Ça, c’est du bon boulot !

Filmer le travail

Affiche du festival 2017, dessin de Thomas Dupuis – Source : filmerletravail.org

Regarder et penser le travail autrement

La 8e édition du festival international Filmer le travail s’est achevée le 19 février dernier. Espace de réflexion et de débats citoyens sur l’évolution, les mutations et l’avenir du travail au travers de la production cinématographique actuelle, l’édition 2017 a mis l’accent sur cette question sociale déterminante, le travail est-il protecteur ?                                                    Car, construites à force de combats, les avancées sociales tels que les congés payés, la Sécurité sociale, la retraite, laissent à penser qu’il existe un droit du travail protecteur. Mais, si le travail peut être source d’émancipation, d’épanouissement personnel, de lien social, il peut aussi aliéner, déposséder, détruire.

 

Pleins feux !

Créé en 2009 par lUniversité de Poitiers, l’Espace Mendès-France et l’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ARACT Poitou-Charentes), le festival s’est tout de suite inscrit dans une approche à la fois scientifique et artistique. Il se distingue désormais comme un rendez-vous incontournable où acteurs du monde du travail, chercheurs, professionnels de l’image et grand public se côtoient avec la même curiosité et l’envie de dynamiser et prendre part au débat public citoyen sur l’évolution du travail contemporain. Lire la suite

« Sur les chemins noirs » de Sylvain Tesson

"Sur les chemins noirs" - Couverture - Source : www.decitre.fr

« Sur les chemins noirs » – Couverture – Source : www.decitre.fr

Sylvain Tesson est écrivain, géographe, voyageur, grand marcheur. Son truc : vivre et dormir dehors, traverser les grands espaces, griffonner ses impressions.

En 2014, ce « stégophile » (= qui aime escalader les toitures) chute d’un toit et se retrouve en miettes, dix mètres plus bas. Trois mois plus tard, l’issue du traumatisme ne sera pas seulement une sortie d’hôpital mais aussi une fugue géographique. Tesson veut « ficher le camp ». Ou, précisément, « ficher la campagne » : « des motifs pour battre la campagne, j’aurais pu en aligner des dizaines. Me seriner par exemple que j’avais passé vingt ans à courir le monde entre Oulan-Bator et Valparaiso et qu’il était absurde de connaître Samarcande alors qu’il y avait l’Indre-et-Loire. » (p. 17-18)

L’idée de Tesson est très simple : existe-t-il encore une France où il est possible de fuir la modernité et la vitesse ? Une France épargnée par « l’aménagement du territoire » ? La réponse, il la trouvera par les aménageurs eux-mêmes, dans un rapport sénatorial de 2014 intitulé : « Hyper ruralité. » Lire la suite

La « glorieuse révolution »

England's improvement by sea and land / Andrew Yarranton.- Londres : R. Everingham, T. Parkhurs, N. Simmons, 1677-1698 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2255)

England’s improvement by sea and land / Andrew Yarranton.- Londres : R. Everingham, T. Parkhurs, N. Simmons, 1677-1698 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2255)

Jusqu’au 14 avril, dans le Hall de la BU Lettres, une exposition, organisée par le MIMMOC et le Fonds ancien, est consacrée à la « glorieuse révolution » (1688-1689).

Après l’exposition de 2016 sur l’Irlande de 1640 à 1830 (au programme de l’agrégation d’anglais de 2016), les riches collections d’Auguste Dubois, léguées à la bibliothèque universitaire de Poitiers en 1935, permettent d’illustrer une nouvelle question d’agrégation en 2017.

1688-1690

La « glorieuse révolution » vit l’accession au pouvoir de Marie II et de son époux Guillaume III d’Orange en 1689, après la fuite en 1688 de Jacques II, leur père et oncle, qui s’était converti au catholicisme quelques années plus tôt et venait d’avoir avec sa nouvelle épouse un fils, baptisé dans la foi catholique. Accueilli par Louis XIV, beau-frère de sa sœur, Jacques II trouva définitivement refuge en France, dans la château royal de Saint-Germain-en-Laye, après la défaite de la Boyne en Irlande en 1690.

The oceana and other works / James Harrington ; ed. John Toland et Thomas Birch.- Londres : A. Millar, 1737 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 42)

The oceana and other works / James Harrington ; ed. John Toland et Thomas Birch.- Londres : A. Millar, 1737 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 42)

Les livres exposés

Auguste Dubois, pour constituer ses collections anglaises, a beaucoup utilisé les services du Museum Book Store de Léon Kashnor à Londres. Le bouquiniste avait lui-même racheté une partie des collections de Charles Butler (1821-1810), collectionneur d’art, qui fut l’un des directeurs de la Royal Insurance Company. On trouve également dans la bibliothèque d’Auguste Dubois des livres ayant appartenu au comte Shelburne, marquis de Lansdowne (1737-1805), dont les manuscrits ont été donnés à la British Library et les imprimés dispersés en vente publique.

Les collections d’Auguste Dubois sur la période de la glorieuse révolution sont constituées des écrits des principaux acteurs et penseurs de l’époque (Edward Chamberlayne, Charles Davenant, Josiah Child, John Cary, Roger Coke, Daniel Defoe, John Locke, William Petty, Thomas Sheridan, Andrew Yarranton). Les pamphlets, très utilisés dans les débats à l’époque et publiés en nombre croissant, sont nombreux et ont pour la plupart été reliés, probablement à la demande du bouquiniste.

Some proposals for the imployment of the poor / Thomas Firmin.- Londres : J. Grover, 1681 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2300)

Some proposals for the imployment of the poor / Thomas Firmin.- Londres : J. Grover, 1681 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2300)

L’exposition

Plusieurs historiens (Steve Pincus, Jeremy Black, Tim Harris) insistent sur les différentes facettes de cette révolution. Composée de quatorze parties, l’exposition en aborde les dimensions

  • politiques : la monarchie parlementaire ; libertés et droits ; liberté et propriété
  • religieuses : l’Église anglicane, les protestants dissidents et les catholiques
  • sociales : la pauvreté ; la condition des femmes ; l’éducation
  • économiques : le crédit ; la monnaie ; la Banque d’Angleterre ; la spéculation ; le commerce et les compagnies (en particulier l’Est Sea Campany) ; les manufactures
  • internationales : la France, ennemie et amie ; les Provinces-Unies, pays modèle et concurrent

Elle présente également quelques figures importantes de la fin du 17e siècle, John Locke (1632-1704), Daniel Defoe (1660-1731) et Josiah Child (1630-1699).

La version virtuelle de cette exposition sera prochainement mise en ligne à cette adresse.

Quelques pistes bibliographiques

BLACK, Jeremy, Eighteenth-Century Britain, 1688-1783, Basingstoke, Palgrave, 2008

COTTRET, Bernard, La Glorieuse Révolution d’Angleterre, 1688, Paris, Gallimard/Julliard, 2013

BLISS, Robert M., Restoration England: Politics and Government 1660-1688, London, Methuen, 1982

DE KREY, Gary S., Restoration and Revolution in Britain : A Political History of the Era of Charles II and the Glorious Revolution, London, Palgrave, 2007

HOUSTON, Alan Craig, PINCUS, Steven, A Nation Transformed: England After the Restoration, Cambridge, Cambridge University Press, 2001

MARX, Roland, L’Angleterre des Révolutions : courants et mouvements, Paris, Colin, 1971

PINCUS, Steven, England’s Glorious Revolution, 1688-1689, Bedford, St Martin’s, Boston & New York, 2006

PINCUS, Steven, 1688, The First Modern Revolution, New Haven, Yale University Press, 2009

SCOTT, Jonathan, England’s Troubles, Seventeenth-Century Political Instability in European Context, Cambridge, Cambridge University Press, 2000

SOUTHCOMBE, George, TAPSELL, Grant, Restoration Politics, Religion, and Culture : Britain and Ireland, 1660-1714, Basingstoke, Palgrave, 2010

Le Muret, par Fraipont & Bailly

Rosie, 13 ans, vit dans un village ordinaire de Belgique entre ses parents, le collège et son amitié fusionnelle avec sa copine Nath. Mais un jour sa vie bascule : sa mère part à Dubaï avec l’homme qu’elle aime et son père, très pris par son travail, la laisse se débrouiller seule. Rapidement Rosie se retrouve totalement livrée à elle-même : elle mange n’importe quoi, dort n’importe quand, passe des heures dans son bain, sèche les cours et se réfugie pour fumer et boire de l’alcool dans son endroit familier, un muret au bord de la route.

Le Muret

Peu à peu Rosie perd pied, jette les lettres de sa mère Lire la suite

La différence invisible : le syndrome d’Asperger en BD

Marguerite a 27 ans, vit en couple et travaille dans une agence immobilière. Elle ressemble à toutes les jeunes femmes de son âge mis à part certains traits de caractère  qui lui valent quelques déboires en société : elle ne supporte pas le bruit, ne sait pas faire un compliment, ne dort pas dans le même lit que son compagnon, a du mal à parler à plusieurs personnes en même temps, prend tout au pied de la lettre, bref a du mal à communiquer avec ses semblables et passe pour un peu bizarre…

Marguerite décide un jour de prendre sa vie en main et de comprendre pourquoi elle n’est pas tout à fait comme les autres Lire la suite

Lire les publications de nos chercheurs: décembre 2016-janvier 2017

Voici un petit tour d’horizon de la production scientifique des chercheurs et chercheuses de l’Université de Poitiers en Lettres, Langues, Droit, Sciences Économiques et Sciences Humaines (relevé non exhaustif). En vert l’accès en ligne est libre ou le livre est à la BU, en orange vous pouvez lire l’article en ligne grâce aux abonnements payés par le Service Commun de Documentation, en rouge l’article en ligne est indisponible et la version papier n’est pas dans une BU de Poitiers, mais vous pouvez faire une demande de PEB ou une suggestion d’achat.

Si vous avez connaissance d’une publication qui devrait se trouver dans cette liste, n’hésitez pas à nous contacter : scd@univ-poitiers.fr. Et n’oubliez pas que le dépôt dans Hal est le meilleur moyen pour que vos publications soient visibles : n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

DROIT

Jolivet, Simon. « Espaces naturels : les nouvelles frontières de la protection ». Revue juridique de l’environnement me 41, no 4 (26 décembre 2016): 629‑45. http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RJE_164_0629. Disponible sur Cairn (lien de connexion). Lire la suite

Découvertes de l’Afrique au XVIIIe siècle

Nouvelle relation de l'Afrique occidentale / Jean-Baptiste Labat. - Paris : G. Cavelier, 1728 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, 30167)

Nouvelle relation de l’Afrique occidentale / Jean-Baptiste Labat. – Paris : G. Cavelier, 1728 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, 30167)

Lundi 13 février à 18h et vendredi 17 février à 12h, au Fonds ancien, une Heure du Livre ancien est consacrée aux récits de voyages et traités de géographie du XVIIIe siècle qui rendaient compte des voyages en Afrique et des nouvelles découvertes sur ce continent. À la fin du XVIIIsiècle, l’Afrique était en effet encore très mal connue des Européens. Les côtes, puis les terres, furent peu à peu explorées… Voyons comment des Européens, en partant de l’Égypte, découvrirent les terres plus à l’Est et au Sud… Lire la suite

Dans quel contexte a été écrit l’Apparatus ad Biblia Sacra ?

Introduction à l’écriture Sainte / Bernard Lamy. – Lyon : Jean Certe, 1699 (Poitiers, Bibliothèque universitaire, Fonds ancien, M 7580)

Introduction à l’écriture Sainte / Bernard Lamy. – Lyon : Jean Certe, 1699 (Poitiers, Bibliothèque universitaire, Fonds ancien, M 7580)

Pendant tout le mois de janvier, la BU Michel Foucault expose l’Introduction à l’Écriture Sainte, de Bernard Lamy (1699).

En 1687, Bernard Lamy, prêtre, philosophe et mathématicien, publie pour la première fois son Apparatus ad Biblia Sacra. La Bibliothèque universelle et historique de l’année 1687 précise, au sujet de cet ouvrage, que « le P. Lamy se propose […] de donner une ouverture pour l’intelligence de l’Écriture sainte à ceux qui n’ont pas le temps de lire ou le moïen d’acheter les commentaires sur toute l’Écriture. Il leur donne ici la solution des principales difficultés qui les pourraient arrêter dans la lecture des livres sacrez. »

En 1696, l’Apparatus ad Biblia devient l’Apparatus biblicus, qui a fait l’objet de plus de soin et de travail que le premier. De nombreuses rééditions de ce texte latin sont proposées pendant tout le XVIIIe siècle. De plus, dès 1689, des traductions en français du premier, puis du second ouvrage sont publiées ; trois traductions anglaises paraissent également entre 1723 et 1728. Ces nombreuses rééditions et traductions témoignent du succès de cette publication. Le contexte dans lequel cet ouvrage a été publié et diffusé pourrait-il expliquer cet engouement ? Lire la suite

Prêts en Bulles # 5

Dans quelques jours débute le célèbre Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. La BU Lettres en profite pour mettre en lumière l’un des plus grands scénaristes anglais que la bande dessinée se targue d’avoir dans son monde. Le lien entre, le tout frais retraité, Alan Moore et le FIBD est indéfectible. Il commence par l’attribution par le festival du prix du meilleur album étranger en 1989 (pour Watchmen). S’ensuivront deux autres prestigieuses récompenses en 1990 et 2001 (pour V pour Vendetta & From Hell). Régulièrement, Moore fait partie des auteurs plébiscités pour le Grand Prix du Festival. Et ce, même s’il refuserait courtoisement son éventuelle attribution. Voici une partie de son Œuvre, disponible à l’emprunt.

  • From Hell de Moore & Campbell (éd. Delcourt)

From Hell/ A. Moore & E. Campbell (éditions Delcourt). Source : Decitre.fr

  • Notre avis : Quand on tient cette œuvre entre ses mains et qu’on y découvre les premières cases, il est légitime de sentir une certaine réticence à se lancer dans cette lecture. Pourtant, passée cette première impression, on s’aperçoit combien nous pouvons être happés par l’histoire de cette autopsie, bien qu’hypothétique, de Jack the Ripper. Aidé par le dessin très noir de E. Campbell, la documentation fouillée du scénariste est impressionnante (enrichie d’un appendice de plus de quarante pages). À tel point que cette fiction sombre à souhait peut être considérée comme l’œuvre graphique la plus aboutie d’Alan Moore. Culte.

Lire la suite

Des agrumes au XVIIe siècle

Hesperides / Giovanni Battista Ferrari.- Rome : Hermann Scheus, 1646 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, Kg 9)

Pendant les mois de janvier et de février, la BU de Médecine-Pharmacie expose un ouvrage du Fonds ancien de l’Université de Poitiers, Hesperides sive De malorum aureorum cultura et usu libri quatuor, une œuvre remarquable sur les agrumes réalisée par Giovanni Battista Ferrari et publiée à Rome par Herman Scheus en 1646. Une présentation de l’ouvrage vous est proposée le 31 janvier de 13h à 13h30 (entrée libre sur inscription auprès de Karine Furcy : karine.furcy@univ-poitiers.fr).

Le livre

Membre de  l’Academia dei Lincei fondée en 1603 à Rome, Cassiano Dal Pozzo (1588-1657) rassembla dans le Museo cartaceo, un « musée de papier », deux mille dessins collectant les savoirs du XVIIsiècle. La collection était composée de deux parties, l’une sur l’archéologie et l’autre sur l’histoire naturelle. Dans la seconde, se trouvaient la botanique, la zoologie et la mycologie. Lire la suite