Nos chercheurs publient : mai 2020

Chorin, P., Moreau, F. & Saury, D. Heat transfer modification of a natural convection flow in a differentially heated cavity by means of a localized obstacle. International Journal of Thermal Sciences 151, 106279 (2020).

Chaque mois, l’activité des chercheurs de l’Université de Poitiers se traduit par la publication de dizaines d’articles dans des revues académiques à comité de lecture et/ou des archives ouvertes. La liste ci-dessous recense une partie des publications de nos chercheurs dans le domaine des sciences « dures » et publiées durant le mois de mai 2020.

Les modalités d’accès à chaque article sont systématiquement indiquées après chaque référence. Cette liste ne saurait pour autant prétendre à l’exhaustivité ; elle procure cependant un aperçu de l’activité des chercheurs de l’Université et des résultats de leurs travaux.

Nous vous rappelons que l’Université de Poitiers dispose de son propre portail dans l’archive ouverte nationale HAL. Vitrine et reflet de la production scientifique de l’Université, ce portail regroupe l’ensemble des publications des chercheurs de l’Université de Poitiers signalées ou déposées dans HAL.

Vous êtes chercheur ou enseignant-chercheur à l’Université et vous souhaitez déposer dans HAL, contactez le Service commun de documentation (nicolas.pinet@univ-poitiers.fr).

Biologie, écologie

  • Lemoine, V. et al. Nanovectorized Microalgal Extracts to Fight Candida albicans and Cutibacterium acnes Biofilms: Impact of Dual-Species Conditions. Antibiotics 9, 279 (2020). doi : 10.3390/antibiotics9060279. Article en libre accès.

Biomécanique

  • Desseauve, D. et al. Biomechanical comparison of squatting and “optimal” supine birth positions. Journal of Biomechanics 105, 109783 (2020). doi : 10.1016/j.jbiomech.2020.109783. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.

Chimie, biochimie

  • Becking, T., Gilbert, C. & Cordaux, R. Impact of transposable elements on genome size variation between two closely related crustacean species. Analytical Biochemistry 113770 (2020) doi:10.1016/j.ab.2020.113770. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • Delayre, C., Mas, P. P., Sardini, P., Cosenza, P. & Thomas, A. Quantitative evolution of the petrophysical properties of andesites affected by argillic alteration in the hydrothermal system of Petite Anse-Diamant, Martinique. Journal of Volcanology and Geothermal Research 106927 (2020) doi:10.1016/j.jvolgeores.2020.106927. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • Duplouy, L. et al. Effect of zeolite morphology on charge separated states: ZSM-5-type nanocrystals, nanosheets and nanosponges. Phys. Chem. Chem. Phys. 22, 12015–12027 (2020). doi : 10.1039/D0CP01701A. Pas d’accès :
  • El Ouahedy, N., Zbair, M., Ojala, S., Brahmi, R. & Pirault-Roy, L. Porous carbon materials derived from olive kernels: application in adsorption of organic pollutants. Environ Sci Pollut Res (2020) doi:10.1007/s11356-020-09268-0. Pas d’accès :
  • Rheinheimer dos Santos, D. et al. Pesticide bioaccumulation in epilithic biofilms as a biomarker of agricultural activities in a representative watershed. Environ Monit Assess 192, 381 (2020). doi : 10.1007/s10661-020-08264-8. Pas d’accès :
  • Ungureanu, A. et al. Enhancement of the dispersion and catalytic performances of copper in the hydrogenation of cinnamaldehyde by incorporation of aluminium into mesoporous SBA-15 silica. Applied Catalysis A: General 117615 (2020) doi:10.1016/j.apcata.2020.117615. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.

Mathématiques

Paléontologie

Physiologie

Physique et mécanique des fluides
  • Chorin, P., Moreau, F. & Saury, D. Heat transfer modification of a natural convection flow in a differentially heated cavity by means of a localized obstacle. International Journal of Thermal Sciences 151, 106279 (2020). doi : 10.1016/j.ijthermalsci.2020.106279. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • Darny, T., Babonneau, D., Camelio, S. & Pai, D. Z. Uniform propagation of cathode-directed surface ionization waves at atmospheric pressure. Plasma Sources Sci. Technol. (2020) doi:10.1088/1361-6595/ab9158. Article en libre accès.
  • Rousseaux, G. & Kellay, H. Classical Hydrodynamics for Analogue Spacetimes : Open Channel Flows and Thin Films. arXiv:2005.03301 [cond-mat, physics:gr-qc, physics:physics] (2020). https://arxiv.org/abs/2005.03301. Article en libre accès.
  • Xu, R. et al. Simulations of the coupling between combustion and radiation in a turbulent line fire using an unsteady flamelet model. Fire Safety Journal 103101 (2020) doi:10.1016/j.firesaf.2020.103101. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • Zouaghi, A., Zouzou, N. & Braud, P. Study of dielectric particles motion in traveling and standing electrostatic waves using Particle Tracking Velocimetry. J. Phys. D: Appl. Phys. (2020) doi:10.1088/1361-6463/ab93f6. Article en libre accès.

Les abeilles, si médiatiques… et si méconnues !

Illustration_Olivier Pouvreau

Halicte des scabieuses (Halictus scabiosae) femelle sur Chardon penché (Carduus nutans), Vienne (86) (crédit : Olivier Pouvreau)

Par Olivier Pouvreau.

L’arbre qui cache la forêt

À l’image du panda, de l’orang-outan ou du rhinocéros, l’opinion populaire considère l’abeille comme une des espèces emblématiques victimes de la dégradation de la biodiversité. Or, si cette réputation est justifiée, elle réduit dans le même temps le nom générique « abeille » à une unique espèce : l’abeille mellifère (Apis mellifera), notre célèbre « abeille domestique » (celle qui produit la cire, la propolis, la gelée royale et le miel que nous consommons). En réalité, les abeilles forment une diversité foisonnante d’espèces dont seule l’abeille mellifère est domestiquée. Toutes les autres sont sauvages. Rien qu’en France, on en dénombre environ 970 espèces et on en découvre régulièrement de nouvelles. Les 6 familles vivant sur notre territoire sont les Apidés (c’est la famille de l’abeille mellifère et des bourdons, qui sont des abeilles à part entière !), les Megachilidés (mégachiles, osmies etc.), les Colletidés (collètes et hylaeus), les Andrenidés (andrènes, panurgus etc.), les Halictidés (halictes, lasioglosses etc.) et les Melittidés (dasypoda, macropis et melitta).

 

Cycle de vie

Contrairement à l’abeille domestique et aux bourdons qui vivent en communauté (espèces dites « eusociales »), la plupart des abeilles sauvages sont solitaires et ne produisent pas de miel stricto-sensu. Les femelles de ces espèces nichent dans différents types de galeries (dans la terre, dans des tiges creuses, dans le bois etc.). Là, elles confectionnent des cellules pour y déposer dans chacune un mélange de pollen et de nectar (appelé « pain de pollen ») sur lequel elles pondent un œuf. Ce pain est destiné à nourrir la larve durant tout son cycle de vie. Comme pour la plupart des insectes, c’est l’état larvaire (le moins visible pour nous) qui est le plus long. Par exemple, une femelle d’osmie cornue (Osmia cornuta), abeille très commune au début du printemps, niche entre fin mars et mi-avril dans nos régions : la larve se développera, se chrysalidera et émergera au printemps suivant, les adultes ne vivant que quelques semaines.

 

Des pollinisatrices hors-pair

Les abeilles sont sans nul doute les insectes pollinisateurs les plus performants. Pourquoi ?

  • Parce que contrairement aux autres insectes qui pollinisent, elles ne cherchent pas seulement à consommer du nectar mais recherchent aussi du pollen pour confectionner leurs « pains de pollen » et nourrir leur couvain. Il leur faut donc visiter beaucoup plus de fleurs.
  • Parce que leur pilosité est à la fois plus abondante que chez d’autres insectes butineurs et se compose de poils ramifiés qui accrochent mieux le pollen que les soies simples des autres insectes.

On peut illustrer cette efficacité de pollinisation par quelques chiffres éloquents :

  • On estime que 75 à 80% de la flore sauvage européenne et près de 70% des espèces de plantes cultivées dans le monde (pommes, melons, courges, café, tournesols, etc.) dépendent en grande partie de la pollinisation par les abeilles. D’un point de vue quantitatif, cela ne représente qu’un tiers des aliments que nous consommons au quotidien car notre alimentation repose sur les céréales, lesquelles sont pollinisées par le vent. En revanche, ce tiers est composé de nombreux fruits et légumes qui contribuent à la diversification de notre alimentation, donc à notre santé.
  • En 2005, la valeur économique annuelle mondiale des produits de la pollinisation par les abeilles s’élevait à environ 150 milliards d’euros.

On le sait désormais, de nombreuses menaces pèsent sur les populations d’abeilles et donc sur notre santé : pesticides, dégradation et fragmentation des habitats, banalisation florale, parasites etc. À l’échelle individuelle, il est possible de contribuer à favoriser le maintien de certaines espèces en respectant une règle d’or : offrir le gîte (nichoir, hôtel à insecte…) et le couvert (prairie fleurie, fleurs mellifères, zones non fauchées…).

Enfin, pour satisfaire votre curiosité vis-à-vis de ces insectes trop peu étudiés, nous vous proposons une bibliographie et une webographie sélectives.

 

Bibliographie et webographie sélectives

Bibliographie (tous ces ouvrages sont présents à la bibliothèque universitaire de sciences) :

Découvrir et protéger nos abeilles sauvages. Nicolas Vereecken, Glénat, 2017. Un excellent ouvrage de découverte des abeilles sauvages européennes, rédigé par un de nos plus grands spécialistes des abeilles (sauvages et domestique). Outre son ton pédagogique, ce livre est servi par des illustrations de grande qualité.

Guide des abeilles, bourdons, guêpes et fourmis. Heiko Bellmann, Delachaux et Niestlé, 1999. Il s’agit du premier guide « moderne » de vulgarisation sur les abeilles sauvages traduit en français (allemand à l’origine). Il permet une première approche globale des familles d’abeilles sauvages.

Abeilles d’Europe. Denis Michez, Pierre Rasmont, Michaël Terzo, Nicolas J. Vereecken. NAP éditions, 2019. Ouvrage réalisé par quelques-uns de nos meilleurs connaisseurs des abeilles sauvages d’Europe. Il s’agit d’un livre complet sur l’écologie des abeilles, leur description (il est proposé pour la première fois une clé d’identification illustrée des 77 genres d’abeilles sauvages d’Europe), des illustrations d’espèces représentatives de leur genre ainsi qu’un inventaire exhaustif des espèces (ouvrage bientôt disponible à la BU de sciences)

Field Guide to the Bees of Great Britain and Ireland. Steven Falk, Bloomsbury Publishing, 2015. Ouvrage de référence concernant les abeilles sauvages de Grande-Bretagne et d’Irlande écrit par Steven Falk, apidologue reconnu. Si le texte est bien entendu en anglais, les clés d’identification illustrées des espèces, les splendides planches dessinées par Richard Lewington ainsi que la richesse des photographies font de ce guide un ouvrage de référence.

Pollinisation, le génie de la nature. Vincent Albouy, Quae, 2018. Agréable ouvrage sur la pollinisation, richement illustré et clairement exposé

[ebook] Nos abeilles en péril. Vincent Albouy, Yves le Conte, Quae https://www-dawsonera-com.ressources.univ-poitiers.fr/abstract/9782759221783 (une authentification en tant qu’inscrit.e à la Bibliothèque universitaire de Poitiers peut s’avérer nécessaire pour accéder à ce titre). Ouvrage qui démêle les discours concernant la pluralité des menaces (plus ou moins effectives) pesant sur les populations d’abeilles.

Webographie :

Galerie de photos d’abeilles de Grande-Bretagne et d’Irlande réalisées par Steven Falk, classées par genre et espèce. Des éléments d’identification des espèces sont aussi proposées. https://www.flickr.com/photos/63075200@N07/collections/72157631518508520/?fbclid=IwAR1V1wlsMa6oY4oZsHiOixYE2wvKSlLBNCPj_4_qpMsOIKjEVkMdkPELpoE

IDmyBee : projet collaboratif proposant notamment une clé matricielle d’identification des abeilles sauvages : http://www.xper3.fr/xper3GeneratedFiles/publish/identification/-5184640523972032246/mkey.html?fbclid=IwAR0ejxaxJKwqWHaZjVldd3-gaKNIaHVUTIOVhAQsmtA4q3f9gbrK9Cr7pkY

Forum le Monde des insectes, section « Apocrites » : forum d’identification des hyménoptères apocrites (dont les abeilles) sur la base de photographies. https://www.insecte.org/forum/viewforum.php?f=3

Atlas hymenoptera. Site (belge) d’un collectif international de chercheurs et de naturalistes proposant des illustrations et des cartographies de répartition des abeilles sauvages d’Europe. http://www.atlashymenoptera.net/default.asp

L’Observatoire des abeilles. Association française ayant pour objet l’étude, l’information et la protection des abeilles sauvages françaises (et des régions voisines) et de leur habitat. Elle édite la revue « Osmia » depuis 2007. https://oabeilles.net/

FlorAbeilles : à la découverte des fleurs butinées par les abeilles… Nous citons le site : « FlorAbeilles est un projet du laboratoire Pollinisation et Ecologie des Abeilles de l’Unité Abeilles et Environnement de l’INRA d’Avignon. Ce projet a pour mission de constituer une base de données bibliographiques et photographiques sur les interactions plantes – abeilles (sauvages et domestiques) afin de mieux comprendre ces relations et de diffuser ce savoir. » http://www.florabeilles.org/

The Bees, Wasps and Ants Recording Society (BWARS). Association britannique créée en 1978 spécialisée dans l’écologie des abeilles sauvages. https://www.bwars.com/

Liste taxonomique des abeilles sauvages d’Europe et des régions voisines : http://westpalbees.myspecies.info/

« Pollinisation et pollinisateurs », conférence de Benoît Geslin sur les abeilles sauvages, leur écologie et les menaces qui pèsent sur elles, IMBE TV, 2018. https://www.youtube.com/watch?v=lku3ZKPxNHo

Nos chercheurs publient : avril 2020

J. Aubineau et al., « Trace element perspective into the ca. 2.1-billion-year-old shallow-marine microbial mats from the Francevillian Group, Gabon », Chemical Geology, p. 119620, avr. 2020,

Chaque mois, l’activité des chercheurs de l’Université de Poitiers se traduit par la publication de dizaines d’articles dans des revues académiques à comité de lecture et/ou des archives ouvertes. La liste ci-dessous recense une partie des publications de nos chercheurs dans le domaine des sciences « dures » et publiées durant le mois d’avril 2020.

Les modalités d’accès à chaque article sont systématiquement indiquées après chaque référence. Cette liste ne saurait pour autant prétendre à l’exhaustivité ; elle procure cependant un aperçu de l’activité des chercheurs de l’Université et des résultats de leurs travaux.

Nous vous rappelons que l’Université de Poitiers dispose de son propre portail dans l’archive ouverte nationale HAL. Vitrine et reflet de la production scientifique de l’Université, ce portail regroupe l’ensemble des publications des chercheurs de l’Université de Poitiers signalées ou déposées dans HAL.

Vous êtes chercheur ou enseignant-chercheur à l’Université et vous souhaitez déposer dans HAL, contactez le Service commun de documentation (nicolas.pinet@univ-poitiers.fr).

Biomécanique
  • D. Desseauve, L. Fradet, B. Gachon, Y. Cherni, P. Lacouture, et F. Pierre, « Biomechanical comparison of squatting and “optimal” supine birth positions », Journal of Biomechanics, p. 109783, avr. 2020, doi: 10.1016/j.jbiomech.2020.109783. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • M. Retailleau et F. Colloud, « New insights into lumbar flexion tests based on inverse and direct kinematic musculoskeletal modeling », Journal of Biomechanics, p. 109782, avr. 2020, doi: 10.1016/j.jbiomech.2020.109782. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
Chimie
  • P. N. Amaniampong et F. Jérôme, « Catalysis under ultrasonic irradiation: a sound synergy », Current Opinion in Green and Sustainable Chemistry, vol. 22, p. 7‑12, avr. 2020, doi: 10.1016/j.cogsc.2019.11.002. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • M. Artault, N. Mokhtari, T. Cantin, A. Martin-Mingot, et S. Thibaudeau, « Superelectrophilic Csp3–H bond fluorination of aliphatic amines in superacid: the striking role of ammonium–carbenium dications », Chem. Commun., avr. 2020, doi: 10.1039/D0CC02081H. Pas d’accès :
  • A. Jamnig et al., « 3D-to-2D Morphology Manipulation of Sputter-Deposited Nanoscale Silver Films on Weakly-Interacting Substrates via Selective Nitrogen Deployment for Multifunctional Metal Contacts », ACS Appl. Nano Mater., avr. 2020, doi: 10.1021/acsanm.0c00736. Pas d’accès.
  • A. Nasser-Eddine, B. Huard, J.-D. Gabano, T. Poinot, S. Martemianov, et A. Thomas, « Fast time domain identification of electrochemical systems at low frequencies using fractional modeling », Journal of Electroanalytical Chemistry, vol. 862, p. 113957, avr. 2020, doi: 10.1016/j.jelechem.2020.113957. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • M. Xu, F. Richard, M. Corbet, P. Marion, et J.-M. Clacens, « Pickering emulsions assisted synthesis of fatty acetal over phenyl sulfonic groups grafted on activated charcoal », Applied Catalysis A: General, p. 117543, avr. 2020, doi: 10.1016/j.apcata.2020.117543. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
Géosciences
  • J. Aubineau et al., « Trace element perspective into the ca. 2.1-billion-year-old shallow-marine microbial mats from the Francevillian Group, Gabon », Chemical Geology, p. 119620, avr. 2020, doi: 10.1016/j.chemgeo.2020.119620. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
Mathématiques
Paléontologie, évolution
  • G. Garcia et al., « The earliest known crown-Testudo tortoise from the late Miocene (Vallesian, 9 Ma) of Greece », PLOS ONE, vol. 15, no 4, p. e0224783, avr. 2020, doi: 10.1371/journal.pone.0224783. Article en libre accès.
Physique et mécanique des matériaux
  • M. Bouafia et H. Sadat, « An Approximate Model for the Heat Capacity of Solids », Int J Thermophys, vol. 41, no 6, p. 84, avr. 2020, doi: 10.1007/s10765-020-02658-z. Pas d’accès.
  • S. Hedan, V. Valle, et P. Cosenza, « Subpixel precision of crack lip movements by Heaviside-based digital image correlation for a mixed-mode fracture », Strain, vol. n/a, no n/a, p. e12346, doi: 10.1111/str.12346. Pas d’accès.
  • F. Maudet et al., « On the importance of light scattering for high performances nanostructured antireflective surfaces », Acta Materialia, vol. 188, p. 386‑393, avr. 2020, doi: 10.1016/j.actamat.2020.02.014. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.
  • A. Rotella, Y. Nadot, M. Piellard, R. Augustin, et M. Fleuriot, « Influence of defect morphology and position on the fatigue limit of cast Al alloy: 3D characterization by X-ray microtomography of natural and artificial defects », Materials Science and Engineering: A, p. 139347, avr. 2020, doi: 10.1016/j.msea.2020.139347. Accès sur abonnement pour la communauté universitaire de Poitiers via Science Direct.

Les thèses 2019 de l’École Doctorale « Sciences biologiques et santé »

Source : Michal Jarmoluk, Pixabay

Chaque année, l’activité des chercheurs de l’Université de Poitiers se traduit par la publication de leurs thèses.

Ce premier billet est dédié à l’École Doctorale « Sciences biologiques et santé ».

Médecins, pharmaciens, chimistes ou biologistes de formation, leurs travaux publiés sont l’aboutissement de trois ans de recherches sur un sujet particulier intimement liés à un laboratoire de recherches .

Nous vous proposons donc de découvrir ici une sélection des dernières thèses en ligne. Elles sont pour la plupart accessibles sur uptheses, au sein de la communauté universitaire de Poitiers, sous entendu depuis la page d’accueil du site du SCD

au niveau national sur theses.fr

et également, pour certaines, présentes dans les archives ouvertes « thèses en ligne »  TEL 

Les travaux  du laboratoire C.I.C : Centre d’Investigation Clinique

Jean-Pierre FRAT  « Impact clinique des techniques non-invasives d’oxygénation au cours de l’insuffisance respiratoire aiguë » sur uptheses et  theses.fr 

Rémi COUDROY « Stratégies d’oxygénation non invasives dans l’insuffisance respiratoire aiguë  hypoxémique des patients immunodéprimés »  sur upthesestheses.fr  et TEL

Romain CARREZ « Implication in vivo des transporteurs pulmonaires sur la pharmacocinétique des anti-infectueux » sur upthesestheses.fr et TEL

Les travaux  du laboratoire S.T.I.M : Signalisation et transports ioniques membranaires

Chloé GREBERT « Rôle des phospholipases C dans la régulation de la sécrétion d’ions chlorure et de l’homéostasie calcique dans les cellules épithéliales bronchiques‎ : intérêt dans la mucoviscidose » sur upthesestheses.fr et  TEL 

Les travaux  du laboratoire PHAR : Pharmacologie des anti-infectieux

Shachi MEHTA «  Biopharmaceutical optimization of antibiotic therapy for the treatment of Mycobacterium abscessus pulmonary infections‎  : interest of nebulization and antibiotic combinations sur uptheses, theses.fr et TEL

Vincent ARANZANA CLIMENT «  Apport de la modélisation semi-mécanistique dans l’étude pharmacocinétique/pharmacodynamique des antibiotiques seuls et en combinaison dans la lutte contre les bactéries résistantes » sur uptheses, theses.fr et TEL

Les travaux  du laboratoire I.R.T.O.M.I.T : Ischémie Reperfusion enTransplantation d’Organes Mécanismes et Innovations Thérapeutiques

Louise BARBIER « Rôle de l’alarmine IL-33 dans un modèle murin d’ischémie-reperfusion hépatique » sur uptheses, theses.fr et TEL 

Thomas PELE «  Étude des effets potentiels du récepteur MerTK sur le développement des lésions liées à une ischémie/reperfusion rénale chez le rat » sur uptheses, theses.fr et prochainement sur TEL

Les travaux du laboratoire L.N.E.CLaboratoire de Neurosciences Expérimentales et Cliniques

Sarah MANTASH «  Cellular and molecular aspects of cell therapy in mouse models of Parkinson’s disease and traumatic brain injury  » Accès réservé à la communauté universitaire de Poitiers

Josette ALSEBAALY «  Modification de l’expression de gènes impliqués dans le métabolisme cérébral du cholestérol par l’exposition à l’alcool et à la cocaïne » sur uptheses, theses.fr et TEL

Les travaux du laboratoire CiMoTheMA : Cibles moléculaires et thérapeutique de la maladie d’Alzheimer

Gara Samara BRAJADENTA «  Development of a functional assay for CHD7, a protein involved in CHARGE syndrome » sur uptheses, theses.fr et TEL

D’autres billets suivront, afin de vous faire découvrir les domaines de recherche sur lesquels les laboratoires travaillent actuellement.

Bonne lecture !

Mères ou championnes : ne plus avoir à choisir

Doha Stadium Plus Qatar from Doha, Qatar / CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0)

Le 22 mai 2019, la sprinteuse américaine Allyson Felix, sextuple championne olympique et treize fois championne du monde, publiait une tribune dans le New York Times pour dénoncer les conditions contractuelles post-maternité que souhaitait lui imposer son équipementier, la firme Nike. Ces conditions, indexées sur les performances réalisées par l’athlète sur une période de douze mois, débouchaient pour la sprinteuse sur une baisse de rémunération de près de 70%. Cette protestation faisait suite à une première tribune publiée dix jours auparavant par deux autres athlètes américaines, Alysia Montaño et Kara Goucher, qui dénonçaient elles aussi cette politique de Nike, jugée discriminatoire envers les femmes.

Depuis une dizaine d’années, de plus en plus de sportives de haut niveau choisissent de mener à bien une (voire plusieurs) maternité durant leur carrière, s’accordant une pause le temps de la grossesse avant de reprendre leur vie professionnelle, souvent avec succès. Néanmoins, même si désormais le choix d’avoir un enfant n’est plus automatiquement pour une sportive de haut niveau synonyme de fin de carrière, la maternité demeure un projet trop souvent compliqué à mener pour une athlète, ballottée entre interrogations légitimes et idées reçues quant à l’incidence physiologique de la grossesse, soumise aux pressions d’un entourage (partenaires, encadrement, entraîneurs) lui aussi perméable aux préjugés sexistes.

L’Équipe magazine proposait un dossier spécial sur ce sujet de la difficile conciliation entre maternité et vie de championne dans son n°23957 du 29 février 2020, avec Allyson Felix en couverture et en interview. L’Équipe magazine est accessible en ligne pour la communauté universitaire de Poitiers via la base de presse Factiva. On pourra aussi se reporter à l’article d’Alain Mercier, « Athlétisme : la gloire de leur mère », paru le 7 octobre 2019 dans Libération et disponible en ligne [consulté le 31 mars 2020].

Pour approfondir le sujet avec des ressources de niveau académique, vous pourrez aussi consulter les documents figurant dans la petite sélection ci-dessous :

    • une étude norvégienne  sur grossesse et reprise du sport en post-partum : Jorunn SUNDGOT-BORGEN, Christine SUNDGOT-BORGEN et alii, « Elite athletes get pregnant, have healthy babies and return to sport early post-partum », BMJ Open sport & exercise medicine, 2019, vol. 5, n°1. Disponible sur : http://dx.doi.org/10.1136/bmjsem-2019-000652 [consulté le 31 mars 2020]
    • trois articles de recherche portant sur l’impact psychologique de la grossesse, souvent jugée contradictoire avec l’image et l’identité d’athlète de haut niveau, par les sportives elles-mêmes et par leur entourage :
    • en français, deux articles tirés d’un numéro spécial des Cahiers du Pôle CREPS PACA de 2010 sur maternité et sport de haut niveau :
      • Nadine DEBOIS et Aurélie LEDON, « La maternité en cours de carrière chez les sportifs de haut niveau : modalités de la prise de décision », Les cahiers du Pôle, CREPS PACA, janvier 2010, pp. 34-41. Disponible sur : https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-02065533  [consulté le 31 mars 2020]
      • Carole MAITRE et Stéphanie MAHUET, « Maternité et excellence sportive : idées reçues, bénéfices et sports de substitution », Les cahiers du Pôle, CREPS PACA, janvier 2010, pp. 42-43. Disponible sur : https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-02065550 [consulté le 31 mars 2020]
    • et un chapitre est consacrée à la question dans l’ouvrage de Ghislaine QUINTILLAN, Le sport de haut niveau au féminin : entretiens de l’INSEP 11, 12, 13 décembre 2007, Paris : éditions de l’INSEP, 2008

 

 

 

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer