Sélection thématique #2 – Le cinéma japonais

Depuis le 26 septembre dernier, la cinémathèque française propose une rétrospective sur l’histoire du cinéma japonais.

 

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51N5mJBj70L.jpg

Dès 1896, les systèmes de projection sont introduits au Japon.

Les films de fiction apparaissent à partir de 1908.

À ses débuts, le cinéma est muet.

Il est cependant accompagné de musique et de commentaires.

Il s’inspire du théâtre traditionnel, dont le kabuki est l’expression la plus populaire.

En 1931, Heinosuke Gosho réalise le premier film japonais parlant : Madamu to nyōbō / マダムと女房 

 

 

Lire la suite

Plaisir de donner, joie de recevoir. Petit hommage à Nicole Pellegrin.

Le public est parfois un peu dépité que nous ne sautions pas de joie quand on nous propose spontanément un don de livres. Pourquoi diantre cette circonspection légèrement suspicieuse de notre part, alors que nous devrions nous réjouir dans l’allégresse d’accumuler des livres offerts gracieusement sur nos étagères infinies ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer notre réserve. Tout d’abord, le don peut ne pas correspondre du tout à ce que la bibliothèque propose déjà. Or, le travail des bibliothécaires consiste à enrichir et proposer une collection cohérente et vivante, davantage alimentée par des nouveautés. En plus, notre public est universitaire et les documents proposés doivent être de ce niveau. Lire la suite

Le 8 mars en revue(s) : étudier le féminisme

La Journée Internationale des Droits des Femmes est l’occasion pour nous, cette année, de valoriser un domaine particulier de la recherche : les études féministes.

MLF affiche

MLF affiche – Par Jeanne Menjoulet – CC BY 2.0 – source Flickr

C’est à partir des années 70 en France, parallèlement à l’émergence du Mouvement de libération des femmes, que sont apparus les premiers enseignements universitaires et les premiers groupes de recherche sur le féminisme, notamment à l’Université Paris 7. Le GEF (Groupe d’Études Féministes) est créé en 1975 autour de Françoise Basch et Michelle Perrot à Jussieu. Dans « Du mouvement des femmes aux études féministes », la militante, historienne et sociologue Françoise Picq estime que les études féministes en France sont nées de ce groupe d’études. Comme l’explique Claude Zaidman dans « Institutionnalisation des études féministes » (Cahiers du CEDREF, 1995), il y avait volonté de joindre militantisme et recherches universitaires. Lire la suite

Sélection thématique #1 – La fête de la Saint-Valentin

Le jour du 14 février est célébré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux.

Mais connaissez-vous l’origine de la Saint-Valentin ?

Alcée rose - Turpin, Pierre-Jean-François (1775-1840)

Alcée rose – Turpin, Pierre-Jean-François (1775-1840) ©Florilège

Ce jour remonterait aux romains qui fêtaient les Lupercales.

Ces cérémonies païennes étaient célébrées le 15 février. Il s’agissait de rites de purifications champêtres et de fécondité en l’honneur de Faunus Lupercus, dieu des troupeaux.

Lire la suite

Des trésors sous vos pieds

Réserve BU Droit Eco Gestion - Amélie Kajdan

Réserve BU Droit Eco Gestion – Amélie Kajdan

Depuis plusieurs mois, des bruits couraient, et pas seulement dans les couloirs, au sujet de l’aménagement d’une grande réserve de livres et de revues dans les sous-sols de la faculté de droit et des sciences sociales. Après plusieurs mois de travaux, le 8 février 2019 a vu la fin du transfert des collections de droit, d’économie et de gestion dans le sous-sol de l’Aquarium.

Mais pourquoi tant de bruit et quel intérêt de déplacer des ouvrages d’une bibliothèque située à moins de 200 mètres ? s’interrogeaient les étudiants entre deux coups de perceuse. Lire la suite

Ebooks en Sciences Sociales, Histoire, Économie, Droit : aidez-nous à choisir !

Du 1er février au 30 avril, plusieurs collections d’ebooks de l’éditeur Springer seront accessibles aux étudiants, enseignants et chercheurs de l’Université de Poitiers. À l’issue de ce test, vos bibliothécaires achèterons les ouvrages les plus consultés.

Alors testez, consultez, choisissez !

livre électronique tablette

« lecture » – Coyot – via Pixabay

Pour débuter l’année 2019, nous avons choisi d’expérimenter une nouvelle manière d’acheter des livres en BU. Nous avons sélectionné quatre collections thématiques de l’éditeur Springer, qui seront accessibles intégralement pendant trois mois. Lire la suite

Prêts en Bulles # 12

Une Casemate est plus connue sous le nom de Bunker lorsque l’on parle de ces gros blocs semi-enterrés servant à protéger les soldats, artilleries ou ravitaillements pendant les guerres mondiales. Aujourd’hui, le terme de Casemate s’associe à une revue spécialisée qui abrite une multitude d’actualités sur la bande dessinée. Fondé en 2008, le mensuel offre une belle longévité grâce à un contenu de qualité. Depuis le mois de janvier de cette année, la BU Lettres fait de Casemate son premier abonnement parlant exclusivement de neuvième art.

Revue Casemate - N°121, janvier 2019. © Photo SCD Poitiers / M. Martin CC-BY-NC

Revue Casemate – N°121, janvier 2019. © Photo SCD Poitiers / M. Martin CC-BY-NC

Lire la suite

« Histoire naturelle de Selborne », une des œuvres les plus importantes de la culture britannique

The Natural History and Antiquities of Selborne" de Gilbert White, gravé par Samuel Hieronymus Grimm (1733-1794)

« North East view of Selborne from the Short Lythe », frontispice dépliant de la première édition (1789) de « The Natural History and Antiquities of Selborne » de Gilbert White, gravé par Samuel Hieronymus Grimm (1733-1794)

Histoire naturelle de Selborne (1789) de Gilbert White (1720-1793) est le livre le plus publié en anglais derrière la Bible, Shakespeare et l’Oxford English Dictionary. Il a fait l’objet de plus de 200 rééditions et traductions depuis sa parution. C’est l’œuvre scientifique la plus souvent lue. En France, elle est restée largement méconnue et ne fut traduite… qu’en 2011 (soit 222 ans après sa parution originale) !

Ce fait nous montre l’écart entre une culture naturaliste bien ancrée chez le peuple britannique et celle, française, dérisoire en regard. Pour s’en convaincre encore, il suffit de comparer la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB) avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), les plus importantes associations de protection de la nature anglaise et française : la RSPB compte plus d’un million d’adhérents (plus que les 3 plus grands partis politiques de la Grande-Bretagne réunis) contre 50 000 à la LPO… Lire la suite

En 2019, des statistiques et de la musique !

Les équipes des bibliothèques de droit, de lettres et de sciences humaines vous souhaitent une très belle année 2019 !

Pour bien commencer l’année, nous avons le plaisir de vous annoncer deux nouveaux abonnements de documentation en ligne : des statistiques avec la base Statista, et de la musique avec la plateforme Medici.tv.


 

Statista Logo

Logo statista

Vous recherchez des informations sur la fréquence de consommation de pâtisseries en France en 2018 ? Vous souhaitez connaître le prix moyen du Big Mac à travers le monde en 2018 ? Vous cherchez un dossier complet sur le tourisme en Guyane, ou sur l’usage des smartphones en France ? Un rapport sectoriel sur l’industrie pharmaceutique ? Statista est un portail de données stratégiques en français alimenté quotidiennement. Elle offre un accès rapide à plus de 1,5 millions de données sur 170 secteurs d’activité :

– Données macro-économiques sur de nombreux secteurs Lire la suite

Le CO2, la COP et moi

Carte du monde – FreeImages.com/Nikita Golovanov

Ironie de l’actualité, au moment même où les Gilets jaunes protestent contre l’augmentation de la taxe carbone et alors que l’ONU publie un rapport alarmiste sur le réchauffement climatique s’ouvre la 24e Conférence sur le climat.

Pas un jour ne se passe sans que les médias ne relatent le cortège des désastres environnementaux : sécheresse sans précédent en Afrique du Sud, océans étouffés par la dérive des continents de particules de plastique, lente agonie des ours blancs, déforestation en Amazonie, inquiétante disparition des insectes et des oiseaux des champs…

L’Accord de Paris ne prévoit pas d’amende pour les États ne respectant pas les engagements et il est par ailleurs fragilisé par le retrait annoncé des États-Unis et celui redouté du Brésil. Les petits pollueurs ne veulent pas payer pour les riches, ce qui trouve un écho chez les Gilets jaunes qui ne comprennent pas notamment pourquoi ils devraient contribuer alors même que les compagnies aériennes et maritimes sont exonérées de toute taxe. Lire la suite