Gustave Doré illustre la Divine Comédie (2/2)

Ce billet complète celui du 9 mai 2018, consacré à Dante Alighieri et la Comédie, ainsi qu’à leur influence jusque vers les années 1860.

Gustave Doré (1832-1883) et La Divine Comédie

Quand, en 1861, Gustave Doré publia L’Enfer de Dante, il avait déjà illustré Rabelais (1854), les Contes drolatiques de Balzac (1855), Le Juif errant (1856) et fourni des caricatures lithographiques au Journal pour rire (1847-1850).

L’Enfer / Dante Alighieri ; ill. Gustave Doré.- Paris : Hachette, 1861 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FG 1369-01)

Lire la suite

Gustave Doré illustre La Divine Comédie (1/2)

Du 2 au 31 mai 2018, dans le hall de la BU Lettres, le Livre ancien du mois est consacré à La Divine Comédie de Dante, illustrée par Gustave Doré. Elle est habituellement conservée au Fonds ancien.

L’Enfer / Dante Alighieri ; ill. Gustave Doré.- Paris : Hachette, 1861 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FG 1369-01)

Dante Alighieri (1265-1321) et la Comédie

Perdu dans une forêt obscure (celle de l’erreur, du péché ?) le Jeudi Saint de l’an 1300, Dante doit traverser, vivant, l’Enfer et le Purgatoire, guidé par le poète Virgile. Il accède finalement au Paradis, sous la conduite de Béatrice, la femme aimée, qui siège parmi les bienheureux, près de Dieu. Telle est sommairement la trame de La Divine Comédie, l’ouvrage le plus célèbre de Dante Alighieri et sans doute de la littérature italienne. Le florentin appelait son œuvre, aux styles mêlés, en langue vernaculaire et au dénouement heureux, Comedia (ou Commedia). Boccace, le plus illustre de ses biographes, la qualifia de « divina », épithète intégrée au titre dans la seconde moitié du XVIsiècle. Lire la suite

Mai 68 en images

Caroline de Bendern, « Marianne de Mai 68 », Paris, manifestation du 13 mai 1968, http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.icones_mai_68.html

Cette année marque les cinquante ans de Mai 68, et  les occasions ne manquent pas pour fêter l’évènement : la Bibliothèque nationale de France présente jusqu’au 26 août une exposition intitulée « Icônes de Mai 68 : les images ont une histoire », centrée sur la documentation iconographique, à travers les affiches, les tags, et les photographies prises tant par les journalistes que par les amateurs pour témoigner des évènements. Lire la suite

Mon chien a son code

En février 2015 était adoptée une loi spécifiant que « Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens » (Voir sur ce même blog : Mon chien n’est pas un meuble).

Malgré le changement du statut juridique de l’animal, sa condition n’a que peu évolué durant ces trois dernières années : les petits rats ne dansent pas Lire la suite