relocalisations : (ex-future) interview pour le Figaro

Le Figaro m’a interviewé il y a un mois au sujet des relocalisations d’entreprises. L’article n’a finalement pas été publié, pour
je ne sais quelle raison (plusieurs hypothèses possibles). Je poste malgré tout ce petit billet avec quelques éléments mobilisés alors.

Sur l’aspect quantitatif, je me suis appuyé pour l’interview sur les résultats de l’exploitation de la base de données de
l’Observatoire de l’Investissement, exploitation qui a donné lieu à la rédaction d’un article (Délocalisations et désinvestissements : une analyse empirique des régions« à risque ») co-écrit avec
Liliane Bonnal, collègue Poitevine.

A partir de ces données, nous montrons dans un premier temps que les opérations de délocalisation et de relocalisation pèsent très peu
dans l’ensemble, que ce soit en nombre d’opérations ou en nombre d’emplois concernés (les délocalisations représentent 2,7% des opérations de désinvestissement, les relocalisations 0,3% de
l’ensemble des opérations d’investissement…). Nous nous focalisons donc dans un deuxième temps sur l’ensemble des opérations d’investissement et de désinvestissement, en estimant un modèle
économétrique qui explique la probabilité d’observer un investissement ou un désinvestissement, ainsi que la probabilité d’observer différentes catégories d’investissement (création de site et
extension de site) et de désinvestissement (menace, réduction d’effectifs, fermeture de site).

Nous identifions notamment 5 régions « à risque », c’est-à-dire des régions qui influent négativement sur la probabilité d’investir
plutôt que de désinvestir. C’est d’abord la région Poitou-Charentes, avec un effet marginal de -19,7%, suivie de la région Champagne Ardennes (-9,9%), de la région Centre (-8,5%), de la Picardie
(-7,1%) et de l’Ile de France (-6,5%). Provence-Alpes-Côte d’Azur est la seule région qui influe positivement sur la probabilité d’investissement, avec un effet marginal comparativement modéré
(+5,6%).

régions à risque

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *