Un intellectuel original du XVIIe siècle, Isaac La Peyrère

Dans sa collection, grâce à Mgr Baillès, évêque bibliophile de Luçon exilé à Rome par Napoléon III, le Fonds ancien possède une lettre d’Isaac La Peyrère (1594-1676), Epistola ad Philotimum qua exponit rationes, propter quas ejuraverit sectam Calvini, quam profitebatur & Librum Prae-Adamitis quem ediderat, qu’il écrivit afin d’abjurer publiquement ses allégations contraires à l’enseignement de l’Église catholique. Il avait en effet, quelques années auparavant, soutenu et démontré une théorie préadamite, qui aurait expliqué les diverses origines ethniques des hommes Lire la suite

Un livre du XVIe siècle sur les Turcs

Chronicorum Turcicorum liber primus [-tertius] / Philipp Lonicer.- Francfort-sur-le-Main : Johann et Sigmund Feyerabend, 1578 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, XVIg 1415)

Pendant tout le mois de février, les trois tomes, reliés en un seul volume, des Chronicorum Turcicorum, de Philipp Lonicer (1578), sont exposés à la BU Michel Foucault. Une présentation (une Petite pause méridienne d’une demi-heure) lui sera consacrée le mardi 6 février à midi (entrée libre sur inscription : FondsAncien@univ-poitiers.fr ou 05 49 45 32 91).

Les auteurs

Philipp Lonicer (1532-1599) est un historien, pédagogue et théologien allemand qui a publié une édition scientifique des Gesta Danorum de Saxo Grammaticus et un ouvrage d’apologétique protestante plusieurs fois réédité. Lire la suite

Retrouvez votre âme d’enfant à travers l’Histoire des jouets

Du 4 au 30 décembre 2017, dans le hall de la BU Lettres, le livre ancien du mois est consacré à l’Histoire des jouets du bibliothécaire et historien français Henry-René d’Allemagne (1863-1950).

Histoire des jouets / Henry-René d'Allemagne. Paris : Librairie Hachette, 1902

Histoire des jouets / Henry-René d’Allemagne. Paris : Librairie Hachette, 1902

L’auteur

Conservateur à la bibliothèque de l’Arsenal (Paris), érudit et collectionneur, Henry-René d’Allemagne (1863-1950) s’est passionné toute sa vie pour les arts décoratifs.

Intéressé par l’histoire de la serrurerie, qu’il aborde dans le cadre de sa thèse d’École des Chartes, Henry-René d’Allemagne intègre comme apprenti de 1885 à 1890 l’atelier d’un des plus célèbres serruriers d’art de son époque, Pierre Boulenger, connu pour la réalisation des ferrures de la porte centrale de Notre-Dame de Paris. Lire la suite

La Révolution scientifique illustrée par les collections des Bibliothèques universitaires de Poitiers

De revolutionibus orbium coelestium / Nicolas Copernic.- Nuremberg : Johann Petreius, 1543 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, XVIg 1435)

De revolutionibus orbium coelestium / Nicolas Copernic.- Nuremberg : Johann Petreius, 1543 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, XVIg 1435)

Les lundi 18 décembre à 18h et vendredi 22 décembre à 12h, une Heure du Livre ancien sera animée par Patrice Remaud, enseignant à l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Poitiers, sur le thème de La Révolution scientifique. Cette présentation s’appuiera sur les collections anciennes de l’Université, conservées au Fonds ancien (campus, bât. A2).

Figures principales

Le XVIe siècle a vu la diffusion de la pensée de Copernic, qui publie au soir de sa vie (on dit même que c’est sur son lit de mort qu’il reçoit la version imprimée de son De revolutionibus orbium coelestium) le traité dans lequel il explique que ce n’est pas la Terre, mais le Soleil, qui est au centre de l’Univers. Les précautions qu’ont prises ses éditeurs (en écrivant que ce traité ne contient que des hypothèses) protègent un temps l’œuvre de la censure et des foudres des pouvoirs temporels et spirituels, mais elles permettent également au système antique de Ptolémée de rester le plus répandu. Les secousses de l’affaire Galilée, qui, dans son Dialogo sopra i due massimi sistemi del mondova publié en 1632, compare les systèmes de Copernic et de Ptolémée au détriment du second, font que l’ouvrage de Copernic est mis à l’Index en 1633. Mais les recherches et les découvertes se poursuivent et, un peu plus tard, en 1687, Isaac Newton, dans son Philosophiae naturalis principia mathematica, une œuvre majeure, présente la loi de la gravitation universelle, selon laquelle la gravitation est la force responsable de l’attraction entre des corps ayant une masse. Lire la suite

Une monumentale histoire de Paris

Du 2 au 30 novembre 2017, dans le hall de la BU Lettres, le Livre ancien du mois est consacré à l’Histoire de la ville de Paris, écrite par Michel Félibien, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. L’ouvrage est habituellement conservé au Fonds ancien.

Histoire de la ville de Paris / Michel Félibien ; revue, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. – Paris : Guillaume Desprez ; Jean Desessartz, 1725 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, Folio 469-01)

Lire la suite

Plans et vues du Poitou au XVIIe siècle

Plans et profilz des principales villes de la province de Poictou / Christophe Tassin .- Paris, XVIIe s. (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FAP 4345)

Plans et profilz des principales villes de la province de Poictou / Christophe Tassin .- Paris, XVIIe s. (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FAP 4345)

Durant tout le mois d’octobre, est exposée à la BU Michel Foucault une petite brochure de Christophe Tassin, Plans et profilz des principales villes de la province de Poictou.

Elle constitue la huitième partie de l’une des nombreuses éditions des Plans et profils de toutes les principales villes et lieux considerables de France ensemble les cartes generales de chacune province & les particulieres de chaque gouvernement d’icelles par le sieur Tassin geographe ordinaire de sa majeste.

Ce document fera l’objet d’une Petite pause méridienne (30 min) le lundi 23 octobre à midi (entrée libre sur inscription : FondsAncien@univ-poitiers.fr ou 05 49 45 32 91). Lire la suite

Esclavage et engagement dans l’Empire anglais

A Modest proposal for preventing the children of poor people from being a burthen to their parents or the country, and for making them beneficial to the publicks / Jonathan Swift.- Dublin et Londres : Weaver Bickerton, 1730 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2154)

Au Fonds ancien, les vendredi 13 octobre à 12h et lundi 16 octobre à 18h, une Heure du Livre ancien est animée par Élodie Peyrol-Kleiber, maître de conférences à l’UFR de Lettres et langues de l’Université de Poitiers, sur le thème Esclavage et engagement dans l’Empire anglais.

L’entrée est gratuite, mais il est nécessaire de s’inscrire (05 49 45 32 91 ou FondsAncien@univ-poitiers.fr).

Au XVIIe siècle, l’Empire britannique est peu à peu peuplé grâce à deux types de colons non libres, les esclaves et les engagés. Ce système de travail forcé présentait deux avantages : il permettait non seulement d’occuper physiquement les terres, mais également de vider l’Angleterre de toutes les personnes indésirables, prisonniers, mendiants et pauvres. Or on manque de bras en Écosse et en Irlande, comme en Angleterre, et certains auteurs se demandent si l’envoi de main d’œuvre dans le Nouveau Monde Lire la suite

Une curiosité, un ouvrage dédié à la carotte

Du 2 au 31 octobre 2017, dans le hall de la BU Lettres, le Livre ancien du mois est consacré à un ouvrage d’Ami-Félix Bridault, le Traité sur la carotte, et recueil d’observations sur l’usage et les effets salutaires de cette plante, dans les maladies externes et internes. Il est habituellement conservé au Fonds ancien.

Frontispice du Traité sur la carotte d’Ami-Félix Bridault (La Rochelle : Jean-Frédéric Hospitel de Lhomandie, [1802])
Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, MED 2446

 

Itinéraire d’un médecin charentais

Né en 1739 à La Rochelle, Ami-Félix Bridault partit étudier la médecine à Montpellier en novembre 1756. En 1759, pour son baccalauréat, il soutenait la première thèse française consacrée à la médecine chinoise dans son ensemble. La même année, il passa, comme il était de coutume à l’époque, sa licence et son doctorat. Il les obtint. Lire la suite

Un traité du juriste humaniste André Tiraqueau

Commentarii de nobilitate et jure primigeniorum / André Tiraqueau.- Paris : Jacques Kerver, 1549 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, XVIg 1797)

Pendant tout le mois de juin, l’édition originale parue à Paris en 1549 du traité sur la noblesse et le droit d’aînesse, De nobilitate et jure primigeniorum, d’André Tiraqueau, grand juriste poitevin, est exposé à la BU Michel Foucault. Une présentation est proposée le mardi 13 juin à 12h (entrée libre sur inscription : yvan.hochet@univ-poitiers.fr).

André Tiraqueau

Né à Fontenay-le-Comte, alors haut lieu culturel, dans les années 80 du XVe siècle et mort à Paris en 1558, André Tiraqueau étudie probablement le droit vers 1500 à l’Université de Poitiers, fondée quelques décennies plus tôt et alors très florissante ; il n’a en revanche jamais enseigné dans cette ville. Il joue un rôle important dans le Cénacle de Fontenay-le-Comte, un petit cercle érudit qui réunit avant tout des juristes, parmi lesquels se trouve le fils de Pierre Brissot, un célèbre médecin que Tiraqueau cite dans son De nobilitate. Un siège de conseiller au Parlement de Bordeaux lui est offert au début des années 1530, mais il le refuse. Il est ensuite nommé Conseiller au Parlement de Paris (la date de cette nomination n’est pas connue), probablement grâce au roi François Ier. Lire la suite

Imprimer à Poitiers à l’époque moderne

Coûtumier general / Joseph Boucheul.- Poitiers : Jacques Faulcon, 1727 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, Folio 3)

Le lundi 15 mai à 18h et le vendredi 19 mai à 12h, l’Heure du Livre ancien (une présentation d’une heure qui permet de découvrir des ouvrages anciens sur table plutôt que sous vitrine) aura pour thème Imprimer à l’époque moderne.

Les débuts de l’imprimerie à Poitiers

C’est à Mayence que Gutenberg, vers 1454, met au point la technique de l’impression typographique. Celle-ci se diffuse en France à partir de 1470, année durant laquelle une presse est installée à la Sorbonne. Poitiers est l’une des premières villes françaises à l’accueillir, après Angers, mais avant Bordeaux, Nantes, Tours ou Limoges. Ce sont surtout de grandes villes marchandes Lire la suite