Les régions françaises dans le concert des pays de l’UE27

Eurostat vient de
publier
les PIB régionaux par habitant de l’UE27 (en standards de pouvoir d’achat) pour l’année 2008. J’ai récupéré les chiffres pour l’ensemble des pays de l’UE, pour l’ensemble des régions
françaises, puis je me suis « amusé » à construire ce graphique (sous le logiciel R), qui permet de situer les régions françaises les unes par rapport aux autres mais aussi, exercice moins souvent
pratiqué, par rapport aux autres pays de l’UE.

L’axe à droite du graphique reprend les valeurs du PIB par habitant par rapport à la moyenne de l’UE27 : une valeur de 100 signifie
donc que le pays/région en question a un PIB par habitant égal à a moyenne de l’UE27.

 

PibReg.jpg

L’Ile de France est au-dessus du plus « riche » des pays de mon échantillon (j’ai en fait enlevé un pays, le Luwembourg, indice de 279),
Rhônes-Alpes et la France sont pile dans la moyenne de l’UE, entre la Belgique et l’Italie. 7 régions sont situées entre l’Espagne et la Grèce, 3 entre la Grèce et la Slovénie, 10 (dont
Poitou-Charentes) entre la Slovénie et la République Tchèque. Viennent ensuite les DOM/TOM, la Guyane fermant la marche.

Attention, ne pas déduire de ce graphique que, par exemple, les habitants de Poitou-Charentes ont un niveau de vie compris entre les
slovènes et les tchèques : il s’agit de données sur le PIB par habitant, le niveau de vie dépend beaucoup plus du revenu par habitant, or si les différences entre ces deux agrégats sont faibles à
l’échelle des pays, elles sont fortes entre les régions d’un même pays, en raison notamment de la redistribution des richesses par les Etats.

Related posts:

3 commentaires sur “Les régions françaises dans le concert des pays de l’UE27

  1. Faut-il en déduire que, à l’exception de la région Rhône-Alpes, les reǵions francaises doivent leur niveau de vie à la redistribution par l’Etat des richesses produites en Ile de France?

    L’Etat et ces régions en dessous de la moyennne ne devraient-ils pas concentrer leurs efforts pour se rapprocher de la moyenne nationale au lieu de privilégier sans cesse l’Ile de France?

  2. Il eut été intéressant de comparer les régions françaises aux autres régions européennes plutôt qu’aux pays de l’UE…

  3. Le probleme n’est il pas que la mondialisation favorise la concentration en IDF, ainsi d’ailleurs que les lois sociales Francaises (quel serait l’avantage economique de se localiser en
    Charentes-Poitou par rapport a Mantes la Jolie?) et que la redistribution fait que les actifs qui produisent sont les moins favorisés au niveaux des investissments d’infrastructure et de service
    public par rapport aux inactifs qui sont redistribués?

    Pourquoi mainteneir les services publics en Lozere alors qu’ils sont insuffisant en Seine Saint Denis et qu’on a pas les moyens de tout faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *