Jolis graphiques hauts en couleur

Comme je sais que certains d’entre vous dépriment à la veille de la fin du monde, que d’autres dépriment à voir déprimer des gens à cette idée, que d’autres encore dépriment pour de meilleures raisons, j’ai décidé d’égayer votre journée avec quelques graphiques hauts en couleur.

Graphique 1, le taux de mortalité par agression dans différents pays développés, entre 1960 et aujourd’hui :

Graphique 2, déclinaison par régions américaines, car il existe une forte variabilité régionale (données de moins longue période, problème de disponibilité) :

Graphique 3, pour dire que cette variabilité régionale ne doit pas masquer le fait que la région US la plus vertueuse est beaucoup moins vertueuse que le moins vertueux des pays de l’OCDE :

Graphique 4, enfin, pour dire que ces variations géographiques sont sous-tendues pour une bonne part par des variations ethniques :

Je me demande ce qu’ils pensent des prédictions Mayas, ou des tribulations de Gégé chez les Belges, les noirs américains du sud des Etats-Unis…

Source, trouvé via @SH_lelabo.

Related posts:

3 commentaires sur “Jolis graphiques hauts en couleur

  1. Il serait intéressant aussi d’ajouter le taux de pauvreté et l’écart entre les plus pauvre et les plus riches, peut-être qu’il y a une corrélation.

  2. Je pense que l’on peut également mettre un graphique portant sur l’autorisation du port d’arme ou non selon les états. Je pense que la corrélation est très importante entre ces deux variables. Ensuite il faut prendre en compte la variable lié à la densité des états, par exemple :
    – le premier état à une population de 1500 et 250 morts
    – le second état à une population de 3000 et 300 morts
    Si on fait des statistiques, on à 0.16 dans le premier état et 0.10 dans le second. Néanmoins, il y a plus de morts dans le second état mais la population est 2 fois plus nombreuse, il vaut donc mieux vivre dans le deuxième état. Il faut donc prendre en compte le nombre de personnes en fonction des états.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *