Covid 19, épisode 19 : la géographie des décès en Ehpad, proche de celle en hôpitaux

Pour dire des choses sur la géographie du Covid 19 en France, j’exploite depuis le départ les seules statistiques disponibles, celles fournies par Santé publique France, qui nous renseignent sur les décès en hôpitaux, et en hôpitaux seulement, à l’échelle des régions et des départements. Depuis deux semaines environ, le Ministère mentionne cependant chaque jour, en plus des décès en hôpitaux, le nombre de décès France entière recensés dans les établissements sociaux et médicaux-sociaux (Esms), composés notamment des Ehpad. A la date du 16 avril, on comptabilise ainsi un total de 17 920 décès, dont 11 060 en hôpital et 6 860 en Esms, soient des proportions respectives de 60% et 40% environ.

Jusqu’à présent, on ne disposait donc pas de chiffres précis sur la géographie des décès en Esms, alors qu’on peut légitimement se demander si cette géographie est la même que celle des décès en hôpitaux, ou non. Cette lacune est en partie réparée par la publication des points épidémiologiques régionaux sur le site de Santé publique France. Je dis bien en partie, car il m’a fallu dépouiller les 13 documents des régions de France métropolitaine pour trouver des chiffres, qui de surcroît ne sont pas tous mentionnés de la même façon : dans certains documents, on nous donne le nombre de décès en Esms sans plus de précisions, dans d’autres documents (dans 7 cas sur 13) on distingue les décès en Esms et ceux en hôpitaux de résidents des Esms.

J’ai me suis donc “amusé” à collecter les informations pour les 13 régions métropolitaines en retenant le nombre total de décès de résidents Esms sur la période du 1er mars au 14 avril 2020 (décès en hôpitaux ou non), j’ai calculé le poids dans l’ensemble de chaque région, puis je les ai rapporté aux poids de ces mêmes régions dans les décès en hôpitaux sur la même période. J’obtiens ainsi un indice qui vaut 1 si le poids d’une région dans les décès de résidents Esms est le même que son poids dans les décès en hôpitaux, et qui est supérieur à 1 (respectivement inférieur à 1) si son poids dans les décès Esms est supérieur (respectivement inférieur) à son poids dans les décès en hôpitaux. Si les chiffres diffèrent sensiblement de 1, c’est que les deux géographies, celle des décès en hôpitaux et celle des décès en Ehpad et autres Esms, diffèrent sensiblement.

J’obtiens le tableau suivant :

Données Santé publique France, période du 1er au 14 avril 2020

De manière générale, les deux géographies sont relativement proches. On observe cependant quelques différences : Auvergne Rhône Alpes et Centre Val de Loire pèsent 40% de plus dans les décès en Esms que dans les décès en hôpitaux et l’Ile-de-France 20% de plus. A l’inverse, Grand Est et Bourgogne Franche-Comté, deux régions très touchées quand on analyse les taux de mortalité en hôpitaux seulement, pèse un peu moins dans les décès en Esms. On constate que la plupart des régions de l’Ouest et du Sud (Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, PACA), qui accueillent un nombre importants d’établissements sociaux et médicaux sociaux, et qui sont jusqu’à présent peu touchées par l’épidémie, pèsent encore moins dans les décès en Esms que dans les décès en hôpitaux.

Au final, la forte concentration géographique des décès liés au Covid 19 qu’on observe en analysant les seuls décès en hôpitaux n’est donc pas sensiblement modifiée par les chiffres sur les décès de résidents d’Esms.


Episodes précédents : Episode 1 (comparaisons régionales)|Episode  2 (résidences secondaires)|Episode 3 (sur la mortalité)|Episode 4 (comparaison France Italie)|Episode 5 (cas américain et espagnol)|Episode 6 (diffusion spatiale de l’épidémie)|Episode 7 (géographie des Ehpad)|Episode 8 (prévision décès Ehpad)|Episode 9 (sur la mortalité, suite)|Episode 10 (diffusion spatiale, suite)|Episode 11 (taux de mortalité)|Episode 12 (l’impact économique)|Episode 13 (confinement et mobilités départementales)|Episode 14 (chiffres Insee sur la mortalité)|Episode 15 (distanciation sociale)|Episode 16 (impact économique)|Episode 17 (taux de mortalité)|Episode 18 (des pneumatiques aux respirateurs)

4 commentaires sur “Covid 19, épisode 19 : la géographie des décès en Ehpad, proche de celle en hôpitaux

  1. Bonjour,
    L’INSEE met à disposition pour les années 2018, 2019 et 2020 les données quotidiennes des décès par département de décès, sexe et âge, année de naissance et lieu de résidences et lieu de décès (hôpital, clinique, EHPAD, au domicile, dans la rue, inconnu). Ces précieuses données sont accessibles en suivant ce lien : https://www.insee.fr/fr/information/4470857

  2. Ping : Covid 19, épisode 19 : la géographie des décès en Ehpad, proche de celle en hôpitaux – Pour une info rouge et verte dans la Vienne

  3. Bonjour à vous,
    Dans le simple but de comprendre ce qui se passe avec ce (cette ?) COVID-19, je saisis notamment les chiffres qui sont affichés tant par la communication gouvernementale, par les médias que par les sites “Santé publique France” et site de l’INSEE (que j’ai découvert récemment). Je le fais dans un tableau “papier” qui évolue en fonction des données collectées. Je suis passé de 3 colonnes le 13 mars à 13 colonnes le 19 avril.

    J’ai 70 ans, je suis donc à la retraite : “ex informaticien chez l’opérateur historique de télécommunications”. En fin de carrière, j’ai géré chez cet opérateur des projets nationaux concernant l’exploitation des centres de calculs. Je n’ai aucune compétence particulière en sciences sociales.

    Je suis effaré par le fait que les chiffres affichés ne bouclent jamais, leur définition est précise mais variable. Si l’on fait les sommes logiquement appropriées, on ne trouve jamais de solde à zéro. De plus la “nature” des chiffres affichés évolue constamment ceci tant dans les chiffres affichés par le gouvernement que par les médias… Suivre réellement l’évolution des choses est une véritable gageure, Pour ce faire on devrait se référer aux commentaires affichés par les uns ou les autres !!!

    Je suis effaré par l’amateurisme ou/et le manque de culture scientifique dont font preuve les médias par rapport à la “com” du gouvernement.

    Malgré tout donc, après compilation des collectes effectuées depuis le 7/04, j’étais arrivé au même ressenti que ce que vous démontrez.

    Merci pour cet article,
    je pense que l’on a pas fini d’analyser les données disponibles pour comprendre réellement ce qui s’est passé (et se passe d’ailleurs).
    Cordialement à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...