tels que des images, des textes, des sons et des vidéos.

     

  • Numériser
  • L’action de numériser permet de convertir une information de forme analogique en une information sous forme numérique, en vue de la traiter sur ordinateur (pour la conservation, la diffusion,…).

  • Numéro d’entrée
  • Voir définition Numéro d’inventaire

  • Numéro d’inventaire
  • Synonyme : Numéro d’entrée
    Numéro unique attribué à un document lors de sa réception à la bibliothèque. Avec l’usage des SIGB, le numéro d’inventaire tend à disparaître remplacé par un code-barre ou par un identifiant généré par le système informatisé.

  • Numerus Currens
  • Voir définition Classement

  • NUMES
  • NUMES était une application gérée par l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur avec le soutien du CNRS, proposant un inventaire en ligne des corpus numérisés et des projets de numérisation des établissements et organismes de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
    L’application a été fermée définitivement en avril 2014 car elle ne répondait pas complètement aux besoins des professionnels. Les données ne sont donc plus accessibles mais elles ont été sauvegardées par l’ABES.

  • Numok
  • Numok, c’est le Festival du numérique des bibliothèques de la ville de Paris qui, en octobre, organisent plusieurs centaines d’événements gratuits autour du numérique dans les bibliothèques parisiennes. Il est destiné à rappeler que la bibliothèque n’est pas exclusivement un lieu du livre.

    Voir le compte Facebook du festival

     

O

  • OAI-PMH
  • Le protocole OAI-PMH (Open Archives Initiative – Protocol for Metadata Harvesting) est un protocole d’échanges de métadonnées défini par l’Open Archives Initiative. Il permet à plusieurs institutions d’échanger librement leurs métadonnées sur internet. Ce protocole met en relation deux types d’acteurs. Les fournisseurs de données qui déposent leur métadonnées dans des entrepôts en ligne et les fournisseurs de services qui vont moissonner ces données.

     

  • Obligation de réserve
  • Voir définition Obligations des fonctionnaires

  • Obligation d’information
  • Voir définition Obligations des fonctionnaires

  • Obligation d’obéissance
  • Voir définition Obligations des fonctionnaires

  • Obligations des fonctionnaires
  • Termes liés : Cumul d’emplois – Devoirs des fonctionnaires – Obligation d’information – Obligation d’obéissance – Obligation de réserve – Secret professionnel – Déontologie – Loi relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires

    Elles figurent dans le statut général (loi du 13 juillet 1983) et sont sous le contrôle des juridictions administratives :

    • Le devoir d’obéissance hiérarchique
    • Le devoir de neutralité
    • L’obligation de réserve
    • Le devoir de discrétion et de secret professionnel
    • Il ne doit pas faire état des informations dont il a connaissance à l’occasion de l’exercice de ses fonctions
    • Le devoir de servir
    • L’obligation d’exercer sa fonction de manière exclusive (non cumul d’activités)
    • L’obligation d’information

    Une nouvelle loi de 2016 réaffirme les principes déontologiques que les agents publics doivent appliquer.

  • Océrisation
  • Utilisation d'un logiciel de reconnaissance optique de caractères (Optical Character Recognition – OCR d'où francisation océrisation) qui permet de transformer l'image d'un texte imprimé numérisé en document textuel et de le sauvegarder dans un fichier pouvant être exploité dans un traitement de texte.
    Site à consulter : http://fr.wiktionary.org/wiki/oc%C3%A9riser

  • OCLC
  • Voir définition Online Computer Library Center

  • Office
  • L’office est un service d’envoi des nouveautés : il assure l’envoi automatique des nouvelles parutions éditoriales aux libraires et aux bibliothèques.

  • Office national d’information sur les enseignements et les professions
  • Synonyme : ONISEP
    L’Office national d’information sur les enseignements et les professions (ONISEP) est un établissement public sous tutelle des ministères l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il a pour missions d’offrir aux usagers toutes les informations sur les études et les métiers, de recueillir, traiter, produire et diffuser l’information. L’ONISEP compte 28 délégations en région.
    Site web : http://www.onisep.fr/

  • ONISEP
  • Voir définition Office national d’information sur les enseignements et les professions

  • Online Computer Library Center
  • Synonyme : OCLC
    Organisme américain à but non lucratif fondé en 1967 qui offre aux bibliothèques membres, des services de catalogage et de gestion des collections. Les bibliothèques membres d’OCLC produisent et maintiennent à jour WorldCat, catalogue collectif en ligne.

    Site web : https://www.oclc.org/fr-CA/home.html

  • OPAC
  • Online Public Access Catalog (Catalogue public en ligne)est un catalogue de bibliothèque en ligne. Il permet d’obtenir des informations sur la présence des documents et la disponibilité d’exemplaires dans l’établissement considéré. Il peut être un module fourni directement par le Système intégré de gestion de bibliothèque (SIGB) ou avoir été acquis séparément.

  • Open Access
  • Le libre accès est la mise à disposition en ligne de contenus numériques, qui peuvent eux-mêmes être soit libres soit sous un des régimes de propriété intellectuelle. L’open access est principalement utilisé pour les articles de revues issus de recherches universitaires et sélectionnés par des pairs. Il existe deux types de libre accès avec de nombreuses variations. Dans la publication en libre accès, également connue comme la voie en « or » du libre accès, les revues rendent leurs articles directement et immédiatement accessibles au public. Ces publications s’appellent des « revues en accès ouvert» (« Open access journals »).  En ce qui concerne le libre accès par auto-archivage, aussi appelée la voie « verte » du libre accès, les auteurs déposent des copies de leurs articles sur une page personnelle ou une archive ouverte.

  • OpenAire
  • Open Access Infrastructure for Research in Europe : projet européen visant à faciliter le libre accès à l’information scientifique et permettant aux chercheurs de se conformer à l’obligation de dépôt en accès libre des résultats de leur recherche décidée en 2012 par la Commission Européenne et le conseil européen de la recherche (ERC).

  • Openrefine
  • Openrefine est un logiciel libre de nettoyage, de mise en forme et de transformation de données. Il peut faire appel à des services web pour faciliter ce traitement. Il peut, par exemple, repérer facilement un ISBN sans tiret ou une collection de périodique dont la date de début est antérieure à celle décrite dans le SUDOC, etc.

  • Opérateurs booléens
  • Les opérateurs booléens permettent de combiner entre eux des critères de recherche pour affiner la recherche de documents. Les principaux opérateurs utilisés sont : et, ou, sauf.

  • Opération Campus
  • Voir définition Plan campus

  • Ordonnance
  • Les ordonnances sont des actes réglementaires à caractère exceptionnel. On parle d’ordonnances lorsque le Parlement autorise le Gouvernement à prendre des mesures prévues pour être du domaine de la loi. Les ordonnances doivent être validées par le Président de la République et, pour perdurer, doivent être ensuite ratifiées par le Parlement.

  • Ordonnancement
  • L’ordonnancement est l’ordre, donné par un ordonnateur principal à un comptable public, de payer un fournisseur ou un prestataire de service. On parle de mandatement lorsque cet ordre émane d’un ordonnateur secondaire.

  • Ordonnateur
  • Responsables exécutifs des administrations de services ou d’établissements publics, les ordonnateurs donnent aux comptables publics l’ordre de payer une fourniture, un service, ou d’encaisser une recette (mais ne la perçoivent pas). Ils peuvent être ordonnateurs principaux ou secondaires. Les ordonnateurs principaux sont : le Premier Ministre, les ministres, les présidents des conseils régionaux et généraux, les présidents ou directeurs des établissements publics, les maires. Pour faciliter le fonctionnement des services, les ordonnateurs principaux délèguent leur pouvoir aux chefs des services déconcentrés de l’Etat ( préfets, recteurs d’académie, responsables des directions régionales des affaires culturelles…), aux responsables des services territoriaux ou des services des établissements publics, qui deviennent ainsi ordonnateurs secondaires.
    Les ordonnateurs engagent les dépenses, c’est-à-dire commandent une fourniture ou un service ; liquident les dépenses, c’est-à-dire vérifient la conformité de la fourniture ou du service à la commande et la conformité de la facture à l’engagement ; ordonnancent ou mandatent les dépenses, c’est-à-dire donnent au comptable l’ordre de payer. On parle d’ordonnancement pour les ordonnateurs principaux et de mandatement pour les ordonnateurs secondaires.

  • Ordre de mission
  • L’ordre de mission est une attestation délivrée par l’employeur à un fonctionnaire en mission pour les besoins du service hors de sa résidence administrative et familiale. L’ordre de mission doit être établi préalablement au départ de l’agent, attestant qu’il est en position régulière d’absence et demeure placé sous l’autorité et la responsabilité de son employeur durant toute la durée de la mission. L’ordre de mission est indispensable à la prise en charge des frais de déplacement et d’hébergement de l’agent.

  • Organigramme
  • Dans une organisation donnée, un organigramme est une représentation, généralement graphique, des relations hiérarchiques et/ou fonctionnelles qui sont établies entre les différents postes identifiés au sein de cette organisation et, éventuellement, les personnes qui les occupent.

  • Orientation
  • Action d’aiguiller, de rediriger un lecteur vers un service, une personne ressource, une salle de lecture ou un document.

  • Outil de découverte
  • Voir définition Discovery Tools

  • Ouvrage collectif
  • Ouvrage écrit par plusieurs auteurs.

  • Ouvrage de référence
  • Document dont la consultation permet d’obtenir des renseignements ponctuels, des références bibliographiques ou d’orienter la recherche : les bibliographies, les annuaires, les dictionnaires, les encyclopédies sont des ouvrages de référence.

P

  • Page
  • Chacun des deux côtés d’un feuillet.

  • Page de garde
  • Synonyme : Garde

    On appelle page de garde la (ou les) feuille(s), généralement blanche, qui se trouve entre la couverture et la page de titre.

  • Page de titre
  • Page placée en général au début d’une publication, qui porte le titre complet de cette publication, la ou les mentions de responsabilités et tout ou partie de l’adresse bibliographique.

  • Pagination
  • Notation des numéros de pages, feuillets, planches, etc. d’un ouvrage.

  • Pagination double
  • Pagination d’une publication, généralement bilingue, qui comporte la même pagination pour le texte original et pour sa traduction en regard.

  • Pagination multiple
  • Se dit d’un document qui comporte plus de trois séquences de pages, feuillets, etc. différentes.

  • PAPE
  • Voir définition Plan d'action pour le patrimoine écrit

  • PapESR
  • Mis en service en 2010 PapESR , Portail d’aide au pilotage de l’enseignement supérieur et la recherche, offre un ensemble partagé d’indicateurs et d’outils d’aide à la décision. Il s’adresse à tous les acteurs (décideurs ?) de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ce portail contient l’ensemble de données statistiques sur les universités et depuis juillet 2013, il intègre l’ESGBU (Enquête Statistique Générale auprès des Bibliothèques Universitaires)

  • Parchemin
  • Peau d’animal (mouton, chèvre, etc.) préparée pour l’écriture et la reliure.

  • Parcours Professionnels, Carrières et Rémunération
  • Synonyme : PPCR

    Parcours Professionnels, Carrières et Rémunération

    Protocole qui prévoit la rénovation des carrières et des rémunérations des fonctionnaires sur 3 axes :

    • la refonte des grilles indiciaires (revalorisation des indices bruts et majorés)
    • La réorganisation des carrières
    • La création d’une cadence unique d’avancement d’échelon

  • Parlement
  • Le Parlement, composé de l’Assemblée nationale et du Sénat, détient le pouvoir législatif : chaque chambre examine successivement les projets et propositions de loi, qui sont transmis de l’une à l’autre (principe de la navette parlementaire) jusqu’à ce que les textes soient adoptés dans les mêmes termes par les deux assemblées. Le Parlement a également pour mission de contrôler l’action du Gouvernement ; le contrôle s’exerce, au sein de chaque assemblée, par des procédures comparables : débats sur des déclarations du Gouvernement, questions orales et questions écrites, création de commissions d’enquête, etc. Cependant, la responsabilité politique du Gouvernement, donc la mise en cause de son existence, ne peut être engagée que devant l’Assemblée nationale, soit à l’occasion d’une déclaration de politique générale sur laquelle le Premier ministre demande un vote de confiance de l’Assemblée, soit à l’occasion du vote d’une motion de censure.

  • Participation
  • Synonyme : Droit à la participation
    Le droit à la participation constitue l’une des garanties des fonctionnaires. Il s’exerce à travers la désignation ou l’élection de représentants du personnel aux organismes consultatifs paritaires : Conseil supérieur de la fonction publique d’Etat ou Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, comités techniques paritaires, comités d’hygiène et de sécurité, commissions administratives paritaires, commissions paritaires d’établissement.

  • Parties liminaires
  • Page de titre, verso de la page de titre et toutes les pages précédant la page de titre.

  • PAST
  • Voir définition Personnels enseignants des universités

  • PDC
  • Voir définition Plan de développement des collections

  • PEB
  • Voir définition Prêt entre bibliothèques

  • Périodicité
  • Fréquence de parution d’une publication en série.

  • Périodique
  • 1. Qui revient, qui se produit à certaines époques déterminées, à des intervalles réguliers.
    2. Publication en série dont les fascicules s’enchaînent en général numériquement ou chronologiquement pendant une durée non limitée à l’avance, quelle que soit leur périodicité.

  • Périphérique
  • Appareil conçu pour être connecté à un ordinateur et pour compléter les fonctions de l’unité centrale. Exemple : imprimante, scanner, souris, etc.

  • Périscope
  • Périscope est une application de l’Abes qui permet l’affichage des états de collection des périodiques signalés au Sudoc. Il est ainsi possible de comparer les collections d’un titre, d’obtenir des informations sur les états de collection et de sauvegarder les résultats.

    Si l’application Périscope est destinée particulièrement pour les besoins des gestionnaires de plan de conservation partagée, elle concerne tout professionnel spécialisé dans la gestion de périodiques référencés dans le Sudoc.

    Site à consulter : Periscope

  • Personnalité morale
  • Voir définition Personne morale

  • Personne morale
  • Synonyme : Personnalité morale
    La notion de personne morale (ou juridique ou civile) désigne un groupe d’individus ou un établissement reconnus juridiquement comme sujets de droit, possédant un patrimoine propre (distinct du patrimoine de chacun des membres qui la composent) et guidés par un intérêt collectif. Les personnes morales peuvent accomplir tous les actes de la vie juridique : passer des contrats, être propriétaires, mener des actions en justice… Il existe des personnes morales de droit public (l’Etat, les collectivités territoriales, les établissements publics) et des personnes morales de droit privé (parmi lesquelles, notamment, les sociétés qui poursuivent un but lucratif, comme les sociétés commerciales, et celles à but non lucratif, comme les associations).

  • Personnel de bibliothèques
  • Le personnel des bibliothèques de l’Etat est statutairement répartis en 5 corps : magasinier des bibliothèques, bibliothécaire assistant spécialisé, bibliothécaire, conservateur, conservateur général.
    Le personnel des bibliothèques territoriales est statutairement répartis en 5 cadres d’emplois : adjoint territorial du patrimoine, assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques, assistant territorial qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques, bibliothécaire territorial, conservateur territorial des bibliothèques.

  • Personnels AENES
  • Termes lié : AENES
    Désigne les corps de l’Administration de l’Education Nationale et de l’ Enseignement Supérieur (dénomination précédente ASU)
    Les corps de l’AENES incluent notamment : les attachés d’administration de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur (AAENES), les secrétaires administratifs de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur (SAENES), les adjoints administratifs de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur (ADJAENES).

  • Personnels ASU
  • La filière des personnels de l’ASU (Administration Scolaire et Universitaire) est devenu la filière de l’AENES (Administration de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur).

  • Personnels BIATSS
  • Synonyme : BIATOSS, IATSS

    Ce sont les personnels de bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers de service, sociaux et de santé (BIATOSS) de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Depuis le 1er janvier 2006, le recrutement des personnels techniques, ouvriers et de service (TOS) relève de la compétence des collectivités territoriales. Le O a alors tendance à disparaître du sigle ; dans les universités on parle désormais de IATSS ou BIATSS.

  • Personnels enseignants des universités
  • Termes liés : ATER – Enseignants chercheurs – Maîtres de conférences – PAST – Professeurs des universités
    Les personnels enseignants-chercheurs titulaires comprennent principalement les professeurs des universités, les maîtres de conférences, les corps des enseignants des disciplines médicales et des disciplines odontologiques (praticiens hospitaliers, chefs de clinique, etc.). On trouve également des attachés temporaires d’enseignement et de recherche (ATER), des moniteurs, des lecteurs de langues étrangères et des personnels enseignants associés ou invités, comme les personnels associés à temps partiel (PAST).

  • Personnels ITRF
  • Synonymes : ITARF – ITRF
    Les ITRF (parfois aussi appelés ITARF) sont des personnels ingénieurs, techniques, (administratifs) de recherche et de formation. Ils exercent dans les établissements d’enseignement supérieur (universités, instituts nationaux polytechniques, écoles d’ingénieurs), les établissements publics de recherche et les grands établissements (Collège de France, Institut de France, Conservatoire National des Arts et Métiers, Muséum national d’histoire naturelle, etc.), les établissements sous tutelle du ministère de l’éducation nationale (INRP, CNED, ONISEP, etc.) ou les rectorats d’académie. Ils sont répartis en 8 branches d’activité professionnelle (BAP), dont l’une, la BAP F, concerne l’édition, la documentation et la communication.

  • PFR
  • Voir définition Prime fonctions résultats

  • Phonothèque
  • Une phonothèque est une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de documents sonores.

  • Photothèque
  • Une photothèque est une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de photographies sur support « physique » ou sur support numérique.

  • PIB
  • Voir définition Prêt inter-bibliothèques

  • PIC
  • Voir définition Principes internationaux de catalogage

  • Pica production number
  • Synonyme : PPN

    le PPN est le numéro d’identification unique d’une notice SUDOC. A l’affichage public du SUDOC, on le retrouve dans l’URL de l’identifiant pérenne de la notice. Il est composé de 9 caractères : 8 chiffres attribués par le système de manière séquentielle et un neuvième caractère (soit un chiffre, soit la lettre “X”) qui joue le rôle de clé de contrôle.

    Ex : PPN : 136772951 ; URL de l’identifiant pérenne à l’affichage public : http://www.sudoc.fr/136772951.

  • Pilon
  • Mettre au pilon : détruire les documents mis au rebut. Se pratique aussi dans l’édition pour les exemplaires invendus d’un livre retourné par les libraires.

  • Plan
  • 1. Représentation graphique d’un espace, d’un établissement architecturé, très souvent dessinée avec des proportions ou une échelle sous-dimensionnées.
    2. En bibliothèque, on utilise ce terme pour parler de plans servant à l’orientation des lecteurs ou plans de classement des ouvrages des salles de lecture en libre accès. Le sens donné à cette définition est étroitement lié à la signalétique.

  • Plan Bibliothèques ouvertes
  • Lancé en février 2016 par le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la Recherche, ce plan vise à améliorer l’accueil (et la réussite ) des étudiants en bibliothèques universitaires en prenant compte leurs rythmes de vie et d’études. Il propose une extension des horaires d’ouverture des bibliothèques universitaires, une amélioration de la qualité des services et la mise en place de services novateurs. Parmi les principaux points, on peut citer :
    – L’ouverture d’une bibliothèque dans chaque université jusqu’à 22h du lundi au vendredi., et dans 40 grandes villes le dimanche après-midi.
    – les dispositifs de comptage des places disponibles et d’évaluation du temps d’attente.
    – les démarches de certification de la qualité du service rendu aux usagers.
    Ce plan pluriannuel (2016-2019) sera mise en œuvre à la rentrée 2016.
    Plus d’informations sur le site du Ministère : http://www.education.gouv.fr/cid98202/plan-bibliotheques-ouvertes-ameliorer-l-accueil-des-etudiants-enbibliotheque-universitaire.html

  • Plan Campus
  • Synonyme : Opération campus
    Après le plan Université 2000 et le plan U3M, le Plan Campus est un nouveau projet de réhabilitation des universités, annoncé en janvier 2008 par la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse. Il a pour objectif la création de douze pôles universitaires d’excellence de niveau international, grâce à un investissement de 5 milliards d’euros. A ce jour, 10 campus répondant à des critères associant l’ambition pédagogique et scientifique au développement des espaces de vie pour les étudiants, ont été sélectionnés pour bénéficier de ces dotations exceptionnelles : Bordeaux, Grenoble, Lyon, Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Aix-Marseille, Paris-Aubervilliers,  Paris I, Paris VIII et Paris XIII, Saclay, Paris intra-muros. Deux autres campus bénéficient de l’opération Campus : Lille et la Lorraine.

  • Plan d’action pour le patrimoine écrit
  • Synonyme : PAPE
    Le PAPE est un plan d’action du Ministère de la culture et de la communication. Crée en 2004, il a pour objectif de mieux connaître et d’améliorer les conditions de conservation, de signalement et de valorisation des fonds patrimoniaux de bibliothèque conservés en région. C’est la Bibliothèque nationale de France (BnF) qui mène le projet pour le compte de l’Etat : elle dispose d’un budget spécifique pour mettre en place des programmes nationaux de conservation, de signalement ou de valorisation, en coopération avec les régions.

  • Plan d’urgence
  • En bibliothèque, ensemble des procédures formalisées dans un document cadre ayant pour but de prévoir les différents risques de sinistres encourus par les collections et de préparer à l’avance les interventions permettant d’en limiter les dégâts.

  • Plan de conservation partagée
  • Un plan de conservation partagée organise une répartition de la conservation des collections (généralement des périodiques ou des documents de littérature jeunesse) entre différentes bibliothèques ou services d’archives. Le plan est le plus souvent conçu à l’échelon d’une région. Cette conservation raisonnée donne aux usagers une meilleure visibilité et accessibilité sur ces collections, tout en permettant aux établissements d’en maintenir l’exhaustivité, l’intégrité et la bonne conservation.

  • Plan de développement des collections
  • Le plan de développement des collections est un document participant à la définition de la politique documentaire d’une bibliothèque. Il explicite pour un secteur donné les objectifs en terme d’acquisition  (Ex : définitions des contenus, publics visés, niveau de contenu, langue, support, nombre d’exemplaires).

  • Plan d’évacuation
  • 1. Représentation schématique des circulations d’un bâtiment permettant de se repérer et de cheminer vers l’extérieur. Les plans d’évacuation doivent être placés, par niveau (ou étage), à proximité immédiate des escaliers et ascenseurs, ou à tout autre endroit où ils pourront être vus facilement.
    2. Par extension, un plan d’évacuation est un dispositif ou une organisation mis en place pour assurer l’évacuation et la sécurité des personnes.

  • Plan d’intervention
  • Représentations schématiques des locaux, les plans d’intervention sont destinés à faciliter l’intervention des services de secours extérieurs. Les plans d’intervention doivent être placés, par niveau (ou étage), à proximité des accès utilisables par les sapeurs-pompiers.

  • Plan U3M
  • Voir définition Plan Université du troisième millénaire

  • Plan Université 2000
  • Synonyme : Université 2000
    Le plan Université 2000 lancé par Lionel Jospin, alors ministre de l’éducation nationale, a été conçu à la fin des années quatre-vingt dix (période 1991-1998) pour assurer la démocratisation de l’accès à l’université, pour mieux faire face à la forte croissance annuelle des étudiants et pour participer à l’aménagement du territoire par un rééquilibrage des équipements universitaires dans l’hexagone. C’était un schéma d’aménagement et de développement associant par des conventions de partenariat les principales collectivités territoriales à l’Etat. Il s’accompagnait d’un plan de financement de constructions universitaires et d’opérations de réhabilitation de locaux.

  • Plan Université du troisième millénaire
  • Synonymes : U3M
    Venant après le Plan Université 2000, le plan U3M poursuit l’effort de développement de l’enseignement supérieur et de la recherche universitaire. Il développe le partenariat entre l’Etat et les collectivités territoriales, en associant les régions, mais aussi les départements et les grandes villes. Ce plan privilégie la vie étudiante, notamment en matière de logement. Il s’attache à améliorer les conditions de travail des étudiants et du personnel par la construction de surfaces nouvelles pour les universités et la remise en sécurité des locaux (désamiantage de Jussieu). Un effort tout particulier est consenti dans ce sens pour les bâtiments des bibliothèques universitaires parisiennes, que le plan Université 2000 n’avait pas prises en compte. U3M favorise encore le développement de la recherche universitaire, par exemple en l’associant plus étroitement aux grands organismes de recherche, et l’ouverture à l’environnement économique. Il participe, enfin, à l’amélioration de l’accueil des étudiants, enseignants et chercheurs étrangers.

  • Planche
  • Illustration avec ou sans légende occupant une page ne faisant pas partie de la séquence des pages du texte.

  • PLAO
  • Poste de Lecture Assistée par Ordinateur ; originellement conçu pour les salles de lecture de la Bibliothèque nationale de France, le PLAO souhaitait offrir lors de la lecture d’un texte sous forme numérisée des fonctionnalités d’annotation, de commentaire, etc. à l’usager.

  • Plastification
  • Voir définition Equipement

  • Plateforme PAC
  • Plateforme créé en 2004 par le CINES afin de mieux répondre à la mission d’archivage pérenne qui lui a été confiée par le Ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche (archivage des thèses électroniques et des revues numérisées de Sciences Humaines et Sociales du portail Persée). La vérification de l’éligibilité de son document à un archivage sur cette plateforme est possible via l’outil en ligne FACILE.

  • PLATON
  • PLATON est la Plate-forme sécurisée de transfert des ouvrages numériques, qui est un service spécifique de la BnF. Dans les 2 ans qui suivent le dépôt légal d’une œuvre, ce service présente une demande aux éditeurs des fichiers qui ont servi à l’édition de l’œuvre et organise la transmission de ces derniers aux organismes transcripteurs de documents (en braille, en voix de synthèse, etc) dûment agréés.

  • PNB
  • Voir définition : Prêt numérique en bibliothèque

  • Point de rassemblement
  • Destiné à accueillir le public et le personnel évacué lors d’un danger immédiat, le point de rassemblement est situé sur une zone extérieure, isolée des risques. Il ne doit gêner ni l’accessibilité aux façades, ni l’engagement des moyens de secours des services publics.

  • Point d’indice
  • Le point d’indice est un coefficient chiffré qui sert de base au calcul de la rémunération des agents publics. La valeur du point d’indice, multipliée par l’indice nouveau majoré dont est affecté un agent, permet de calculer son traitement. Le Gouvernement réétudie chaque année la valeur du point d’indice en fonction de l’augmentation du coût de la vie.

  • Pôle de recherche et d’enseignement supérieur
  • Synonyme : PRES
    Les Pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) sont des groupements liant par convention des établissements et organismes de recherche ou d’enseignement supérieur, publics ou privés, relativement proches sur le plan géographique. Les PRES permettent aux établissements signataires de mutualiser leurs activités et leurs moyens afin d’accroître leur efficacité, leur visibilité et leur attractivité, notamment au niveau international. Institués par la Loi de programme pour la recherche du 18 avril 2006, les Pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) ont permis, jusqu’en 2013, de coordonner une offre territoriale de formation et de recherche en regroupant les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche. Depuis 2013, les PRES sont remplacés par les Communautés d’universités et établissements.

  • Pôles associés
  • Les pôles associés sont des bibliothèques qui développent leurs fonds dans un domaine spécifique, complémentaire de ceux de la Bibliothèque nationale de France avec laquelle ils sont liée par convention. Les bibliothèques municipales dépositaires du dépôt légal imprimeur sont des pôles associés.

  • Politique documentaire
  • Une politique documentaire est ce qui conditionne l’organisation et la gestion de la fonction documentaire d’un organisme. Elle détermine la conception et la mise en œuvre de méthodes et d’outils permettant de répondre aux missions de la structure et aux attentes des usagers, Elle se décline en trois axes : la politique d’acquisition, la politique de gestion des collections, la politique de communication.

  • POPPEE
  • POPPEE est une application informatique de l’enseignement supérieur permettant de gérer les emplois, les postes et le personnel.

  • Portail
  • Site web offrant un point d’accès unique à de multiples services et contenus documentaires.

    Les portails de bibliothèques proposent :
    – les différentes ressources documentaires de l’établissement (accès au catalogue, aux ressources numériques propres, aux bases de données électroniques, aux ressources externes faisant l’objet d’un signalement comme les listes de signets)
    – les informations d’ordre pratique (présentation de l’établissement, des services sur place et à distance, rubrique actualités,…)
    – l’accès à des services personnalisés via le « compte-lecteur » de l’usager (messagerie électronique, environnement numérique de travail, diffusion sélective de l’information,…).

  • Position hors cadres
  • La position hors cadres est l’une des positions du fonctionnaire. La position hors cadres constitue en quelque sorte une prolongation du détachement. Comme pour la disponibilité, le fonctionnaire perd ses droits à l’avancement et à la retraite.

    Elle a été est  le 21 avril 2016.

  • Positions du fonctionnaire
  • Il s’agit des différentes situations dans lesquelles le fonctionnaire peut se trouver au cours de sa carrière. Ces situations potentielles sont au nombre de cinq :
    – l’activité
    – le congé parental
    – la disponibilité
    – le détachement
    – le service national

  • Postface
  • La postface est le commentaire placé à la fin d’un livre.

  • Pouvoir exécutif
  • Au niveau de l’Etat, le pouvoir exécutif met en œuvre les lois et conduit la politique nationale. Il est exercé conjointement par le Président de la République et par le Premier ministre. Pour faire appliquer les lois votées par le Parlement, le pouvoir exécutif peut édicter des règlements et prendre des décisions dans tous les domaines qui ne sont pas réservés au Parlement : ces décisions font l’objet d’actes administratifs réglementaires. L’exécutif dispose en outre de l’administration et de la force armée.
    Au niveau des collectivités territoriales, le pouvoir exécutif est détenu, en région par les présidents des conseils régionaux, dans les départements par les présidents des conseils généraux, dans les communes par les maires. Les uns et les autres sont chargés de faire appliquer les délibérations prises par leurs conseils respectifs.

  • Pouvoir législatif
  • Le pouvoir législatif est le pouvoir de rédiger et de voter la loi. En France, il appartient au Parlement, composé de l’Assemblée nationale et du Sénat. Le pouvoir législatif contrôle également l’action de l’exécutif.

  • PPCR
  • Voir définition : Parcours Professionnels, Carrières et Rémunération

  • PPN
  • Voir définition Pica production number

  • Préface
  • La préface est le texte placé en tête d’un livre et qui sert de présentation.

  • Préfet
  • Le préfet est un haut fonctionnaire nommé par décret du Président de la République, sur proposition du Premier ministre et du Ministre de l’Intérieur. Il existe en France des préfets de région, des préfets de département, et des sous-préfets au niveau de l’arrondissement.
    Dépositaire de l’autorité de l’Etat dans le département, le préfet dirige et coordonne les services déconcentrés de l’Etat au niveau départemental. En tant que représentant du Gouvernement, il contribue à la mise en oeuvre des politiques publiques dans sa circonscription.
    Les préfets de région et de département ont également en charge le contrôle de légalité des actes des conseils régionaux, des conseils généraux et des conseils municipaux : en effet, ils peuvent saisir les tribunaux administratifs ou les chambres régionales des comptes lorsque les opérations administratives ou financières faites par les conseils ne leur semblent pas conformes à la loi (délibération budgétaire illégale, absence d’équilibre budgétaire, etc.). Les préfets ont, enfin, pour mission d’informer le Gouvernement sur l’état politique de leur circonscription administrative et sont les interlocuteurs privilégiés des autorités territoriales.

  • Préfet de région
  • Le préfet de région est en même temps le préfet du département où se trouve le chef lieu de région. Il exerce les mêmes fonctions sur le plan régional que le préfet de département.

  • Premier ministre
  • Le Premier ministre est le chef du Gouvernement de la France : il fixe et coordonne les orientations politiques majeures de l’action gouvernementale. Il assure l’exécution des lois, le fonctionnement des services publics et exerce le pouvoir réglementaire.
    Le Premier ministre est désigné par le Président de la République, avec lequel il négocie la composition gouvernementale, puis nommé par décret présidentiel. Le Premier ministre partage avec le Président de la République le pouvoir exécutif.

    Site web : http://www.gouvernement.fr/premier-ministre

  • PRES
  • Voir définition Pôle de recherche et d’enseignement supérieur

  • Président de la République
  • Le Président de la République représente l’autorité de l’Etat. Il veille au respect de la Constitution, assure le fonctionnement normal des pouvoirs publics et la continuité de l’État. Vis-à-vis de l’extérieur, il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités conclus par la France. Il est chef des armées et détient un rôle majeur en matière de diplomatie (domaine réservé). Il est également garant de l’indépendance du pouvoir judiciaire. Le Président de la République désigne le Premier ministre, puis nomme les membres du Gouvernement sur proposition de ce dernier. En période de cohabitation – c’est-à-dire lorsque le Président et la majorité parlementaire appartiennent à des groupes politiques opposés – le Président doit choisir le Premier ministre au sein de la majorité parlementaire. Le Président de la République promulgue les lois votées par le Parlement et partage le pouvoir exécutif avec le Premier ministre.
    Le Président est élu au suffrage universel direct, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Depuis le référendum du 24 septembre 2000, la durée du mandat présidentiel est de 5 ans.

    Site web : http://www.elysee.fr/

  • Président de l’université
  • Le président de l’université, choisi parmi les enseignants chercheurs, est élu pour quatre ans par les membres du Conseil d’administration. Son mandat est renouvelable une fois. Le président anime la réflexion sur les objectifs de la politique de l’établissement. Il représente l’université auprès des autorités de tutelle, négocie avec l’Etat les termes des contrats d’établissement quadriennaux, sur la base des grandes orientations approuvées par le conseil d’administration. Il administre et gère l’établissement public : il préside les trois conseils, prépare et exécute leurs décisions ; il prépare le budget et soumet à délibération du conseil d’administration les grandes orientations budgétaires ; il est ordonnateur principal des recettes et des dépenses pour l’exécution du budget et partage, avec l’agent comptable, des responsabilités en matière de respect des règles financières de comptabilité publique ; il a autorité sur l’ensemble des personnels de l’université.

  • Prestations familiales
  • Terme lié : Allocations familiales
    Ce sont les prestations versées, selon la situation familiale d’un agent, en complément du traitement : allocations familiales, supplément familial de traitement, etc. Selon le type de prestations, elles sont versées avec le traitement ou servies par la caisse d’allocations familiales.

  • Prêt
  • Synonyme : Prêt à domicile
    Service offrant la possibilité à des lecteurs d’emporter chez eux et pour un temps déterminé des documents d’une bibliothèque. A ce titre, on parle souvent de prêt à domicile. La contrepartie du prêt est la restitution ou retour des documents et des pénalités en cas de non respect des règles édictées pour le prêt à domicile.

  • Prêt à domicile
  • Voir définition Prêt

  • Prêt automatisé
  • Synonymes : Prêt informatique – Prêt informatisé
    Système de prêt dont tout ou partie des transactions est traité par ordinateur.

  • Prêt entre bibliothèques
  • Synonyme : PEB
    Le prêt entre bibliothèques (PEB) est le processus par lequel un organisme documentaire obtient d’un autre un document demandé par ses usagers et non disponible dans son fonds. Le document demandé peut être soit prêté temporairement, soit fourni sous forme de photocopie ou de reproduction numérique.

  • Prêt informatique
  • Voir définition Prêt automatisé

  • Prêt informatisé
  • Voir définition Prêt automatisé

  • Prêt inter-bibliothèques
  • Synonymes : Prêt interbibliothèques – PIB
    L’expression Prêt interbibliothèques (ou inter-bibliothèques) a été utilisée jusqu’au début des années 1990 comme équivalent de Prêt entre bibliothèques (PEB).
    L’acronyme PIB désigne aujourd’hui le service de fourniture de documents via Internet du Catalogue collectif de France. Il permet aux professionnels des bibliothèques et aux usagers de localiser le document recherché dans toutes les bibliothèques participant au réseau CCFr, puis d’en demander le prêt ou une reproduction.

  • Prêt interbibliothèques
  • Voir définition Prêt inter-bibliothèques

  • Prêt numérique en bibliothèque
  • Synonyme : PNB
    le Prêt numérique en bibliothèque (PNB) est un dispositif interprofessionnel (éditeur, libraires, bibliothèques) initié par DILICOm et soutenu par le CNL (Centre national du livre) dont l’objectif est de promouvoir la diffusion du livre numérique. Il permet aux bibliothèques de lecture publique de mettre à disposition de leurs usagers un catalogue de livres numériques.
    Les bibliothèques passent leurs commandes sur le site web de leur libraire via une plateforme qui interagit avec le hub numérique de Dilicom (qui assure depuis 2010 les échanges d’information et les transactions relatifs aux livres numériques entre les e-distributeurs et les libraires.).
    Les livres numériques téléchargés sont chronodégradables et ont une durée de vie fixée.
    Ce dispositif ne fait toutefois pas l’unanimité au sein de la profession. L’ABF craint en particulier un risque de fracture territoriale et demande au Ministère de la Culture et de la Communication plus de transparence sur l’évaluation des coûts et sur l’impact du projet PNB. L’ABF rappelle aussi que ce dispositif entre en contradiction avec les accords interprofessionnels du 8 décembre 2014 « qui appelle à la diversité des modèles du livre numérique en bibliothèque ».

  • Prime de technicité
  • Voir définition Primes et indemnités

  • Prime fonctions résultats
  • Selon le décret n°2008-1533 du 22 décembre 2008, les fonctionnaires de la filière administrative ou détachés sur un emploi fonctionnel peuvent percevoir une prime de fonctions et de résultats (PFR). Ce dispositif indemnitaire est structuré en deux parts distinctes : une part Fonctions (modulable de 1 à 6) et une part Résultats (modulable de 0 à 6). Ce régime indemnitaire, applicable depuis 2008, connaît un déploiement progressif auprès des fonctionnaires d’Etat et s’est étendu depuis 2011 à la fonction publique territoriale pour les cadres d’emploi d’administrateurs, d’attachés, de directeurs et de secrétaires de mairie.

  • Primes et indemnités
  • Les fonctionnaires bénéficient d’un certain nombre de gratifications en fonction des tâches qui leur sont confiées, de leurs responsabilités ou de leurs conditions de travail. Ils peuvent ainsi percevoir en plus de leur salaire des primes de rendement, des indemnités pour travaux supplémentaires (horaires ou forfaitaires), des indemnités pour travaux dangereux, insalubres, incommodes ou salissants, des indemnités d’habillement, de chaussures et de petit équipement, des indemnités de risques et de fonctions, des indemnités de sujétions spéciales ou pour travail de nuit, des primes de technicité ou de qualification, des indemnités pour enseignement ou participation à des jurys. La prime de fonctions et de résultats (PFR) est un nouveau dispositif indemnitaire qui remplace ou remplacera les indemnités existantes au 1er janvier 2012.

  • Principes budgétaires
  • Les principes qui président à l’élaboration des budgets publics sont au nombre de cinq :
    – l’annualité : le budget est défini pour une période de douze mois correspondant à l’année civile ;
    – l’unité : elle suppose que toutes les recettes et les dépenses figurent dans un document budgétaire unique ;
    – l’universalité : elle exige que toutes les opérations de dépenses et de recettes soient indiquées dans leur intégralité et sans modifications dans le budget, et que les recettes financent indifféremment les dépenses ;
    – la spécialité des dépenses : elle consiste à n’autoriser une dépense qu’à un service et pour un objet particulier ; ainsi, les crédits sont affectés à un service, ou à un ensemble de services, et sont spécialisés par chapitre groupant les dépenses selon leur nature ou selon leur destination ; la LOLF en modifie profondément l’esprit en privilégiant la destination des crédits plutôt que la nature de la dépense ;
    – la sincérité : les prévisions budgétaires doivent être évaluées et présentées de façon exhaustive, cohérente et exacte.

  • Principes internationaux de catalogage
  • Élaborés sous l’égide de l’IFLA de 2003 à 2009, les PIC (principes internationaux de catalogage) définissent les nouvelles recommandations pour le catalogage à l’heure du web de données. Ces principes, publiés en 2009, révolutionnent les anciens principes de Paris (datés de 1961) et placent au centre des activités de catalogage non plus le document, mais le confort de l’usager. Le catalogage est donc conçu comme une activité visant à faciliter et à optimiser les recherches d’informations des usagers de bibliothèques et plus largement, des utilisateurs du web.

    Site à consulter : http://www.ifla.org/files/cataloguing/icp/icp_2009-fr.pdf

  • Procédure disciplinaire
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • Procès-verbal
  • Le procès-verbal est un document administratif officiel destiné à l’archivage. Il rend compte de manière objective et impersonnelle d’un fait ou d’un événement dont il faut conserver trace pour d’éventuels litiges ultérieurs. Le procès-verbal de réunion atteste ainsi des dires de chacun et doit être validé par les participants.

  • Procès-verbal d’installation
  • Voir définition Installation

  • Processeur
  • Programme permettant d’exécuter sur un ordinateur des programmes écrits dans un langage donné.

  • Professeurs des universités
  • Voir définition Personnels enseignants des universités

  • Progiciel
  • Ensemble de logiciels accompagnés d’une documentation, conçus pour répondre à des besoins spécifiques et pour permettre une utilisation autonome.

  • Programmes d’échanges européens
  • L’Union européenne soutient notamment, par le biais des programmes communautaires dans les domaines de l’éducation, de la formation professionnelle et de la jeunesse, la coopération entre les Etats membres en vue du développement de la dimension européenne en éducation et de l’apprentissage des langues de l’Union européenne, de la mobilité des étudiants et des enseignants, et des échanges de jeunes et d’animateurs socio-éducatifs. Le programme Socrates accorde ainsi des financements pour les échanges dans l’enseignement supérieur, à travers son volet Erasmus, ou dans l’enseignement et l’apprentissage des langues, à travers son volet Lingua. Le programme Leonardo da Vinci, pour sa part, encourage les échanges en matière de formation professionnelle.

  • Projet d’établissement
  • Le projet d’établissement est un document de référence qui définit les orientations stratégiques de l’université (ou de l’institution). Il présente les objectifs poursuivis, les actions et les moyens à mettre en oeuvre. On parle aussi de contrat pluriannuel (généralement 4 ou 5 ans).

  • Projet de loi
  • Le projet de loi est un projet de texte législatif élaboré par le Gouvernement, qui sera ensuite soumis à l’examen et au vote du Parlement.

  • Promotion
  • Voir définition Avancement

  • Proposition de loi
  • La proposition de loi est un projet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative d’un ou de plusieurs parlementaires.

  • Pseudonyme
  • Dénomination choisie par une personne pour masquer son identité. Pseudonymes littéraires : Molière et Voltaire sont des pseudonymes.

  • Public
  • Synonymes :  Lecteur, Usager ou Utilisateur.
    1. En sociologie, le public désigne l’ensemble des personnes qui s’intéressent à une œuvre ou à un évènement intellectuel, littéraire, artistique, sportif, etc. On parle aussi dans ce cas d’assistance ou d’auditoire.
    2. En bibliothèque, le public est l’ensemble des personnes (en dehors des personnels) qui fréquentent et utilisent ses services.

  • Public empêché
  • Personnes privées de la totalité des services offerts par une bibliothèque du fait d’un handicap (mobilité réduite, cécité, etc.) ou d’une impossibilité à se déplacer (personnes hospitalisées, incarcérées, etc.).

  • Publication à mise à jour
  • Publication dont la reliure permet l’intégration ou le remplacement de pages de mises à jour ou de suppléments.

  • Publication en série
  • Publication paraissant en fascicules ou volumes successifs, s’enchaînant en général numériquement ou chronologiquement pendant une durée non limitée à l’avance. Les publications en série comprennent les périodiques, les publications annuelles (rapports, annuaires, répertoires, comptes rendus, etc.) et les collections de monographies ; les publications en série sont désormais considérées comme des « ressources continues » (en anglais « continuing resources » au même titre que les sites web, etc.

  • Publications annuelles
  • Catégorie de publications en série dont la périodicité est en principe annuelle et dont l’objet reste constant d’un volume à l’autre. Ces publications comprennent : les rapports d’activités, les annuaires, les répertoires, les chronologies, etc.

  • PULN
  • Voir définition Loi sur le Prix Unique du Livre Numérique

  • PV d’installation
  • Voir définition Installation

Q

  • QR Code
  • Un QR Code ou “Quick Responses” Code est un code-barre 2D au même titre que le Flash code. Il est régulièrement utilisé en bibliothèque car il permet, une fois scanné à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette, d’accéder à un contenu en ligne. Il permet d’assurer une continuité entre collections physiques et collections numériques.

  • Qualinca
  • Le Projet Qualinca est un projet de l’ABES qui a pour enjeu de fournir un accès de qualité aux grands catalogues de bibliothèques en améliorant, par exemple le contrôle des doublons, des homonymes, les liens, etc. mais surtout en assurant une véritable interopérabilité de tous ces catalogues.

  • Quotidien
  • Périodique qui paraît tous les jours.

R

  • Radiation du tableau d’avancement
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • Radio tag
  • Voir définition RFId

  • RAEP
  • Voir définition Reconnaissance de(s) l’Acquis et de(s) l’Expérience(s)Professionnelle(s)

  • RAMEAU
  • Répertoire d’autorité-matière encyclopédique et alphabétique unifié, RAMEAU est l’outil d’indexation matière utilisé actuellement par la majorité des bibliothèques françaises. La Bibliothèque nationale de France assure la gestion intellectuelle de ce répertoire.
    Site web : http://rameau.bnf.fr/index.htm

  • Rapport de stage
  • Voir définition Stage

  • Rapport d’activité
  • Document réalisé chaque année par une institution ou un service administratif pour rendre compte de ses actions durant l’année écoulée, en fonction de ses missions et des moyens mis à sa disposition.

  • Rapport Miquel
  • C’est le rapport remis au Ministre de l’éducation nationale (à l’époque, Lionel Jospin) élaboré en 1988 par une commission présidée par André Miquel, qui dénonçait l’état des bibliothèques universitaires françaises par rapport à leurs homologues européennes : «  tout incite à ce constat, que les bibliothèques constituent une des zones sinistrées de l’ensemble universitaire ».

  • Rayon
  • Planche, tablette de rangement pour les documents dans les bibliothèques.

  • Rayonnage
  • Ensemble de rayons.

  • RCE
  • Voir définition : Responsabilités et compétences élargies

  • RCR
  • Voir définition Répertoire des centres de ressources

  • RDA
  • Voir définition Resource Description and Access

  • RDF
  • Voir définition Resource description framework

  • RDI
  • La Recherche Documentaire Informatisée est une recherche documentaire au moyen d’outils informatiques comme les bases de données, les ressources disponibles sur Internet, etc.

  • Réassort
  • Le réassort est une commande opérée par le détaillant soit à la demande particulière d’un client soit parce qu’il veut enrichir son assortiment ou maintenir son fonds. C’est un achat en compte ferme sans faculté de retour. La loi du prix unique du livre en France (dite « Loi Lang ») impose à tout détaillant d’offrir au client final le service gratuit de commande à l’unité.

  • Recherche à facettes
  • La recherche à facettes est un système de présentation des résultats d’une recherche d’information par critères : ceux-ci sont classées dans des facettes et permettent de filtrer la recherche en choisissant un critère précis, par exemple pour un catalogue de bibliothèque, on pourra choisir de ne voir que les livres disponibles pour le prêt.

    Site à consulter : http://visualcatalog.univ-artois.fr/vc2/ catalogue du SCD de l’Université d’Artois

  • Recherche bibliographique
  • Synonymes : Recherche documentaire – Renseignement bibliographique
    Recherche de documents à partir d’outils bibliographiques (catalogue, base de données, banque de données, etc.).

  • Recherche booléenne
  • La recherche booléenne permet de combiner entre eux des critères de recherche pour sélectionner très précisément les références recherchées. Les trois principaux opérateurs booléens sont : « ET », « OU » et « SAUF » (AND, OR, NOT pour les bases anglophones).

  • Recherche documentaire
  • Voir définition Recherche bibliographique

  • Recherche fédérée
  • Une recherche fédérée permet, en une seule requête, de consulter plusieurs sources de données hétérogènes (catalogue de bibliothèque, base de données, archives ouvertes, etc.) tant du point de vue du format que du contenu.

  • Récolement
  • Synonyme : Inventaire des fonds
    Vérification et pointage de la présence des documents en bibliothèque.

  • Reconnaissance de(s) l’Acquis et de(s) l’Expérience(s) Professionnelle(s)
  • La reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP), mis en place dans la fonction publique depuis la loi du 2 février 2007, est un mécanisme d’évaluation et de comparaison des compétences et aptitudes professionnelles, fondé sur des critères professionnels et qui permet d’accéder à des fonctions d’un niveau supérieur.
    Site web : http://concours.fonction-publique.gouv.fr/site/score/Score/SCORE/Les_ecoles_de_format/Organismes_de_format/Les_Instituts_region/pid/1168

  • Records management
  • Synonyme : gestion des documents d’archive

    Le records management est un concept né aux Etats-Unis dans les années 60 qui a pour objectif d’organiser et de gérer de façon systématique l’ensemble des documents ou données produits ou reçus par une entreprise ou un établissement public dans l’exercice de ses fonctions. L’ensemble des documents concernés sont ceux que la structure aura jugés essentiels de conserver dans le but de pouvoir justifier de son activité, quels que soient leur forme et/ou support.
    Le records management doit permettre à un archiviste de garantir à tout moment qu’un document existe, que l’on sait où il se trouve, qu’il est authentique et exploitable.
    Ce concept a abouti en 2011 à la publication de la norme ISO 15489, adaptée en France en 2002.
    Cependant ce concept trouve encore difficilement sa légitimité dans la tradition archivistique française, peu habituée à considérer une archive dès sa création.

    Pour en savoir plus : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/48452-le-records-management.pdf

  • Recteur
  • Termes liés : Chancelier des universités – Chancellerie des universités
    Les recteurs sont des hauts fonctionnaires nommés par décret du Président de la République et placés à la tête d’une académie. Ils représentent dans leur circonscription administrative le ministre chargé de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur, dont ils mettent en oeuvre les orientations politiques. Ils ont des pouvoirs de direction, de gestion et de contrôle sur l’ensemble des services et des établissements qui relèvent du ministère et ont compétence pour tous les niveaux, du primaire au supérieur. Ils animent la concertation avec les partenaires du système éducatif : autres administrations d’Etat, collectivités territoriales, entreprises, associations, etc.
    Chancelier des universités, le recteur représente le ministre chargé de l’enseignement supérieur auprès des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) de l’académie, essentiellement les universités : il coordonne les enseignements supérieurs et exerce sur les établissements la tutelle administrative et financière de l’Etat : contrôle de légalité des actes administratifs, contrôle a posteriori des budgets, validation des diplômes délivrés, etc. Le recteur dirige en outre la chancellerie, établissement public à caractère administratif placé au niveau du rectorat qui gère, pour le compte des EPSCP de son ressort, les biens, charges et ensembles immobiliers mis à leur disposition par l’Etat.

  • Recto
  • Première page d’un feuillet, celle qui se trouve à droite lorsque le livre est ouvert (par opposition à verso).

  • Rectorat
  • Le rectorat est le service académique dirigé par le recteur, représentant le ministre chargé de l’éducation nationale, celui de l’enseignement supérieur et celui de la recherche. La chancellerie des universités y est rattachée. Les universités sont en contact avec certains services du rectorat, en particulier le service chargé des constructions, ou la division du personnel pour la gestion des personnels des services déconcentrés (par exemple, les personnels de l’administration scolaire et universitaire).

  • Référence
  • Dans la correspondance administrative, la référence rappelle les documents antérieurs auxquels se reporte le rédacteur. Par exemple : votre circulaire n° XX du YY-YY-YYYY. La référence se place sous l’ objet.

  • Référence bibliographique
  • Schéma normalisé de description de documents (monographies, publications en série, documents électroniques, documents complets ou parties de documents, etc.) destiné aux auteurs, aux éditeurs. La référence bibliographique permet de réaliser des bibliographies ou de formuler des citations au sein d’un texte. La référence bibliographique ne doit pas être confondue avec la notice bibliographique établie par les professionnels de la documentation pour l’élaboration de leurs catalogues.

  • Références bibliographiques (logiciels de gestion)
  • Les logiciels de gestion de références bibliographiques sont des outils spécialisés permettant de gérer des fichiers de références bibliographiques issus d’un travail de recherche. Ils permettent ainsi la création d’une base de données bibliographiques personnelle en important des références depuis un catalogue ou une base de données d’articles, la constitution de bibliographies et l’intégration des références dans un document texte. Ces outils répondent aux besoins des chercheurs qui souhaitent avoir une gestion instantanée de leurs références bibliographiques vues sur Internet, reçues par courrier électronique, ainsi que la possibilité de les conserver et de les partager. (Exemples : Zotero, Endnote, Refworks…).
    Site web : http://urfist.univ-lyon1.fr/gestion-de-references-bibliographiques-545705.kjsp?RH=1214984515166

  • Refoulement
  • Déplacement des documents sur les rayonnages de façon à laisser de la place pour un accroissement des collections.

  • Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel
  • Synonyme : RIFSEEP
    Il s’agit du nouveau dispositif indemnitaire qui va remplacer, d’ici fin 2016 la plupart des primes et indemnités existantes de la fonction publique (IAT, IFTS, PPRS…) . Créé par le décret n° 2014-513 du 20 mai 2014, le RIFSEEP est constitué de deux primes :
    IFSE : indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise, versée mensuellement. Elle valorise l’exercice des fonctions.
    CIA : complément indemnitaire annuel : prime facultative, dont le but est de valoriser l’engagement professionnel des agents (investissement personnel, sens du service public, capacité à travailler en équipe).

  • Registre des livres indisponibles en réédition électronique
  • Synonyme : ReLIRE

    ReLIRE est le registre des livres indisponibles en réédition électronique de la BnF. Suite à la loi de 2012 et à son décret d’application de 2013, les livres indisponibles du XXème siècle intègrent progressivement le Registre des Livres en Réédition Électronique (ReLIRE) établi par la BnF. Un premier corpus de 60 000 titres a été mis en ligne le 21 mars. Sauf opposition de la part des ayants-droit, ces ouvrages entreront en gestion collective à partir du 21 septembre 2013 ; dès lors, des autorisations d’exploitation numérique pourront être délivrées à l’éditeur d’origine ou à d’autres éditeurs.

    Site : http://relire.bnf.fr/

  • Règlement intérieur
  • Le règlement intérieur définit les règles de fonctionnement ainsi que les droits et les obligations des personnels et des usagers d’une bibliothèque. C’est un acte administratif unilatéral émanant d’une autorité administrative (conseil municipal pour les BM, conseil d’administration pour la BnF et les BU) ; le consentement des administrés n’est pas nécessaire pour qu’il s’impose à eux. Enfin, le règlement intérieur est une décision exécutoire susceptible de recours le cas échéant.

  • Règlements
  • Termes liés : Actes réglementaires – Textes réglementaires
    Les règlements sont des décisions prises par les représentants du pouvoir exécutif. Ces décisions se traduisent en actes ou textes réglementaires, qui comprennent essentiellement les décrets, les arrêtés, les circulaires et les ordonnances.

  • Regole italiane di catalogazione
  • Les REICAT (Regole Italiane di catalogazione) sont les règles de catalogage italiennes publiées en 2009. Elles s’appuient en partie sur les PIC et sur le modèle FRBR.

    Site à consulter : http://www.iccu.sbn.it/opencms/opencms/it/main/attivita/gruppilav_commissioni/pagina_94.html

  • REICAT
  • Voir définition : Regole italiane di catalogazione

  • Réimpression
  • Synonymes : Reprint – Retirage
    Nouvelle impression d’un document à partir de la composition initiale. L’impression peut reproduire l’original de façon exacte (une impression), ou peut comporter des changements (un tirage).

  • Relégation
  • Transfert (ou retrait) des documents en libre accès vers les magasins.

  • ReLIRE
  • Voir : Registre des livres indisponibles en réédition électronique

  • Reliure
  • Mode de présentation extérieure de la publication, impliquant l’assemblage des feuilles ou des cahiers et la couverture.

  • Rémunération des fonctionnaires
  • Termes liés : CRDS – CSG – Salaire – Traitement
    Les fonctionnaires ont droit, après service fait, à une rémunération qui comprend le traitement, l’indemnité de résidence, éventuellement le supplément familial de traitement, ainsi que les indemnités instituées par un texte législatif ou réglementaire. S’y ajoutent, en fonction de la situation familiale, les prestations familiales obligatoires. Les retenues pour pension et pour contributions sociales – Contribution sociale généralisée (CSG), Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) – sont déduites du traitement brut.
    Le traitement d’un fonctionnaire dépend de l’échelon auquel il se situe dans le grade qu’il occupe au sein de son corps (ou cadre d’emplois). A chaque échelon est associé un indice brut (indice de classement), auquel correspond un indice nouveau majoré (indice de rémunération). Pour calculer le traitement mensuel brut (hors primes, indemnités, prestations ou cotisations sociales), il suffit de multiplier la valeur du point d’indice par l’IMN correspondant à son échelon.

  • Renseignement
  • Mission de service public qui consiste à porter à la connaissance de quelqu’un une information.

  • Renseignement bibliographique
  • Voir définition Recherche bibliographique

  • Renvoi
  • Signe renvoyant à une autre partie d’un ouvrage ou d’un catalogue.

  • Répertoire des bibliothèques du SUDOC
  • Répertoire des bibliothèques du SUDOC fournit les informations nécessaires à l’identification des 3400 établissements documentaires qui participent aux activités du réseau SUDOC : leur localisation et l’utilisation des services qu’ils proposent (adresse, heures d’ouverture, spécialités, etc.).
    On peut y rechercher un établissement à partir de son nom ou de son identifiant unique : le numéro RCR.

  • Répertoire des centres de ressources
  • Synonyme : RCR
    Le numéro RCR est un numéro attribué par l’Abes à toute bibliothèque française qui souhaite être identifiée nationalement dans le SUDOC. Alors que le numéro ILN identifie de manière globale l’établissement, le RCR correspond à une composante précise (une bibliothèque, une section, un centre de documentation).
    Il comprend 9 chiffres (les 2 premiers chiffres correspondent au n° du département, les 3 suivants au code INSEE de la commune, les 2 suivants au type de bibliothèque, et les 2 derniers au n° séquentiel). C’est avec ce numéro RCR que les bibliothèques sont aussi identifiées dans le répertoire national des bibliothèques et centres de documentation du CCFr (RNBCD) et dans le Répertoire des bibliothèques du Sudoc.

  • Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires
  • Synonyme : RNBFD, anciennement RNBCD
    Anciennement intitulé répertoire national des bibliothèques et centre de documentation (RNBCD), ce répertoire national établi par le CCFr constitue une cartographie des principales ressources documentaires françaises. Près de 5 000 bibliothèques françaises et centres de documentation y sont enregistrées. Aux informations pratiques et aux renseignements sur les collections des établissements, se rajoute la description de plus de 3 300 fonds conservés dans plus de  460 bibliothèques.

     

  • Reprint
  • Voir définition Réimpression

  • Reprographie
  • Reproduction d’un document sans qu’il en subisse la moindre modification, à l’aide d’un procédé photographique.

  • Requête
  • Question ou demande de traitement adressée à une application informatique ou une base de données.

  • Réseau Canopé
  • Placé sous tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le réseau Canopé édite des ressources pédagogiques répondant aux besoins de la communauté éducative.  Ce réseau de proximité est composé de sites et d’’Ateliers Canopé (librairies, médiathèques, espaces de formation, d’expérimentations et d’animations) dans chaque  académie et chaque département.

    Anciennement appelé SCEREN – Services culture éditions ressources pour l’éducation nationale

  • Réseau social
  • On appelle réseau social, une communauté d’individus reliés entre eux par des centres d’intérêts communs. Dans le domaine de l’Internet, il désigne un site web qui, dans un secteur quelconque, rassemble des individus et facilite leurs échanges d’informations, d’images ou la construction d’un réseau professionnel. Exemple : Facebook, Twitter, Viadéo, Copains d’avants, Flick’r.

  • Réservation
  • 1. Service se proposant de mettre de côté, d’attribuer par avance ou de retenir quelque chose pour quelqu’un.
    2. Certaines bibliothèques offrent la possibilité d’effectuer des réservations de documents, voire de places assises par anticipation. Ces services sont d’autant plus efficaces que les systèmes intégrés de gestion de bibliothèque (SIGB) facilitent leur application.

  • Réserve
  • Dans une bibliothèque ouverte au public, ensemble des livres (rares ou précieux) dont la consultation impose une autorisation spéciale. Exemple : la réserve des livres rares de la Bibliothèque nationale de France.

  • Resource Description and Access
  • Synonymes : RDA, Ressources : Description et Accès

    Publié en 2010, RDA est le nouveau code de catalogage qui remplace les Règles de catalogage anglo-américaines (AACR2), avec l’ambition de devenir le code international de catalogage. RDA est conçu pour un monde numérique : il couvre les ressources électroniques aussi bien que les ressources traditionnelles, veut s’adapter aux nouvelles stratégies de recherche des usagers et vise à inscrire les catalogues de bibliothèques dans l’univers du Web de données. RDA est construit sur le modèle conceptuel FRBR. L’organisation de l’information bibliographique selon ce modèle inscrit le catalogage dans une circulation de données impliquant plusieurs acteurs (créateurs des ressources, éditeurs, bibliothécaires, etc.) et permet la récupération et le partage des données bibliographiques entre différentes communautés d’utilisateurs au-delà du microcosme des bibliothèques.

    Sites à consulter :

    http://rda-en-france.enssib.fr/ site du groupe de travail technique chargé d’évaluer l’intérêt et les modalités de l’adoption de RDA dans les bibliothèques françaises.

    http://rda.abes.fr/ blog de l’Abes sur RDA.

  • Resource description framework
  • RDF (Ressource description framework = cadre pour la description des ressources) a été proposé en 1999 par le W3C. C’est un modèle généraliste et standardisé qui permet de décrire, représenter et relier n’importe quel type de ressource sur le web en utilisant un cadre commun (utilisation des mêmes métadonnées et de la même syntaxe descriptive). RDF est le langage de base du web sémantique.

    Le principe de base de RDF est le suivant : toute chose peut être décrite avec des phrases minimales composées d’un verbe, d’un sujet et d’un complément. C’est ce que l’on nomme une déclaration RDF.

    Exemple : Marcel Proust a écrit « A la recherche du temps perdu »

    Sujet : Marcel Proust                                                  [Ressource

    Verbe : a écrit                                                              [Prédicat

    Complément : A la recherche du temps perdu           [Objet

  • Responsabilité, Mention de
  • Mention relative aux personnes ou collectivités liées à la création du contenu intellectuel ou artistique de la publication.

  • Responsabilités et compétences élargies
  • Synonyme : RCE

    La loi du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) a permis aux universités qui le demandent de se doter de responsabilités et compétences élargies (RCE).
    Ce principe a été étendu par la suite à l’ensemble des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel.
    Ces RCE équivalent à une autonomie en matière de budget et de gestion des ressources humaines.

  • Ressource électronique
  • Document (données ou logiciels) encodé afin d’être exploitable par un ordinateur.

  • Retirage
  • Voir définition Réimpression

  • Retour
  • 1- Restitution des documents d’une bibliothèque empruntés par un lecteur.

    2 – On parle de « retour » quand un ouvrage invendu est retourné par le libraire à l’éditeur, soit directement soit via le distributeur. Les ouvrages retournés (retours) permettent à la librairie d’obtenir un avoir.

  • Retraite des fonctionnaires
  • La retraite est la cessation définitive de fonctions liée à l’âge. L’âge légal de départ en retraite dans la fonction publique est aujourd’hui fixé à 60 ans pour la très grande majorité des fonctionnaires et des ouvriers de l’Etat. Cet âge sera porté à 62 ans en 2018, selon les mêmes modalités que pour les salariés du secteur privé. Cette augmentation sera progressive : l’âge augmentera selon l’année de naissance au rythme de 4 mois par an.
    Le taux de cotisation salariale acquitté par les fonctionnaires sera aligné progressivement sur celui du secteur privé.
    Cependant, le code des pensions civiles et militaires de retraite prévoit que les fonctionnaires “actifs” (dont le service comporte fatigues ou risques lourds) peuvent être admis à la retraite avant 60 ans. La mise à la retraite d’office peut constituer une mesure disciplinaire.

  • Rétroconversion
  • Synonyme : Conversion rétrospective
    Conversion d’un catalogue sur support imprimé (fiches cartonnées le plus souvent) vers un support informatique (catalogue informatisé).

  • Rétrogradation
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • Rétrospectif
  • Qui regarde en arrière dans le temps ; qui est dirigé vers le passé. Exemple : une bibliographie rétrospective signale les textes antérieurs à l’année en cours.

  • Révocation
  • Voir définition Sanctions disciplinaires

  • RFId
  • Synonymes : Etiquette électronique – etiquette radio – radio tag
    La technologie RFId (radio frequency identification) ou « identification par fréquences radio permet d’identifier un objet ou un produit à distance, par ondes radio, au moyen d’une puce électronique à identifiant unique. C’est la technologie utilisée dans les anti-vols des boutiques commerciales.
    Dans les bibliothèques, la puce RFID peut remplacer le code à barres pour l’identification des documents.
    Ses principaux avantages sont : la possibilité de lecture à distance pour réaliser des récolements sans sortir les documents des rayonnages et le fait de ne pas avoir à positionner le document lors des opérations de prêt ou de retour.

  • RIA
  • Robinet d’Incendie Armé.

  • RIFSEEP
  • voir définition : Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel

  • RNBCD
  • Voir définition Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires

  • RNBFD
  • Voir définition : Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires

  • Rondage
  • Pose sur le document de l’étiquette portant la cote. Le nom vient de la technique utilisée à la Bibliothèque nationale de France qui emploie des étiquettes rondes.

  • RSS
  • Synonymes : Flux RSS – Fils RSS
    Sigle développé aujourd’hui sous la forme « Really Simple Syndication » et qui désigne une famille de formats XML utilisés pour la syndication de contenus Web. Ce standard est habituellement utilisé pour obtenir les mises à jour d’informations. Cela peut être, par exemple, la liste des actualités d’un journal en ligne (Ex : Le Monde) ou d’un blog. Pour recevoir les flux RSS, l’utilisateur doit s’abonner, ce qui lui permet de consulter rapidement les dernières mises à jour.

  • Rue des facs
  • Rue des facs est un service de renseignement à distance pour l’aide à la recherche documentaire. C’est un service regroupant 27 établissements universitaires : Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris 2 Panthéon-Assas, Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Paris-Sorbonne, Paris Descartes, Paris Diderot, Paris 8, Paris Dauphine, Pierre et Marie Curie, Paris Ouest Nanterre-La Défense, Paris-Sud, Paris Est-Créteil, Paris-Nord, Évry, Versailles Saint-Quentin et Cergy-Pontoise, les bibliothèques interuniversitaires de la Sorbonne, Sainte-Barbe, Sainte-Geneviève, Cujas, la bibliothèque universitaire des langues et civilisations, les bibliothèques de l’Institut National d’Histoire de l’Art, de Sciences-Po Paris, de la Fondation Maison des sciences de l’homme, de documentation internationale contemporaine, de la Cité de l’architecture et du patrimoine et la médiathèque du musée du Quai Branly.

    Ce service est fermé depuis le 16 décembre 2016

     

S

  • Salaire
  • Voir définition Rémunération des fonctionnaires

  • Salle de lecture
  • Espace d’une bibliothèque où chaises, tables et rayonnages de libre accès sont aménagés pour favoriser la consultation (ou lecture) sur place des documents.

  • Salle de travail en groupe
  • Espace confiné à l’intérieur de la bibliothèque, à l’intérieur duquel un certain nombre de lecteurs peuvent travailler ensemble sans pour autant gêner les autres usagers.

  • Salon de l’étudiant
  • Le Salon de l’étudiant est une manifestation regroupant les établissements d’enseignement supérieur qui présentent leurs formations ainsi que l’ensemble des services universitaires oeuvrant pour l’étudiant.

  • Sanctions disciplinaires
  • Termes liés : Abaissement d’échelon – Avertissement – Blâme – Exclusion temporaire de fonctions –  Procédure disciplinaire – Radiation du tableau d’avancement – Rétrogradation – Révocation
    Les sanctions disciplinaires sont classées en quatre groupes, en ordre croissant de gravité. Le 1er groupe comprend l‘avertissement, puis le blâme, qui peuvent être prononcés directement par le supérieur hiérarchique. Le 2eme groupe comprend la radiation du tableau d’avancement, l’abaissement d’échelon, l’exclusion temporaire de fonctions (15 jours maximum) et le déplacement d’office. Le 3eme groupe comprend la rétrogradation et l’exclusion temporaire de fonctions (3 mois à 2 ans). Le 4eme groupe comprend la mise à la retraite d’office et la révocation. Les trois derniers groupes donnent lieu à une procédure disciplinaire. Elle relève de l’autorité investie du pouvoir de nomination et implique la consultation de la commission administrative paritaire réunie en conseil de discipline afin que des représentants du personnel soient présents.

  • SCD
  • Voir définition Service commun de la documentation

  • SCEREN
  • Services culture éditions ressources pour l’éducation nationale. Voir définition Réseau Canopé

  • SCUIO
  • Voir définition Service commun universitaire d’information et d’orientation

  • Secret professionnel
  • Voir définition Obligations des fonctionnaires

  • Secrétaire général de l’université
  • Le secrétaire général de l’université appartient aux corps des personnels administratifs. Il est nommé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, sur proposition du président de l’établissement. Il assiste le président et assure, sous son autorité, la gestion de l’université.

  • Sélectif
  • Qui opère une sélection, un choix. Exemple : une bibliographie sélective propose un choix des documents jugés les plus pertinents et/ou les meilleurs dans un domaine donné.

  • Semestriel
  • Périodique qui paraît une fois tous les 6 mois.

  • Sénat
  • Le Sénat est l’une des deux chambres du Parlement. Il comprend actuellement 343 sénateurs, élus au suffrage universel indirect pour 6 ans. Ce nombre sera porté à 348 en 2011.
    Site web : http://www.senat.fr/

  • Serre-file
  • En cas de danger immédiat, les serre-files sont chargés d’inviter les occupants de l’établissement (personnels et publics) à quitter leur poste de travail, dans le calme et en bon ordre, pour se regrouper autour d’un guide. Ils doivent vérifier que toutes les personnes de la zone à évacuer ont quitté les lieux. Ils doivent donc très rapidement faire le tour des bureaux, ateliers, magasins, sanitaires et autres salles de lecture. Ils s’assureront que les fenêtres et portes soient bien fermées et que personne ne tente d’utiliser les ascenseurs ainsi que les monte-charge. Pour finir, ils rendent compte au responsable de la sécurité du fait que l’ensemble de la zone qu’ils ont en charge a été évacuée.

  • Serveur
  • Ordinateur chargé de mettre des services, des informations et des documents à la disposition des ordinateurs d’un réseau.

  • Service
  • Un service est une action effectuée par une entité (personne physique ou morale, entreprise ou administration, etc.) pour le bien d’une autre, avec ou sans contrepartie. On emploie d’ailleurs l’expression « rendre un service ». En bibliothèque, les services recouvrent une multitude de facettes : la politique d’acquisition, le prêt à domicile, le prêt entre bibliothèques, l’accueil, la communication des documents stockés en magasin, les renseignements bibliographiques, la formation des lecteurs à la méthodologie de recherche documentaire, mais aussi le choix des horaires d’ouverture, l’organisation spatiale des locaux, la signalétique, etc.

  • Service commun
  • Les services communs d’une université sont des services créés par délibération statutaire du conseil d’administration de l’université et dirigés par un directeur nommé par le président de l’université. Certains services communs sont prévus par la loi ( service commun de la documentation, service commun de formation permanente, etc.). Les services communs qui ne sont pas régis par un décret spécifique sont appelés services généraux.

  • Service commun de la documentation
  • Synonyme : SCD

    Un Service commun de la Documentation (SCD) regroupe, au sein d’une université, toutes les structures qui concourent à remplir une fonction documentaire. La bibliothèque universitaire est, de fait, intégrée automatiquement au SCD. Viennent s’ajouter les bibliothèques des unités de formation et de recherche (UFR), les bibliothèques des laboratoires, les centres de documentation, qui peuvent prendre la forme de bibliothèques intégrées ou de bibliothèques associées. L’activité des SCD est désormais régie par le décret n°2011-996 du 23 août 2011. Celui-ci réintroduit le terme “bibliothèque”. S’appuyant sur la Loi de programme de 2006 et la loi LRU de 2007, le décret stipule que la gestion des bibliothèques peut désormais être confiée à des services dotés de la personne morale comme un Groupement d’intérêt public, une Fondation ou un Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES). La coopération documentaire est simplifiée et dépend des établissements co-contractants. Les missions sont précisées autour du développement d’une offre documentaire numérique et de l’accueil des usagers.

  • Service commun universitaire d’information et d’orientation
  • Synonyme : SCUIO
    Les services communs universitaires d’information et d’orientation (SCUIO) ont pour mission d’accueillir et d’orienter les étudiants.

  • Service d’information des bibliothécaires à distance
  • Synonyme : SINDBAD
    SINDBAD est le service de réponses à distance de la Bibliothèque nationale de France. Il fournit gratuitement des références de documents (livres, revues, disques, films…) sur tous les sujets ainsi que des informations factuelles : éléments biographiques, faits, chiffres, dates.

  • Service de presse
  • Envoi à titre gratuit d’une publication, afin de la faire connaître auprès du public.

  • Service de référence virtuel
  • Voir définition Service de renseignement à distance

  • Service de renseignement à distance
  • Appelé également service de réponse à distance  ou encore service de référence virtuel, il permet aux internautes de poser des questions en ligne (par chat ou par mail) auxquelles répondent des bibliothécaires issus de différents établissements documentaires  réunis en  réseau. Une institution peut aussi offrir cette  prestation sur son propre site.
    On peut citer : Eurêkoi (ancien BiblioSés@me) (Bibliothèque Publique d’information), SINDBAD (Bibliothèque nationale de France), Le Guichet du Savoir (Bibliothèque municipale de Lyon), Rue des facs (BU Ile de France), Ubib (SCD d’universités métropolitaines et ultramarines).

  • Service de réponse à distance
  • Voir définition Service de renseignement à distance

  • Service de sécurité incendie
  • Voir définition SSI

  • Service des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers, sociaux et de santé, des bibliothèques et des musées
  • Voir définitions :
    – Bureau des concours des personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé, des bibliothèques et des ITRF
    – Bureau des personnels des bibliothèques et des musées
    – Direction générale des ressources humaines

  • Service du livre et de la lecture
  • Synonyme : SLL
    Le Service du livre et de la lecture, est un service rattaché à la Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles au sein  du Ministère de la Culture et de la Communication.
    Le SLL contribue à la modernisation des bibliothèques et des médiathèques grâce, notamment, au renforcement des réseaux et des services de coopération et à la formation du personnel. Il procède à l'évaluation des politiques menées en faveur de la lecture publique et veille à la conservation, à l'enrichissement et à la valorisation du patrimoine des bibliothèques. Enfin, en coordination avec l'Inspection générale des bibliothèques (IGB), le SLL exerce le contrôle technique de l'Etat sur les bibliothèques des collectivités territoriales.

  • Service du pilotage et des contrats
  • Voir Direction générale de l’enseignement supérieur

  • Service inter établissements de coopération documentaire
  • Synonyme : SICD
    Les services inter établissements de coopération documentaire (SICD) peuvent regrouper plusieurs services communs de la documentation lorsqu’il y a plusieurs universités dans la même ville ou la même académie. Ils assurent essentiellement des missions de coopération.

  • Service public
  • 1. La notion de service public regroupe deux éléments distincts : d’une part, elle désigne une activité ou une mission d’intérêt général et d’autre part, la notion de service public désigne l’ensemble des organismes, qu’ils soient publics ou privés, chargés de ces missions d’intérêt général. En effet, ces services ne sont pas forcément assurés par des personnes publiques et peuvent être gérés par des personnes privées, (ex : sociétés d’autoroutes). On parle alors de délégation de service public. Il est cependant fréquent d’évoquer cette notion pour l’opposer, parfois de manière péjorative, au secteur privé, et de souligner de cette manière les règles particulières qui ont cours au sein du service public.
    On considère traditionnellement que les services publics contribuent à une certaine cohésion sociale. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus sous l’influence du droit communautaire, qui ignore la notion de service public « à la française », et soumis au droit de la concurrence, ce qui n’était pas la tradition en France.
    2. En somme, une bibliothèque est un service public.

  • Services d’alertes
  • Les services d’alertes sont offerts dans certaines bases de données ou sites Internet et permettent de faire de la veille documentaire et d’être alerté par courrier électronique ou fils RSS lors de la publication de nouveaux contenus. Exemple : alerte de publication (pour recevoir la table des matières d’un nouveau numéro de périodique ), alerte sur une équation de recherche, alerte de citation d’un auteur ou d’un article.

  • Services déconcentrés
  • Voir définition Déconcentration

  • Services extérieurs
  • Voir définition Déconcentration

  • SGBM
  • Voir : Système de Gestion de Bibliothèque Mutualisé

  • SICD
  • Voir définition Service interétablissements de coopération documentaire

  • SIFAC
  • Voir définition Système d’Information, Financier Analytique et Comptable

  • SIGB
  • Voir définition Logiciel documentaire

  • Sigle
  • Initiales du nom d’un organisme, d’une autre entité ou d’un groupe de mots.

  • Signalement des thèses électroniques, archivage et recherche
  • Synonyme : STAR
    STAR est une application développée par l’ABES pour le signalement et l’archivage pérenne des thèses électroniques françaises. Elle permet de déposer le fichier de la thèse, de générer les métadonnées et d’assurer automatiquement le signalement de la thèse dans le SUDOC.

  • Signalement des thèses en préparation
  • Synonyme : STEP

    STEP est une application développée par l’ABES pour le signalement des thèses électroniques françaises. Elle remplace l’ancien « Fichier central des thèses ». Il s’agit d’une interface web qui permet la saisie par formulaires des métadonnées descriptives de la thèse en cours et assure automatiquement son signalement sur le portail theses.fr.

  • Signalétique
  • Ensemble d’outils dont le but est d’orienter et de renseigner le plus simplement possible les usagers à l’aide d’informations très synthétiques. La signalétique en bibliothèque peut figurer sur de multiples supports : enseignes, vitrines, panneaux, pancartes, totems, … mais aussi et surtout, sur les rayonnages et les étagères. A noter que la cote des documents ne doit pas être assimilée à la signalétique mais plutôt à la classification.

  • Signet
  • 1. Petit ruban ou filet que l’on insère entre les feuilles d’un livre pour marquer l’endroit que l’on veut retrouver.

    2. Mode d’accès rapide d’un internaute à l’adresse électronique d’un site web, préalablement stockée en mémoire dans son ordinateur. Il est ainsi possible de créer un ou plusieurs répertoires de signets pour l’ensemble des adresses électroniques sélectionnées. Beaucoup de bibliothèques proposent à leurs usagers des répertoires de signets. Par exemple, les signets de la Bibliothèque nationale de France (BnF) « proposent une sélection commentée de ressources accessibles par Internet, choisies par les bibliothécaires de la BnF ».

    Site web : http://signets.bnf.fr/

  • SIHAM
  • Voir définition : Système d’Information des ressources Humaines dans une Approche Mutualisée

  • SINDBAD
  • Voir définition Service d’information des bibliothécaires à distance

  • Sitothèque
  •  Bibliothèque virtuelle constituée d’une sélection de sites web structurés en répertoires de façon thématique.

  • SLL
  • Voir définition Service du livre et de la lecture

  • Small private online course
  • Sur le modèle des MOOC, les SPOC, sont aussi des cours proposés à distance. Mais, à la différence de ces cours largement ouverts à tous, les SPOC sont réservés à quelques participants sélectionnés (30 maximum) afin de permettre une vraie interaction entre l’apprenant et l’encadrant et sont validés in fine par un diplôme.

  • SNE
  • Voir définition Syndicat national de l’édition

  • Socrates
  • Voir définition Programmes d’échanges européens

  • Source bibliographique
  • Une source bibliographique est un document consulté pour établir une référence bibliographique.

  • Sous-collection
  • Sous-ensemble, numéroté ou non, d’une collection. La sous-collection peut avoir ou non un titre spécifique.

  • Sous-direction de la gestion des carrières
  • Voir définition Bureau des personnels des bibliothèques et des musées

  • Sous-direction des bibliothèques et de l’information scientifique
  • Depuis le décret n° 2009-293 du 16 mars 2009 et les 3 arrêtés du 16 mars 2009, la SDBIS est remplacée par la Mission de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire (MISTRD), elle même remplacée le 31 mars 2014 par le Département de l’information scientifique et technique du réseau.

  • Sous-direction du recrutement
  • Voir définition Bureau des concours des personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé, des bibliothèques et des ITRF

  • Sous-titre
  • Complément du titre qui suit le titre. Le sous-titre précise, explique ou complète le titre.

  • Souscription
  • Engagement d’acheter, moyennant un prix convenu, un ouvrage encore non publié ou publié en partie, en versant la totalité ou une partie de la somme.

  • SPAR
  • Voir définition Système de préservation et d’archivage réparti

  • SPOC
  • voir définition : Small privacy online course

  • Sprinkler
  • Voir aussi Extincteur automatique à eau.
    Mot anglais (to « sprinkle » signifie asperger) utilisé pour désigner un extincteur automatique à eau. On les trouve fixés sur certains plafonds de bibliothèque.

  • SRD
  • Voir définition Service de renseignement à distance

  • SSI
  • Synonymes : Service de sécurité incendie – Système de Sécurité Incendie
    Ce terme générique englobe tous les équipements destinés à la protection des personnes et des biens, plus particulièrement au regard des risques liés à la sécurité incendie. Automatisé, un SSI doit pouvoir asservir un système d’alarme, assister le dispositif d’évacuation (déverrouillage des issues de secours), déclencher les obturations propres à réaliser le compartimentage des zones (portes et clapets coupe-feu), activer le désenfumage (ventilateurs, exutoires…) et provoquer l’arrêt des équipements techniques (ventilation, climatisation, sonorisation, etc.).

  • SSIAP
  • Voir aussi ERP
    1. Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes.
    2. Par extension, les SSIAP sont des agents affectés à un service de sécurité incendie et d’assistance à personnes. Pour être habilité SSIAP, il est nécessaire de valider une formation sanctionnée par un diplôme et se déclinant en trois niveaux distincts : SSIAP 1, SSIAP 2 et SSIAP 3.

  • Stage
  • Termes liés : Fonctionnaire stagiaire – Rapport de stage
    Le stage est une période probatoire, d’un an habituellement, qui précède la titularisation d’un agent et permet de juger ses aptitudes à exercer les fonctions pour lesquelles il a été nommé. A l’issue de cette période, le supérieur hiérarchique établit un rapport de stage, suite à quoi l’agent est la plupart du temps titularisé, donc définitivement intégré dans la hiérarchie de la fonction publique. Il peut arriver qu’un agent soit reconduit pour un second stage de même durée, en cas d’hésitation sur ses aptitudes, d’un congé maternité ou d’un congé de maladie intervenant durant le stage. Exceptionnellement, l’agent peut être licencié (faute disciplinaire, insuffisance professionnelle caractérisée…).
    Les candidats admis à un concours d’Etat et les lauréats territoriaux recrutés par une collectivité sont nommés fonctionnaires stagiaires, soit sur un poste, soit dans une école de formation.

  • STAR
  • Voir définition Signalement des thèses électroniques, archivage et recherche

  • Statistique
  • Ensemble de données chiffrées concernant une catégorie de faits. Dans une bibliothèque, on s’intéressera aux statistiques des acquisitions, des prêts, des lecteurs, de la fréquentation de l’établissement.

  • Statut des fonctionnaires
  • Synonyme : Statut particulier
    A l’inverse des salariés du secteur privé, dont les conditions de travail sont définies par un contrat dépendant du Code du travail et de conventions collectives, les agents de la fonction publique sont soumis à un Statut général, qui fixe des principes communs en matière de recrutement, de rémunération et de conditions de travail.
    Le dispositif actuel est régi par des lois votées entre 1983 et 1986 : loi de juillet 1983 sur les droits et obligations des fonctionnaires (s’applique à la fonction publique d’Etat et à la fonction publique territoriale), lois de janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique d’Etat et à la fonction publique territoriale, loi de janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    Dans ce cadre général, chaque « profession » de la fonction publique fait l’objet d’un statut spécifique : le statut particulier. Les fonctionnaires soumis au même statut particulier forment un corps (fonction publique d’Etat) ou un cadre d’emplois (fonction publique territoriale). Le statut particulier détermine la place du corps (ou cadre d’emplois) dans la hiérarchie administrative, les établissements où il peut exercer, les différents grades et échelons qui le composent, les fonctions, les modalités de recrutement et le déroulement de carrière des agents.

  • Statut particulier
  • Voir définition Statut des fonctionnaires

  • STEP
  • Voir définition Signalement des thèses en préparation

  • Structures régionales pour le livre
  • Voir définition Agence régionale de coopération

  • Subvention
  • La subvention est une aide publique, versée par l’Etat (ou ses services déconcentrés) et les collectivités territoriales aux institutions publiques ou privées, aux associations à but non lucratif, à des lieux de spectacle, etc. dans le cadre d’un projet. En règle générale, la subvention doit financer une action ou une œuvre d’intérêt général. Il y a deux catégories de subventions : les subventions de fonctionnement et les subventions d’investissement ou d’équipement.

  • SUDOC
  • Voir définition Système Universitaire de DOCumentation

  • Sudoc PS
  • Le réseau Sudoc-PS  a remplacé le CCNPS (Catalogue Collectif National des Publications en Série) en 2002. Il est chargé du signalement des publications en série dans le catalogue SUDOC des bibliothèques universitaires mais aussi des bibliothèques non déployées (bibliothèques municipales, bibliothèques privées, centres d’archives, etc.) qui signalent les états de collection de leurs périodiques dans la base de données.

  • Support
  • Elément concret, matériel qui sert de base à un document (papier, bande magnétique, disque optique numérique, etc.).

  • Suscription
  • Dans la correspondance administrative, la suscription précise l’émetteur du courrier et son destinataire : Le Directeur de XXX à M. le YYY. Elle figure en haut et à droite du document, sous les mentions du lieu d’origine du courrier et de la date.

  • Suspension de prêt
  • Annulation des droits à l’emprunt de documents encourue lorsqu’un lecteur accuse un retard de restitution d’ouvrages ou qu’il enfreint le règlement intérieur de la bibliothèque.

  • Syndicat national de l’édition
  • Synonyme : SNE
    Le Syndicat national de l’édition est l’organisation professionnelle des entreprises d’édition. Il défend les intérêts des éditeurs de publications réalisées et commercialisées auprès du public, sous quelque forme et quelque support que ce soit. Il défend également les intérêts des éditeurs de livres publiés à compte d’auteur.
    Site web : http://www.sne.fr

  • Système antivol
  • Voir définition Antivol

  • Système d’Information, Financier Analytique et Comptable
  • Synonyme : SIFAC
    Cette application financière et comptable remplace le logiciel NABUCO dont la maintenance n’est plus assurée depuis le 1er janvier 2011.

  • Système de Gestion de Bibliothèque Mutualisé
  • L’ABES met en place début 2012 un nouveau projet de Système de Gestion de Bibliothèque Mutualisé. Il s’agit de mettre en commun les systèmes de bibliothèques existants et d’intégrer les développements actuels en terme de catalogage (FRBR, RDA, Bibframe).

    Le but dans un premier temps est de faire des économies, compte tenu des prix élevés des SIGB et de leur maintenance, nécessaire à leur compatibilité avec le SUDOC.  D’autre part il s’agit de rendre l’outil plus fonctionnel, en développant un système de gestion de bibliothèque (SGB) de nouvelle génération permettant de regrouper plusieurs types de ressources et de logiciels documentaires (SIGB, résolveurs de liens, ERMS…) , d’intégrer des services et applications de l’Abes (comme STEP et STAR), le tout sur une seule plate-forme de services, commune à toutes les bibliothèques.

    Le SGBM devrait donc offrir un outil de gestion unique de l’ensemble des collections contrairement à un SIGB qui est conçu en priorité pour la gestion des collections papiers d’un établissement.

  • Système de gestion de contenu
  • Synonyme : CMS
    Un système de gestion de contenu, en anglais CMS ou Content Management System est un logiciel qui permet la création et la mise à jour de sites web. Il permet aux utilisateurs de s’affranchir de la connaissance du langage HTML.
    On peut citer par exemple : SPIP, JOOMLA, DRUPAL ou encore LIBGUIDES (développé par la société Springshare pour les bibliothèques, permet la réalisation de guides thématiques).

  • Système de Gestion des Ressources Electroniques
  • Synonyme : SGRE
    Voir définition Electronic resources management systems

  • Système de préservation et d’archivage réparti
  • Synonyme : SPAR
    Projet lancé par la BnF pour l’archivage des collections numériques. Sorte de magasin numérique, SPAR permet de conserver les données des documents numériques en réalisant plusieurs copies, en transformant les fichiers dans des formats différents et en marquant tout dépôt d’une empreinte numérique.

  • Système de prêt
  • Méthode (manuelle ou logicielle) utilisée par une bibliothèque pour toutes les opérations concernant la sortie, le retour et le renouvellement du prêt des documents.

  • Système de Sécurité Incendie
  • Voir définition SSI

  • Système d’Information des ressources Humaines dans une Approche Mutualisée
  • Synonyme : SIHAM

    Application informatique destinée à couvrir la gestion des ressources humaines dans les établissements de l’enseignement supérieur.

    Autre logiciel : Harpège

  • Système intégré de gestion de bibliothèque
  • Voir définition Logiciel documentaire

  • Système Universitaire de DOCumentation
  • Synonyme : SUDOC
    Le SUDOC est un catalogue collectif qui permet d’identifier des documents et de les localiser dans les bibliothèques de l’enseignement supérieur. C’est aussi un réservoir bibliographique pour les bibliothèques participantes, ainsi qu’un outil pour la gestion de prêts entre ces bibliothèques. Cet outil, accessible en ligne sur Internet, est géré par l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur (ABES).

T

  • Table des matières
  • Dans un livre, énumération des chapitres, des questions traitées dans l’ordre suivi dans le livre, avec renvois à la page.

  • Tableau d’avancement
  • L’ avancement de grade par inscription au tableau d’avancement est l’un des modes d’évolution de carrière du fonctionnaire, dans le cadre de la promotion interne. Il intervient sur proposition du supérieur hiérarchique.

  • Tablette
  • Termes liés : Rayon
    Surface plane d’une étagère permettant le rangement des documents en bibliothèque.

  • Tag
  • Synonyme : étiquette

    Un tag est un mot-clé utilisé pour indexer une information provenant d’une ressource en ligne (site web, service de partage de signets,…).
    Cette indexation est réalisée directement par l’utilisateur de la ressource qui utilise pour cela son propre mode de classification.
    Les tags sont une fonctionnalité du Web 2.0.

  • Taille-douce
  • Procédé manuel de gravure en creux (par opposition à l’eau-forte).

  • Taux de renouvellement
  • Le taux de renouvellement des collections est la proportion d’acquisitions récentes au regard de l’offre documentaire actuelle de la bibliothèque.

    Plusieurs calculs existent. Voici un exemple :

    Taux de renouvellement = (Nombre d’acquisitions d’une année / ensemble des documents présents dans la collection en fin de cette même année) x 100

    La recommandation nationale est de 10%.

    C’est un indicateur utile dans le cadre de la définition de la politique documentaire de la bibliothèque.

  • Taux de rotation
  • Le taux de rotation des collections est le rapport entre le nombre de documents empruntés et le nombre de documents empruntables (totalité du fonds moins les exclus du prêt).

    Il sert à évaluer l’utilisation du fonds documentaire par les usagers. Un taux de rotation supérieur à 8 indique un nombre de documents insuffisant.

    C’est un indicateur utile dans le cadre de la définition de la politique documentaire de la bibliothèque.

  • TDM
  • Voir définition : Text and Data Mining

  • TEF
  • Voir définition Thèses Electroniques Françaises

  • TEL
  • Voir définition Thèses-en-ligne.

  • Témoin
  • Voir définition Fantôme

  • Tête
  • En reliure, désigne le haut du livre.

  • Text and data mining
  • Synonyme : TDM

    Le text and data mining (ou fouille de textes et de données) désigne un ensemble des traitements automatisés consistant à extraire et à analyser des informations (textes, données, sons, images…) contenus dans des corpus numériques importants, afin d’en dégager de nouvelles connaissances. Le TDM représente un enjeu majeur d’innovation et de positionnement concurrentiel pour la recherche.

    La croissance exponentielle des données numériques complique en effet lourdement la tâche des chercheurs dans leurs recherches et dans leur veille informationnelle. Il leur est humainement difficile, d’exploiter et d’analyser manuellement, des volumétries informatives importantes dans l’ensemble de la production scientifique.

    Le TDM est pris en compte dans la loi pour une République numérique avec l’ajout d’une nouvelle exception au droit d’auteur dans l’article 18bis.

  • Textes réglementaires
  • Voir définition Règlements

  • Thésaurus
  • Répertoire alphabétique de termes normalisés pour l’analyse de contenu. Ces termes sont reliés entre eux par des relations sémantiques hiérarchisées.

  • Thèse
  • Document rédigé dans le cadre des études de doctorat. Son but est d’apporter des connaissances nouvelles dans la discipline et de faire avancer la science. À ne pas confondre avec le mémoire qui est rédigé dans le cadre des études de master.

  • Thèse électronique
  • Nouvelle version de dépôt des thèses soutenues en France, les thèses sur support électronique (Cédérom, fichier PDF) sont généralement consultables en ligne, sur les sites Internet des Universités.

  • Thèses électroniques françaises
  • La recommandation TEF définit un jeu de métadonnées pour la description des thèses électroniques françaises.
    Site web : http://www.abes.fr/abes/documents/tef/

  • Thèses-en-ligne
  • Thèses-en-ligne (TEL) est un serveur qui met à disposition gratuitement et librement sur la base de l’autoarchivage des thèses de doctorat et habilitations à diriger des recherches. TEL est un environnement particulier de la plateforme HAL  disponible sur internet.

  • Theses.fr
  • Portail développé par l’ABES signalant les thèses françaises soutenues et en cours de soutenance. Il donne également accès au texte intégral des thèses lorsque celles-ci sont consultables en ligne. Les données sont récupérées des applications STEP et STAR.

    Site à consulter : http://www.theses.fr/

  • TICE
  • Technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement.

  • Timbre
  • Dans la correspondance administrative, le timbre identifie l’administration dont émane le courrier : Ministère de XXX, Direction de YYY, Bureau de ZZZ. Il figure dans l’angle supérieur gauche du document.

  • Tirage
  • Synonyme : Impression
    Ensemble des exemplaires d’un ouvrage tirés en une seule fois.

  • Tirage à part
  • Voir définition Tiré à part

  • Tiré à part
  • Synonyme : Tirage à part
    Impression séparée d’une partie d’ouvrage ou d’un article de périodique, avec une pagination propre.

  • Titre
  • Mot ou locution apparaissant dans une publication et nommant la publication. Une publication peut contenir plusieurs titres.

  • Titre alternatif
  • Seconde partie du titre propre d’un document sous lequel celui-ci est parfois plus connu et qui est reliée à la première partie du titre propre par « ou ».

  • Titre collectif
  • Titre donné à plusieurs œuvres réunies dans un ouvrage.

  • Titre conventionnel
  • En catalogage, un titre conventionnel est la normalisation des accès titres ou auteurs-titres des documents religieux (textes liturgiques, patrologie), des œuvres des auteurs de l’Antiquité gréco-latine anonymes ou non, et des textes et corpus juridiques antiques et médiévaux (par exemple “Le livre des morts” et le “Code d’Hammourabi”). Le choix d’un titre conventionnel s’applique aussi pour les œuvres qui n’ont pas de titre original.

  • Titre original
  • Premier titre attribué à un document, avant toute traduction ou modification.

  • Titre parallèle
  • Equivalent du titre dans une autre langue ou une autre écriture.

  • Titre propre
  • Titre principal d’un document. Le titre propre est la forme du titre qui apparaît sur la page de titre ou son substitut. Une collection (ou sous-collection) a également un titre propre.

  • Titulaire
  • Voir définition Titularisation

  • Titularisation
  • Synonymes : Fonctionnaire titulaire – Titulaire
    La titularisation est l’intégration définitive d’un fonctionnaire stagiaire dans un grade de la hiérarchie des corps (ou cadres d’emplois) de la fonction publique, avec occupation d’un emploi permanent. Il devient alors titulaire de ce grade.

  • Tomaison
  • Numérotation d’un tome.

  • Tome
  • Division intellectuelle d’un ouvrage prévue par l’auteur ou l’éditeur et ne correspondant pas forcément au volume matériel.

  • Train de numérisation
  • Le train de numérisation correspond à la préparation des documents en vue de leur numérisation, c’est à dire le tri des documents à numériser, la définition du format, l’analyse de l’état des documents, la vérification des restrictions légales d’accès et enfin le traitement pièce par pièce (comptage des pages, état physique du document). Ce travail entraîne l’élaboration d’un cahier des charges qui détaillera avec précision le travail à effectuer (aspects techniques) et comportera les recommandations correspondant aux spécificités rencontrées lors de la préparation du train de numérisation.

  • Train de reliure
  • Tri des documents imprimés envoyés chez le relieur pour les réparer ou les relier. On établit un bordereau détaillant avec précision le travail à effectuer (format et type de reliure).

  • Tranche
  • Partie des feuillets d’un livre qui est rognée, tranchée, pour présenter une surface unie.

  • Transaction
  • Mot servant à désigner une opération d’emprunt, de retour ou de prolongement de prêt d’un document.

  • Transition bibliographique
  • Programme initié par l’ABES et la BnF pour “officialiser” la position de la France par rapport au code de catalogage RDA. Ce programme initie notamment la FRBRisation des catalogues avec l’application des règles de catalogage RDA-FR. Il comprend différents groupes de travail dont un groupe “Formation” chargé de rédiger des guides de formation destinés aux catalogueurs transmis via les CRFCB. Tout le suivi de ce programme est visible sur le  Site de la Transition bibliographique.

  • Travée
  • Rangée de rayonnages.

  • Trimestriel
  • Périodique qui paraît une fois tous les 3 mois.

  • Troncature
  • L’opérateur de troncature permet dans une équation de recherche de remplacer un ou plusieurs caractères d’un mot recherché, la recherche s’effectuera alors sur une ou des parties de mots.
    L’astérisque (*) ou le dollar ($) sont les signes les plus souvent utilisés pour marquer le remplacement d’un ou  plusieurs caractères, ( ?) est le signe le plus souvent utilisé pour remplacer un caractère ou marquer l’absence de caractère.

  • Tutelle
  • La tutelle est le contrôle exercé par une autorité administrative sur des organismes jouissant par ailleurs d’une relative autonomie. Ainsi, les établissements publics nationaux restent soumis à la tutelle technique de leur ministère de rattachement. Plus généralement, la tutelle est le contrôle exercé par l’autorité supérieure sur la gestion de subordonnés.

  • Typographie
  • Ensemble des techniques et des procédés permettant de reproduire des textes par l’impression d’un assemblage de caractères en relief. Par extension, désigne la manière dont un texte est imprimé (type des caractères, mise en page, etc.).

U

  • U3M
  • Voir définition Plan Université du troisième millénaire

  • Ubib
  • Ubib est un service de renseignement à distance par courriel et par messagerie instantanée. Mis en place en 2006 au sein du Réseau des Universités de l’Ouest Atlantique (RUOA) il rassemble aujourd’hui les SCD de 17 universités métropolitaines et d’outre-mer. Les bibliothécaires « répondants » renseignent les usagers sur les services des bibliothèques et les aident dans leurs recherches documentaires.

    Site à consulter : http://www.ubib.fr/index.php

  • UFR
  • Voir définition Unité de formation et de recherche

  • UNESCO
  • Créée en 1945, l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) est une agence spécialisée des Nations Unies.

    L’UNESCO, dont le siège est à Paris, a pour but de « construire la paix dans l’esprit des hommes à travers l’éducation, la science, la culture et la communication ». Elle développe pour cela des programmes d’éducation (lutte contre l’analphabétisme), des normes et des instruments juridiques (notamment dans le domaine de la bioéthique), des actions de protection du patrimoine matériel et immatériel (liste du patrimoine mondial).

    Site web : http://www.unesco.org/new/fr/unesco/

  • Uniform Resource Identifier
  • Synonyme : URI

    L’Uniform Resource Identifier est une chaîne de caractères normalisés permettant d’identifier de manière permanente une ressource abstraite ou physique, accessible ou non sur Internet (personne, organisme, lieu, événement, concept,…).
    Il existe 3 déclinaisons aux URI :

    • URC (Uniform Resource Characteristic) : caractéristiques d’une ressource.
    • URN (Uniform Resource Name) : nom d’une ressource.
    • URL (Uniform Resource Locator) : spécification de l’adresse physique de localisation d’un ressource sur Internet et de la méthode permettant d’y accéder.

  • Unimarc
  • UNIversal MAchine Readable Cataloguing est un format permettant le catalogage, le traitement et l’échange de données bibliographiques sous forme informatisée (notices bibliographiques).

    Le format a été développé et est maintenu par l’ IFLA.

  • Unité de formation et de recherche
  • Synonyme : UFR
    Les unités de formation et de recherche (UFR) sont des composantes des universités, créées par arrêté ministériel et administrées par un conseil élu. Elles sont dirigées par un directeur, élu par le conseil d’UFR. Chaque UFR regroupe des départements de formation, des laboratoires et des centres de recherche.

  • Unité de passage
  • Dans un établissement recevant du public (ERP), la réglementations impose, pour chaque dégagement, une largeur minimale de passage. Cette largeur est  proportionnelle au nombre de personnes qui peuvent l’emprunter. Cette largeur est appelée “Unité de passage” ou “UP”. Par exemple, 2UP correspondent à un passage de 1m40 (2 personnes).

  • Unité régionale de formation à l’Information scientifique et technique
  • Synonyme : URFIST
    Organismes de formation et de recherche placés sous tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, les unités régionales de formation à l’information scientifique et technique (URFIST) créés en 1982, ont une vocation inter-académique : chaque URFIST dessert le public de plusieurs académies.

    Elles ont aussi une double mission : former le personnel des bibliothèques et le public universitaire – étudiants et enseignants – à l’information scientifique et technique, et plus généralement les sensibiliser aux nouvelles technologies de l’information.

    Il existe 7 URFIST en France.
    Site web : https://www.sup.adc.education.fr/bib/info/format/urfist/urfist.htm

  • Uniterme
  • Terme utilisé lors d’une recherche documentaire et traité isolement, et non par groupe de mots ou chaîne de caractères.

  • Université 2000
  • Voir définition Plan Université 2000

  • Universités numériques thématiques
  • Créées en 2003 par le Ministère de l’enseignement supérieur , les Universités Numériques Thématiques sont des groupements d’établissements de formes juridiques diffférentes dont le but est de mutualiser les contenus pédagogiques produits par les enseignants-chercheurs des établissements d’enseignement supérieur français. Il existe 7 UNT recouvrant les domaines suivants : sciences de la santé et du sport ; sciences de l’ingénieur et technologie ; économie gestion ; environnement et développement durable ; sciences humaines et sociales, langues et cultures ; sciences juridiques et politiques ; sciences fondamentales.

    Site web : http://univ-numerique.fr/

  • UNT
  • Voir définition : Universités numériques thématiques

  • UP
  • Voir Unité de passage

  • URFIST
  • Voir définition Unité régionale de formation à l’Information scientifique et technique

  • URI
  • Voir : Uniform Resource Identifier

  • Usager
  • Synonyme : Utilisateur
    Individu qui fait l’usage d’un bien ou d’un service, c’est-à-dire qui l’utilise sans pour autant en avoir la propriété. L’usager se distingue du simple utilisateur par le caractère habituel de son utilisation du bien ou du service concerné. Si l’utilisation entraîne une consommation du bien ou du service, on lui préférera le terme de consommateur.

  • Usuel
  • Ouvrage de référence à consulter sur place dans une bibliothèque.

  • Utilisateur
  • Voir définition Usager

V

  • VAE
  • Voir définition Validation des acquis de l’expérience

  • Validation des acquis de l’expérience
  • Synonyme : VAE
    La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un droit individuel et un acte officiel qui reconnaît les acquis de l’expérience soit pour accéder à une formation, soit pour obtenir en totalité ou en partie un diplôme de l’enseignement supérieur. Les objectifs de la VAE sont d’offrir aux personnes entrées tôt dans la vie active une nouvelle chance d’accéder aux diplômes de l’enseignement supérieur ; de prendre en compte les savoirs et savoir-faire des personnes en reprise d’études et leur épargner ainsi du temps et des efforts ; de répondre plus efficacement aux besoins et aux attentes des individus, des entreprises et de la société ; de favoriser le rapprochement entre formations universitaires et qualifications professionnelles.

  • Vedette
  • Mot ou groupe de mots dont la forme et la structure sont normalisées, établi par le catalogueur pour servir de point d’accès à la description bibliographique.

  • Veille informationnelle
  • La veille est un processus de signalement automatisé qui permet, grâce à des systèmes informatisés comme les flux RSS, de se tenir au courant de toutes les nouveautés ou informations publiées sous format électronique, d’en faire une sélection et de rendre plus rapide la démarche de recherche. L’activité qui consiste à classer, diffuser et publier le contenu de la veille documentaire afin de le rendre plus attractif est appelée curation ou médiation numérique.

  • Vélin
  • Peau de veau traitée pour recevoir l’écriture, plus fine que le parchemin ordinaire.

  • Verso
  • Envers d’un feuillet, par opposition à recto.

  • VIAF
  • Voir définition : Virtual international authority file

  • Vidéocassette
  • Cassette contenant une bande magnétique portant ou permettant l’enregistrement d’un film vidéo.

  • Vidéogramme
  • Tout support qu’il soit analogique (ex. : cassette VHS) ou numérique (ex. : DVD, CD-ROM) permettant l’enregistrement, la conservation et la reproduction d’un programme audiovisuel à l’exclusion des œuvres cinématographiques. Le vidéogramme ne peut être utilisé qu’à l’aide d’un appareil de lecture.

  • Vidéothèque
  • C’est une bibliothèque, ou une section de bibliothèque, dont les collections sont constituées de documents vidéo.

  • Virtual international authority file
  • Le Virtual international authority file, en français fichier d’autorité international virtuel, est un fichier d’autorité international en ligne. Ce projet a été lancé conjointement par la German National Library, la Library of Congress et l’OCLC. En 2012 il devient un service à part entière d’OCLC.

    Ce fichier permet de rassembler en un seul identifiant VIAF les autorités de différentes bibliothèques et de les diffuser en accès libre et gratuit sur le net. On y trouve à la fois des autorités de noms de personnes, de collectivités, des noms géographiques ainsi que des œuvres et des expressions. Le projet s’élargit progressivement à d’autres partenaires comme des musées, avec l’institut Getty, ou encore Wikipedia.

    Lien : http://viaf.org/

  • Voie hiérarchique
  • En matière de correspondance administrative, la voie hiérarchique est la succession des autorités administratives intermédiaires entre l’expéditeur et le destinataire d’un courrier.

  • Volume
  • Unité matérielle réunissant sous une même couverture un certain nombre de feuillets ou de cahiers formant un tout ou faisant partie d’un ensemble. En opposition à un tome qui peut comporter plusieurs volumes.

  • Volumen
  • Mot qui désignait dans l’antiquité une réunion de feuilles manuscrites enroulées autour d’un bâtonnet. Nous en avons fait le mot volume.

W

  • W3C
  • Voir : World Wide Web Consortium

  • Web 2.0
  • L’expression Web 2.0 est utilisée pour qualifier les évolutions techniques et les nouveaux usages du web. On qualifie notamment de Web 2.0 les interfaces permettant aux internautes d’interagir à la fois avec le contenu des pages mais aussi entre eux. Les outils les plus connus du Web 2.0 sont les blogs, les wikis et les flux RSS.

  • Web de données
  • Le Web de données s’appuie sur la fonction primaire du Web « classique » : un moyen de publier et de consulter des documents. Mais les documents sont enrichis de données formalisées (les métadonnées) pour être traitées automatiquement. L’objectif  majeur étant de faire évoluer le web vers un espace constitué de données accessibles, structurées, dans un format non-propriétaire, identifiées et liées entre elles.

  • Web sémantique
  • Le Web sémantique vise les mêmes objectifs que le web de données avec une ambition en plus : lier sémantiquement toutes les ressources du web. Il reste néanmoins beaucoup de travail à faire, notamment au niveau de l’harmonisation des métadonnées sur le web, avant de pouvoir véritablement qualifier le web de « web sémantique ».

  • WI-FI
  • Synonyme : Wireless Fidelity

    Le Wi-fi est un réseau de communication sans fil entre différents ordinateurs. La mise en place d’un réseau Wi-fi, par exemple dans une bibliothèque, suppose l’installation de bornes spécifiques, et la présence d’une connexion Wi-fi sur les ordinateurs ou périphériques susceptibles de se connecter à ce réseau.

  • Wiki
  • Un wiki est un système de gestion de contenu de site web rendant ses pages web librement modifiables par tous les visiteurs y étant autorisés. Les wikis sont utilisés pour faciliter l’écriture collaborative de documents avec un minimum de contraintes. Ils ont été inventés en 1995 par Ward Cunningham. Le mot « wiki » signifie « rapide » en hawaïen. Les wikis sont des outils du Web 2.0. Wikipédia est le site web écrit avec un wiki le plus visité.

  • Wikipédia
  • Encyclopédie collaborative en ligne, créée en 2001. Elle repose sur la technologie wiki et est hébergée par la Wikimedia Foundation, organisation américaine à but non lucratif.
    Site web :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  • WinibW
  • Logiciel de catalogage partagé de l’Abes, utilisé en France par les établissements déployés dans le Sudoc. WinibW permet aux bibliothèques de signaler leurs documents dans le Sudoc en mutualisant leur travail. On peut y créer des notices bibliographiques, y signaler des exemplaires et des états de collections, au format Unimarc.

  • World Wide Web Consortium
  • Synonyme : W3C

    Le World Wide Consortium est un organisme qui s’occupe de la standardisation de l’architecture du WEB. Les objectifs du W3C sont principalement l’accessibilité pour les logiciels et machines et l’accessibilité universelle aux contenus.

  • WorldCat
  • WorldCat est le catalogue en ligne de l’OCLC, réputé pour être le plus grand catalogue collectif en ligne du monde. Son nom est la contraction de l’anglais « World Catalog » (catalogue mondial). Créé en 1971, il donne accès aux collections et aux services de plus de 10 000 bibliothèques à travers le monde.

    Site web : http://www.worldcat.org/

X

  • XML
  • Synonyme : Extensible Mark-up Language

    Norme d’échange et langage de description des pages web destiné à succéder au HTML et qui fonctionne, comme ce dernier, par un système de balises pour structurer l’information. Toutefois, l’une des particularités du XML est qu’il est « extensible » : les auteurs d’une page web peuvent créer leur propre métadonnées.

Z

  • Zone
  • 1. Partie de la description bibliographique comprenant une ou plusieurs catégories spécifiques d’éléments d’information bibliographique.

    2. En terme de sécurité, une zone est une division physique des espaces d’un établissement. On parle d’ailleurs de compartimentage des zones.

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer