Journée Portes Ouvertes au CEPE-IAE de Poitiers

Vous êtes intéressé(e) par les formations du CEPE-IAE de Poitiers à Angoulême ?
– Master 2 Marques et Produits Jeunesse
– Master 2 Design Communication et Packaging
Vous souhaitez intégrer CEPE-IAE de Poitiers à la rentrée 2020 ? Venez à la rencontre des étudiants, responsables des formations et personnels à l’occasion de
– la Journée Portes Ouvertes, le samedi 15 Février 2020 de 9h30 à 16h30.
C’est l’occasion pour vous de visiter nos locaux et nous poser toutes vos questions. Les étudiants de chaque formation seront présents pour répondre à vos questions et vous conseiller pour préparer votre candidature :

Nom/Prénom Créneau Horaire Filière
Camille LE FOLL

Sarah D.

Matin M1 Marketing, Vente
Méghane CREN Matin M2 parcours design et Packaging
Blong YANG

 

Matin M2 parcours Marques et Produits Jeunesse
Adélaïde SAGNES

Adrien ROUCAIROL

Après-midi M1 Marketing, Vente
Sophie RYS Après-midi M2 parcours design et Packaging
Emeline G. Alexis D. Après-midi M2 parcours Marques et Produits jeunesse

 

Le CEPE/IAE de Poitiers dispose de locaux spacieux sur 1 500 m² et d’équipements de pointe :
– 7 salles de cours équipées de vidéoprojecteurs interactifs,
– 40 postes informatiques en libre accès pour les étudiants équipés de logiciels professionnels de bureautique (suite Office, etc.),
– un centre de documentation spécialisé qui propose plus de 4 500 documents sur la consommation et marketing jeunesse, des revues professionnelles et un fonds de plus de 300 ouvrages spécifiquement dédiée aux théories et pratiques ludiques au jeu vidéo et au « serious game »,
– une salle d’expérimentation et de recherche comprenant une régie vidéo, des caméras et une glace sans tain permettant de réaliser des observations scientifiques, régulièrement utilisée par les professionnels pour mener à bien des études qualitatives et des focus group.
– un centre de ressources pour la recherche, équipé de casques de réalité virtuelle, de dispositifs de projection immersive, de captation audiovisuelle et d’un eye-tracker.

Sous la supervision d’un enseignant-chercheur, les étudiants accèdent à ces ressources dans le cadre des projets pédagogiques et du mémoire de recherche individuel en Master 2.

Philippe Guinaudeau et Kidz Global : Immersion dans la cour de récré !

 

Philippe Guinaudeau, directeur de l’institut Kidz Global, est intervenu durant le mois de décembre. Tel un Père Noël descendu de son traîneau, il nous a apporté le plus beau des cadeaux : des pistes pour mieux comprendre et atteindre les enfants en tant que cible !

Kidz Global est un institut d’étude spécialisée dans le comportement des enfants, proposant des analyses mais aussi des recommandations marketing pour leurs clients. Cet institut est présent dans plus de 43 pays et observe en direct les différences culturelles qui existent dans le marché de la jeunesse. Kidz Global est spécialiste des questions relatives à la cible jeunesse et met en lumière ses comportements et attitudes particulières. Beaucoup de marques combinent les études du paneliste NPD avec celles de Kidz Global afin d’avoir une vision complète du marché. Kidz Global est donc un acteur reconnu pour son expertise de la consommation enfantine, notamment à l’international.
Les marketeurs sont nombreux à chercher une recette magique pour atteindre cette génération de futurs acheteurs, perçus comme un véritable filon. Philippe Guinaudeau nous a permis de prendre conscience que l’enfant consommateur n’est pas une cible aussi facile à atteindre qu’on le pense. Obtenir l’attention d’un enfant est de plus en plus compliqué car ils sont multi-tâches et ont désormais l’habitude d’utiliser plusieurs écrans à la fois. L’enfant est sollicité en permanence et est assailli d’informations tout au long de la journée. La personnalisation et l’immersion sont des tendances marketing très populaires dont l’impact sera très important dans les prochaines années pour cette génération.
Et durant un entretien ? Comment parler avec un enfant ? Il est souvent difficile de faire parler les enfants, de les mettre à l’aise pour qu’un dialogue se crée sur leur ressenti des stratégies de marques. Philippe Guinaudeau nous a donné des conseils dans ce sens. En voici quelques-uns en exclusivité :
• Créer de l’empathie en faisant des pauses et en suivant le rythme de l’enfant. Il ne faut pas hésiter à utiliser différentes formulations en utilisant des mots simples que l’enfant peut facilement comprendre ;
• Rendre les enfants actifs en les invitant à dessiner, à manipuler des jeux de constructions, etc.
Philppe Guinaudeau nous a également donné des clés très utiles dans le milieu professionnel pour savoir comment gérer une marque et pourquoi pas, la transformer en franchise à succès ! Nous avons donc été très contents de recevoir et partager un moment privilégié avec ce professionnel du secteur de la consommation jeunesse.

Les Etudiants du Master 2 MPJ animent le FIBD

Dans le cadre de la convention qui lie le Master 2 Marques et Produits Jeunesse (CEPE-IAE de l’Université de Poitiers) au FIBD, les étudiants du CEPE-IAE de Poitiers

– Tiennent un stand au « Pavillon Jeunes Talents » pour vous faire découvrir les métiers de la communication, du marketing et du Licensing dans les industries culturelles jeunesse et le parcours de Master « Marques et Produits Jeunesse » ;

– Animent le vendredi 31 janvier de 11 h à 12 h, la conférence « Les ‘BD jeunesses’ patrimoniales : découvrez les clés du succès des héros intemporels… » avec la participation confirmée de

o Stanislas GAUDRY, Responsable marketing des Editions CASTERMAN qui parlera   de Tintin,
o Julien PAPELIER, DG Editions DUPUIS / DG Pôle Audio-Visuel Media Participations / Président Parc SPIROU Provence, qui évoquera plusieurs héros intemporels du catalogue DUPUIS.
o Aurélie TRINQUART, Groupe Bayard qui évoquera la propriété Tom Tom et Nana

47ème édition du Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême (FIBD)

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême est reconnu comme l’un des rendez-vous incontournables du calendrier culturel mondial. C’est le deuxième plus important d’Europe en termes de notoriété et de taux de participation (200 000 visiteurs) après le Salon international des bandes dessinées de Lucques, en Italie.

Cette 47ème édition du FIBD aura lieu du 30 janvier au 2 février 2020 sera exceptionnelle ! D’abord parce que l’année 2020 est l’année officielle de la BD en France. Ensuite, parce que pour la toute première fois, le Festival se déroulera dans une ville désormais auréolée du titre de ville créative par L’UNESCO. Pendant le festival, la ville tout entière vivra au rythme du 9ème art, avec des évènements un peu partout. Les étudiants du CEPE-IAE de Poitiers animent chaque année un stand et une conférence au « Pavillon des Jeunes Talents ».

Nous vous signalons quelques points forts lors de cette édition :

Rencontres des Master class avec Robert KIRKMAN, Pierre CHRISTIN, Jean-Claude MEZIERES, Enki BILAL, Yukito KISHIRO, Inio ASANO et de nombreuses rencontres avec Christophe Blain, Charles BURNS, Johan SFAR, Catherine MEURISSE…

12 Expositions à découvrir : 12 expositions dont celle de Lewis Trondheim « TRONDHEIM FAIT DES HISTOIRES » à la cité de la Bande Dessinée et de l’Image. Grand prix de la ville d’Angoulême en 2006 et créateur du Fauve, la mascotte du Festival, Lewis Trondheim sera à l’honneur à travers la présentation de plus de cent cinquante planches originales. D’autres expositions qui seront à découvrir, notamment l’une consacrée au phénomène « The Walking Dead », à Yoshiharu Tsuge, à Catherine Meurisse, ou encore aux héros pour la jeunesse comme Naruto, l’attachant Petit Vampire de Joann Sfar, ou encore la pétulante et perspicace Hilda de Luke Pearson.

Manga City : Cette année encore, le Festival met le Manga à l’honneur avec un pavillon dédié de près de 3 000 m2, Manga City. Installé près de la Médiathèque du Grand Angoulême. S’y tiendront les stands éditeurs et de très nombreuses rencontres, master class et expositions.
Des spectacles pour toute la famille : Avec les carnets de Cerise au théâtre d’Angoulême, mais aussi un dimanche en famille dans l’espace jeunesse, avec le Petit Vampire, Les sardines de l’espace, l’élève Ducobu et bien d’autres encore…

Angoulême met en place des navettes Möbius gratuites qui permettent à tous de profiter à plein du FIBD :

Jeudi 30 et vendredi 31 janvier : Toutes les 8 minutes de 9h45 à 19h45.
Samedi 1 et Dimanche 2 Février : Toutes les 6 minutes de 9h45 à 20h00.

La vie culturelle à Angoulême : une programmation mensuelle riche et variée

Etudier à Angoulême, c’est l’assurance de vivre intensément la vie culturelle qui est particulièrement riche et diversifiée. La ville propose de nombreuses occasions de se cultiver tout au long de l’année que ce soit à travers des expositions artistiques, des concerts, des avant-premières cinématographiques, des projections de court-métrages, des découvertes du patrimoine ou des festivals.
Voici la liste des quelques festivals et évènements auxquels les étudiants ont accès à des tarifs privilégiés :
Fin janvier : Festival International de la Bande Dessinée
Mars : Emoi Photographique, festival photographique d’Angoulême
Avril : festival international du film court
Fin mai : Musiques métisses
Fin août : Festival du film francophone
Fin septembre : Circuit des Remparts
Octobre : Festival Courant 3D
Fin octobre : Piano en Valois
Fin novembre : Gastronomades

Face aux écrans, sommes-nous tous vulnérables ?

 

Directeur des publications des CEMEA (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active), un mouvement d’éducation populaire engagé dans des pratiques éducatives porteuses des valeurs et des principes de l’Éducation Nouvelle, Christian Gautellier intervient pour nous parler des personnes vulnérables face aux écrans. Il se place ainsi du côté de la société civile : du côté des citoyens, du côté des activistes ou encore du côté des « rebelles » et « anticonformistes » pour prôner d’autres valeurs contre la consommation effrénée des écrans.

Un enfant n’est pas un consommateur comme les autres. S’adresser à un enfant doit conduire à s’interroger sur des questions de valeurs et d’éthique. Comment les protéger des abus marchands ? Comment établir des actions préventives ou éducatives ?

Une intervention mélangeant pratique et théorie sur la place des écrans dans notre quotidien et principalement dans celui des enfants. Les écrans – ordinateur, TV, tablette smartphone, etc. – sont désormais omniprésents dans nos vies et ce dans n’importe quelle situation : en parallèle d’une autre activité, lorsqu’on s’ennuie, pendant les repas, pour occuper un enfant, voire même un bébé !

Christian Gautellier nous a donc sensibilisés aux risques des écrans au travers de différents jeux.
– Une typologie des écrans. Saurais-tu à ton tour établir une typologie des écrans pour les enfants de 0 à 18 ans ? Selon toi, pas d’écran avant quel âge ? A quel âge un enfant a-t-il son premier portable ? Connais-tu le système PEGI de classification par âge des jeux vidéo ? A quel âge un mineur peut-il s’inscrire sur les réseaux sociaux ?
– Deux jeux de société pour sensibiliser les jeunes à propos de leurs présences sur les réseaux socio numériques : Sais-tu à qui appartiennent tes photos sur Facebook ? Connais-tu le droit à l’oubli ? Le droit à l’image ? Le droit d’auteur ?

Pour découvrir tous ces enjeux passionnants rendez-vous au CEPE-IAE de Poitiers dans le Master Marques et Produits Jeunesse !

Nous t’invitons à aller voir les autres articles du blog pour découvrir les professionnels de la communication, du marketing plurimédia et du très expérimentés qui interviennent dans cette formation

Etudier à Angoulême, une ville créative reconnue par l’UNESCO !

Située à moins de 2 heures de Paris et à 35 minutes de Bordeaux par train, Angoulême présente les qualités d’une ancienne cité médiévale, à taille humaine, où le coût de la vie reste raisonnable… Voici trois arguments qui font d’Angoulême une ville qui offre un environnement paisible où il fait bon vivre et étudier !
Angoulême propose tous les avantages d’une ville culturelle et artistique. En octobre 2019, elle a fait son entrée dans le réseau des Villes créatives de l’UNESCO au titre de la littérature. Cette reconnaissance lui permet non seulement de mettre en lumière la longue tradition industrielle de fabrication de papier, d’imprimerie et d’édition qui s’est développée depuis le XIX° siècle. La Ville d’Angoulême est aujourd’hui mondialement connue pour son Festival International de la Bande Dessinée, créé en 1974 par un groupe de passionnés et qui accueille chaque année plus de 200 000 visiteurs fin Janvier. La Ville d’Angoulême apportera dorénavant son expérience en matière de Bande Dessinée aux autres villes créatives du réseau de l’UNESCO !

Portrait d’Elisângela Assis do Nascimento, étudiante en 2019-20

1) Pourriez-vous nous parler de votre parcours au Brésil ?

J’ai commencé à travailler au Brésil à l’âge de 16 ans pour une marque de lingerie et je suis restée dans le domaine de la mode pendant 15 ans en développant des produits d’habillement. Dans ce contexte, en 2010, j’ai obtenu mon premier Master en Mode-Gestion de Produit.
En 2013, j’ai lancé avec un associé un site de e-commerce spécialisé dans la mode enfantine. Lors de l’ouverture de mon site e-commerce, comme la plupart des jeunes entrepreneurs, je ne disposais pas de ressources suffisantes pour recruter un responsable marketing. Du coup, j’ai décidé de faire appel aux services d’une agence de marketing spécialisée. Cependant, en raison d’une forte contrainte budgétaire, ces professionnels n’ont pas pu beaucoup m’aider.
Ces différentes expériences m’ont permis de définir mon aspiration professionnelle. Je voulais mettre mes connaissances en marketing à la disposition de petites entreprises. Des entreprises qui n’ont pas les moyens ni la demande interne suffisante pour développer un département marketing et qui en raison d’un budget limité, ne peuvent pas faire appel aux services de agences marketing… Ainsi, j’ai créé en 2016 au Brésil ma propre entreprise de marketing digital pour les PME spécialisées dans le domaine de la mode : E ! MKT Digital.
Passionnée par la culture française, j’ai décidé de traverser l’Atlantique et reprendre mes études tout en continuant mon activité professionnelle à distance. C’est à ce moment-là que j’ai connu le CEPE…

2) Pourquoi avez-vous choisi le CEPE-IAE de Poitiers ?

Pour acquérir de nouvelles connaissances et gagner en expérience, j’ai repris mes études en France, au CEPE-IAE de Poitiers. Quand j’ai décidé de reprendre mes études je cherchais une formation qui pourrait me donner de solides bases théoriques en marketing, ce qui manquait jusque-là dans mon parcours professionnel. Etant donné que tout ce que j’ai appris dans le domaine du marketing, a résulté d’un parcours autodidacte, j’attendais un cours qui pourrait m’aider à produire des rendus plus professionnel à mes clients.
J’ai comparé plusieurs formations et j’ai priorisés les IAE pour leur notoriété et leur coté managérial. Mon objectif était aussi d’avoir une connaissance approfondie de la stratégie marketing et j’ai pu trouver tous ces éléments dans la formation proposée au CEPE. J’ai choisi la spécialisation « Marques et Produit Jeunesse » parce que ça correspondait davantage à mon parcours et aussi parce que la plupart de mes clients brésiliens sont dans le domaine de la mode enfantine. Heureusement j’ai fait le bon choix !
A la fin de la première année de mes études à CEPE, j’avais déjà intégré dans mon travail plusieurs outils marketing que je ne connaissais pas et ainsi, j’ai pu améliorer la qualité de mes rendus et aussi les performances auprès de mes clients.

3) Vous venez d’obtenir le statut national d’ETUDIANT ENTREPRENEUR. Qu’est-ce que cela vous apporte pour votre Master 2 ?

Ce cursus m’as permis de mieux comprendre le marché français. Ce qui m’a donné envie d’élargir mes activités en aidant des entreprises françaises à se développer sur le digital. Pour cela, j’ai proposé à Inés de La Ville, la responsable de la formation, de remplacer le stage obligatoire par le Statut National d’Étudiant-Entrepreneur et le Diplôme Étudiant-Entrepreneur et elle m’a encouragée dans cette voie.
Plusieurs raisons m’ont poussée à demander aussi bien le statut national d’étudiant-entrepreneur que le soutien du réseau PEPITE. Bénéficier d’un accompagnement professionnel m’apportera des connaissances approfondies sur le marché français, me conduira à perfectionner mes compétences en entrepreneuriat et facilitera également les démarches administratives.
Un autre facteur que je considère d’extrême importance pour développer une nouvelle activité, c’est la mise en relation avec d’autres entrepreneurs et professionnels des secteurs divers. Cette mise en relation peut favoriser un environnement de travail innovant, de faire apparaître de nouvelles idées et de permettre le développement d’un réseau de partenaires fiables.

4) Quels sont vos plans après votre master ?

Donc, dans un futur proche, après l’obtention du Master « Marques et Produits Jeunesse » en septembre 2020, je serai fin prête pour officiellement mettre en place une filiale de mon entreprise en France.

Développer des pratiques marketing éthiques ? Le CEPE s’y engage avec l’aide de Laëtitia Condamin

Tu souhaites réfléchir à la façon d’inclure davantage d’éthique dans les démarches marketing ?  C’est ce débat que nous avons abordé au CEPE avec Laëtitia Condamin, enseignante-chercheuse à l’EM Normandie, qui intervenait dans le cadre du cours « Marketing Jeunesse » pour les étudiants du Master 2 Marques et Produits Jeunesse. Nous avons pu revoir avec Mme Condamin, les notions de ciblage et positionnement qui sont au cœur des stratégies marketing.

Nous avons pu profiter de son expérience grâce à son parcours professionnel dans des multinationales comme Kraft Food, L’Oréal ou encore Suchard et Unilever au service « Insights consommateurs ». Laëtitia Condamin a également effectué une thèse sur les enjeux du marketing éthique sous la direction de Valérie Inès De La Ville, Directrice du CEPE.

C’est lors d’une réunion en entreprise pour réfléchir à différents projets d‘innovations que Lætitia s’est rendue compte de l’importance de la responsabilité du marketing dans les pratiques de consommation, surtout auprès des jeunes enfants, dans le domaine de l’agro-alimentaire où les marques sont soumises à de nombreuses critiques légitimes.

En tant qu’étudiant au CEPE, tu seras conduit à t’interroger sur les spécificités du marketing pour l’enfant de demain… Cette intervention nous a donc apporté des connaissances très utiles à travers des mini-cas de mise en situation, et nous a poussés à nous questionner sur les pratiques du marketing qui cible les enfants et les jeunes. Nous avons pu, à travers des petits cas pratiques, analyser des crises éthiques et réfléchir aux manières dont un responsable marketing pourrait y réagir.

Effectivement, toi, le futur responsable marketing, tu ne te contenteras pas uniquement d’agir, tu devras être capable de te remettre en question et de remettre en cause les pratiques qui peuvent nuire à ton entreprise. Aujourd’hui, cet enjeu devient de plus en plus important et se traduit par des engagements de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) qu’il s’agit de tenir. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux actions des entreprises en matière de RSE.

Au CEPE, nous avons donc l’opportunité d’être formés à entreprendre des actions marketing de manière responsable et éthique afin que la marque soit la plus fiables et la plus honnête possible vis-à-vis des consommateurs, trop souvent mal informés.

Par Chloé GAILLEDRAT et Cédric BOURGEOIS, étudiants en M2 MPJ

Vente Privée : découvrez le secret de ce business modèle de succès

VeePee, connu aussi sous le nom de Vente-Privée, est le premier site de flash sales ou ventes événementielles en France. Sylvain Boujou, Directeur Commercial chez VeePee sur les catégories Sport, Beauty et Kids, a passé une journée au CEPE et nous avons pu découvrir le fonctionnement de ce business modèle unique au succès fulgurant ainsi que sa stratégie marketing 360°.

Business Modèle

Le site VeePee peut être vu par certains comme un site e-commerce, mais en fait le modèle économique du site VeePee est basé sur le concept des flash sales, c’est-à-dire que ses ventes sont limitées en termes de volume et surtout dans le temps. Une campagne, comme on l’appelle la période de vente d’une marque précise, dure entre 3 et 5 jours, ce qui crée un effet d’opportunité. Le site s’est développé sur la base d’un concept original, celui d’un club privé où, pour accéder aux offres, il faut être parrainé par un membre du site.

Dans un premier temps, le site développait ses campagnes avec des marques de mode, puis il a progressivement augmenté la variété des produits offerts. Aujourd’hui, il existe plus de 3 000 marques partenaires dans les segments les plus divers tels que le prêt-à-porter, les accessoires de mode, les équipements de maison, les jouets, les articles de sport, la haute technologie, la gastronomie…

Le modèle économique VeePee permet aux marques d’écouler leurs stocks sans affronter le risque d’être dévalorisées : il s’agit de donner une deuxième vie aux produits de manière créative et de permettre aux consommateurs d’obtenir des produits qu’ils aiment à un prix compétitif.

Stratégie Marketing

Bien qu’il s’agisse d’une activité de e-commerce, le site investit peu dans le marketing digital.  En effet, VeePee est devenu un succès en étant considéré comme un véritable club privé. Pour faire partie du club, on doit être invité. Ceux qui font déjà partie du club et invitent leurs amis reçoivent un bon d’achat de 10 euros à dépenser sur le site*, ce qui crée l’effet bouche à oreille, considéré encore comme l’une des stratégies marketing les plus rentables qui n’a pas besoin de recourir à des dépenses publicitaires.

En outre, le temps de vente limité crée une frénésie chez les clients qui attendent avec attention le lancement des campagnes de leurs marques préférées, au point de régler un réveil pour se rappeler l’heure du lancement d’une campagne afin de pouvoir profiter des meilleures offres.

Pour se consolider dans le marché global, VeePee a racheté ses concurrents qui avaient le même modèle économique en Europe et a choisi de converger vers une marque mondiale unique, avec la proposition d’une valeur de marque unique dans tous les pays, d’où elle passe de Vente-Privée à VeePee, tout en maintenant le concept VIP.

Mobile First

Un autre point sur lequel la marque s’appuie pour créer un véritable univers Pink est l’expérience utilisateur. Toutes les fonctionnalités créées sur le site sont conçues pour l’utilisateur actuel, qui effectue ses achats principalement par téléphone mobile.

Le site dispose d’une version mobile entièrement adaptée aux écrans les plus divers ainsi que d’une application développée en IOs et Android pour faciliter encore plus l’expérience utilisateur. Les tests et mises à jour font partie de la routine des développeurs qui sont attentifs aux meilleures et dernières pratiques dans l’univers des ventes en ligne.

Pour nous, étudiants du CEPE, ce fut une expérience extraordinaire de pouvoir comprendre de l’intérieur les choix stratégiques qui font le succès de VeePee, de pouvoir poser nos questions sur l’univers du e-commerce. Un très grand merci à Sylvain Boujou d’avoir partagé avec nus cette expérience et aussi d’autres qui font partie de sa brillante carrière.

* Voir les conditions sur le site.

Par Elisangela ASSIS DO NASCIMENTO, étudiante en M2 MPJ