L’Irlande à Poitiers !

Une nouvelle exposition virtuelle

FD 2209_002

Irelands excise by the lords, iustices, and councell there.- London : F. Leach for Michaell Sparke Senior and Iunior, 1643 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2209)

En lien avec la question d’agrégation d’anglais de 2016 – la Grande Famine en Irlande (1845-1851) est un des deux sujets de Civilisation -, une exposition virtuelle (en anglais et en français) consacrée aux questions économiques et politiques en Irlande de 1640 à 1830 vient d’être mise en ligne ! Elle est le fruit du travail de trois services et laboratoires de l’Université de Poitiers : le laboratoire MIMMOC (Mémoires, Identités, Marginalités dans le Monde Occidental Contemporain), I-Médias et le Service du Livre ancien ; le Master esDoc s’est chargé de la traduction.

Les richesses du Fonds Dubois

Auguste Dubois

Le Service du Livre ancien de l’Université de Poitiers conserve environ 900 ouvrages en anglais, pour la plupart donnés par Auguste Dubois. Celui-ci fut professeur des doctrines économiques et d’économie politique à partir de 1908 et légua à sa mort en 1935 sa très riche bibliothèque à l’Université de Poitiers. Tous ses ouvrages ont été catalogués dans le SUDOC ; les deux volumes de dépouillement de ses recueils et de ses brochures sont également accessibles en ligne.

Parmi les livres anglais, environ cent soixante-deux, pamphlets et monographies, traitent de l’Irlande. Une cinquantaine est présentée dans l’exposition virtuelle, qui fait suite à une exposition in situ qui a eu lieu à la Bibliothèque universitaire Droit-lettres en novembre et décembre 2015.

Des thématiques variées

FD 549-1_001

Voyage en Irlande / Arthur Young.- Paris : Moutardier, Cerioux, an VIII (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 549)

Publiés entre 1643 et 1800, les livres « irlandais » du Fonds Dubois abordent des sujets variés, comme l’arrivée et l’implantation des différents colons, la possession de la terre, l’agriculture et ses difficultés, la production de la laine, du lin, du charbon et du fer, le contrôle des exportations et de l’administration par les Anglais, la grande pauvreté de la population et ses conséquences, notamment l’émigration. Une place particulière est accordée à la figure de Jonathan Swift. On y voit aussi les limites de l’Acte d’Union (1800), qui créa le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et de l’Irlande.

Pour plus d’informations consultez la bibliographie !

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *