Profil

Diplômée de l’Université Paris IV-Sorbonne, Professeur de littérature britannique des 16e et 17e siècles à l’Université de Poitiers, Pascale Drouet a publié de nombreux articles sur la représentation de la marginalité et les rapports de force marge/centre dans l’Angleterre de la Renaissance, ainsi que sur l’appropriation contemporaine de l’oeuvre de Shakespeare.

Elle a dirigé et codirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont The Spectacular In and Around Shakespeare (CSP, 2009), Le Bannissement et l’exil en Europe aux XVIe et XVIIe siècles (PUR, 2010), Shakespeare au risque de la philosophie (Hermann, 2017), Shakespeare et Cervantès, regards croisés (Classiques Garnier, 2018) et The Duchess of Malfi: Webster’s Tragedy of Blood, Belin/CNED, 2018), Dante et Shakespeare: cosmologie, politique, poétique (Classiques Garnier, 2020).

Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages critiques: Le vagabond dans l’Angleterre de Shakespeare, ou l’art de contrefaire à la ville et à la scène (L’Harmattan, 2003), Mise au ban et abus de pouvoir. Essai sur trois pièces tragiques de Shakespeare (PUPS, 2012), et De la filouterie dans l’Angleterre de la Renaissance. Études sur Shakespeare et ses contemporain (PUM, 2013), Shakespeare’s Love’s Labour’s Lost (Atlande, 2014).

Elle a édité King Henry VIII pour Norton Shakespeare (2015), rédigé l’introduction et le dossier critique du Songe d’une nuit d’été pour GF Flammarion (2018), traduit et édité Philastre, ou l’amour ensanglanté (1610) de Beaumont et Fletcher (PUFR, 2020).

Depuis 2007, elle dirige les Cahiers en ligne: Shakespeare en devenir et son supplément L’Œil du spectateur (http://shakespeare.edel.univ-poitiers.fr).

Parallèlement à ses activités universitaires, elle traduit des textes contemporains (Howard Barker, David Greig, Galway Kinnell, Alberto Mangue).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *