Le match France/Royaume-Uni

Petit retour rapide sur mon blog, déserté depuis deux mois pour cause d’activité professionnelle un peu trop chronophage. Jeudi dernier, j’ai participé au Tice’Dej de l’Université de Poitiers consacré à la veille informationnelle, au cours duquel j’ai expliqué ce qui m’avait incité à ouvrir un blog (Serge Dassault et le CPE, en fait, c’est une longue histoire…) et comment et pourquoi j’utilisais les réseaux sociaux, notamment twitter.

Petite illustration de l’intérêt de twitter : Xavier Timbeau (OFCE), invité ce matin sur France Culture pour échanger sur la situation du Royaume-Uni, a posté un graphique intéressant sur la dynamique économique de la France et du Royaume-Uni que je n’ai pas manqué de relayer :

g_timbeauQuelques retweets et commentaires, bien sûr, puisque l’opinion dominante, en France, est que l’herbe est plus verte ailleurs, toujours. Une personne a objecté que le graphique a été rebasé-à-la-date-qui-va-bien. Ce à quoi j’ai répondu que prendre comme année de base le début de la crise était pertinent. Alexandre Delaigue a complété en renvoyant à l’un de ses billets pour indiquer que ce résultat marche pour d’autres dates et que, désolé, la France ne va pas si mal que ça.

Philippe Manière a commenté, également :

maniereL’intervalle de temps serait trop court et la variable retenue (PIB par tête), pas la plus pertinente.

Je me suis empressé d’aller chercher des statistiques sur l’emploi, en France et au Royaume-Uni, depuis 1994, sur Eurostat, pour évaluer la pertinence du commentaire de Philippe Manière, sans savoir à l’avance ce que cela donnerait. Ça donne ce graphique :

FR_RUDynamique plus favorable en France depuis 1998, en fait.

C’est cela, finalement, l’intérêt de twitter : vous faire renoncer à un moment de détente, allongé sur un transat, au soleil, sur une terrasse poitevine, pour dénicher des statistiques, dans les recoins obscurs d’Eurostat, afin de participer à une discussion très éphémère sur les réseaux sociaux… J’aime…

Related posts:

5 commentaires sur “Le match France/Royaume-Uni

  1. Amusant : pour les même raisons, je regrette l’effacement progressif des blogs au profit de twitter. Le blog force a faire la recherche, sourcer etc, puis laisse transater en paix avec le sentiment du devoir accompli. Alors que Twitter agace, tout le temps à crachoter ses micro-comprimés.

    Sinon, marre aussi des sempiternelles chouineries sur l’état de l’économie Fr – mais je continue a penser que l’argument est mal servi avec ce genre de graphique. Deux problemes :
    – on prouvera tout avec la bonne date de départ – j’avoue que mes certitudes vacillent sur ce sujet, j’ai l’impression d’etre le seul que cela froisse
    – même si l’on se donne le début de crise comme point de départ « pertinent », on a juste dit avec ce graphique que les évolutions du PIB sont plus amorties en France qu’aux UK. Une (la?) vraie question est : qui va repasser la ligne du 1 en premier?

    • @yabonn : « on prouvera tout avec la bonne date de départ » : je vous laisse essayer 😉
      Plus sérieusement, méthodologiquement, le choix de la période d’observation ne se fait pas au hasard. Xavier Timbeau a produit son graphique pour montrer la dynamique économie FR/UK depuis le début de la crise, ce qui a du sens. J’ai produit un graphique sur une beaucoup plus longue période et avec un autre indicateur pour répondre à l’objection de Philippe Manière, ce qui a du sens.
      Vous pourriez isoler des petits intervalles pour lesquelles la dynamique UK est plus favorable, mais sur les vingt dernières années, et depuis le début de la crise, il n’y a pas photo.
      Après, est-ce que cela signifie que la France retrouvera son niveau d’avant crise avant le Royaume-Uni, on n’en sait rien…
      Sur twitter/blog, ce serait dommage qu’il y ait effacement des deuxièmes au profit du premier, mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas, personnellement je les considère comme complémentaires, twitter est un bon moyen de diffusion de mes billets.

  2. Ping : Compte rendu du TICE Déj n° 25 – 20 mars 2014 – La veille informationnelle | UPTice

  3. Ping : Gilles RAVEAUD » Blog Archive » Emploi : la France plus forte que les Etats-Unis et le Royaume-Uni !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *