Vertige de la mise en abyme

Depuis 2012, l’université de Poitiers valorise l’activité de ses enseignants-chercheurs grâce à la mise en place de blogs personnels, pour des représentants – dits « experts » – de chaque composante, espaces d’expression libre et de partage. Elle fait plus.

MISE EN ABYME, PREMIER NIVEAU

Grâce à Charlotte Mader, chargée de communication pour la recherche, l’université de Poitiers invite à la découverte de ces nouveaux blog dans divers supports papier. Ainsi le n°1 de la nouvelle revue Cogito (février-mars 2012) consacre-t-il de belles pages à ses blogueurs les plus actifs: Jean-Paul Pancracio, expert en droit de la mer (« Naufrage et gigantisme croisiériste »), Pascale Drouet, spécialisée en littérature et théâtre de Shakespeare (« Jean-Marc Brugeilles revisite Shakespeare ») et François Hervouët, directeur de l’Institut de Droit Public (« François Hervouët, droit vers l’Europe »). Mais ce n’est pas tout.

MISE EN ABYME, SECOND NIVEAU

Fin mars, je rencontre Didier Monteuil dans le bureau de Charlotte Mader à l’Hôtel Dieu. Ce journaliste cordial de La Nouvelle République souhaite en savoir plus sur mes motivations de blogueuse et c’est une occasion de faire le point sur une activité nouvelle et sur ses finalités. L’article paraît sur la page « Campus » dans le numéro du mardi 3 avril 2012.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/04/03/Ce-que-j-aime-bien-c-est-faire-du-lien

Conclusion: vous ne pouvez plus feindre d’ignorer les nouveaux blogs mis en place par l’université de Poitiers. Ce serait faire offense nos seulement aux blogueurs mais aussi à Charlotte Mader qui, toujours souriante, y met tant de compétence, d’énergie et de disponibilité.

Un commentaire sur “Vertige de la mise en abyme

  1. Bonjour,
    J’ai découvert votre blog par le bel intermédiaire de la revue Cogito, et je le trouve tout à fait passionnant. Amateur dilettante de Shakespeare, j’y viendrai avec plaisir et gourmandise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...