Pourquoi faire des études? Pour se sentir bien et pour penser que les autres vont bien…

Comme chaque année, les étudiants de la troisième année de Licence de Sciences Economiques réalisent une enquête. Cette année, il s’agissait d’interroger les poitevins  (plus de 1600 personnes interrogées) sur leurs principales préoccupations, à la demande de « 7 à Poitiers », qui avait fait état des principaux résultats dans ce dossier.

Dans le questionnaire, nous demandions aux enquêtés d’évaluer leur situation personnelle, la situation des poitevins et la situation de la France sur une échelle de 1 (très mauvaise) à 10 (très bonne). Comme nous disposons parallèlement du niveau de diplôme des personnes interrogées, je me suis lancé dans la construction de ce petit graphique :

Deux résultats intéressants : i) la situation personnelle est systématiquement jugée meilleure que la situation des poitevins, elle-même jugée meilleure que la situation de la France, ii) l’évaluation des trois situations augmente avec le niveau de diplôme.

Que la situation personnelle soit jugée meilleure quand le niveau de diplôme augmente ne m’a pas surpris. En revanche, que l’évaluation de la situation des autres personnes augmente avec le niveau de diplôme est moins intuitif, je trouve. Je vous laisse exposer en commentaire des hypothèses d’explication…

Les priorités des poitevins

Cette année, les étudiants de troisième année de la Licence de Sciences Economiques de Poitiers ont réalisé une enquête sur les enjeux
considérés comme prioritaires par les poitevins, pour le magazine 7 à Poitiers (plus de 1600 personnes interrogées) : construction des questionaires, passation, premières exploitations
statistiques.

Tout un ensemble de résultats figurent dans le numéro de cette
semaine
(p. 4 et 5). D’autres exploitations à venir ici!