Une monumentale histoire de Paris

Du 2 au 30 novembre 2017, dans le hall de la BU Lettres, le Livre ancien du mois est consacré à l’Histoire de la ville de Paris, écrite par Michel Félibien, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. L’ouvrage est habituellement conservé au Fonds ancien.

Histoire de la ville de Paris / Michel Félibien ; revue, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. – Paris : Guillaume Desprez ; Jean Desessartz, 1725 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, Folio 469-01)

La première histoire officielle de Paris

Au XVIIIe siècle, l’essor croissant des villes ouvrait la voie à l’écriture de l’histoire urbaine. En 1711, Jérôme Bignon, prévôt des marchands de Paris (l’équivalent actuel du maire), désireux de doter sa ville d’une véritable histoire officielle, fit appel pour cela au bénédictin Michel Félibien (1665-1719).

Fils d’André Félibien, historiographe du roi, architecte et théoricien d’art, Michel Félibien intégra la Congrégation de Saint-Maur en 1684 où il s’y distingua comme un historien méthodique et érudit. Son premier ouvrage, la très remarquée Histoire de l’abbaye royale de Saint-Denys en France, publiée en 1706, lui valut d’être choisi pour réaliser cette commande.

Seul le prospectus, Projet d’une nouvelle histoire de la ville de Paris, dans lequel Félibien présentait le programme de son œuvre, fut publié du vivant de l’auteur, en 1713, et reçut l’approbation de Louis XIV. La mort du moine bénédictin, en 1719, laissa l’histoire inachevée. Durant les huit dernières années de son existence, il écrivit l’histoire de Paris, de ses origines jusqu’en 1661, et collecta une somme considérable de sources.

Tous ces écrits et documents furent ensuite confiés, par ses supérieurs, à Guy-Alexis Lobineau (1667-1727), qui, après les avoir complétés (prolongement de l’histoire jusqu’en 1721), revus et mis en forme, paracheva l’œuvre de Félibien. L’Histoire de la ville de Paris fut alors publiée, en cinq tomes, en 1725.

Histoire de la ville de Paris / Michel Félibien ; revue, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. – Paris : Guillaume Desprez ; Jean Desessartz, 1725 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, Folio 469-02)

L’œuvre historiographique de deux mauristes

Lobineau, comme Félibien, était historien et bénédictin de la Congrégation de Saint-Maur. Il s’était, lui aussi, précédemment illustré avec un premier titre, en 1707, Histoire de Bretagne (son pays d’origine).

Au sein de la Congrégation de Saint-Maur, le travail intellectuel occupait une place importante parmi les activités des moines, et notamment les études historiques.         Saint-Germain-des-Prés, abbaye-mère de la Congrégation, en constituait le centre intellectuel, réunissant les moines les plus érudits, dont Félibien, Lobineau, et surtout le célèbre Jean Mabillon (1632-1707). Fondateur de la diplomatique (publication en 1681 du De re diplomatica), ce dernier mit au point une méthodologie dans laquelle, selon certaines règles, les sources (chartes, diplômes, etc.) étaient soumises à authentification et à analyse critique.

Les mauristes, dans leurs travaux historiques, furent influencés par cette approche historiographique. L’ouvrage de Félibien et Lobineau en est un exemple. Le complément de titre annonce que cette histoire est « justifiée par des preuves authentiques », qui se trouvent regroupées en trois tomes de « pièces justificatives ».

Dans le prospectus de 1713, Félibien, dans son souci d’avoir le plus possible recours à des sources originales, avait appelé à contribution les communautés, les institutions et ses concitoyens, afin que lui soient ouvertes leurs archives (avec en retour la garantie d’une publication, gage de préservation et de postérité).

Ces sources, de natures très variées (actes, bulles, diplômes, etc.), constituent encore aujourd’hui l’un des principaux intérêts de l’œuvre (c’était déjà l’avis des contemporains), certaines ayant pu disparaître, durant la Révolution notamment.

Histoire de la ville de Paris / Michel Félibien ; revue, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. – Paris : Guillaume Desprez ; Jean Desessartz, 1725 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, Folio 469-02)

Une vaste histoire illustrée

L’histoire de Paris, proprement dite, occupe les deux premiers tomes. Elle ne se rapporte pas seulement à l’histoire civile de la ville, mais aborde également plus largement l’histoire de France et l’histoire ecclésiastique. Elle est formée d’une suite d’événements divers et variés sans grand rapport entre eux, avec pour seul lien la succession chronologique. Ce qui a conduit les critiques de l’époque à reprocher à l’auteur un manque de perspective synthétique, mais aussi l’absence de style littéraire qu’aurait requis la « sécheresse de la matière » (Mémoires de Trévoux). Néanmoins, la lecture et la consultation de cette monumentale histoire sont agrémentées par la présence de nombreuses illustrations.

Plus d’une trentaine de planches, la plupart doubles voire dépliantes, et un plan inédit de très grand format sont répartis dans les deux premiers tomes. De belle qualité, précises (toujours accompagnées d’une échelle), les planches représentent des monuments historiques remarquables de Paris (Notre-Dame, Louvre, Palais des Tuileries, Hôtel de ville, Sorbonne, etc.). À côté des plans et élévations des plus beaux édifices, réalisés par un ensemble de dessinateurs et graveurs, plusieurs élégantes vues de Paris ont été dessinées d’après nature par Jean Chaufourier, peintre, dessinateur et graveur ayant collaboré avec Le Nôtre pour les jardins de Versailles. L’attrait de ces planches a attisé la convoitise de lecteurs indélicats, qui en ont malheureusement déchiré et subtilisé quelques-unes, avant que l’exemplaire du Fonds ancien ne fasse partie des collections de l’Université de Poitiers.

En mémoire de Félibien et Lobineau, deux rues perpendiculaires du sixième arrondissement de la capitale portent aujourd’hui leur nom, à proximité de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés.

Pour en savoir plus..

La numérisation intégrale de l’œuvre : Histoire de la ville de Paris / Michel Félibien ; revue, augmentée et mise à jour par Guy-Alexis Lobineau. – Paris : Guillaume Desprez ; Jean Desessartz, 1725

 Les Bénédictins de Saint-Maur. III, L’histoire littéraire, vues générales / Dom Yves Chaussy.- Paris : Éd. de Fontenelle, 2001

Histoire de Paris : conférences / Jeanne Pronteau. – Paris : Imprimerie nationale, 1965 (École pratique des hautes études. 4e section, Sciences historiques et philologiques. Annuaire 1965-1966. 1965. pp. 331-346)

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *