Over the Top Technology : Bouygues prépare les services pour la 4G

Le sigle (*cf. commentaire) OTT (Over The Top) fait référence aux sociétés de services qui exploitent le réseau de l’opérateur pour proposer des services aux consommateurs, sans cotiser auprès de l’opérateur pour l’utilisation du réseau, et qui de surcroit peuvent concurrencer les services des opérateurs, comme notamment la téléphonie (Skype, WhatsApp, …). Techniquement, OTT désigne le transport de programmes audio et vidéo sur Internet.  Over the Top reflète l’image que des protocoles supplémentaires à l’IP sont nécessaires pour l’acheminement du contenu et par conséquent ils se situent « au dessus » des protocoles traditionnels d’Internet (IP). Néanmoins, le protocole s’appuie sur l’IP, c’est à dire sur un protocole dit de best effort et par conséquent, la qualité du programme est fonction de l’encombrement du réseau.
Mais depuis 2009, l’amélioration des codeurs (et dans quelques années, le HEVC) et surtout la mise en place de cache au plus près des utilisateurs pour « buffériser » (mettre en cache) le contenu et éviter l’engorgement dans le réseau IP a permis d’améliorer la qualité et la fluidité des programmes vidéos sur IP.

La technology OTT permet la diffusion multimédias (audio et vidéo) sans impliquer la présence de fournisseur système qui contrôle la distribution du contenu (copyright, retransmission, …). Un exemple ? YouTube et Dai

La mise en place de la technologie VOLTE

Selon les derniers chiffres sur le déploiement du LTE, à ce jour 81 pays et 213 opérateurs commercialise le LTE. Si le LTE est un réseau Data, ce dernier est accessible via des smartphones, lesquels représentent pour l’utilisateur est outil technologique pour passer des appels téléphoniques. Voila donc le paradoxe, à ce jour les appels téléphoniques doit se rabattre sur la technologie 3G ou 2G imposant par la même des sessions en parallèles sur la même techno. Le lecteur peut revenir sur l’article  en lien ici pour revoir la technique CSCF (Circuit Switch Fall Back).

VOLTE ou Voix sur LTE est une technologie permettant de réaliser des appels téléphoniques sur le réseau 4G, cette technologie s’appuie sur un coeur réseau en IMS, laquelle est une plateforme complète qui est nécessaire pour déployer les services de communications enrichies (RCS). De tels services sont déjà proposés en 3G, et l’intégration pour la 4G est la prochaine étape.

Ainsi, le VoLTE a pour objectif de fournir des services pour la voix avec une fiabilité au moins identique de celles proposées par les actuels réseaux cellulaires mais en exploitant un coeur réseau tout IP.

Les premiers services commerciaux proposés par VoLTE ont déjà démarré parmi les opérateurs proposant la qualité audio en HD (HD W-AMR), ce qui limite actuellement aux pays suivants

Voice over LTE

Orange ayant lancé récemment un service RCS (cf article du 12 avril), peut on espérer la mise en place de la technologie VoLTE l’an prochain? Selon les sources sur le net, il semblerait que le HD AMR nécessite la mise à jour de tous les MSC, quant au lien entre le VoLTE et le HD Voice W-AMR, je vous avouerai ne pas encore avoir fait le rapprochement. Ce sera l’occasion d’écrire un nouvel article.

 

 

 

 

 

Bouygues souhaite récupérer les abonnées des autres opérateurs

Il y a quelques mois, nous avions assisté à une plainte des Australiens contre Apple pour publicité mensongère : Les iphones dit 4G (iphone5) n’étaient pas compatible en Australie, se référer à l’article suivant : http://blogs.univ-poitiers.fr/f-launay/tag/apple/

Toutes personnes qui possèdent un iphone 5 ne peut donc pas se connecter sur le réseau 4G en France puisque les fréquences ne sont pas compatibles. Mais, à partir du 1er octobre, Bouygues ouvre son réseau sur la bande de 1800 MHz (Refarming).

D’ailleurs, le PDG de Bouygues Telecom, Olivier Roussat, fait un appel du pied à tous les possesseurs d’Iphone5 via  Twitter en publiant le messagesuivant  « Bienvenue à tous les detenteurs d’Iphone5. ».Je vais twitter à M Roussat mes cours sur la 4G et lui proposer mon catalogue de formation 🙂

Orange et SFR vont ils lancer rapidement leur réseau sur la bande de 1800 MHz? Ils devront le faire quoiqu’il en soit, car pour préparer le LTE-A, il est nécessaire d’avoir plus de bande de fréquence que celles autorisées sur le 2600 MHz et 800 MHz.

Quant à Free, la course à la 4G n’est que le début car le LTE-A qui promet en débit de 1Gbps nécessite 100 MHz de bande, soit 5 fois plus de bande que celle actuellement acquise par l’opérateur.

 

 

 

Suivez le bus SFR

Après avoir fait tourné le bus sur Lyon, Strasbourg, Toulouse, … SFR annonce le swap de ses baies 3G en 4G dans la capitale.

Ainsi, SFR met en avant sur son site le fait d’avoir  «la couverture 4G la plus importante sur Paris» et annonce une couverture intégrale de la capitale dès fin 2013. Cela répond aussi à la communication de Bouygues, qui annonçait hier ses tarifs pour la 4G, on peut s’attendre à une réaction d’Orange ses prochains jours.

Voici donc la cartographie promis par SFR pour la fin de l’année.

Actuellement, plusieurs terminaux sont proposés à la vente, puisqu’on dénombre 17 équipements 4G (smartphones, tablette, clé et routeur) dont 14 smartphones. Il est à noter que cette offre est la même pour Orange et semble un peu plus étendue pour Bouygues.

Le bus de SFR va donc sillonner la capitale jusqu’au 23 septembre, suivez le bus.

Cet article fait référence à une cartographie du 1er avril, disponible via ce lien.

Les opérateurs de téléphonie mobile intensifient toujours l’installation de la 4G à l’instar d’Orange qui annonce actuellement une couverture dans plus de 40 agglomérations, soit 110 villes.

La liste des villes couvertes s’allongent donc à bon rythme avec une prévision d’accès 4G de  30% de la population pour SFR, 35 à 40% de la population pour Bouygues et Orange (via le réseau à 1800 MHz pour Bouygues) d’ici la fin de l’année.

A l’exception d’effets d’annonces, le réseau de Free est toujours en suspens. Des sources sur le net, suite au rejet du recours de Free contre Bouygues (refarming, c’est à dire le droit accordé à Bouygues d’utiliser les fréquences à 1800 MHz)  indiquerait une mise à disposition de la 4G en 2015. Il y a quelques mois, Xavier Niels annoncait une surprise pour la 4G. Que croire?

D’autant plus, il y a quelques jours, nouvelles déconvenues pour Free ou les informations filtrées annoncaient que la box Femto de Free ne serait pas compatible 4G. Se référer à l’article en question sur le blog.

Ces informations sont donc en contradiction avec un de mes précédents articles ou j’annoncais la déclaration de mise en fonctionnement d’Antennes 4G par Free sur une 30 aines de villes dans un délai maximum de 18 mois.

Et pourtant au regard de cette carte, on peut analyser le réseau 4G attendu d’ici 2014, avec le code couleur suivant

  • Orange : Orange
  • Red : SFR
  • Bleu : Bouygues
  • Noir : Free

cartographie_future_1erjuillet.JPG

La question est de savoir s’il est possible de se fier à cette carte?

Prenons le cas d’Orange, les villes annoncées comme couvertes ou prochainement couvertes sont les suivantes :

A la liste affichée sur l’article du 19 avril, il faut rajouter les villes suivants :

  • Arcachon, Arras, Avignon, Bayonne, Cannes, La-Roche-sur-Yon, Laval, Le Mans, Lens, Forbach, Haguenau, Montpellier, Nîmes, Pau, Perpignan, Poitiers, Saint-Étienne, Toulon et Toulouse.
  • A la fin de l’été, on devrait s’attendre à de nouvelles villes 4G : Alès, Divès-sur-Mer (Deauville / Trouville), Rouen et une grande nouveauté, Strasbourg bénéficierait de la première aggrégation de porteuses pour un débit de 150 Mbit/s.

Sur la carte, Ales n’y figure pas.

Un réseau communautaire a été mis en place sur le site de sensorly. N’hésitez pas à vous connecter et complétez la base de données afin d’indiquer l’état de la connexion chez vous.

Quant à la question, la 4G pour Free est elle pour la fin de l’année? J’y crois encore, mais je n’ai toujours aucune preuve…

Femto de Free

Dans les évolutions de la 4G vers le LTE-Advanced, l’objectif est d’améliorer la converture et l’efficacité spectrale.

Les solutions proposées consistent à rajouter des relays et de favoriser le fonctionnement inter-RAT, c’est à dire entre plusieurs technologies de communication sans fil.

La Femto-cell*, modem et antenne(s) connectés à votre box, est donc une des solutions proposées par les futures normes de téléphonie 4G.

Mais, contre toute attente, on apprend que les Femto de Free ne sont pas compatibles 4G. Free a choisi l’équipementier BroadCom pour la mise en place du composant  BCM61650 dans le boitier Femto. Or, ce SOC BCM61650 n’est compatible qu’avec le HSPA+ à 21 Mbps (alors que les opérateurs ont déployés de nombreuses antennes à 42 Mbps), alors que récemment BroadCom avait présenté le SoC BCM61630 qui intégre le Baseband ainsi que la partie RF pour la 4G.

Evidemment, un débit de 21 Mbps est suffisant pour tout ceux qui ont une offre ADSL à 10 Mbps. En effet, le boitier Femto étant relié à l’opérateur via le câble, le débit proposé par la Femto sera limité par le débit arrivant sur votre Box. Mais, les abonnements au FTTH augmentent.

Le business plan de Free est donc d’attendre la baisse de prix du SoC 4G avant de proposer une femto 4G. En quoi ce choix est il judicieux?

  • Tous les mobiles et les abonnements ne sont pas tous 4G
  • Une connexion ADSL à 10 Mbps sur un PC avec un écran 22 pouces est en général suffisant, pourquoi vouloir un débit plus élevé pour un smartphone ou une tablette?
  • L’accès Femto est quasi-individuel, alors que la 4G sur une macro est un accès partagé pour tous. Ainsi, il est rare d’avoir un débit réel de 80 Mbps.

Free a donc fait un choix économique, le choix d’apporter la Femto 4G est donc reporter de 2 ou 3 ans au minimum. Le principal argument pouvant inciter Free à basculer sur de la femto 4G sera probablement les obligations vis à vis de l’ARCEP de couvrir plus de 95% de la population en 4G, du moins c’est une option de fausser les chiffres.

 

 

 

 

* Femto-cell, Femto est une unité de grandeur. On parle de Macro-cell pour les antennes en campagne, micro-cell pour les antennes en milieu urbain, et les femto pour les antennes sur votre box.

S4-LTE Advanced en préparation

LTE-Advanced

Dans un précédent article, je présentais les différentes évolutions attendues ces prochaines années pour accroitre le débit. Le LTE-Advanced, en exploitant une bande de 100 MHz (agrégation de canaux) permettra d’atteindre un débit de 1 Gbps, s’approchant ainsi des performances de la Fibre Optique.

On apprend depuis peu que Samsung s’est lancé dans la fabrication du premier terminal S4-LTE-A. On peut supposer la sortie de l’appareil pour février 2014 à Barcelone (les plus optimistes espèrent la sortie en fin 2013).

Les principales évolutions concernent encore le débit, mais l’évolution de la norme propose aussi des fonctionnements optimum dans un environnement multi-radios (WiFI, SuperWiFi, 2G, 3G), et des améliorations sur la couverture par l’ajout de relais;

Au niveau du réseau de l’opérateur, les évolutions concernentle Gigabit Ethernet synchrone dans le backhaul de l’opérateur.Je rappelle que l’architecture dorsale du réseau IP s’appuye sur un réseau SDH, né de la commutation de circuit. SDH étant un système de transport Synchrone (Synchronous Digital Hierarchy), mais la comutation de circuit n’est pas optimal pour la DATA, raison pour laquelle le réseau éthernet replacer le transport SDH.

Revenons sur le smartphone 4G LTE-A, l’annonce montre que Samsung est à la pointe en terme de smartphone, mais le marché est il prêt?

En France, on peut espérer le LTE-A en 2015, mais au Japon (NTT DoCoMo) , les premières antennes devraient être installées en 2014.

Etonnament, en décembre 2012 et Mai 2013, c’est aussi NTT DoCoMo et Samsung qui ont fait le buzz en annoncant la 5G sur la fréquence de 11 GHz ou 28 GHz.

Je n’ai pas relayé l’information, car la première difficulté à résoudre est la portée des ondes à cette fréquence, et que le choix de la fréquence ne fait pas une norme;

Par contre, pour ceux qui aimeraient savoir quelles évolutions peuvent être annoncees pour la norme 5G, je vous propose de vous intéresser à la modulation multi-porteuses FBMC, au réseau Ad’Hoc (le mobile permettant de relayer le signal et dans ce cas l’idée d’un fonctionnement à 11 GHz ou 28 Ghz est plus réaliste), au codage conjoint (et s’intéresser aussi à la norme HEVC pour la vidéo permettant de réduire le débit de la transmission vidéo en conservant une bonne qualité QoE), à la radio-cognitive, et au relais.

Ce sont des pistes, à suivre …

MOOC : Massive Open Online Course

Afin de résoudre le problème d’installation de Dokeos sur Firstheberg, j’ai dû me contraindre de passer chez un autre hébergeur, notamment OVH.

A ce jour, une redirection temporaire permet de conserver l’adresse donnée dans le précédent article, à savoir http://ipad-formation.eu vers la nouvelle adresse :

www.mooc-ipad-formation.eu

Le site exploite du css3 et des fonctionnalités définies dans la norme html5. Malheureusement, étant autodidacte dans la création de site web, des bugs d’affichage apparaissent pour des navigateurs un peu anciens (ie <8) ou récent. Toute personnne motivée pour reprendre le site avec moi est la bienvenue :-).

La plate-forme est opérationnelle, vous pouvez y accéder directement en tapant l’adresse suivante : www.mooc-ipad-formation.eu/dokeos/index.php

L’inscription à la plate-forme est gratuite, vous pouvez vous connecter et récupérer mes cours. Cependant, à ce jour, le premier cours n’est que partiel, je vais alimenter la plate-forme progressivement durant l’été.

Je propose une version de test jusqu’en septembre, n’hésitez pas à me faire part de cvos commentaires sur le contenu et sur l’accès au cours. La aussi, l’interface apprenant de Dokeos ne me plait pas, mais je n’ai pas encore su comment modifier l’interface pour permettre de réaliser des scenari afin de guider l’apprenant dans les séquences d’apprentissages. La aussi, de l’aide est la bienvenue.

Enfin, je vous propose aussi de déposer vos propres modules de formations, contactez moi et je vous ouvre un accès en tant que formateur.

Accès à mes formations – LMS/MOOC

Accès à mes formations.

Après la migration de mon LMS en version Dokeos 2.2, j’ai eu la surprise de constater que la création de cours n’est plus opérationnelle. Je suis en train de discuter avec mon hébergeur, car certains attributs du PHP ne sont pas modifiables : la plate-forme LMS est sur un serveur mutualisé et sans possibilité de modifier certains attributs via le .htaccess.

Qu’importe, j’avais en tête depuis quelques semaines de déposer mes cours sur une plate-forme MOOC. A ce titre, à partir d’aujourd’hui le projet Open-Source EdX est disponible.

Je vais prendre le temps de la réflexion, n’hésitez pas à partager vos impressions, l’objectif à terme est d’avoir un accès libre à des formations sur :

  1. Le réseau cellulaire : De la 2G à la 4G
  2. Le réseau NGN vers l’IMS
  3. La VoIP : Infrastructure du réseau d’entreprise
  4. Asterisk et interconnection avec d’autres IPBX

Les prochains cours seront disponibles en septembre, en m’appuyant soit sur la plate-forme Dokeos (http://ipad-formation.eu) après avoir résolu les problèmes de création de cours, soit sur une autre plate-forme que je mettrais en place cet été, soit sur une plate-forme acceptant d’accueillir mes cours.

Les offres 4G des opérateurs

L’annonce a été faite il y a déjà quelques jours, Bouygues va ouvrir son réseau 4G dans les villes suivantes :

  • Lyon (ville de test couverte depuis Juin 2012)
  • Issy-les-Moulineaux
  • Malakoff (mai 2013)
  • Strasbourg (mai 2013)
  • Toulouse (mai 2013)
  • Vanves (mai 2013)
  • Côtes Basques (Juin 2013)
  • Douai (Juin 2013)
  • Lens (Juin 2013)
  • Lille (Juin 2013)

la ville de Nantes devrait aussi être connectée au réseau commercial dans peu de temps. Pendant ce temps, Orange annonce des offres 4G en Bretagne, et prochainement à Lorient (Juin 2013).

Concernant SFR et Orange, la liste des villes a été diffusée sur le lien suivant : Un point sur la 4G en France

Par rapport à l’ARCEP, les opérateurs ont l’obligation de couvrir 25% de la population en Octobre 20122.

déploiement G

déploiement G

Les offres proposées par bouygues dans les offres sensations sont très proches en terme de prix par rapport à ses concurrents. Nous comparons les offres Sans Mobile, Un an d’engagement :

  • Bouygues : Forfait sensation de 29,99€ pour l’offre 2 Go et 44,99€ pour l’offre 5Go
  • SFR : Forfait Carré de 29,99€ pour l’offre 2 Go et 45,99€ pour l’offre 4Go
  • Orange : Forfait sensation de 30,90€ pour l’offre 2 Go et 45,90 €pour l’offre 4Go

A cela, vous pouvez rajouter des offres multi-lignes ou multi-pack permettant de réduire de 5€ à 10€ votre forfait.

Les offres évoluent très vite, nous n’avons toujours pas de nouvelle sur les offres de Free. Les périodes de vente étant Septembre (rentrée scolaire) et Décembre (Noël), l’opérateur Free souhaite faire le buzz en proposant une offre couverte nationalement.