Chantal Jouanno veut une Ile-de-France « autosuffisante sur le plan alimentaire »

Chantal Jouanno veut une Ile-de-France « autosuffisante sur le
plan alimentaire ».

Moi, j’suis d’accord. Les parisiens veulent manger des bananes? Faut les faire pousser en Ile-de-France. Idem pour les oranges, citrons, huitres, moules, foie gras, etc.

Pis faut pas s’arrêter à la (mal)bouffe. Ils veulent skier, les parisiens? faut consturire des montagnes en IDF. Ils veulent lézarder au soleil? Faut planter des palmiers et chauffer la seine à
28°.

ah, les élections… ça fait réver, non?

Related posts:

7 commentaires sur “Chantal Jouanno veut une Ile-de-France « autosuffisante sur le plan alimentaire »

  1. Mais c’est vrai qu’elle l’a dit ! Incroyable.

    Elle ne doit pas connaître la différence de prix entre l’ha de terre agricole et celui de terrain à bâtir. ça risque de faire un peu cher du kg de carottes.
     
    Elle a fait quoi comme études, déjà ? L’éna ? Ah, tout s’explique…

  2. « […]il faut concevoir une région presque autosuffisante sur le plan alimentaire. Ce qui suppose de recréer une ceinture maraîchère autour de Paris, de redévelopper une agriculture
    de proximité aussi diversifiée que possible » (grassé par moi). Il suffit de s’entendre sur le mot « presque », et sur « autour de Paris ». Si on prend un carcle de 300km de rayon, ce qu’elle dit n’est
    pas sot…

  3. C’est kromeugnon. Ca me rappelle une charmante dame australienne installée à Paris qui pour protester comme ses compatriotes boycottistes contre les essais nucléaires français dans le Pacifique
    s’était mise à faire pousser des pommes de terre sur son balcon. Si on s’y met tous, c’est avec les dents qu’on ira le chercher, ce point d’autosuffisance alimentaire qui nous manque !

  4. Hooo lalala… Ce que vous êtes médisants tous…

    C’est faisable, surtout avec de l’Agriculture Biologique (et ses 70% de baisse de rendement)…MDR.

    Vive l’idéologie écolo, rasons les villes, construisons de cabanes en bois et torchis, rasons les forêts, drainons les lacs et les tourbières, chauffons nous à la bouse de vache… Et voyons si on
    vit mieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *