«

»

Mai 24 2016

Le monde des fourmis

http://www.consoglobe.com/des-armees-de-fourmis-nettoient-discretement-la-grosse-pomme-cg

A l’occasion de l’exposition sur les insectes, à voir en ce moment en BU Sciences, regardons de plus près la famille des Formicidae, autrement dit les fourmis: celles-ci représentent entre 10 et 20% de la biomasse animale de la planète, soit des millions de milliards d’individus, et sont apparues sur Terre il y a plus de 100 millions d’années au cours du Crétacé. Plus de 12 000 espèces sont recensées.

Les fourmis sont des insectes dits sociaux, puisqu’elles vivent en colonie, fondent des cités, et répartissent le travail dans le nid selon des castes, parmi lesquelles on trouve des sexuées (reine, fourmis ailées), et des asexuées (ouvrières, comme les nourrices ou les soldats).

Entre autres comportements caractéristiques des sociétés myrmécéennes, il y a la communication odorante grâce à leurs phéromones pour signaler des pistes de nourriture, la défense contre les intrus à l’aide de projection d’acide formique, la production de compost pour générer de la chaleur dans le nid; ou d’autres spécialisations propres à chaque espèce: les Lasius Niger élèvent les pucerons pour recueillir leur miellat, les fourmis moissonneuses « récoltent » des graines et les stockent dans leurs « greniers » pour fournir la nourriture à toute la colonie…

Les fourmilières peuvent être un exemple de symbiose entre les fourmis et un organisme végétal: l’acacia cornigera est un arbre qui, du fait de sa constitution creuse, fournit une fourmilière parfaite, et les fourmis débarrassent en contrepartie l’arbre de ses parasites. Dans le documentaire « L’organisation secrète des fourmis », des chercheurs ont mis au jour l’architecture gigantesque d’une cité:

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x121dpg_l-organisation-secrete-des-fourmis-documentaire_tech[/dailymotion]

Pour en apprendre davantage sur les fourmis, on pourra (ré)écouter l’émission de la Tête au carré du 30/10/2013, « Les fourmis: du spécimen à la colonie »  [consultée le 18/05/16, disponible jusqu’au 25/07/16].

On trouvera sur la base de données Science Direct de nombreux articles de recherche sur le comportement des fourmis.

Et si vos pérégrinations estivales vous emmènent jusqu’à Nantes, ne ratez pas l’exposition du Muséum d’Histoire Naturelle de Nantes consacrée aux fourmis, « Mille milliards de fourmis », qui présente un vivarium (jusqu’en février 2017).

Retrouvez aussi le thème de la myrmécologie dans les rayons de la BU Sciences:

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer