Thisbé revient avec une nouvelle comédie

Pour la quatrième année consécutive, l’association Thisbé revient dans le cadre de Campus en Festival avec une pièce de Shakespeare. Après A Midsummer Night’s DreamThe Winter’s Tale et Macbeth, c’est Twelfth Night, or What You Will (La Nuit des rois), dans une mise en scène d’Ileana Sasu (précédemment dans les rôles de Puck, Mamilius et Porter) nous transportant de l’Angleterre élisabéthaine à l’Amérique des années 20, qui sera présentée le mardi 29 mars 2016, à 20h30, à la Maison des Étudiants à Poitiers. Vous pouvez d’ores et déjà retirer vos billets (gratuits) à la Maison des Étudiants. Comme chaque année, nous vous attendons nombreux et enthousiastes.

Affiche TN

Copyright de l’affiche: Édouard Lekston

L’argument de la pièce

1601. Shakespeare écrit une comédie destinée à être mise en scène pour les festivités liées à l’Épiphanie. L’action se déroule dans la lointaine Illyrie suite au naufrage qui laisse, échoués sur le rivage, mais en deux lieux différents, les jumeaux venus de Messine, Viola et Sebastian. Chacun croit l’autre mort et met en place une stratégie de survie dans ce pays inconnu…

Pour se sentir moins vulnérable, Viola décide de se faire passer pour un homme et prend le nom de Cesario. C’est le point de départ de tous les quiproquos de cette comédie amoureuse dans laquelle une jeune fille déguisée en jeune homme (Viola) s’éprend d’un homme (le duc Orsino) lui même épris d’une femme (la comtesse Olivia) qui s’éprend du jeune homme (Cesario) pensant qu’il est ce qu’il est… un jeune homme qui est tantôt Cesario (le faux jumeau masculin), tantôt Sebastian (le vrai jumeau masculin).

La truculente intrigue secondaire, où l’on se joue de Malvolio, l’indécrottable puritain secrètement amoureux de la comtesse Olivia, ajoute à la confusion dans cette histoire de travestissements qui est une véritable comédie des erreurs. On s’y perd, on s’y retrouve, on s’y reperd, avec des rires… jusqu’à ce que tout soit élucidé et qu’on puisse danser avec un partenaire, dont on est enfin sûr de l’identité, en se disant que tout est bien qui finit bien.

La troupe Thisbé 2015-2016

DSC02483

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *