RCS – Service de communication Enrichi

  RCS – Rich Communication Suite : Communication Interpersonnelle Enrichie

 Imaginé il y a quelques années déjà par le consortium mondial GSMA  (GSM Application), le RCS tend à apporter les services des réseaux sociaux et des messageries instantanées sur le mobile.

SFR avait proposé en 2010 une vidéo montrant les possibilités du RCS

  • :Un carnet d’adresse enrichi  permettant à chacun de définir sa présence (Dispo, Occupé), son statut (humeur), let partager des applications multimédia (photo, vidéo ou adresse web). Le partage est synchronisée sur tous les téléphones des personnes qui partagent le flux, permettant ainsi de regarder une vidéo à titre d’exemple ou une musique au même moment.
  • Le Rich Call permet de partager pendant l’appel, une vidéo ou une photo prise en direct ou déjà enregistrée dans le téléphone.
  • Le Rich Messaging permet de retrouver son environnement de la messagerie instantanée sous forme de chat, sans différence entre un SMS et un MMS avec des fonctionnalités d’envoi de fichier.
  • la possibilité d’ajouter n’importe quelle autre fonctionnalité comme la géolocalisation ou encore le guidage GPS etc…

La vidéo de SFR présente l’application « Mon répertoire live’

La video suivante présente le service Joyn, qui sera bientot proposée chez Orange.

Joyn est un standard de communication mobile, composé de trois services, qui permettent de :

  • chatter à 2 ou à plusieurs,
  • transférer n’importe quel type de fichier tout en poursuivant votre conversation,
  • partager des contenus multimédias (photos, vidéos) pendant un appel.

[media id=23 width=320 height=240]

Du LTE vers le LTE-B

Du LTE au LTE-B

Les offres commerciales sur la 4G vous permettent de bénéficier d’un débit crête de 100 Mbps, mais à terme c’est 1Gbps puis 3Gbps qui est visé.

Les opérateurs mettent en place les équipements actifs pour la 4G, à savoir :

  • Des antennes avec un contrôleur imbriqué, il s’agit des eNb. Celles-ci sont raccordées au réseau de l’opérateur via la fibre optique, ce qui permettra de faire passer au moins du 100 Mbps et dans quelques années pouvoir faire passer plusieurs Gbps de données. (jusqu’à 40 Gbps).  La liaison est réalisée en Gigabit Ethernet, il faut se rappeler que la 4G est un réseau tout IP (de bout en bout).
  • Le coeur réseau est composé de deux parties séparées :
    • Signalisation
      • Gère la mobilité des abonnées, le rattachement des abonnés sur le réseau. Il s’agit du MME
      • Une base de données permettant entre autre d’authentifier l’abonné, de consulter l’abonnement des abonnés, de chiffrer les communications. Il s’agit du HSS
      • Une politique de tarification, qui permet de gérer l’accès au réseau de données (PDN) en fonction du forfait de l’abonnée. Il s’agit du PCRF.
    • Transport :
      • Un équivalent de la borne d’accès WiFI pour les mobiles. Il s’agit d’un point d’ancrage nommé S-GW, lequel est le point de contact d’un mobile (UE) sur le réseau de l’opérateur et à travers lequel tous les paquets de données seront transmis.
      • Une passerelle nommée P-GW pour passer sur un réseau de données (PDN) non mobile ou d’un réseau mobile d’un autre opérateur. Pour le PDN, il oeut s’agir d’un réseau WAP, MMS, IP, IMS.

Cette infrastructure concerant le coeur réseau se veut pérenne pour les 10 années à venir. Il faudra éventuellement re-dimensionner certains S-GW pour s’adapter à l’augmentation de trafic, mais la création de pool et de lien MME-SGW permet àl’opérateur de pouvoir s’adapter au nombre de sessions simultanées et équilibrer la charge totale de tous les utilisateurs à un instant donnée. Le MME devra aussi être mise à jour logiciellement, mais pas de nouvel équipement à acheter pour le coeur réseau.

 

Les évolutions ne porteront donc que sur les eNb. Ceux-ci devront s’adapter aux améliorations propsosées par les normes (Release 10 à Release 12) pour permettre une augmentation du débit. L’antenne communique avec  votre mobile, chaque nouvelle norme imposera une amélioration de votre mobile. Les abonnées devront donc choisir le dernier portable pour atteindre les performances désirées.

 

Les performances et comment y parvenir

Le débit est proportionnel à la bande de signal utilisé pour une communication. Plus la bande est importante, plus le débit sera élevé. Aujourd’hui le LTE (4G) exploite une bande de 20 MHz. Via des techniques de modulation (64 QAM), le débit pourra atteindre 100 Mbps.

En 3G, SFR communique sur le DC-HSPA (Dual Cell), permettant d’améliorer le débit par 2 en utilisant 2 porteuses. Pour le LTE-Advanced (nommé LTE-A), se principe sera repris jusqu’à 5 porteuses (Agrégation de porteuses). La bande sera donc de 100 MHz. Pour atteindre un débit de 1 Gbps, la communication se fera sur plusieurs antennes en même temps. Il s’agit du MIMO. La norme prévoit jusqu’à 8 mini-antennes en émission et réception.

Un prochain article décrira plus en détail la partie radio, et illustrera cela par des figures.

De nouvelles améliorations sont proposées pour le LTE-B, mais nous y reviendrons aussi dans un prochain article.

 

 

 

Sud Radio – A l’antenne le 4 avril

Je remercie Cyril Briolet, animateur de Sud Radio, de m’avoir demandé d’intervenir quelques minutes dans son émission pour parler de la 4G (http://www.sudradio.fr/190/sud-radio-c-est-vous/) dans l’émission du 4 avril.

Merci aussi et surtout à tous ceux qui suivent mon blog.

Aujourd’hui, j’étais sur Paris en qualité de formateur 4G auprès de l’entreprise IT-LOGIQ. Je réalise des formations auprès de salariés (DIF, …), sur les réseaux cellulaires, l’IMS et la VoIP.

A bientôt

Un topo sur les offres 4G – Avril 2013

Quelles sont les principales villes couvertes en 4G?

Alors que certaines zones se dessinent avec la mise en place de swap pour être compatible 4G, commercialement les opérateurs ont visé les principales villes de France.

A ce jour, la compétition se joue surtout entre SFR et Orange. Cela était déjà le cas lors de lancement de pilote avec des annonces réalisées par les deux opérateurs le même jour.

Ainsi, en Avril 2013 voici la liste des villes couvertes (pas d’information sur Free)

  1. Orange couvre 15 villes en France (+ Toulouse à venir et déployement sur Paris)
  2. SFR couvre 7 villes en France et 3 sont en cours (Lille, Strasbourg et Toulouse +déployment sur  Paris)
  3. Bouygues couvre Lyon et aurait installé des antennes sur Poitiers, Le Mans, Le Havre, Toulouse, Perpignan, Paris, Bordeaux, Bayonne, Lille, Dunkerque, Rouen, Orléans).
  4. Free : ?2 antennes sur Paris, une antenne à Montpellier?

Les offres commerciales sont ouvertes dans les villes suivantes :

  • Annecy : Orange
  • Bordeaux : Orange
  • Chartres : orange
  • Clermont-Ferrand : Orange
  • Courbevoie  : SFR
  • Dunkerque : Orange
  • Grenoble : Orange
  • La Défense, Puteaux  : Orange, SFR
  • La Rochelle : Orange
  • Lille : Orange (depuis 2012), SFR en Juin 2013
  • Lyon intra-muros – Bouygues, Orange, SFR (Pilote pour Bouygues, Première ville couverte pour SFR et Orange en 2012)
  • Marseille
    • Avril 2013 : hypercentre pour SFR, la couverture des 15 arrondissements en prévue en Juin 2013 pour SFR
    • 15 arrondissement Orange (Pilote)
  • Metz : Orange
  • Montpellier : SFR (depuis 2012)
  • Nantes : Orange (depuis 2012)
  • Nancy : Orange
  • Nanterre  : SFR
  • Orléans : Orange
  • Paris : Quartier de l’Opéra Orange.
  • Rouen : Orange en Cours
  • Strasbourg : SFR en Juillet 2013
  • Toulouse : Orange et SFR en Juillet 2013
  • Villeurbanne –  Bouygues, Orange, SFR

Grâce au re-farming, Poitiers aura la 4G le 1er octobre 2013

Ré-utilisation de la bande de 1800 MHz – Poitiers est connecté

Le 14 mars 2013, l’ARCEP autorise Bouygues Télécom a utiliser la bandede 1800 MHz pour la 4G. Un avantage important pour Bouygues car :

  • Les smartphones fonctionnent dans cette gamme de fréquences (Rappellez vous que les premiers smartphones n’étaient pas compatible en France mais pouvaient être utilisés en Amérique, en Angleterre, …)
  • Les antennes 2G de Bouygues fonctionnant principalement à cette fréquence, Bouygues a un réseau en France très étendu.

Bouygues avait fait cette demande le 19 juillet 2012, SFR et Orange s’étaient alors insurgé contre cette demande, car d’une part la vente des Fréquences pour la 4G avait déjà été réalisée au plus offrant et que d’autre part, le réseau de Bouygues est le plus étendu en France pour le GSM à 1800 MHz.

Après consultation, l’ARCEP a donné son accord pour l’utilisation de la bande de 1800 MHz à partir d’octobre 2013. Mais Bouygues avait anticipé cette décision car 9 antennes 4G sont déjà installées sur Poitiers. Ces eNB fonctionnent à la fréquence de 1800 MHz.

L’ARCEP stipule, qu’au plus tard le 1er octobre 2013, le patrimoine de fréquences dans la bande 1800 MHz doit être réduit à un niveau inférieur ou égal à 23,8 MHz duplex, c’est-à-dire la quantité de fréquences dont disposent, à ce jour, les sociétés Orange France et SFR sur l’ensemble du territoire métropolitain afin de ne pas défavoriser Orange et SFR. Mais qu’en est il de Free? Je n’ai pas la réponse à ce jour.

Les redevances attachées au droit d’utiliser ces fréquences sans restriction à une technologie particulière seront précisées par un décret

Poitiers est déjà connecté en 4G, attendons maintenant le 1er octobre pour en profiter. Poitiers est la seule ville en France dont la 4G a fait l’apparition dans cette bande, et il s’agit d’un des derniers swap de Bouygues en début d’année 2013.

Bonne Année 2013

bonne année 2013 à tous,

Que l’année 2013 vous apporte le bonheur et la réussite, le succès dans vos projets et l’accomplissement de vos rêves…

Pour démarrer en douceur, avec un brin d’humour, je vous laisse découvrir ma carte de voeux, extrait d’un cours sur la 2G (Une fois ouvert, la présentation démarre normalement d’elle même, vous n’avez rien à faire).

Après un long silence, je reviens pour de nouveaux articles promis.

Frédéric

 

Free teste la 4G

La « fréquence » des articles s’est considérablement réduit depuis quelques semaines, j’ai réalisé plusieurs formations auprès d’Orange et une société Lyonnaise. Le temps de me remettre à niveau avec les formations à l’Université (de nouveaux cours) et je serai prochainement à nouveau opérationnel.
Désolé donc d’avoir du retard sur les derniers évènements, je prépare aussi de nombreux nouveaux sujets…. mais surprise.
Concernant Free, je n’ai toujours pas plus d’informations privilégiées, je vais donc reprendre les articles parus sur freemobile (forum) et autres sources.

Free a installé 8 antennes, 6 sur Montpellier et 2 antennes dans Paris 10ème pour la 4G et aurait l’autorisation d’émettre dans la bande des 2.6GHZ. L’autorisation ne veut pas dire que le réseau est prêt, mais Free à désormais lui aussi le doit de tester la 4G. Je rappelle que Free doit aussi mailler son réseau 3G, j’attends également le rapport de l’ARCEP suite aux mesures effectuées du 10 septembre au 10 octobre sur toute la France. Free possède désormais 50 antennes sur Paris pour la 3G (loin en dessous des 400 antennes attendues) et 2100 antennes sur la France. N’oublions pas que Free doit couvrir au moins 30% de la population et l’objectif affiché d’installer 2500 antennes pour fin 2012 semble difficile à atteindre.

Cependant, le déploiement suit son rythme, et Free devrait expérimenter ou commercialiser des offres 4G au premier trimestre 2013. Les Freebox quant à elles devraient déjà être équipées de femto 4G, c’est encore une hypothèse fort probable mais pas certifiée.

 

L’arrivée de la 4G avant la fin de l’année en Europe

Alors qu’en France, les opérateurs comme Orange et SFR proposent l’ouverture de la 4G le 28 novembre (initialement planifié début Janvier 2013), on constate en Belgique comme en Angleterre l’annonce  l’ouverture très prochaine du réseau 4G.

En Angleterre, l’opérateur Everything Everywhere propose des forfaits à 44 euros par mois  pour 500 Mo en Data et 68 euros environ pour 8 Go. Sachant que cet opérateur est détenu à 50% par Orange et 50% par Deutsche Telekom, cela permet d’estimer les prix pour les forfaits en France. Un débit de 500 Mo est une moyenne de la consommation constatée actuellement sur les terminaux mobiles pour un accès en HSPDA. Mais, avec la 4G et le très haut débit, ce forfait montre la faiblesse de la 4G : Le débit maximun pour la 4G est de 100 Mb/s donc il suffirait de 40 secondes pour exploser le forfait (500 Mo = 500 * 8 bits soit 100 Mbit/s*5*8). En réalité, les 100 Mbit/s sont partagés entre tous les utilisateurs, ce qui permet d’avoir un pic de data à 100 Mb/s sur 1 ms mais non garanti pendant toute la durée du téléchargement. D’un autre coté, si vous regardez un film en streaming, la vidéo est transmise avec un débit de quelques 100aines à quelques Mbit/s. Afin de vendre de nouveaux contenus (offre DailyMotion par exemple, comme l’offre Deezer est proposé pour la 3G), l’opérateur EE propose un téléchargement d’un film par semaine sans amputé la volumétrie DATA (a priori gratuitement???) et propose aussi des services de VOD (Vidéo à la Demande) pour moins d’un euro (la aussi la volumétrie ne serait pas affecté, le prix de 1 euro comprenant le film et le téléchargement).

Dans le cas ou le forfait volumétrie arrive à épuisement, l’opérateur enverra une alerte au mobinaute pour acheter un volume supplémentaire. Voilà un argument de vente pour augmenter les revenus de l’opérateur. Il est évident que la volumétrie vendue n’est pas exclusivement 4G : Si vous basculez sur un réseau 3G, votre forfait est amputé à hauteur du téléchargement réalisé.

Noël arrivant, on devrait constater un pic de vente de smartphone 4G pour la période de Noël (comme tous les ans). A priori le gagnant en France sera Samsung. Le Samsung SIII sera prochainement commercialisé en France avec un accès 4G sur la bande de 800, 1800 et 2600 MHz, tout comme le HTC One XL. En Angleterre et en Belgique, le SIII sera concurrencé par l’Iphone 5 lequel est compatible avec Everything Everywhere et Belgacom sur la bande de 1800 MHz (re-farming). SFR proposera dans son catalogue en plus du HTC et du S3, le Motorola Razr HD, une tablette Asus et une clé 4G Huawei

En France, SFR propose de multiplier les équipements connectés via la vente de 2 cartes SIM (une pour le smartphone et une pour la tablette) via l’option Multi-surf. Actuellement, le marché des smartphones est saturé (66 millions d’abonnement vendus), une bonne idée pour accroitre encore la vente de carte SIM. Orange réplique avec l’offre professionnelle Perfomance Pro Duo.

Noel arrive, les opérateurs proposent leurs offres … mais j’attends des nouvelles de Free et de Bouygues.

 

 

Lyon, capitale de la 4G

Après l’annonce de SFR du 24 septembre (cf article), Orange anonce à son tour une ouverture commerciale sur Lyon fin novembre.

C’est au cours d’un Interview de Stéphane Richard, PDG de France Télécom-Orange que l’information a été lachée.

Etant donné que Bouygues à testé son réseau sur Lyon depuis le 21 juin, les 3 opérateurs peuvent donc dès fin novembre ouvrir leur réseau à Lyon, ville connectée par les 3 opérateurs.

Free reste très discrets, je n’ai aucune information sur les perspectives  de déploiement, si vous êtes informés de quoi que ce soit, exprimez vous. Ce blog est pauvre en information sur Free.

 

Fête de la science

A l’occasion de la fête de la science, j’ai présenté l’évolution de la téléphonie mobile et l’arrivée de la 4G.

Vous trouverez une présentation des réseaux 2G et 3G permettant de poser à plat l’infrastructure réseau de la 4G.

Des applications y sont annotées en guise d’exemple. Si vous souhaitez un animateur pour une présentation 4G, je peux aussi me déplacer sur toute la France.

Le document de présentation est accessible sur le lien suivant : Fete_de_la_science

Bon diapo