Le cri du sage

Les élèves de première année du BTS Maintenance des systèmes éoliens du Lycée Raoul Mortier de Montmorillon sont venus visiter le Fonds ancien le 22 mars dernier. Ils ont découvert quelques livres écrits par des femmes, qu’ils se proposent de nous faire connaître…

Nous commencerons avec Le cri du sage, d’Olympe de Gouges…

Olympe de Gouges

Olympe de Gouges, de son vrai nom Marie Gouze, écrivain et dramaturge, est née en 1748 à Montauban. Elle est mariée à Louis Aubry en 1765 à 17 ans. Partie pour Paris avec son fils après la mort de son mari, elle se lance dans la politique et devient l’une des premières femmes féministes ; elle publie des écrits politiques :

C’est aussi l’auteur de pièces de théâtre :

En 1792, elle rejoint le parti des Girondins qui s’oppose à Louis XVI, mais elle propose d’aider Malesherbes à le défendre durant son procès. Elle est guillotinée en 1793 après la chute de son parti face à Robespierre et aux Montagnards. La même année, toute activité politique, jusque là tolérée au sein des clubs, est interdite aux femmes.

Méconnue jusqu’en 1981, elle est pourtant l’une des premières femmes à s’être battue pour le droit de vote des femmes. Depuis, de nombreux ouvrages ont été consacrés à son œuvre.

Le cri du sage

Écrit en 1788 durant la période de convocation des états généraux par Olympe de Gouges, Le cri du sage est un discours révolutionnaire, qui critique la société et le peuple français, ainsi que la politique en place. Ce discours extrême et militant reflète les idées féministes et humanistes de son auteur, qui cherche au travers de cette œuvre à sensibiliser les hommes au droit des femmes et à montrer qu’elles sont les égales des hommes.

L’exemplaire du Fonds ancien est la troisième et dernière partie d’un recueil de trois pièces dont la première est les Très-humbles remontrances des femmes françaises. Il était conservé dans la Bibliothèque d’Auguste Dubois, puis a été confié à la mort de ce dernier en 1935 à la Bibliothèque universitaire (où il porte la cote FD 2835/03).

You can also find the english translate of this text here : www.olympedegouges.eu

Matthieu LETERTRE, Landry DAMIEN-ETIEVE et Victor LIMOGES

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *