Portrait de Mehdi HANSALI, diplômé en 2006

Vous avez suivi la formation en Master 2 Études de Marques et Produits Jeunesse. Que vous a-t-elle apporté ?

En 2005, après mon Master Marketing à l’Ecole nationale de Commerce et de Gestion de Settat au Maroc, j’ai postulé à quelques masters en France. J’avais le choix entre trois masters dont celui du CEPE  » Management des produits de l’enfant ». Je m’interrogeais sur l’aspect spécialisé du master et me demandais si les opportunités de carrières futures ne risquaient pas d’être limitées… Lors de l’entretien de sélection, Inès de La Ville m’a bien expliqué que le master analyse plusieurs catégories de produits, au-delà du jeu et jouet, et que l’enfant est étudié de 0 à 21 ans sans être isolé de son environnement familial.

Mon choix était vite fait après avoir raccroché : je voulais intégrer le CEPE et je me projetais au-delà de la formation ! Le master m’a apporté d’excellentes bases tout au long de ma carrière car j’ai toujours été confronté à une cible Enfant / Famille qui faisait appel à nos cours de psychologie et sociologie qui s’imbriquaient à nos connaissances marketing.

Quel a été votre parcours ?

En 2006, J’ai obtenu mon Master 2 après avoir passé un stage à la Jetix Consumer Product (JCP) ; division licensing de la chaine Jetix du groupe Disney. Durant cette expérience, j’ai découvert le monde de la licence à travers les Totally Spies, Les powers Rangers, le petit hérisson Sonic ou encore l’attachante Pucca. Cette expérience m’a ouvert les portes de Paris Arabesques pour gérer des licences iconiques comme Fido Dido et les copains de la forêt ou encore le portefeuille automobile « British Motor Heritage » à l’image de la Mini Cooper, la Austin et La Healey. Route 66 étaient aussi une licence en vogue avec un grand potentiel rétro.

Cette diversité de licences et de catégories à gérer m’a bien forgé sur l’aspect marketing et commercial que nécessite le monde du Licensing.

En Juillet 2008, je décide de rentrer au Maroc afin de démarrer une expérience Marketing en tant que Chef de Produit marques Kids chez Lu de Danone (BIMO). J’ai eu la chance de gérer des marques kids comme PRINCE et PEPITO avec des résultats probants et des campagnes de communication avec des films en 3D très ludiques. J’ai également géré des marques « Teens » locales fortes historiques telles que TAGGER et TANGO avec des activations télé et digitales.

La maîtrise de l’insight consommateur et l’activation adéquate de l’ensemble des leviers du Mix Marketing passaient souvent par un retour aux enseignements reçus au CEPE. Concrètement, l’ajustement, d’un brief, l’explication d’un comportement, l’orientation de l’agence de communication et de la maison de production, ne sont que de simples exemples de l’intérêt de la formation dans la vie professionnelle en marketing.

Début 2011, les bons résultats obtenus m’ont permis d’accéder à une promotion interne en passant sur la catégorie produits laitiers frais chez Centrale Danone Maroc en tant que Senior Brand Manager. Le défi était de taille, car je devais gérer la marque Yawmy de Danone considérée comme la plus grande marque FMCG au Maroc « 150 Millions d’euros ». La gestion d’une méga marque passe aussi par la gestion des marques recettes de la gamme telle que Velouté, Danup, Jockey, Assil, Assiri et Le Nature.

Cette expérience m’a permis de maitriser l’aspect stratégique d’une master Brand avec un grand budget marketing destiné à plusieurs activation ATL et BTL dont l’objectif et de gagner plus de croissance et plus de parts de marché. Les problématiques famille, nutrition, développement de la catégorie étaient des sujets complexes à gérer mais très formateurs pour la suite de ma carrière. Après avoir fait mes preuves dans le marketing, la direction générale m’a proposé de devenir Vertical Growth Manager en charge du développement commercial au sein de la direction commerciale.

Après avoir réussi le projet de visibilité Danone sur le terrain, la mise en place du programme de monitoring de l’exécution commerciale et la proposition d’un nouveau programme de fidélité du club VIP, j’ai accepté la proposition du groupe BEL en 2016 en tant que Chef de Groupe Marketing en charge du développement du lait et Produits Laitiers Frais. La mission consistait à Lancer sous la marque KIRI une gamme de lait et produits laitiers pour la première fois au Monde. Ceci s’inscrivait sous la stratégie « beyond cheese » et l’acquisition de la première unité de production de lait et de yaourts dans le groupe BEL au monde. Cette diversification est une chance car il est très rare de le faire dans une carrière avec une des marques mondiales telles que KIRI dans le cadre d’un exercice de brand stretch très passionnant. Mon apport a porté pendant une année sur le volet études (U&A, Inno Screen, et Pipeline Innovation), la stratégie Marketing et communication de KIRI lait et PLF sans oublier le développement de la gamme pack et surpack KIRI.

Après avoir achevé ma mission marketing, le groupe m’a confié les clés de l’équipe commerciale détail en tant que National Retail Manager avec des défis business et une équipe de 200 personnes à manager. Contribuer de près au développement du business et des collaborateurs étaient la mission que j’ai relevé avec beaucoup de satisfaction avec mes équipes.

Quelles sont vos perspectives d’évolution ?

La double casquette Marketing et commerciale me permet de me positionner sur les deux métiers mais surtout profiter de la synergie des deux pour apporter une valeur ajoutée dans l’accomplissement de mes missions. Continuer mon évolution dans des postes de direction est mon souhait afin de prendre à terme un poste de direction générale dans les années à venir.

Avez-vous quelques conseils pour les étudiants intéressés par cette formation ?

Le CEPE est une référence certaine dans la cible enfant et famille. Il ouvre des perspectives sur plusieurs catégories de produits et de services allant du jeu et jouet au secteur bancaire et télécom, sans oublier l’agroalimentaire. On mesure la valeur d’une formation par le niveau de confiance et de préparation qu’un candidat ressent lors de son début de carrière dans l’entreprise. Le CEPE vous procure suffisamment de confiance en vous préparant au monde d’entreprise à vous de faire la différence sur le terrain. Pour cela :

  • Profitez de chaque jour au sein du CEPE et des intervenants reçus dans le cadre du Master
  • Rentrez en interaction avec le monde professionnel avant le stage et pleinement durant le stage
  • Soyez force de proposition avec une valeur ajoutée concrète durant votre stage de fin d’étude
  • Montrez votre curiosité à vos recruteurs et faite preuve de générosité professionnelle pour en recevoir en retour.

 

 

Master thesis defense at CEPE : confronting new issues in the animation industry II

 

 

Each academic year ends with the theses defense by the students of Master 2 Brands and Youth Products of the CEPE – IAE of the University of Poitiers. This year 2019-20 yet again, the students have chosen rich and fascinating thesis subjects, and the jury honored some excellent academic works. The topics addressed in the research papers were quite varied and audacious. As one would naturally expect, they were inspired by sectors related to children’s consumption: Cartoons, toy shops, video games, babycare products, amusement parks, social networks, and luxury fashion brands for children, to name the few.

In this article, we will focus on one of the theses around the theme of animated movies or cartoons. The comics’ capital city of Angouleme, where CEPE is located, undoubtedly influences its students’ choice of the research subject. Thanks to an entire ecosystem dedicated to the image (higher education schools, industries, the residence of more than 250 cartoonists), fostered by the organization of the « Festival International de la Bande dessinée » each January and the multiple exhibitions offered by the « Cité de la Bande dessinée et de l’image, » Angouleme has established itself as the world capital of the 9th art.

In our series of master thesis defense around the theme of animated movies, another research paper that needs a mention is that of Babis PAPAGEORGIOU titled « How to improve and develop the Greek cartoon industry in the context of globalization ». In French : « Comment améliorer et développer le secteur des dessins animés grecs dans le cadre de la globalization »).

This research focuses on the reasons for the underdevelopment of the Greek animation sector and the areas for improvement of this problem. The approach examines the structure of a strong sector in a highly competitive global industry. In addition, the research identifies the causes of the lack of advancement during the evolution of the history of Greek cartoons to the present day. It also delves into cultural elements as differentiating dispositions, in a globalized environment of mass production. Next, the study discusses the untapped opportunities looking at the cases of other countries and at the same time the importance of following the trends and developments in the global animation market. Finally, it consists of an effort to encompass the instruments of actors around the public (parents, children), indicating the opportunities and advantages that the universes of diversity offer.

Master thesis defense at CEPE : confronting new issues in the animation industry

 

 

Each academic year ends with the theses defense by the students of Master 2 Brands and Youth Products of the CEPE – IAE of the University of Poitiers. This year 2019-20 yet again, the students have chosen rich and fascinating thesis subjects, and the jury honored some excellent academic works. The topics addressed in the research papers were quite varied and audacious. As one would naturally expect, they were inspired by sectors related to children’s consumption: Cartoons, toy shops, video games, babycare products, amusement parks, social networks, and luxury fashion brands for children, to name the few.

In this article, we will focus on one of the theses around the theme of animated movies or cartoons. The comics’ capital city of Angouleme, where CEPE is located, undoubtedly influences its students’ choice of the research subject. Thanks to an entire ecosystem dedicated to the image (higher education schools, industries, the residence of more than 250 cartoonists), fostered by the organization of the « Festival International de la Bande dessinée » each January and the multiple exhibitions offered by the « Cité de la Bande dessinée et de l’image, » Angouleme has established itself as the world capital of the 9th art.

The thesis that we will explore here is titled « Queer representations in western media: The perception of LGBTQ+ characters in animated Television series » – by Emeline GIFFARD.

Emeline’s research paper aimed to understand how people perceived LGBTQ+ characters in animated TV series and, more precisely, if their presence would impact the show’s overall appreciation. For this purpose, she chose a comprehensive approach by leading individual interviews with young adults and observations conducted on social media Reddit. This research highlighted the positive reception of this kind of character in animated TV series and media in general. However, because of pinkwashing and queerbaiting issues, a certain doubt persists regarding intentions behind such inclusions. The author summed up by recommending that queer characters need to be thought as characters before tools for communicating strategies, and as such, should be carefully crafted to provide meaningful plotlines to the audience

 

Portrait d’Elsa RAUCHE-LUCAS, diplômée en 2019

  1. Pourriez-vous nous parler de votre parcours avant le CEPE ?

Mon parcours est assez atypique puisque j’ai à l’origine un profil plutôt littéraire. J’ai obtenu en 2014 un double-diplôme du Baccalauréat L franco-italien (ESABAC). Ma formation littéraire m’a permis de développer une réelle curiosité sur de nombreux sujets. J’ai toujours eu une passion pour les langues étrangères, raison pour laquelle j’ai choisi par la suite de m’orienter vers une licence de Langues Etrangères Appliquées. J’ai beaucoup apprécié l’aspect pluridisciplinaire de cette formation qui m’a donné la possibilité réellement découvrir le monde de l’entreprise en termes de gestion, en appliquant ces nouvelles connaissances à un environnement international. C’est notamment au cours de cette formation que j’ai eu l’opportunité de réaliser mon premier stage en entreprise à Milan.

Après l’obtention de ma licence en 2017, j’ai intégré le CEPE dès le M1, pour par la suite me spécialiser en M2 au sein du Master Marques et Produits Jeunesse. Durant les deux années que j’ai passées au CEPE, j’ai eu la chance d’effectuer deux stages dans de belles entreprises du secteur du jouet. J’ai effectué mon stage de Master 1 chez Vtech, où j’ai occupé le poste d’Assistante Chef de Produit Développement en prenant en charge le développement de 7 jouets de la gamme permanent 2019 (permanent signifie hors saison de Noël dans le monde du jouet). Mon expérience chez VTech a été très riche en termes d’apprentissage, c’est une belle société qui couvre de nombreux segments du marché du jouet (premier-âge, électronique junior, poupées…) et qui innove constamment ! Une fois entrée dans l’univers du jouet, il était pour moi difficile d’envisager en sortir… J’ai eu la chance d’effectuer mon stage de Master 2 chez Playmobil, où j’ai exercé la fonction d’Assistante Trade Marketing. Un stage qui s’est poursuivi par une embauche en CDD pour quelques mois. Cette expérience m’a non seulement donné l’opportunité d’élargir mes connaissances sur le secteur du jouet, mais aussi de découvrir une nouvelle fonction du marketing, le trade. Au cours de mes 6 mois de stage, j’ai notamment eu l’occasion d’organiser le Séminaire Nouveautés 2020 dédié aux équipes de la force de vente.

  1. Pourquoi avez-vous choisi le CEPE-IAE de Poitiers ?

Bien qu’ayant apprécié le panel de possibilités offert par mes études en LEA, j’éprouvais à la suite de ma licence le besoin de me spécialiser dans un domaine d’études spécifique. Le marketing et le commerce m’apparaissaient comme les deux disciplines les plus attractives, mais aussi les plus intéressantes en termes de débouchés. J’ai choisi le CEPE en premier lieu pour la capacité de l’établissement à valoriser tous les types de profils et à ne pas uniquement privilégier les étudiants ayant bénéficié d’une formation initiale en gestion. En effet, le CEPE présente la particularité de favoriser la double-compétence, et de mettre en contact des profils issus d’environnements et de formations très différentes (gestion, langues, psychologie, communication…). Cette spécificité permet aux étudiants d’apprendre les uns des autres et d’être complémentaires lors des nombreux projets de groupe organisés au cours de la formation.

Je n’aurais peut-être pas eu la chance d’intégrer une formation spécialisée en marketing avec un profil peu spécialisé comme l’était le mien en fin de licence, mais au CEPE, la diversité et la singularité sont des atouts pour réussir.

Par ailleurs, la formation Marques et Produits Jeunesse est unique en France, ce qui implique qu’elle dispose aujourd’hui dans l’univers de la jeunesse d’une réelle reconnaissance et d’un réseau d’anciens diplômés solide et attractif. Ce même réseau nous a permis à moi-même ainsi qu’à de nombreux camarades de ma promotion d’obtenir de belles opportunités de stages dans des entreprises de renom telles que Hasbro, Smoby ou encore Hachette. Nous avons aussi eu l’occasion d’assister à de nombreuses interventions d’anciens diplômés issus d’entreprises attractives (The Walt Disney Company, Ubisoft, Asmodée…) tout au long de notre formation, ce qui nous a permis de constituer notre propre réseau.

  1. Quels étaient vos plans après votre master ?

Mon parcours universitaire associé à mes différentes expériences professionnelles ont définitivement ancré chez moi une passion pour l’univers de la jeunesse et tout particulièrement pour le monde du jouet. Mon expérience au trade marketing chez Playmobil m’a permis de confirmer que la fonction marketing était intimement liée à la fonction commerciale. Ayant toujours eu un tempérament de “négociatrice”, j’éprouvais une certaine curiosité vis-à-vis de cette fonction.

Je débute à présent une nouvelle mission au sein du groupe LEGO, où j’ai eu la chance de me voir confier le poste de Compté Clé Junior. Cette expérience me permettra, je l’espère, de développer mes compétences tout en mettant en œuvre les connaissances acquises au cours de ma formation. Par la suite, j’envisage potentiellement de m’orienter vers le terrain pour mieux comprendre les enjeux du marché et comment celui-ci s’anime concrètement.

 

Des missions de stages riches et variées pour les étudiants du Master 2 Marques et Produits Jeunesse

Chaque année les étudiants du Master 2 Marques et Produits Jeunesse du CEPE – IAE de l’Université de Poitiers partent en stage de 6 mois de pré-insertion professionnelle.

Le CEPE enseigne à ses étudiants les enjeux d’un marketing plurimédia responsable envers la jeunesse. Du comportement de l’enfant utilisateur au marketing digital, en passant par la gestion de projets soumis par les entreprises partenaires, les étudiants sont amenés à réfléchir à la responsabilité sociale et environnementale (RSE) des marques envers la jeunesse et à faire preuve de prudence pour choisir les meilleures modalités de valorisation de la marque ou de la propriété qu’ils sont appelés à gérer.

C’est pourquoi la formation bénéficie d’une solide réputation auprès des employeurs. Cette année (2019-20), les étudiants de master 2 se sont vu ouvrir les portes d’entreprises dans toute la France ou à l’étranger telles que : IGS-CP (Angoulême) – LES PETITS CHAMAILLEURS (Angoulême) – HASBRO (Chambéry) – PIC WIC TOYS (Lille) – MEDIATOON LICENSING (Paris) – PGS ENTERTAINMENT (Paris) – BAYARD PRESSE EXPORT (Paris) – BUKI France (Le Mans) – CARLIN Bureau de tendances (Paris) – SPARTOO (Grenoble) – SMOBY (Lavans-les-St Claude) LANSAY (Paris) – E! MKT DIGITAL (Brésil) pour leurs stages de pré-insertion professionnelle de 6 mois.
Les missions de stage sont également riches et très variées telles que : Assistant-e Trade Marketing, Assistant-e Chargé-e d’études, Assistant-e licences, produits dérivés et digital, Assistant-e Chef de Produit, Assistant-e Responsable développement produits éducatifs, Assistant-e développement et animation de réseaux, Chef de Produit digital junior, Community Developer, Assistant-e coordination pour le lancement d’une marque, Community Management…

Face à la crise sanitaire exceptionnelle due au Covid 19 à laquelle nous sommes confrontés, les entreprises ont très majoritairement fait le choix du télétravail et ont équipé les étudiants pour qu’ils puissent collaborer depuis leur domicile pendant la durée légale du confinement.
Les soutenances de stage de Master 2 auront lieu les fin septembre 2020. Elles sont publiques afin de permettre à la promotion entrante de découvrir les missions effectuées par les futurs diplômés.

Une collaboration très productive entre picWic Toys et les M2 MPJ

Le CEPE- IAE de Poitiers a reçu Madame Nathalie LIEVOIS – Leader de l’innovation au sein de l’enseigne PicWicToys – Groupe LUDERIX INTERNATIONAL SAS – qui a confié aux étudiants du Master 2 Marques et Produits Jeunesse, une étude dont la soutenance a lieu le jeudi 20 Février pendant 3 heures.
Dans le cadre de ce projet pédagogique, les étudiants en M2 ont réalisé des observations dans différents magasins du réseau PIC WIC Toys, issu de l’acquisition en 2018 par « Pic Wic », une enseigne nordiste spécialisée dans les univers du jeu et de l’enfant, de la chaîne « Toys R Us » en faillite en France. Les étudiants ont apporté leurs idées et créativité pour améliorer l’expérience des clients et contribuer à l’augmentation du trafic en magasin.

La presse locale est venue interviewer les étudiants ainsi que le responsable de l’enseigne, juste après la soutenance. Cliquez sur les liens ci-dessous, pour en savoir plus :
Article Sud Ouest du 22 février 2020
Article Charente libre du 21 février 2020
Reportage RCF Charente (1’55)

 

Journée Portes Ouvertes au CEPE-IAE de Poitiers

Vous êtes intéressé(e) par les formations du CEPE-IAE de Poitiers à Angoulême ?
– Master 2 Marques et Produits Jeunesse
– Master 2 Design Communication et Packaging
Vous souhaitez intégrer CEPE-IAE de Poitiers à la rentrée 2020 ? Venez à la rencontre des étudiants, responsables des formations et personnels à l’occasion de
– la Journée Portes Ouvertes, le samedi 15 Février 2020 de 9h30 à 16h30.
C’est l’occasion pour vous de visiter nos locaux et nous poser toutes vos questions. Les étudiants de chaque formation seront présents pour répondre à vos questions et vous conseiller pour préparer votre candidature :

Nom/Prénom Créneau Horaire Filière
Camille LE FOLL

Sarah D.

Matin M1 Marketing, Vente
Méghane CREN Matin M2 parcours design et Packaging
Blong YANG

 

Matin M2 parcours Marques et Produits Jeunesse
Adélaïde SAGNES

Adrien ROUCAIROL

Après-midi M1 Marketing, Vente
Sophie RYS Après-midi M2 parcours design et Packaging
Emeline G. Alexis D. Après-midi M2 parcours Marques et Produits jeunesse

 

Le CEPE/IAE de Poitiers dispose de locaux spacieux sur 1 500 m² et d’équipements de pointe :
– 7 salles de cours équipées de vidéoprojecteurs interactifs,
– 40 postes informatiques en libre accès pour les étudiants équipés de logiciels professionnels de bureautique (suite Office, etc.),
– un centre de documentation spécialisé qui propose plus de 4 500 documents sur la consommation et marketing jeunesse, des revues professionnelles et un fonds de plus de 300 ouvrages spécifiquement dédiée aux théories et pratiques ludiques au jeu vidéo et au « serious game »,
– une salle d’expérimentation et de recherche comprenant une régie vidéo, des caméras et une glace sans tain permettant de réaliser des observations scientifiques, régulièrement utilisée par les professionnels pour mener à bien des études qualitatives et des focus group.
– un centre de ressources pour la recherche, équipé de casques de réalité virtuelle, de dispositifs de projection immersive, de captation audiovisuelle et d’un eye-tracker.

Sous la supervision d’un enseignant-chercheur, les étudiants accèdent à ces ressources dans le cadre des projets pédagogiques et du mémoire de recherche individuel en Master 2.

Les Etudiants du Master 2 MPJ animent le FIBD

Dans le cadre de la convention qui lie le Master 2 Marques et Produits Jeunesse (CEPE-IAE de l’Université de Poitiers) au FIBD, les étudiants du CEPE-IAE de Poitiers

– Tiennent un stand au « Pavillon Jeunes Talents » pour vous faire découvrir les métiers de la communication, du marketing et du Licensing dans les industries culturelles jeunesse et le parcours de Master « Marques et Produits Jeunesse » ;

– Animent le vendredi 31 janvier de 11 h à 12 h, la conférence « Les ‘BD jeunesses’ patrimoniales : découvrez les clés du succès des héros intemporels… » avec la participation confirmée de

o Stanislas GAUDRY, Responsable marketing des Editions CASTERMAN qui parlera   de Tintin,
o Julien PAPELIER, DG Editions DUPUIS / DG Pôle Audio-Visuel Media Participations / Président Parc SPIROU Provence, qui évoquera plusieurs héros intemporels du catalogue DUPUIS.
o Aurélie TRINQUART, Groupe Bayard qui évoquera la propriété Tom Tom et Nana

47ème édition du Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême (FIBD)

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême est reconnu comme l’un des rendez-vous incontournables du calendrier culturel mondial. C’est le deuxième plus important d’Europe en termes de notoriété et de taux de participation (200 000 visiteurs) après le Salon international des bandes dessinées de Lucques, en Italie.

Cette 47ème édition du FIBD aura lieu du 30 janvier au 2 février 2020 sera exceptionnelle ! D’abord parce que l’année 2020 est l’année officielle de la BD en France. Ensuite, parce que pour la toute première fois, le Festival se déroulera dans une ville désormais auréolée du titre de ville créative par L’UNESCO. Pendant le festival, la ville tout entière vivra au rythme du 9ème art, avec des évènements un peu partout. Les étudiants du CEPE-IAE de Poitiers animent chaque année un stand et une conférence au « Pavillon des Jeunes Talents ».

Nous vous signalons quelques points forts lors de cette édition :

Rencontres des Master class avec Robert KIRKMAN, Pierre CHRISTIN, Jean-Claude MEZIERES, Enki BILAL, Yukito KISHIRO, Inio ASANO et de nombreuses rencontres avec Christophe Blain, Charles BURNS, Johan SFAR, Catherine MEURISSE…

12 Expositions à découvrir : 12 expositions dont celle de Lewis Trondheim « TRONDHEIM FAIT DES HISTOIRES » à la cité de la Bande Dessinée et de l’Image. Grand prix de la ville d’Angoulême en 2006 et créateur du Fauve, la mascotte du Festival, Lewis Trondheim sera à l’honneur à travers la présentation de plus de cent cinquante planches originales. D’autres expositions qui seront à découvrir, notamment l’une consacrée au phénomène « The Walking Dead », à Yoshiharu Tsuge, à Catherine Meurisse, ou encore aux héros pour la jeunesse comme Naruto, l’attachant Petit Vampire de Joann Sfar, ou encore la pétulante et perspicace Hilda de Luke Pearson.

Manga City : Cette année encore, le Festival met le Manga à l’honneur avec un pavillon dédié de près de 3 000 m2, Manga City. Installé près de la Médiathèque du Grand Angoulême. S’y tiendront les stands éditeurs et de très nombreuses rencontres, master class et expositions.
Des spectacles pour toute la famille : Avec les carnets de Cerise au théâtre d’Angoulême, mais aussi un dimanche en famille dans l’espace jeunesse, avec le Petit Vampire, Les sardines de l’espace, l’élève Ducobu et bien d’autres encore…

Angoulême met en place des navettes Möbius gratuites qui permettent à tous de profiter à plein du FIBD :

Jeudi 30 et vendredi 31 janvier : Toutes les 8 minutes de 9h45 à 19h45.
Samedi 1 et Dimanche 2 Février : Toutes les 6 minutes de 9h45 à 20h00.

Le cluster Novachild invite les étudiants à une journée professionnelle

 

Dans le cadre du partenariat entre NOVACHILD, cluster professionnel regroupant plus de 80 entreprises spécialistes de l’enfant, et le CEPE-IAE de Poitiers, les étudiants du Master – Marques et Produits Jeunesse ont été invités au Mans et le 5 novembre, pour assister au colloque « Food Pack 4 Kids ». La journée a réuni non seulement des professionnels du secteur agroalimentaire mais aussi des universitaires et des nutritionnistes. Le but du colloque était d’échanger, dialoguer et partager des expériences sur les innovations en termes d’emballage des produits alimentaires des enfants de 6-12 ans. Une expérience riche en informations sur les enjeux clés d’écoconception, de taille de portions et d’éducation alimentaires qui innerve les problématiques du packaging alimentaire destiné aux enfants.

A cette occasion, les étudiants participant au colloque ont monté une vidéo. Pour la visionner, cliquer ici.