Déploiement 5G-NSA : A quel moment le logo 5G apparait sur mon téléphone

  1. Introduction et problématique

Le déploiement de la 5G-NSA option 3X sur la bande 3,5 GHz consiste à mettre en œuvre une double connectivité (DC – Dual Connectivity) entre la station de base 4G (eNB), appelée station de base maîtresse MNB, et la station de base 5G (en-gNb) appelée station de base secondaire SNB.

Un téléphone UE, compatible 5G, en mode de veille, s’accroche sur une cellule 4G. Pour passer en mode connecté, le mobile fait une demande d’accès aléatoire avec la station de base eNB (cf. méhode d’accès aléatoire).

Dans cet article, nous supposons que la station de base 4G dispose des capacités à mettre en œuvre la double connectivité EN-DC pour une session DATA IP (hors appel VoIP).

Lorsque le mobile faite une requête de service (message NAS Service Request), la station de base 4G transfère la requête de service du mobile à l’entité MME en vue du ré-établissement d’un bearer IP. Ensuite (cf. Double Connectivité), la station de base 4G déclenche la double connectivité entre la station de base 5G et le mobile. A partir de ce moment, le mobile fait une demande d’accès aléatoire avec la station de base 5G (en-gNB) afin de pouvoir échanger des données sur la cellule 5G (cf. Acces aléatoire)

La question est donc de savoir à quel moment le logo 5G s’affiche sur mon téléphone, et est-il possible d’avoir le logo 5G sans pouvoir recevoir la 5G ?

  1. Le logo 5G

II-1) Comment le mobile sait que la station de base 4G peut mettre en œuvre la Double Connectivité ?

L’échange de données 5G s’établit à partir du moment où la double connexion est mise en œuvre, donc lorsque le mobile est en mode connecté.

Toutefois, on peut observer le logo 5G sur son téléphone lorsque celui-ci est en mode de veille (aucune session IP). Par conséquent, le mobile est accroché à une station de base 4G maîtresse sur laquelle la double connectivité EN-DC peut être mise en œuvre. La station de base 4G transmet cette information par un message RRC à travers le système d’information SIB2 et plus particulièrement par le paramètre ULI – Upper Layer Indication positionné à la valeur vrai ‘true’.

Figure 1 : Information ULI portée par le SIB2 [1]

II-2) Est-il possible d’avoir le logo 5G sans pouvoir recevoir la 5G

Initialement, la bande de fréquence d’ancrage de la station de base maîtresse eNB pour la 5G-NSA était la fréquence de 700 MHz. Actuellement les autres bandes 4G (800 MHz, 1800 MHz, 2100 MHz ou 2600 MHz) peuvent également être des bandes d’ancrages pour le déclenchement de la double connectivité EN-DC. Quel que soit la fréquence de la bande d’ancrage, on constate que la fréquence 4G est toujours plus basse que la fréquence 5G, laquelle est située à 3,5 GHz. L’atténuation de l’onde étant fonction de la fréquence, la couverture 5G est plus faible que la couverture 4G dans les mêmes conditions radio.

Figure 2 : Couverture 4G et 5G dans les mêmes conditions radios

Un mobile hors bande 5G reçoit toujours les informations diffusées par la station de base 4G et par conséquent peut afficher le logo 5G sans être sous la couverture de la station de base en-gNB. On parle de configuration D du mobile, lorsque le mobile affiche le logo 5G sous la couverture de la station de base maitresse 4G sans détecter le bloc de signal SSB (synchronisation/diffusion) de la station de base 5G.

Dans les fait, pour des sites co-localisé, la couverture 5G est identique à la couverture 4G : les ingénieurs radio des opérateurs mobiles tiltent les antennes 4G de manière à avoir la même couverture. Dans ce cas, nous ne sommes plus dans les mêmes conditions radio.

Par conséquent, le mobile peut donc afficher le logo 5G même s’il est en veille sur la cellule 4G. Evidemment, un terminal mobile non compatible 5G n’affichera pas le logo 5G puisqu’il ignore l’information ULI porté par le SIB2.

Dans le cadre classique d’attachement, voici le call flow correspondant pour un abonné qui a souscrit à l’offre 5G :

Figure 3 : Procédure d’attachement 5G-NSA Call flow avec un abonnement 5G [3]

  1. Le terminal fait une demande d’attachement (ou de mise à jour de sa localisation) avec le bit DCNR à 1 indiquant au cœur de réseau qu’il est compatible 5G-NSA
  2. L’entité MME met en œuvre :
    1. La procédure d’authentification du mobile avec le serveur HSS (cf. )
    2. La mise en sécurité de l’interface NAS (cf.)
    3. La mise en sécurité de l’interface AS (cf.)
  3. L’entité MME informe le serveur HSS qu’il est le serveur d’enregistrement de l’abonné.
  4. Le serveur HSS met à jour sa table de correspondance IMSI/MME et transmet au MME le type d’abonnement de l’abonné avec des valeurs AMBR maximales (AVPs « Extended-Max-Requested-BW-UL » and « Extended-Max-Requested-BW-DL »: 4 294 967 295 bps)
  5. L’entité MME procède à l’établissement des bearer par défaut
  6. L’entité PGW reçoit une demande d’établissement de tunnel avec une demande de débit AMBR élevé. Le PGW interroge l’entité PCRF (message DIAMETER Credit Control CCR-I) avec les valeurs AMBR reçues par le MME.
  7. L’entité PCRF transmet au PGW les caractéristiques de QoS du bearer afin d’établir que l’entité PGW puisse établir sa table d’acheminement.
  8. Le PGW transmet les caractéristiques du bearer et l’@IP du mobile au SGW lequel transfère l’information au MME (Le document [3], le SGW et le PGW sont sur la même entité S/PGW et le SGW n’apparait pas. De plus, la flèche est dans le moment sens sur ce document).
  9. L’entité MME transmet la valeur maximale autorisée UE-AMBR au mobile (10 Gbps) si l’abonne à les droits d’accès 5G. Dans le cas contraire, l’entité MME informe la station de base de la restriction d’accès NR (« RestrictDCNR » bit to « Use of dual connectivity with NR is restricted »)
  10. La station de base eNB transmet la réponse Initial Context Setup à destination du MME permettant de définir les caractéristiques du bearer radio RAB.
  11. La station de base eNB transmet au MME la réponse de l’UE validant l’attachement et l’établissement du bearer par défaut.

Lors de la procédure d’attachement (figure 3), l’entité MME supporte les fonctionnalités suivantes pour la 5G-NSA :

  • Procédure de modification E-RAB

Dans le cas de la 5G-NSA option 3X, l’option SCG (Secondary Cell Group) est activée pour supporter la double connectivité DCNR sur la gNB. La procédure de modification E-RAB permt à l’eNB peut commuter le bearer radio vers la station de base 5G sans modification du tunnel de signalisation S1-MME.

  • Sélection du SGW/PGW

Lorsque le serveur HSS accepte l’option 5G-NSA, le serveur DNS fourni au MME les informations de sélection des entités SGW/PGW pour la mise en œuvre de la double connectivité :

  1. x-3gpp-sgw:x-s5-gtp+nc-nr
  2. x-3gpp-pgw:x-s5-gtp+nc-nr

Mais qu’en est-il si le terminal est compatible 5G, alors que le client n’a pas souscrit à l’offre 5G ?

II-3) Le client n’a pas souscrit à l’offre 5G

Lorsque le mobile s’attache, il émet la requête NAS ATTACH REQUEST à la station de base 4G eNB. Cette requête est relayée par l’eNB vers le MME. Au cours de cette demande d’attachement, le terminal informe le MME qu’il est compatible 5G-NSA à travers le bit d’information nommé DCNR (dual connectivity with NR supported). Le MME interroge le serveur HSS pour l’authentification de l’abonné (cf Attachement et sécurité ).

Une fois l’abonné authentifié, le HSS conserve l’identité du MME sur lequel le mobile est attaché. L’entité MME envoie la requête DIAMETER ULA Update Location Answer en indiquant que le mobile est compatible 5G-NSA et le HSS répond au MME par la requête Update Location Request ULR que la 5G-NSA ne fait pas partie du forfait de l’utilisateur (« Access-Restriction » avec comme précision « NR as Secondary RAT Not Allowed »). Ainsi, le MME va informer la station de base de la restriction de la double connectivité par le message RestrictDCNR=1 (Use of dual connectivity with NR is restricted » in the EPS network feature support IE), ce qui va de plus interdire le mobile de faire des mesures 5G (évènements B1 et B2).

Lorsque le mobile fait un changement de MME (par la requête TAU – Tracking Area Update par exemple), les messages ULR/ULA seront échangés entre le serveur HSS et la nouvelle entité MME. Si le client change de forfait et que le mobile est attaché, alors le serveur HSS met à jour les informations auprès du MME par le message DIAMETER IDR/IDA (Insert-Subscription-Data-Request/Answer).

Pour plus de détail, reprenons la spécification 3GPP:

« If the RestrictDCNR bit is set to “Use of dual connectivity with NR is restricted” in the EPS network feature support IE of the Attach Accept/Tracking Area Update Accept message, the UE provides the indication that dual connectivity with NR is restricted to the upper layers.”

Figure 4 : Procédure d’attachement 5G-NSA Call flow sans abonnement 5G[4]

Si le terminal est compatible 5G mais l’abonne n’a pas souscrit à l’offre 5G alors le terminal n’est pas supposé fonctionner en 5G. Toutefois, je n’ai pas personnellement fait le test, on peut lire dans des forums une procédure pour contourner l’attachement en forçant dans un premier temps l’attachement sur le réseau 3G et ainsi ne pas transmettre la restriction DC puis de lever ce forçage pour que le mobile sélectionne une station de base 5G.

  1. 4G attach in any MME
  2. put the phone in 3G: Preferred Network Type : Prefer 3G
  3. change Preferred Network Type : Prefer 5G. (Most likely the MME takes the profile from 3G SGSN and it doesn’t get any 5G restriction from there since the SGSN doesn’t know what 5G is. The 5G restriction is set in HSS.)
  4. Enjoy 5G.

Cette procédure semble fonctionner sur un cœur de réseau Huawei (l’auteur du blog étant situé en roumanie : https://volteromania.blogspot.com/p/5gproblem.html)

  1. Conclusion

Pour pouvoir afficher le logo 5G, il est déjà nécessaire d’avoir un smartphone compatible 5G et un abonnement 5G.

L’alliance GSMA proposé 4 configurations :

  • Configuration D : le mobile est en mode de veille sous la couverture d’une station de base 4G eNB qui diffuse l’information UpperLayerIndication=true dans le SIB2.
  • Configuration C : Le mobile est en mode connecté avec une station de base 4G et la station de base 4G configure l’interface radio du mobile pour faire des mesures 5G (SS-RSRP).
  • Configuration B : Le mobile est attaché sur une station de base 4G qui diffuse l’information UpperLayerIndication=true dans le SIB2 et le mobile mesure en plus la présence d’une station de base 5G (SS-RSRP)
  • Configuration A : Le mobile est connecté en double connectivité sur la station de base 4G et 5G.

 

Biblio

[1] TS 36.311 Radio Resource Control (RRC); Protocol specification (3GPP TS 36.331 version 15.3.0 Release 15) – ASN1 SystemInformationBlockType2 information element

[2] TS 29.272 V15.5.0 (2018-09) – Evolved Packet System (EPS); Mobility Management Entity (MME) and Serving GPRS Support Node (SGSN) related interfaces based on Diameter protocol

[3] https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/wireless/asr_5000/21-16_6-10/5G-NSA/21-16-5G-NSA-Solution-Guide/21-16-5G-NSA-Solution-Guide_chapter_010.html

[4] https://www.telecomhall.net/t/ue-restrictdcnr-use-of-dual-connectivity-with-nr-is-restricted/10352/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *