TICE Déj’ n°28 : Archives ouvertes : mode d’emploi – 23 octobre 2014

200px-Open_Access_logo_PLoS_white.svg

Du 13 au 26 octobre, a lieu l’Open Access Week (semaine de l’accès ouvert) en France et dans le monde. Cet événement a pour but de promouvoir l’« open access », mouvement qui vise à rendre les résultats de la recherche accessibles au plus grand nombre, le plus rapidement, de la manière la plus claire et la plus libre possible.

Une des manières de publier un document en « open access » est de le déposer dans une archive ouverte. C’est une base de données bibliographique dont les auteurs des documents décrits ont décidé de partager le fruit de leur travail avec le plus grand nombre dans le respect du droit des éditeurs. Ces documents sont donc accessible en texte intégral gratuitement et librement.

Dans ce cadre, l’Université de Poitiers souhaite échanger avec les chercheurs de l’établissement, et plus particulièrement, sur l’archive ouverte nationale française HAL, Hyper Article en Ligne (http://hal.archives-ouvertes.fr).

Plusieurs temps d’échanges sont proposés :

  • ateliers « Déposer dans une archive ouverte », dans les différentes bibliothèques universitaires de l’établissement :
    • mardi 14/10 à la BU Médecine (16h30 -17h30)
    • mardi 21/10 à la BU Droit-Lettres (12h -13h)
    • lundi 20/10 à la BU Michel Foucault (12h -13h)
  • TICE Déj jeudi 23/10, à i-médias (9h -10h15)

Au cours du TICE Déj, nous aborderons les raisons de participer à une archive ouverte et discuterons les pratiques actuelles de diffusion en « open access » à l’UP.

Nous présenterons la nouvelle version de la plateforme HAL, disponible à partir du 14 octobre 2014 (http://blog.ccsd.cnrs.fr/2014/09/hal-v3-0-agenda/), et les modalités de dépôt de documents.

Venez partager vos expériences et/ou vos questionnements sur le sujet autour d’un morceau de gâteau et d’un café/thé !

Informations :

Date : jeudi 23 octobre 2014, de 9h à 10h15
Lieu : i-médias (bâtiment B21, salle de conférences)

Retransmission en direct :

Via Adobe Connect :

http://i-medias.adobeconnect.com/r6js55kgh91/

Inscription :

https://ent.univ-poitiers.fr/studs/studs.php?sondage=j3li9dne79enng6k

Compte rendu du TICE Déj n° 25 – 20 mars 2014 – La veille informationnelle

4 témoignages, 4 profils

1. Élise Levannier – profil veilleur expert

enseignante-documentaliste, ESPE de l’UP, formatrice en veille informationnelle, auprès des étudiants des masters MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) et auprès des enseignants de l’UP.

->  rappelle deux définitions de la veille :

– selon l’Afnor, la veille est une activité en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial… pour en anticiper les évolutions ;

– pour Jean-Pierre Lardy, Urfist(Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique) de Lyon,  la veille informationnelle est unensemble de stratégies mises en place pour rester informé, en y consacrant le moins d’effort possible en utilisant des processus de signalement automatisé.

-> veille, diffuse, partage (dans le domaine de l’information-documentation ; dans le domaine éducatif et pédagogique, avec sélection de ressources numériques, à destination des étudiants et professeurs de l’ESPE) ; utilise pour cela plusieurs outils de veille largement répandus :

– Twitter  https://twitter.com/DocEspePoitiers

– Netvibes www.netvibes.com/espepoitoucharentes

– Scoop.it  http://www.scoop.it/t/professeur-des-ecoles-des-colleges-et-des-lycees

2. Cyril Bouallegue – profil veilleur en devenir

enseignant en mécanique,  licence pro AQ (Animateur Qualité), IUT Poitiers.

-> a suivi une formation en 2013 avec Élise Levannier, et, convaincu de l’importance de la veille dans la spécialité de cette licence (entreprises très demandeuses du point de vue sécurité juridique, économique), lui a demandé d’assurer un module de formation à la veille, en L3 ; a été surpris par la simplicité des techniques et la rapidité de leur acquisition par les étudiants, mais conclut sur le rôle capital de l’enseignant pour aider à traiter la pertinence de l‘information.

3. Cléo Lapouge – profil veilleuse active

étudiante en MEEF 1er degré

-> veille avec Netvibes, pour sa formation et son futur métier d’enseignante, mais ne partage pas en ligne ; échange de vive voix avec ses pairs et s’estime mieux informée que les étudiants qui ne veillent pas ; pour elle, la veille est le seul moyen de bénéficier de tout un pan de connaissances nécessaires à son futur métier, non pris en charge dans la formation présentielle ; Netvibes lui sert d’outil d’auto-formation ; consulte sa plateforme une à plusieurs fois par semaine, et ne trouve pas la veille chronophage.

4. Olivier Bouba-Olga  – profil veilleur et diffuseur expert

enseignant-chercheur en aménagement de l’espace et urbanisme, Faculté de sciences économiques de l’Université de Poitiers.

->  a créé un blog pour combattre les idées reçues sur l’économie, et répondre ainsi plus  largement  à la mission de passeur du chercheur ; montre que le fait d’être en réseau avec des experts ouvre des horizons et des pistes de réflexion inattendus ; estime que si l’on construit bien son réseau, la veille est véritablement efficace, et non chronophage, à la différence de l’activité de publication ; il a ouvert un compte Twitter en constatant que c’était un mode d’accès privilégié à son blog ; insiste sur le fait que la veille oblige à valider, trier, classer l’information, ce qui est très formateur.

http://blogs.univ-poitiers.fr/o-bouba-olga/

https://twitter.com/obouba

En conclusion

Pour se lancer dans la pratique de la veille, il est nécessaire de bien cerner son projet de veille et mettre en œuvre une stratégie :

– réfléchir à son besoin de veille (thématique, généraliste, professionnelle, e-réputation, expertise ? recherche-t-on l’exhaustivité  ou seulement la confrontation de différents points de vue ?) ; il ne faut pas chercher à faire de la veille sur tout !

– réfléchir à son objectif : conserver, partager, diffuser, ou usage individuel ?

– bien choisir ses sources : trier, sélectionner, valider

– choisir le bon outil : parmi les très nombreux outils, lequel choisir et utiliser ? Il faut apprendre à les connaître ! En essayant, en échangeant avec des utilisateurs.

– utiliser régulièrement cet outil de veille, et évaluer si l’information répond au besoin posé, ou si elle est trop abondante, difficile à lire, à trier…

réguler son cycle de veille en fonction des observations effectuées et réajuster le besoin, les sources, les informations. C’est un processus dynamique. 

Echanges avec les participants :

Des échanges qui ont suivi les témoignages, on peut retenir que :

– les usages sont variés (personnels, professionnels, mixtes) ;

– le sentiment de chronophagie et redondance de l’information est très répandu, ce qui confirme l’importance du choix des sources et de la gestion de la consultation (la lecture rapide des titres pouvant se faire au détriment des textes).

Le TICE Déj’ a permis à certains de se situer, à d’autres de relativiser leurs pratiques, ou de se remotiver pour veiller.

Par la suite, Olivier Bouba-Olga a posté un billet illustrant l’intérêt de twitter sur son blog .

http://blogs.univ-poitiers.fr/o-bouba-olga/2014/03/22/le-match-franceroyaume-uni/

Pour aller plus loin

2 sites

Il y a de multiples sites consacrés à la veille informationnelle !  Si on choisit de n’en citer que 2, ce sera :

– l’introduction aux outils de recherche et de veille proposée par l’Urfist de Rennes 2

http://www.sites.univ-rennes2.fr/urfist/ressources/introduction-aux-outils-de-recherche-et-de-veille

– la liste de sites pour la formation « Mener une veille informationnelle » du 14 février 2014 animée par Élise Levannier à l’Université Poitiers, dans le cadre du plan de formation aux pratiques pédagogiques, partagée avec l’outil Zotero :

https://www.zotero.org/groups/formationveille14fevrier2014up

Atelier de démarrage de veille  avec Twitter et /ou Netvibes

Élise Levannier animera 2 ateliers de démarrage de veille avec Twitter et/ou Netvibes :

veille avec Twitter => 6 juin : 9 h – 10 h 30

veille avec Netvibes => 6 juin : 11 h  – 12 h 30

Objectifs : définir sa stratégie de veille ; sélectionner des sources ; prendre en main l’outil de veille pour démarrer son réseau de veille avec Twitter et /ou Netvibes.

Salle informatique  I-médias

Inscription

TICE Déj’ n°27 : Simplifier les diaporamas pour les apprentissages – 10 avril 2014

Présentation_impress_arrière_plan

L’utilisation de diaporamas s’est généralisée dans l’enseignement supérieur. Un apprenant se déclare aussi en général plus satisfait après un cours avec diaporama que sans. Mais les diaporamas sont-ils réellement efficaces en termes de mémorisation ou de compréhension des informations ?

Comment concevoir un diaporama pour éviter la surcharge d’information qui nuit obligatoirement à l’acquisition des contenus ?

Comment disposer l’information sur l’écran et comment synchroniser ce qui est dit avec ce qui est projeté pour maximiser les chances de compréhension ?

Quelques principes de conception des diaporamas seront présentés et
serviront de base pour la discussion avec Ludovic Le Bigot, professeur à l’Université de Poitiers

Informations :

Date : jeudi 10 avril 2014, de 9h à 10h15
Lieu : i-médias (bâtiment B21, salle de conférences)

Inscription :

https://ent.univ-poitiers.fr/studs/studs.php?sondage=4kjud1za1lpg36x9

 

TICE Déj’ n°26 : Explorer la documentation avec le nouvel outil de recherche des BU – 3 avril 2014

Capture d’écran 2014-03-24 à 13.55.56

La recherche de documentation et d’information est au coeur des activités de recherche et d’enseignement, des étudiants de premier cycle aux chercheurs les plus en pointe dans leur domaine.

Le rôle des bibliothèques universitaires est d’acquérir la documentation indispensable à l’enseignement et à la recherche, de la mettre à disposition de la communauté universitaire et de former à son utilisation.

Cette documentation est hybride : elle couvre tous les domaines de la connaissance, tous les niveaux d’étude et de recherche, est à la fois physique et immatérielle, onéreuse et gratuite, libre ou soumise à des utilisations strictement encadrées.

De plus, cette documentation est accessible par différents canaux : le catalogue des BU, les bases de données payantes, les moteurs de recherche généralistes ou spécialisés, les recommandations des pairs qui passent de plus en plus par des réseaux numériques.

Face à cette profusion, les utilisateurs se tournent chaque jour davantage vers des moteurs généralistes au risque de se perdre, ou privilégient les outils de recherche qu’ils connaissent déjà au risque de passer à côté d’une information essentielle diffusée via un canal différent.

Le Service Commun de Documentation met donc aujourd’hui à la disposition de la communauté universitaire un outil de découverte qui vise, par une porte d’entrée unique, à donner accès à un maximum de résultats issus de sources différentes mais toutes validées. Cet outil permet de trouver :

– les documents conservés par les bibliothèques universitaires : livres, revues, DVD, partitions etc.

– les documents numériques signalés par les soins des bibliothécaires : e-books

– les documents numériques disponibles sur les bases de données acquises par le Service Commun de Documentation : articles de revues scientifiques, communications, articles de presse, e-books etc.

– les documents numériques disponibles sur des bases de données en libre-accès : articles de revues scientifiques en open access, thèses, images, livres numérisés etc.

Comment utiliser cet outil ? Quels sont ses avantages et ses limites ? Quelles sont les évolutions prévisibles ?

Il vous sera présenté par Myriam Marcil, directrice du Service Commun de Documentation, et Anne-Sophie Pascal, responsable de la cellule TIC du Service Commun de la Documentation

Informations :

Date : jeudi 3 avril 2014, de 9h à 10h15
Lieu : i-médias (bâtiment B21, salle de conférences)

Inscription :

https://ent.univ-poitiers.fr/studs/studs.php?sondage=2grxboq1ghib8wnd

TICE Déj’ n°25 : la veille informationnelle, témoignages et questions sur la mise en pratique – 20 mars 2014

application

CONSULTER LE COMPTE-RENDU

Faire venir à soi l’information de façon automatisée pour se tenir au courant de la publication d’informations, sur des thèmes choisis, c’est le principe de la veille.

On peut veiller à titre personnel ou institutionnel, pour une utilisation personnelle ou dans la perspective de partager avec d’autres. De nombreux outils existent.

Mais quel que soit l’objectif fixé, se posent des questions sur la sélection des sources, la gestion des flux d’information, du temps…

Pourquoi veiller ? Pour qui ? Comment s’organiser ?

Quatre témoins présenteront le contexte et les enjeux de leur veille et apporteront leur éclairage sur ces questions :

–          Élise Levannier, enseignante-documentaliste, ESPE de l’UP, formatrice en veille ;

–          Cléo Lapouge, étudiante en master Métiers de l’éducation, de l’enseignement et de la formation (MEEF) 1er degré, École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de l’Université de Poitiers ;

–          Olivier Bouba Olga, enseignant-chercheur en aménagement de l’espace et urbanisme, Faculté de sciences économiques de l’Université de Poitiers ;

–          Cyril Bouallegue, enseignant en mécanique, licence pro Animateur Qualité, IUT Poitiers.

Dans le prolongement du TICE Déj’, un atelier de démarrage de veille (choix des outils, stratégies…), animé par Élise Levannier, pourra être mis en place, à la demande des personnes intéressées.

Informations

Date : jeudi 20 mars 2014, de 9h à 10h15
Lieu : i-médias (bâtiment B21, salle de conférences)

CONSULTER LE COMPTE-RENDU

TICE Déj n°24 : l’apprentissage hybride à l’université – 20 février 2014

formation-hybrideConfrontée à la difficulté d’organiser des TD pour des groupes de plus de 200 étudiants lors du passage au système LMD, la faculté de médecine-pharmacie de l’Université de Poitiers a introduit en 2009 l’apprentissage hybride mêlant ainsi cours en présentiel et activités en ligne sur la plateforme pédagogique. Ce type d’enseignement appelé « apprentissage hybride » (ou encore « blended learning ») soulève de nombreuses questions : comment combiner efficacement le temps en présentiel et le travail à distance ? Comment contrôler l’acquisition des connaissances ? Dans quelle mesure la logistique impliquée par le numérique est-elle du ressort des enseignants ? Quels modes d’évaluation mettre en place ? etc.

Le professeur Jacques Ariès présentera la démarche de la faculté de médecine et son retour d’expérience après 5 ans d’utilisation de ce dispositif en constante mutation sur la plateforme pédagogique de la faculté – medphar2.

Informations

Date : jeudi 20 février 2014, de 9h à 10h15
Lieu : i-médias (bâtiment B21, salle de conférences)

Inscription

https://ent.univ-poitiers.fr/studs/studs.php?sondage=23iak7jlatan2ezm

 

ATTENTION REPORTE AU JEUDI 23 MAI : TICE Déj’ n°20 : la valorisation des travaux d’étudiants à l’université de Poitiers

REPORT DU TICE DEJ’. Voir le communiqué ci-dessous, envoyé par Jean-François Cerisier :

Chers collègues,

En raison de l’indisponibilité de plusieurs des intervenants, le TICE Déj programmé jeudi prochain 11 avril est reporté au jeudi 23 mai.
Le thème est bien sûr inchangé (voir plus bas).
J’espère vous y rencontrer nombreux.

Très cordialement,
Jean-François Cerisier

Ce 20ème TICE Déj’ sera l’occasion de vous présenter les dispositifs de valorisation des travaux des étudiants au sein de notre établissement.

En effet, depuis le 1er juin 2012, l’Université de Poitiers est passé du dépôt légal papier au dépôt légal électronique pour les thèses soutenues dans l’établissement. L’intégralité des thèses est ainsi déposée sous forme numérique sur la plateforme nationale STAR et est accessible en ligne dans le respect du droit d’auteur sur les sites UPthèses et theses.fr.

Quels sont les changements et les avantages de ce dépôt électronique ? Quels sont les retours après presque un an d’utilisation ?

Nous vous proposons de découvrir le circuit des thèses à l’Université de Poitiers.

Parallèlement, une forte demande sur la gestion électronique des autres types de travaux d’étudiants (mémoires, thèses d’exercice…) a émergé. L’établissement a donc décidé de proposer aux départements et/ou composantes qui le souhaitent, un service de mise en ligne de ces documents, qui aboutit à une diffusion sur le site UPétille.

Les équipes du SCD et d’imédias vous présenteront donc ces deux chaînes de traitement et les sites de diffusion des travaux des étudiants de l’Université de Poitiers : UPétille et UPthèses, le jeudi 23 mai 2013 de 9h à 10h15 à i-médias.

INSCRIPTION :

https://ent.univ-poitiers.fr/studs/studs.php?sondage=iqd4p5omjhdenbew

DATE ET HEURE :

le jeudi 23 mai 2013 de 9h à 10h15.

LIEU :

I-médias (Service Commun Informatique et Multimédia)

salle de conférences (Louis Lumière),

bâtiment B21

7 rue Shirin Ebadi

86000 Poitiers

Voir le plan d’accès

TICE Déj’ n°19 : Le dispositif PaRé à l’Université de Poitiers

Connaissez-vous le projet PaRé (pour « PArcours RÉussite ») de l’université de Poitiers ?

Ce TICE Déj’ sera l’occasion de présenter à la communauté universitaire les objectifs et les moyens d’action de ce dispositif qui a pour finalité la réussite de tous les étudiants.

Les outils numériques permettent d’offrir des stratégies novatrices d’enseignement et ainsi de favoriser la réussite de tous. L’appropriation de ces outils et des pratiques connexes dans une perspective pédagogique est donc une thématique importante du projet Paré, tant au niveau des étudiants que des enseignants. Les TICE Déj s’inscrivent donc parfaitement dans cette dynamique dans la mesure où ils se veulent, depuis maintenant deux ans, l’un des lieux de la sensibilisation des enseignants aux pratiques numériques à l’Université.

Très prochainement, un appel à projet interne sera lancé afin de favoriser l’émergence et la mutualisation de nouvelles expériences pédagogiques.

A qui s’adresse cet appel à projet ? Quels sont les critères de sélection des dossiers ? Comment postuler ?

Venez découvrir cet appel à projet en avant-première et poser toutes vos questions à l’équipe PaRé

Le Projet PaRé de l’Université de Poitiers a obtenu un label  IDEFI (Initiatives d’excellence en formation innovante).

INSCRIPTION :

https://ent.univ-poitiers.fr/studs/studs.php?sondage=xbleks7j27ae42l9

DATE ET HEURE :

le jeudi 21 mars 2013 de 9h à 10h15.

LIEU :

I-médias (Service Commun Informatique et Multimédia)

salle de conférences (Louis Lumière),

bâtiment B21

7 rue Shirin Ebadi

86000 Poitiers

Voir le plan d’accès

TICE Déj’ n°18 : Droit d’auteur, exception pédagogique et antiplagiat, le 21 février 2013

Philippe Gauvin, responsable de la division des affaires juridiques du CNDP, viendra nous éclairer sur les questions juridiques liées aux activités d’enseignement. Nous discuterons donc de la notion de droit d’auteur, de l’exception pédagogique et nous en profiterons pour vous présenter rapidement la solution d’antiplagiat en place à l’université et ses enjeux.

Le TICE Déj’ représente la première étape d’une réflexion plus globale sur cette question au sein de notre établissement. N’hésitez donc pas à nous faire parvenir vos questions en amont afin qu’elles soient traitées lors du TICE Déj’ ou par la suite.

INSCRIPTION :

https://ent.univ-poitiers.fr/studs//studs.php?sondage=qp9npe8dwaj385d8

DATE ET HEURE :

le jeudi 21 février 2013 de 9h à 10h15.

LIEU :

I-médias (Service Commun Informatique et Multimédia)

salle de conférences (Louis Lumière),

bâtiment B21

7 rue Shirin Ebadi

86000 Poitiers

Voir le plan d’accès

Utiliser le vote en amphi ou en TD

Lors du dernier TICE Déj’, nous vous avions présenté l’application Socrative, qui permet de réaliser un vote en temps réel avec vos étudiants. Voyons plus en détails comment s’en servir.

1/ L’enseignant crée un compte sur le site web de Socrative

Le mieux est de réaliser cette étape hors du cours.

http://m.socrative.com/lecturer/#register

Remplissez les champs demandés :

2/ Connexion à Socrative

Ensuite le principe est simple : l’enseignant comme les étudiants peuvent utiliser n’importe quel appareil possédant un navigateur web : tablette, smartphone, ordinateur portable, etc.

Les enseignants se connectent à l’adresse t.socrative.com et doivent entrer leurs identifiants de connexion. Vous obtenez un numéro de salle virtuelle. Celui-ci sera toujours le même. Vous le retrouverez toujours en vous connectant à Socrative.

Les étudiants se connectent à m.socrative.com et entrent le numéro de salle virtuelle fourni par l’enseignant.

Ensuite ils obtiennent le message « Waiting for teacher to start an activity… » jusqu’à voir apparaître les questions posées par l’enseignant.

3/ Lancement d’une activité

De son côté, l’enseignant commence en sélectionnant l’activité de son choix.

3.1/ Option 1 : l’enseignant n’a rien préparé à l’avance et souhaite interagir de façon totalement spontanée avec ses étudiants au fur et à mesure.

Il faudra alors sélectionner « Single Question Activities ». Dans ce type d’activités, les questions n’apparaîtront pas à l’écran pour les étudiants mais elles seront dictées à l’oral. Par exemple pour une question « True ou False », l’enseignant peut demander à l’oral « est-ce que tout le monde à compris la notion d’écart-type ? ».

Cela peut-être très pratique pour interagir en direct de façon totalement improvisée avec vos étudiants mais dans d’autres cas, cela peut-être trop limitant et il faudra alors préparer les questions à l’avance en créant un quiz.

3.2/ Option 2 : utilisation de questions préparées à l’avance

Une question telle que « La solution f définie de l’équation différentielle mathematiques qui vérifie la condition initiale f(0) = 1 est définie sur l’ensemblemathematiques des nombres réels par :

1/ mathematiques

2/mathematiques

3/mathematiques

 » sera difficile « dictable » à l’oral et mérite d’avoir créé son quiz en amont du cours :

Pour lancer un quiz déjà préparé, il faudra sélectionner dans l’écran d’accueil l’option « Quiz-based activities »> »Start Quiz ».

4/ Réponse des étudiants

Les étudiants voient les questions et/ou le champ de réponse s’afficher à l’écran et répondent alors via leur propre matériel (leur tablette, smartphone ou ordinateur)

Dans le cas d’une question dictée à l’oral :

Dans le cas d’une question élaborée via un quiz :

5/ Résultats

Les résultats sont visibles sur l’écran de l’enseignant et peuvent être projetés au tableau. Ils peuvent également, à la fin de l’activité, être envoyés par email à l’enseignant ou être téléchargés.

Important : 

– Les étudiants n’ont pas besoin de se créer un compte. Ils doivent seulement connaître votre numéro de salle virtuelle.

– Socrative ne fait pas de correction des questions posées. Il vous permet juste d’évaluer vos étudiants.

– Lorsque vous créez un quiz, Socrative rajoute par défaut une question au début de celui-ci, invitant l’étudiant à entrer son nom/prénom ou pseudo. Vous pouvez enlever cette question en éditant le quiz et ainsi rendre les résultats totalement anonymes.

– Vous pouvez créer vos questions dans un tableur via un modèle défini et les importer dans Socrative.