Le compositeur

Hakim Bentchouala-Golobitch est un compositeur et pianiste Algérien. Il débute son parcours musical au conservatoire de Toulouse, où il obtient une médaille d’or de piano. Il poursuit sa formation à Paris avec Yvonne Loriod et Gabriella Torma, puis à New York. Il remporte de nombreux concours parmi lesquels : Arte Libre à Sao Paulo où encore Mozart-Henessy. Il parfait ensuite sa connaissance de la musique française, avec les compositeurs contemporains Charles Chaynes, Jean Français et Didier Goret. Hakim Bentchouala-Golobitch est attiré par la musique argentine. Il s’initie – sous la direction de Juan-José Mosalini – au bandonéon et aux techniques pianistiques du tango argentin.

Parallèlement à la musique, Hakim s’intéresse au théâtre, et entame une formation à la « Comédia » avec pour enseignants : Olivier Quinzin et Franck Clément. Il participe à de nombreuses œuvres théâtrales parmi lesquelles : « Un mensonge qui dit toujours la vérité » ( Jean Cocteau et Francis Poulenc ). Hakim participe à de nombreux projets : festivals ( Marrakech, Moscou, Bologne, La Rochelle ), concerts, ciné-concerts, ciné-mémoire, ou encore master-class. Il compose et interprète de nombreuses musiques de films : Metropolis, Verdun, La Nouvelle Babylone. Il participe à la bande originale de nombreuses productions audiovisuelles ( Courts et longs métrages, ou encore documentaires ).

Dans le cadre du ciné-concert, organisé par la cinémathèque de Toulouse, il accompagne la film La nouvelle Babylone ( 1929 ), de Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg.

http://www.lacinemathequedetoulouse.com/system/photos/21/original/nouvelle_babylone_diffusion.pdf?1375689685

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...