Krugman défend Sarkozy

Notre
président écolo propose de taxer les produits hors Europe
. Krugman s’en réjouit (voir aussi
ici et ), expliquant que le principe de base qui sous-tend le libre échange est l’absence de discrimination entre produit étranger et produit domestique. En taxant tous les produits,
étrangers comme domestiques, on ne discrimine donc pas.
 
Why not? Je signale cependant que l’essentiel des échanges de la France se fait avec des pays de l’Union. Pourquoi, alors, pénaliser les pays hors europe n’ayant pas introduit de taxe carbone
pour épargner les pays de l’UE? Pourquoi taxer les méchants chinois et pas les gentils allemands? J’ai du mal à suivre…

4 commentaires sur “Krugman défend Sarkozy

  1. L’idée c’est que la taxe carbone a déjà été appliquée sur les produits allemands “chez eux”, et que donc ça sert à rien de retaxer le carbone. Non?

  2. Ca n’a rien d’étonnant, en faisant ça Sarkozy désamorce la bombe de la “compétitivité” de l’industrie français, tout en ne prenant aucun risque à l’OMC, puisque qu’il y a déjà des précédant (les
    USA ont imposés des mesures de protection des tortues marines a tous leur fournisseurs de crevettes tropicales, Jared Diamond en parle dans Collapse). Par contre j’attends de voir la mise en
    application, est ce que les entreprises françaises très “carbonophage” qui se sont installé dans des pays riches en quota de CO2 (les cimentiers par exemple) devront acquitter de cette futur taxe?
    Comment va t-elle être calculé, quand dans certains pays, la Chine notamment, l’écart entre la lois et les pratiques des entreprises est abyssal? Bref accord de principe, mais derrière la mise en
    place va être rude, je suis pas persuadé qu’il ait les ressources intellectuelles autour de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...