5G – DSS – Partie 4

suite de l’article 

III) Conclusion

Le partage dynamique de la bande 4G/5G permet d’apporter de la 5G au niveau des cellules 4G sans avoir besoin de recourir au refarming. Les opérateurs planifient néanmoins l’allocation de la bande 4G aux usages 5G dans les années à venir (figure 20).

Figure 20 : L’usage de la bande 4G/5G dans les années à venir

En contrepartie, la méthode DSS complexifie la gestion radioélectrique entre les signaux 4G et les signaux 5G.

La spécification 3GPP propose 3 méthodes (figure 21) :

  • basée sur la sous-trame MBSFN,
  • basée sur le mini-slot ;
  • basée sur l’adaptation de bloc de ressource.

Figure 21 : Les options de déploiement DSS [2]

  1. L’option 1 est basée sur la sous-trame MBSFN. Les 12 symboles de la sous-trame est dédiée aux communication 5G. Aucun trafic 4G n’est possible sur cette sous-trame. L’option 1 permet d’utiliser sans contrainte les 12 symboles de la sous-trame pour émettre en 5G quelle que soit la numérologie µ.
  2. L’option 2 utilise la notion de mini-slot standardisée pour les transmission 5G. Un mini-slot exploite 2, 4 ou 7 symboles OFDM. La transmission mini-slot a été spécifiée par la 3GPP pour les cas d’usage URLLC en proposant de transmettre à tout moment pour réduire la latence. Pour ne pas interférer avec les signaux CRS, les mini-slot sont transmis lorsqu’il n’y pas de signaux de référence à émettre.
  3. L’option 3 est généralement celle déployée par les opérateurs. Cette option s’appuie sur le procédé de poinçonnage (puncturing). La station de base peut du trafic 5G sur l’ensemble du canal de trafic PDSCH sauf sur les éléments de ressource utilisée pour la transmission des signaux de référence. L’allocation de ressource peut être réalisée par élément de ressource ou par ressource bloc. Par élément de ressource, seul l’élément de ressource RE (Resource Element = 1 symbole) contenant le signal CRS est exclu. Dans le cas d’adaptation par bloc de ressource RB (Resource Bloc), c’est le RB en entier qui est exclu pour la transmission 5G.

L’efficacité spectrale est meilleure dans le cas de l’adaptation par élément de ressource (RE) néanmoins elle n’est possible que lorsque la station de base 5G fonctionne avec un écart entre sous-porteuse de 15 kHz comme dans le cas de la station de base 4G.

Si l’espacement entre sous-porteuses 5G est de 30 kHz, alors seul le procédé de poinçonnage par bloc est possible.

La transmission par mini-slot était initialement prévue pour ne pas faire de poinçonnage.

Parmi ces 3 options, la 3ème option est la plus efficace spectralement mais elle est limitée au cas ou l’espacement entre sous-porteuses 5G est de 15 kHz. Lorsque l’espacement est de 30 kHz, l’option 1 ou 2 peuvent être utilisées avec une préférence pour l’option 2. Celle-ci se révèle moins efficace comme le montre la table 2.

Table 2 : L’adaptation de débit RE (par slot) /RB (par mini-slot)

Pour le lien montant, le terminal 4G utilise la méthode SC-FDMA pour réduire la consommation énergétique. La spécification 4G a imposé un décalage fréquentiel de 7,5 kHz par rapport au signal descendant. Pour la 5G, le terminal utilise soit la méthode SC-FDMA soit la méthode OFDMA. Ce décalage de fréquence ne permet plus d’assurer l’orthogonalité entre les sous-porteuses 4G et 5G. Pour pallier à ce décalage, la 5G DSS sur le lien montant est décalé de 7,5 kHz afin d’être aligné sur la transmission montante LTE.

Figure 22 : L’alignement des fréquences 4G/5G sur le lien UL

La table 3 résume les caractéristiques DSS avec les différentes versions de la spécification 3GPP

Table 3 : Les caractéristiques DSS

Références

[1] https://images.samsung.com/is/content/samsung/p5/global/business/networks/insights/white-papers/0122_dynamic-spectrum-sharing/Dynamic-Spectrum-Sharing-Technical-White-Paper-Public.pdf

[2] https://www.sharetechnote.com/html/Handbook_LTE_MBSFN.html

[3]https://newsletter.mediatek.com/hubfs/mediatek5gprogress/Dynamic-Spectrum-Sharing-WhitePaper-PDFDSSWP-031320.pdf

[4] https://www.keysight.com/fr/en/assets/7120-1249/application-notes/Dynamic-Spectrum-Sharing-DSS-Functional-and-Performance-Verification-with-Keysight-Nemo-Tools.pdf?success=true

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...