Discriminations à l’embauche

 Deux études empiriques complémentaires sur la question de la discrimination à l’embauche.

La première s’intitule “Are Good Looking People More
Employable?”. En voici le résumé en Anglais, suivi de ma traduction.

Abstract : Job applicants in Europe and in Israel increasingly imbed a headshot of themselves in the top corner of
their CVs. We sent 5312 CVs in pairs to 2656 advertised job openings. In each pair, one CV was without a picture while the second, otherwise almost identical CV contained a picture of either an
attractive male/female or a plain-looking male/female. Employer callbacks to attractive men are significantly higher than to men with no picture and to plain-looking men, nearly doubling the
latter group. Strikingly, attractive women do not enjoy the same beauty premium. In fact, women with no picture have a significantly higher rate of callbacks than attractive or plain-looking
women. We explore a number of explanations and provide evidence that female jealousy of attractive women in the workplace is a primary reason for the punishment of attractive women.

 

Résumé : Les réponses aux offres d’emploi en Europe et en Israël incluent de plus en plus souvent des photos
d’identité dans les CV. Nous avons envoyé 5312 CV par paire à 2656 offres d’emploi. Dans chaque paire, un CV n’incluait pas de photo tandis que l’autre contenait soit d’une femme ou d’un homme
attirant, soit d’une femme ou d’un homme laid. Les réponses positives des entreprises sont significativement supérieures pour les hommes attirants, comparé aux CV sans photo ou aux CV comprenant
des photos d’hommes laids (environ deux fois plus de réponses positives dans ce dernier cas). De manière surprenante, les femmes attirantes ne bénéficient pas d’une telle prime de beauté. En
fait, les CV de femmes sans photo ont un taux de retour positif supérieur aux CV de femmes attirantes et aux CV de femmes laides. Nous envisageons plusieurs explications et nous montrons que la
jalousie féminie vis-à-vis des femmes attirantes sur le lieu de travail est la première raison qui conduit à les punir. 

 

La deuxième étude (via Une heure de peine) s’intitule “Identifying barriers to Muslim integration in France”. Voici un extrait du résumé (ma traduction).

Les musulmans souffrent-ils d’un désavantage en termes d’intégration économique de la deuxième génération d’immigrants en Europe?
Des recherches antérieures n’ont pas réussi à isoler l’effet que la religion pouvait avoir sur les opportunités d’emploi des familles d’immigrants car d’autres facteurs, tels que le pays
d’origine ou la race, brouillaient les résultats. Ce papier utilise un test réalisé sur le marché du travail français permettant d’identifier et de mesurer cette effet religion. Les résultats
confirment que sur le marché Français, une discrimination anti-musulmans existe : un candidat musulman a 2,5 fois moins de chance de décrocher un entretien que son homologue chrétien.

 

La méthodologie est plutôt astucieuse : les auteurs ont envoyé des CV par paire, qui différaient sur quelques points : i) sur le
premier groupe de CV, la personne s’appelait Khadija Diouf, elle avait notamment travaillé au secours islamique, ii) pour le deuxième groupe de CV, la personne s’appelait Marie Diouf, elle avait
notamment travaillé au secours catholique, iii) pour le troisième groupe, il s’agissait d’Aurélie Ménard, sans expérience religieuse. Les autres éléments du CV étaient les mêmes (âge, niveau
d’études, etc.).

 

Voici les différences de taux de réponse positive :


Khadija.jpg

J’espère au moins pour elle que Khadidja Diouf n’est pas une femme attirante…

7 commentaires sur “Discriminations à l’embauche

  1. Dans la première étude, il serait intéressant de connaitre d’éventuelles différences entre les échantillons français et isrélien.

    en croisant les deux études on concluera sans doute qu’il ne fait pas bon être femme attirante arabe israélienne !

  2. Intéressant mais faire des comparaisons en France entre “Musulman” et ” chrétien” me parait anachronique. A mon avis vous devriez comparer “musulman” et “non musulman”

  3. Il aurait été intéressant d’avoir également une Aurélie Ménard ayant travaillé pour le Secours Catholique, afin de voir s’il y a ségrégation dans ce cas également.

  4. C’est à croire que “l’attirance”  chez les femmes est un défaut physique comme les autres 🙂 vive la libération de la femmes – les laides ont pris du galon!!!

     

    Pourtant Françoise Sagan nous a bien mis en garde à son temps ( La Chamade)

  5. …mais il ne faut pas souséstimer le pouvoir de redomption des femmes attirantes: la beauté est une arme sans égale,un puissant stimulateur aussi bien pour l’éspris que pour le cerveau 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...