Le marché des smartphones pour quelle utilisation

Après avoir décrit rapidement les grandes lignes sur le marché des smartphones (évolutions techniques et applications), nous allons maintenant nous intéresser aux principales applications en vogue pour les utilisateurs et comprendre si oui ou non l’on tend vers des applications nécessitant le très haut débit (donc 4G)

Une récente étude menée aux Etats Unis en 2011 classifient les applications les plus utilisées :

smartphones - activités

Les deux grandes tendances en 2011 concernent les activités liées à la santé et au shopping. En 2011, tous pays confondus, la recherche d’information sur la santé a évolué de 134% et celle concernant le shopping de 87%. Dans un précédent article, on pouvait lire que plus de la moitié des mobinautes (53%) ont utilisé leur smartphone en magasin pour comparer les prix et faire un achat.

Il est donc nécessaire de maitriser le marketing mobile et les différents canaux de distribution pour « mieux vendre ».  Ainsi l’utilisation des outils d’analyses (web Analytic) est un plus pour analyser le comportement des utilisateurs sur son site, identifier leur réflexes et mieux cibler leur besoin. A cela s’ajoute les outils comme Google analytics pour identifier votre impact publicitaire.

A titre d’exemple, en décembre 2011 (période de noël), 20% des mobinautes ont scanné un Tag 2D (QR Code) afin d’avoir des informations sur un produit, pour bénéficier de coupon ou télécharger une nouvelle application. La géo-localisation couplée à la connaissance de recherche du mobinaute et des sites comme Plyce permettent de favoriser l’achat en associant au plus tôt la disponibilité du produit à la démarche de recherche de l’utilisateur. On propose donc la possibilité d’acquérir le produit sur lequel l’utilisateur a flashé presque immédiatement, alors qu’il est encore dans le besoin ou l’affectif sans lui laisser le temps de comparer ou de réfléchir (la boutique Chicprixchoc à deux rues me proposent ce que je recherche… un peu plus cher qu’un autre site mais … si je rajoute les frais de transports, est ce que j’y gagne?)

Les Tags 2D semblent donc un avenir certain en tout cas près des Geeks qui ont le réflexe d’avoir l’information à bout de bras, mais si la récupération d’un Tag2D n’est pas trop intrusif, le fait d’avoir l’information sans devoir faire une recherche textuelle sera adoptée rapidement. C’est d’ailleurs la première attente des utilisateurs, à savoir obtenir des informations sur un produit, ensuite obtenir des coupons. En 3ème place, arrive la recherche d’information sur un évènement culturel.

Avec le site quiestlemoinscher.com de l’entreprise Leclerc, les mobinautes ont aussi la possibilité de comparer le prix des produits à partir des codes barres comme le montre cette vidéo

 [media id=7 width=320 height=240]

A priori, les besoins actuels ne nécessitent pas du très haut débit, il va donc falloir créer des nouveaux besoins? D’un autre coté, la satisfaction du client se mesure aussi sur l’accès à des applications sans coupure de connexion, c’est aussi cela que promet la 4G

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...