Juil 05 2018

Les grandes vacances

 Source : pxhere.com – CC0 Public Domain

Comme chaque année, ce blog va se mettre en sommeil pendant la période estivale.

Les BU de Poitiers fermeront le vendredi 20 juillet au soir, à l’exception de la BU Sciences campus qui fermera ses portes dès le mardi 17 juillet au soir, pour permettre un nettoyage en profondeur des espaces publics et vous accueillir dans de meilleures conditions dès la rentrée, fixée pour nous au 20 août.

La prochaine année universitaire sera marquée dans les bibliothèques universitaires de Poitiers par la fermeture pour travaux de la BU Lettres. Les dernières semaines ont été marquées par d’importantes opérations de déménagement de collections (livres, revues, DVD…) et les BU Sciences campus et Futuroscope accueilleront pendant la durée des travaux – soit près de 2 ans – une partie des collections ordinairement localisées à la BU Lettres. Ces collections resteront empruntables ou consultables aux mêmes conditions qu’aujourd’hui, il vous suffira juste de venir les chercher dans les BU Sciences ou de demander à les faire venir par le service de navette. A noter que si la BU Lettres sera fermée pendant la durée des travaux, la Ruche rouvrira – dans une configuration modifiée – le 3 septembre.

Le service de Prêt entre bibliothèques du campus viendra s’installer également à la BU Sciences campus. Les demandes seront toujours à effectuer via le formulaire en ligne mais le retrait des ouvrages se fera à la BU Sciences.

Par ailleurs, de nouveaux mobiliers en provenance de la Ruche ont été installés très récemment et sont à votre disposition dès maintenant, notamment deux modules dédiés au travail individuel. La rentrée devrait voir également la mise en place de nouveaux services, avec notamment le prêt de casques anti-bruit pour travailler dans le silence et l’installation d’un dispositif de partage d’écran pour le travail collaboratif dans une des salles de travail de groupes.

Nous vous en dirons plus à la rentrée, en attendant, passez d’excellentes vacances et rendez-vous à partir du 20 août.

Sur le même thème

Juil 02 2018

Nos chercheurs publient : juin 2018

Le bruit de la goutte d'eau

S. Phillips, A. Agarwal, et P. Jordan, « The Sound Produced by a Dripping Tap is Driven by Resonant Oscillations of an Entrapped Air Bubble », Scientific Reports, vol. 8, no 1, p. 9515, juin 2018

Chaque mois, l’activité des chercheurs de l’Université de Poitiers se traduit par la publication de dizaines d’articles dans des revues académiques à comité de lecture et/ou des archives ouvertes. La liste ci-dessous recense une partie des publications de nos chercheurs dans le domaine des sciences « dures » et publiées durant les mois de juin 2018.

Les modalités d’accès à chaque article sont systématiquement indiquées après chaque référence. Cette liste ne saurait pour autant prétendre à l’exhaustivité ; elle procure cependant un aperçu de l’activité des chercheurs de l’Université et des résultats de leurs travaux.

Nous vous rappelons que l’Université de Poitiers dispose de son propre portail dans l’archive ouverte nationale HAL. Vitrine et reflet de la production scientifique de l’Université, ce portail regroupe l’ensemble des publications des chercheurs de l’Université de Poitiers signalées ou déposées dans HAL.

Vous êtes chercheur ou enseignant-chercheur à l’Université et vous souhaitez déposer dans HAL, contactez le Service commun de documentation (nicolas.pinet@univ-poitiers.fr).

Automatique, traitement du signal

  • A. Nasser Eddine, B. Huard, J.-D. Gabano, et T. Poinot, « Initialization of a fractional order identification algorithm applied for Lithium-ion battery modeling in time domain », Communications in Nonlinear Science and Numerical Simulation, vol. 59, p. 375‑386, juin 2018. https://doi-org.ressources.univ-poitiers.fr/10.1016/j.cnsns.2017.11.034. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.

Biologie, écologie

Biomécanique

Chimie

Physique et mécanique des fluides
Physique et mécanique des matériaux
STAPS
  • L. Combourieu Donnezan, A. Perrot, S. Belleville, F. Bloch, et G. Kemoun, « Effects of simultaneous aerobic and cognitive training on executive functions, cardiovascular fitness and functional abilities in older adults with mild cognitive impairment », Mental Health and Physical Activity. https://doi-org.ressources.univ-poitiers.fr/10.1016/j.mhpa.2018.06.001. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.


Sur le même thème

Juin 28 2018

Le sport power à la russe

Vladimir Poutine au National Amateur Ice Hockey Teams Festival (2014). Source : http://en.kremlin.ru

Difficile d’échapper en ce moment à la Coupe du monde de football qui se déroule en Russie jusqu’au 15 juillet. Outre son intérêt sportif qui ravira les amateurs et les amatrices du ballon rond, cet événement est une énième manifestation de l’utilisation du sport comme vecteur d’influence stratégique par la Russie de Vladimir Poutine. Ce pays – à l’instar d’autres comme le Qatar – a déployé ces dernières années une activité particulièrement intense en matière d’organisation d’événements sportifs afin de valoriser son image et d’afficher sa puissance. La Russie se situe dans la lignée de la tradition soviétique qui s’est au fil du XXe siècle servi du sport pour affirmer la supériorité du modèle socialiste et renforcer son prestige.

A l’occasion de la Coupe du monde de football, le magazine Sport & vie, dans son hors-série n°48 du mois de juin, propose un inventaire de l’influence russe sur le monde du sport. Ce numéro aborde aussi bien les apports révolutionnaires des scientifiques russes dans le domaine des méthodes d’entraînement (cryothérapie, électrostimulation…) que le revers sombre des médailles du sport soviétique, entre corruption, blanchiment d’argent et dopage institutionnalisé.

Pour aller plus loin sur quelques aspects du sport russe (et soviétique), vous pourrez aussi consulter les documents suivants :

Sur les aspects géopolitiques du sport et les questions de sport power, vous pourrez notamment consulter l’ouvrage de Pascal BONIFACE, Géopolitique du sport, Paris : Armand Colin, 2014, 187 p.

 

Sur le même thème

Juin 11 2018

Nos chercheurs publient : mai 2018

J. Colin, « Dislocation formation from one inclined free-surface of a buried layer in a matrix », International Journal of Solids and Structures, mai 2018

Chaque mois, l’activité des chercheurs de l’Université de Poitiers se traduit par la publication de dizaines d’articles dans des revues académiques à comité de lecture et/ou des archives ouvertes. La liste ci-dessous recense une partie des publications de nos chercheurs dans le domaine des sciences « dures » et publiées durant les mois de mai 2018.

Les modalités d’accès à chaque article sont systématiquement indiquées après chaque référence. Cette liste ne saurait pour autant prétendre à l’exhaustivité ; elle procure cependant un aperçu de l’activité des chercheurs de l’Université et des résultats de leurs travaux.

Nous vous rappelons que l’Université de Poitiers dispose de son propre portail dans l’archive ouverte nationale HAL. Vitrine et reflet de la production scientifique de l’Université, ce portail regroupe l’ensemble des publications des chercheurs de l’Université de Poitiers signalées ou déposées dans HAL.

Vous êtes chercheur ou enseignant-chercheur à l’Université et vous souhaitez déposer dans HAL, contactez le Service commun de documentation (nicolas.pinet@univ-poitiers.fr).

Biochimie

  • J. Boucher et al., « Pannexin-1 in Human Lymphatic Endothelial Cells Regulates Lymphangiogenesis », International Journal of Molecular Sciences, vol. 19, no 6, p. 1558, mai 2018. https://doi.org/10.3390/ijms19061558. Article en libre accès.

Biologie, écologie

Chimie
Électronique
Mathématiques
  • R. Kurinczuk et N. Matringe, « The –modular local Langlands correspondence and local factors », arXiv:1805.05888 [math], mai 2018. https://arxiv.org/abs/1805.05888. Article en libre accès.
Paléontologie, évolution
  • L. Costeur, O. Maridet et G. Merceron, Les mammifères cénozoïques : diversifications, adaptations et environnements, Londres ; Paris : ISTE Éditions, 2018, 286 p.
  • G. Merceron, M. Colyn, et D. Geraads, « Browsing and non-browsing extant and extinct giraffids: Evidence from dental microwear textural analysis », Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology. https://doi-org.ressources.univ-poitiers.fr/10.1016/j.palaeo.2018.05.036. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
Physique et mécanique des fluides
Physique et mécanique des matériaux
 Sciences du sport

Sur le même thème

Mai 31 2018

Alexander von Humboldt, naturaliste, explorateur, géographe …

Alexander von Humboldt (1769-1859),  reconnu comme l’un des grands scientifiques du siècle des Lumières a arpenté  le monde tel un explorateur.

S’il était « homme de terrain » , c’était avant tout pour assouvir sa curiosité insatiable .

De ses nombreuses pérégrinations, il rapporte dessins, notes, herbiers et compte-rendus d’expériences.

 

Les travaux de synthèse issus de cette multitude de données font qu’aujourd’hui encore Humboldt est considéré comme le fondateur de nombreuses sciences comme l’écologie, la climatologie et l’océanographie .

Nous vous proposons une bibliographie non exhaustive et sélective de documents de et  à propos de ce savant « universel » :

Deux biographies présentes à la BU Sciences Campus :

Mireille GAYET . Alexandre de Humboldt : le dernier savant universel, Paris : 2006, Vuibert- Adapt, 412 p. ( Collection « Inflexions »)

Andrea WULF. L’invention de la nature : les aventures d’Alexander von Humboldt, Lausanne : 2017, Noir sur blanc, 635 p.

 

Si vous souhaitez parcourir ou consulter certains écrits et/ou dessins originaux d’Alexandre de Humboldt, il suffit de vous connecter à Gallica , la bibliothèque numérique de la BnF.

A titre d’exemples, vous pourrez découvrir :

  • Une cartographie extrêmement détaillée du Brésil établie lors de l’expédition en Amérique du Sud ( de 1799 à 1804).  Humboldt est alors accompagné du botaniste rochelais Aimé Bonpland.
  • Et lorsqu’en 1834, Humboldt déclarait :  « J’ai eu la folle idée de décrire le monde physique tout entier dans un seul et même ouvrage » . Le manuscrit original est visible ici

 

De nombreux articles de revue récents sur « Humboldt, savant-citoyen du monde  » sont aussi consultables en ligne :

( Il est à préciser que cette revue a consacré de nombreuses pages à ce scientifique à l’occasion du 150ème anniversaire de sa mort)

Sur le même thème

Articles plus anciens «

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer