La Nouvelle Babylone

La Nouvelle Babylone traite de la Commune de Paris de 1871. Le film ouvre sur le départ pour le front des soldats français, amenés à se battre contre la Prusse lors de la guerre franco-allemande de 1870. A Paris c’est l’époque des soldes dans le grand magasin « La Nouvelle Babylone » ou travaille Louise, héroïne du film. Elle est invitée par son patron à un bal au moment où les troupes françaises sont vaincus par la Prusse. Les bourgeois de Paris, si prompts à envoyer les soldats au combat au début du conflit sont prêts à capituler. Le peuple quant à lui ne veut pas abandonner le combat et Louise avec d’autres femmes tentent d’empêcher les soldats d’enlever les canons à Montmartre afin de pouvoir continuer le combat. C’est le début de l’insurrection. L’armée versaillaise se replie en dehors de la ville et amorce le combat contre les parisiens. Jean, jeune paysan et soldat, amoureux de Louise suit ses généraux à Versailles et doit combattre la révolution parisienne. Finalement, les troupes versaillaises parviennent à pénétrer dans Paris, l’insurrection est matée dans le sang, les insurgés fusillés. Louise est condamnée à mort pendant que Jean creuse des tombes dont celle de sa bien aimée.

Cette rubrique porte sur l’histoire de La Nouvelle Babylone.

Elle contient une biographie des réalisateurs et du compositeur, un rappel du contexte historique et artistique de création du film et une présentation des personnages récurrents apparaissant à l’image ainsi qu’une évocation des faits historiques de la Commune et une analyse de leur traitement et de leur mise en scène par Leonid Trauberg et Grigori Kozintsev.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...