Prêts en Bulles # 2

Après l’hommage à Charlie, la Bibliothèque de Lettres et Sciences Humaines vous propose la mise en lumière de plusieurs bandes-dessinées traitées par un auteur prolifique, connu sous le nom de Jim (il s’est également identifié sous le pseudo Téhy). Qu’il en soit l’unique créateur (Une Nuit à Rome, De Beaux Moments), ou en s’associant avec divers dessinateurs (Mig, Fane, Chabane, Mermoux, Grelin, Tefenkgi…), ses œuvres interpellent tant elles dissèquent la nature humaine. En effet, depuis quelques albums (sa riche bibliographie explore plusieurs thèmes qui parlent autant d’anticipation, de science-fiction que d’humour), Jim offre de jolies chroniques sociales qui surprennent le lecteur à parfois s’identifier aux personnages illustrés. Avec pas moins de neuf titres à emprunter, la BULSH vous donne l’occasion de vous en imprégner.

Petites Eclipses / Jim & Fane (éditions Casterman). Source : Amazon.fr

Petites Eclipses / Jim & Fane (éditions Casterman). Source : Amazon.fr

 

  • Notre avis : au départ, six amis se réunissent pour assister à un rare événement, une éclipse totale. L’occasion de se retrouver dans une maison de vacances pour être ensemble, faire la fête et…. régler ses comptes ! Sur un dessin N&B dynamique où Fane ne nous donne aucun répit, ce bout de vie réalisé à quatre mains ne laisse pas insensible. Que l’on soit trentenaire ou pas, il est fort à parier que certaines scènes vous paraîtront familières. Jim et Fane nous délivrent avec Petites éclipses un roman graphique fragile car rempli d’émotions.

Une Nuit à Rome : 1/Jim (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Une Nuit à Rome : 1/Jim (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Une Nuit à Rome : 2/Jim (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Une Nuit à Rome : 2/Jim (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Notre avis : Raphaël s’apprête à célébrer sa quatrième décennie. Sa copine, Sophia, a prévu une fête surprise entre potes pour fêter l’événement. En pleine remise de cadeaux, lorsque la soirée bat son plein, Raphaël découvre une cassette vidéo. Le temps de trouver un magnétoscope et le voilà vingt ans en arrière. Avec Marie. Celle à qui il avait fait jurer des retrouvailles sous l’oreiller, pour une nuit, quoiqu’il advienne. Une promesse insensée à tenir. Ou peut-être pas. Avec ce diptyque, Jim signe ici une œuvre où la citation de Françoise Giroud, qu’il emprunte lui-même, prend tout son sens : « Se souvenir, c’est s’écorcher ».

 

Une petite tentation / Jim & Grelin (éditions Vents d'Ouest). Source : Amazon.fr

Une petite tentation / Jim & Grelin (éditions Vents d’Ouest). Source : Amazon.fr

 

  • Notre avis : deux jeunes filles contre un quadra. Elles sont belles et le savent. L’une d’entre elles n’a peur de rien. Elle veut profiter de ses atouts et tester ses pouvoirs de séduction face à un homme à qui tout réussit, avec le seule faiblesse d’une vie trop bien « réglée »… Anna sent la faille. Son amie, Calista, qui joue le rôle de la baby-sitter au sein de la famille visée, est admirative de l’arrogance de son amie. Elle qui est plutôt romantique, sera plus à l’écoute de ses sentiments que de ses attributs physiques. Ce qui devait être un simple défi prendra des proportions dangereuses. Facilité par le dessin dynamique de Grelin, Jim nous embarque dans une « HGV » (Histoire à Grande Vitesse) où les protagonistes s’offrent un terrain de jeu dont ils vont inéluctablement perdre le contrôle.

 

  • Héléna de Jim & Chabane (éd. Bamboo/Grand Angle)
Héléna : 1 / Jim & Chabane (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Héléna : 1 / Jim & Chabane (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Héléna : 2 / Jim & Chabane (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Héléna : 2 / Jim & Chabane (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Notre avis : scénario complètement improbable : Simon est à quelques minutes de passer la bague au doigt. Avant de monter les marches de la Mairie, il aperçoit au loin celle qui était son idéal féminin des années durant. Celle dont il était secrètement amoureux une bonne partie de sa vie. Le fait de revoir Héléna suffit au renoncement d’une vie toute tracée. Il ne se mariera pas. Et ne le fera jamais. Conscient que cette décision sera de toutes les manières, lourde de conséquences, il emploie toute son énergie à conquérir Héléna. Cette jolie femme dont l’assurance affichée n’est qu’une façade servant à camoufler le peu d’estime qu’elle possède envers elle-même. La première partie de ce diptyque pourrait donner une sensation d’agacement tant on a l’impression de « voir venir » les choses. Mais, par la suite, Jim choisit une voie bien plus compliquée qu’il n’y paraît. Au détriment d’expressions faciales pas toujours assez détaillées, L. Chabane offre de belles cases quand il s’agit de traiter les décors ou ambiances. Au final Héléna peut donner un sentiment mitigé quand on a fini la dernière planche. Mais Jim, ayant un vrai respect pour ses personnages, crédibilise leur évolution avec une issue complètement recevable.

 

De beaux moments / Jim (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

De beaux moments / Jim (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

 

  • Notre avis : De beaux moments se lit comme une parenthèse qu’on ouvre et dans laquelle vont entrer diverses petites histoires. Touchantes, drôles, et teintées d’émotion, elles nous font ressentir de petites pointes de nostalgie lorsqu’on la referme. Lire la chronique sur Comixtrip.

 

L'Invitation / Jim & Mermoux (éditions Vents d'Ouest). Source : Amazon.fr

L’Invitation / Jim & Mermoux (éditions Vents d’Ouest). Source : Amazon.fr

 

  • Notre avis : jusqu’où peut-on aller par amitié ? C’est sur cette interrogation que se basent les fondements de l’Invitation. Un ami qui en appelle un autre en pleine nuit, prétextant une panne de voiture. Dans le seul but de savoir si ce dernier viendrait même à 3 heures du mat’… Les relations humaines sont mises à nu avec toute la sincérité que l’amitié peut engendrer. Sublimé par le dessin aussi sobre qu’efficace de D. Mermoux, l’Invitation se découpe en six actes. Déjà transposée sur les planches, l’œuvre graphique a inspiré le réalisateur Michaël Cohen dont l’adaptation cinématographique sortira courant 2016. A la fin de cet album, ne vous étonnez pas si l’envie vous prend de fredonner un « We all live in a Yellow Submarine… », en pensant à vos amis.

 

Un petit livre oublié sur un banc : 2 / Jim & Mig (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Un petit livre oublié sur un banc : 2 / Jim & Mig (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Un petit livre oublié sur un banc : 1 / Jim & Mig (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Un petit livre oublié sur un banc : 1 / Jim & Mig (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

 

  • Notre avis : Camélia trouve un livre qu’elle pense oublié sur un banc. Lorsqu’elle l’ouvre elle se rend compte qu’il contient des mots entourés formulant un message, une énigme. Obsédée par son déchiffrage, elle usera de tous les moyens pour découvrir qui est le possesseur de ce mystérieux ouvrage. Basé sur un phénomène séduisant qu’est le bookcrossing (procédé qui consiste à laisser à disposition dans la « nature » un livre pour qu’il puisse être lu ; et qu’à son tour, la personne le dépose à un autre endroit), Jim nous entraine dans une œuvre poétique et légère où son compagnon au dessin, Mig, apporte la fluidité graphique nécessaire pour définitivement nous transporter. Un petit livre oublié sur un banc est une bande-dessinée pour les amoureux des mots, tout simplement.

 

Où sont passés les grands jours ? T2 / Jim & Tefenkgi (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Où sont passés les grands jours ? T2 / Jim & Tefenkgi (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Où sont passés les grands jours ? T1 / Jim & Tefenkgi (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

Où sont passés les grands jours ? T1 / Jim & Tefenkgi (éditions Bamboo). Source : Amazon.fr

 

  • Notre avis : dès les premières planches, on est mis dans le bain. Quatre copains qui ne sont plus que trois. L’un d’eux a choisi de renoncer à la vie non sans léguer à ses amis des présents aussi originaux qu’incongrus… pour l’instant… C’est par l’intermédiaire d’Hugo, le personnage principal, que sont disséqués les séquelles, les émotions, les refoulements que peuvent révéler ce genre de drame. Encore un duo inédit formé avec Jim et A. Tefenkgi. Ce dernier s’approprie complètement cette histoire en proposant des cases bluffantes d’intensité. Sur ce fond de sujet grave, Jim exhume le mal-être ressenti pour ceux qui restent. Et puis ensuite, vient le temps du réconfort…

 

  • Pour aller plus loin : Jim est aussi habile de ses mains avec une caméra qu’avec un crayon. En attestent ces deux courts-métrages qui vont d’un pur moment d’humour à une belle comédie sentimentale.

 

George

(quand le plus grand fan de Star Wars rencontre son idole, George Lucas)

Vous êtes très jolie Mademoiselle

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *