Le marché des smartphones, et leur utilisation

Nomophobie : Fait de société.

Le smartphone fait parti de la vie courante, des articles récents sur le net parle de la phobie de perdre son smartphone, nommé nomophobie : contraction de «no mobile phobia» et qui touche principalement les accros des réseaux sociaux qui ne supportent pas d’être déconnectés.

Nomophobie est l’impression de se sentir «très angoissé» à l’idée de perdre son portable ou être incapable de s’en passer plus d’une journée: la «nomophobie».

Et en effet, le smartphone a pris sa place au domicile, au bureau, en magasin ou même au volant… Le smartphone s’est imposé, petit on l’emporte partout, rapide on se connecte facilement sur le net (plus besoin d’allumer le PC, le smartphone est déjà en veille). Ainsi, nombreux sont ceux qui utilisent leur smartphone après avoir vu une information sur la télévision (40%), en magasin (36%) ou dans un magazine (34%).

pourcentage-d-utilisateurs-consultant-leur-smartphone-apres

Application ou Web Mobile?

La recherche d’information est la première démarche effectuée par les mobinautes, en ce sens le WebMobile est incontournable : Plus de 95% des possesseurs de smartphones font régulièrement des recherches sur Internet via leur smartphone. Un pourcentage qui montre aussi l’important d’avoir un site mobile bien référencé si l’on veut augmenter sa visibilité auprès des détenteurs de smartphones.

frequence-d-utilisation-moteurs-recherche-smartphones-11751

Les applications séduisent néanmoins car elles permettent d’exploiter les fonctionnalités de son téléphone (GPS, capteurs gyrométriques, …). Aujourd’hui, on compte le nombre d’applications téléchargées, certaines dépassent le millions. En moyenne on compte 29 applications installées sur le smartphone de chaque utilisateur français, dont 80% gratuites. Mais, le turn-over est élevé, puisque sur Les 29 applications, seules 10 ont été réellement utilisées durant les 30 derniers jours. Ainsi, il serait plus pertinent de classifier les applications par rapport à leur durée de vie * Nombre de téléchargement, plutôt que de se contenter de comptabiliser le nombre d’installation.

nombre-d-applications-installees-d-applications-payantes-in

L’impact publicitaire?

En France, 83% des utilisateurs ont aussi noté la présence d’une publicité sur leur mobile. Le format HTML5 permettra l’insertion de format plus riche que les bannières traditionnelles, et c’est la tout l’intérêt de la 4G car qui dit plus riche, dit plus de débit, et notamment, via la vidéo.

Or, des études montrent qu’en France, en 2011, 19% des recherches sur un smartphone se concrétisent par un achat, ce qui est encore en dessous des achats effectués par Internet (29%) et des achats en magasins (21%). Toutefois, le mobinaute est un utilisateur connecté qui perd la notion du local pour les achats et qui peut comparer de suite les prix.

canal-vente-choisi-apres-recherche-mobile-1175424.jpg

Pour résumer, la 4G sera nécessaire notamment lorsqu’il est couplé avec des sites en html5. Le contenu riche de l’un pouvant être transporté sur le réseau de l’autre forme un duo permettant de nouvelles démarches Maketing et des nouveaux métiers.

Le programme pour demain? Et si nous parlions des tablettes.

 

En France, 83% des utilisateurs ont ainsi noté la présence d’une publicité sur leur mobile. Le format HTML5 permettra l’insertion de format plus riche que les bannières traditionnelles, et c’est la tout l’intérêt de la 4G car qui dit plus riche, dit plus de débit, et notamment, via la vidéo.

Or, des études montrent qu’en France, en 2011, 19% des recherches sur un smartphone se concrétisent par un achat, ce qui est encore en dessous des achats effectués par Internet (29%) et des achats en magasins (21%). Toutefois, le mobinaute est un utilisateur connecté qui perd la notion du local pour les achats et qui peut comparer de suite les prix.

canal-vente-choisi-apres-recherche-mobile-1175424.jpg

Pour résumer, la 4G sera nécessaire notamment lorsqu’il est couplé avec des sites en html5. Le contenu riche de l’un pouvant être transporté sur le réseau de l’autre forme un duo permettant de nouvelles démarches Maketing et des nouveaux métiers.

Le programme pour demain? Et si nous parlions des tablettes…


 




Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *