Prêts en Bulles # 10

C’est en 2013 que l’écrivain Pierre Lemaitre reçoit le prestigieux prix Goncourt pour son roman picaresque, Au revoir là-haut. L’œuvre du romancier se voit transposée sur grand écran par Albert Dupontel dont l’inspiration aboutira à un succès tout aussi retentissant dans le monde du septième art. Mais avant de toucher en plein cœur les cinéphiles, la poignante histoire de ces deux survivants de la Grande Guerre a aussi été adaptée en bande dessinée. En s’associant à Christian de Metter, expert de ce type d’exercice, Pierre Lemaitre prouve que condenser presque six-cent pages en quelques cent-cinquante planches, n’affecte en rien la qualité du récit. Les deux auteurs offrent même une vision inédite tout en conservant la belle intensité de l’intrigue originelle.

Au revoir là-haut/Christian de Metter & Pierre Lemaitre (Editions Rue de Sèvres). Source : Decitre.fr

Au revoir là-haut/Christian de Metter & Pierre Lemaitre (Editions Rue de Sèvres). Source : Decitre.fr

 

La Guerre de 14-18 touche à sa fin. La première page témoigne de l’attente des Poilus dans leurs tranchées. Ce n’est plus l’ennemi qu’ils doivent tuer mais le temps. En face, les soldats allemands s’arment de patience maintenant que les fusils sont posés et que l’Armistice approche. Mais les galons sont toujours en place. Ceux du Lieutenant Pradelle ne sont pas assez importants. Une ultime confrontation victorieuse le ferait passer au rang de Capitaine. C’est ainsi que débute Au revoir là-haut. Par la folie d’un arriviste qui provoquera un acte lourd de conséquences.

Lire la suite

Une monumentale histoire de Paris

Du 2 au 30 novembre 2017, dans le hall de la BU Lettres, le Livre ancien du mois est consacré à l’Histoire de la ville de Paris, écrite par Michel Félibien, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. L’ouvrage est habituellement conservé au Fonds ancien.

Histoire de la ville de Paris / Michel Félibien ; revue, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. – Paris : Guillaume Desprez ; Jean Desessartz, 1725 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, Folio 469-01)

Lire la suite

Prêts en Bulles # 7

Cette fin d’année universitaire coïncide avec l’ultime billet de la saison pour Prêts en Bulles. L’occasion de dresser un bilan de l’activité de notre fonds bandes dessinées qui ne cesse de s’enrichir depuis près de deux ans. En avoisinant les mille titres disponibles à l’emprunt, quelques données démontrent que cet objet culturel trouve sa place dans la communauté estudiantine. Sans éluder les nombreuses lectures sur place, voici quelques œuvres graphiques qui ont obtenu la faveur du public et d’autres qui mériteraient tout autant de voyager hors de nos locaux.

Carnets de Thèse/T. Rivière (Editions du Seuil). Source : Decitre.fr

Carnets de Thèse/T. Rivière (Editions du Seuil). Source : Decitre.fr

  • Notre avisQuoi de plus logique que la bande dessinée la plus empruntée depuis son acquisition en 2015 soit Carnets de Thèse. Ce témoignage de T. Rivière qui utilise son propre vécu de parcours de thésarde. Encore faut-il que tous ceux qui préparent ce diplôme de haute distinction s’y retrouvent. Force est de constater que T. Rivière a réussi à mettre en images le ressenti de chacune et chacun d’entre eux. L’incompréhension de l’entourage familial, la longueur sans fin de ce diplôme tant convoité, la dureté de ces remises en question perpétuelles, font de tous ces imprévus un témoignage authentique. À l’origine issues de son blog, les deux-cents pages de l’auteure offrent un sujet unique et représentatif de l’univers des thésards.

Lire la suite

La Romantique écorchée dans Murena

Pour la plupart d’entre nous, les premiers bancs d’école sont loin. Même si notre éducation s’est fondée sur les acquis obtenus pendant cette période, notre mémoire nous joue indéniablement des tours sur l’assimilation de certains faits de l’Histoire.

Aussi, si la période de l’Antiquité peut s’être dispersée dans nos souvenirs, les lectures d’Astérix ou Alix, sans se substituer aux manuels appropriés, nous rappellent la romanisation de la Gaule, aux côtés de César ou Cléopâtre.

Et puis il y a Murena, cette série historique qui se démarque en racontant l’ère de cette Rome Antique à la fin du règne de Claude, le quatrième Empereur romain, en 54 après J.C. Le premier tome (La Pourpre et l’Or, 1997) lui sera consacré dans l’unique but de comprendre l’arrivée au pouvoir de son successeur et fils adoptif (voire neveu…), Néron.

Murena ; Tome 7 / Dufaux et Delaby. : Ed. Dargaud (source : Decitre.fr)

Murena ; Tome 7 / Dufaux et Delaby. : Ed. Dargaud (source : Decitre.fr)

Ainsi, les yeux du héros éponyme (et fictif), Lucius Murena, dévoileront le règne tumultueux, passionnant, incendiaire & teinté de complots que sera celui de Néron, le sixième César. La souveraineté de ce dernier lui ayant été imposée suite aux manigances de sa mère Agrippine, Néron sombrera lentement dans une folie pure avec pour conséquence un acte irrémédiable… Lire la suite