Pourquoi je voterai pour François Fillon

Parce qu’en mars 2007, suite à un billet publié par François Fillon sur son blog d’alors (non disponible aujourd’hui, j’ai essayé, ça plante, site supprimé), qui évoquait le ralliement d’Olivier Blanchard à Nicolas Sarkozy, je postais en commentaire :

Certains économistes, comme certains acteurs, chanteurs, écrivains, sportifs, etc…, prennent position pour tel ou tel candidat : Blanchard pour Sarkozy, Piketty pour Royal, par exemple…

Chacun est libre de faire ce que bon lui semble, mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose, surtout quand on reprend le propos des uns ou des autres en soulignant leur pedigree. Voir ce billet de Bruno Amable, que je trouve plutôt convaincant . Sur le fond de l’argument de Blanchard, voir aussi ce billet d’Econoclaste. Je ne crois pas que ce soit le rôle des économistes de dire pour qui ils votent, où alors, ils doivent le faire en tant que citoyen, pas du haut de leur chaire. Je reprend la conclusion d’Econoclaste :

« les économistes sont plus utiles lorsqu’ils cherchent à comprendre et à faire comprendre le fonctionnement de l’économie que lorsqu’ils montent en chaire pour prendre des positions partisanes. Cela contribue à l’idée hélas largement répandue que l’économie n’est que l’énonciation péremptoire sous un verbiage incompréhensible de ses préjugés politiques. »

Et que François Fillon m’a répondu cela :

Je me doutais que monsieur Bouba-Olga serait le premier à réagir, lui qui démolit jour après jour le programme économique de Nicolas Sarkozy sur son blog !
Voilà une magnifique illustration de l’intolérance pour ne pas dire du totalitarisme de la gauche: massacrer le programme économique de l’UMP c’est porter un jugement objectif, mais en dire du bien, c’est « monter en chaire pour prendre des positions partisanes ».
A vous de juger!

(bon, j’avais répondu, voir ici pour la source et pour la suite).

Que donc, avoir été ainsi apostrophé par un politique d’envergure nationale, à l’époque ardent défenseur du programme économique de Nicolas Sarkozy, qui allait devenir son premier ministre pendant cinq ans, et qui risque de devenir demain Président de la République, comment dire… ça ferait bien dans mon CV, en termes de visibilité, ça boosterait mon H index, par la suite, je suis sûr, alors autant voter pour ça, alors autant voter pour lui, non ?