Régions Françaises : quel effort pour l’enseignement supérieur et la recherche?

Bien que les Régions françaises n’aient pas la compétence en matière de Recherche, toutes soutiennent ce levier essentiel de la croissance économique, notamment dans le cadre de leur compétence en matière d’action économique.

On peut alors s’interroger sur l’effort fourni par chacune d’elle. Premiers éléments de réponse fournis par L’ORS dans sa lettre de synthèse n°43 (non trouvée sur le web). Dans un premier tableau, on y trouve la part, dans l’ensemble du budget des régions, des dépenses dédiées à l’enseignement supérieur, à la recherche et à la technologie. Dans un deuxième tableau complémentaire figure la dépense « enseignement supérieur » par étudiant. En croisant les informations de ces deux tableaux, on peut construire le tableau suivant :

A titre d’illustration, la Région Poitou-Charentes dépense 104€ par étudiant contre 160€ en moyenne dans l’ensemble des régions, ce qui la place au 13ème rang des 22 régions métropolitaines. S’agissant du poids des dépenses consacrées à l’enseignement supérieur, à la recherche et à la technologie, il est de 2,3% en Poitou-Charentes, contre 3,5% France entière, ce qui la place cette fois au 18ème rang.

Pour compléter l’analyse, je suis allé chercher des données sur les populations régionales, afin d’identifier d’éventuels effets taille : est-ce que les plus grandes régions réservent une part plus importante de leur budget à l’enseignement supérieur et à la recherche? Effectuent-elles une dépense par étudiant plus importante? Réponse en image :

Pas de corrélation apparente entre ces différentes variables (ce qui est confirmé par les valeurs faibles des coefficients de corrélation de rang), l’effort régional en la matière semble indépendant de la taille des régions. Il  est affaire, sans doute plus, de volonté politique.

Related posts:

3 commentaires sur “Régions Françaises : quel effort pour l’enseignement supérieur et la recherche?

  1. Il serait intéressant de faire le même travail pour les départements. De 1990 à 2000, le Département de la Vienne a mis beaucoup d’argent sur l’Université de Poitiers, parfois plus que la Région

    • oui, effectivement, des données par département seraient aussi utiles. Mais de manière générale, je pense que les dépenses de la Région pour l’Université sont significativement plus importantes que celles du Département.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>