Prévision de croissance : jeu concours

Débat en ce moment sur les prévisions de croissance pour 2007. Le gouvernement Villepin tablait sur 2,5%, le gouvernement Sarkozy Fillon sur 2,25%.
Après avoir maintenu cette prévision, Lagarde a avoué sur BFM « Est-ce que nous allons atteindre 2,25 % aujourd’hui ? Je n’en sais rien. » Le gouvernement viserait maintenant 2%,
ce qui supposerait, nous dit le Figaro, que la France
enregistre « une croissance d’au moins 0,8 % au cours des deux prochains trimestres soit un rythme annuel de plus de 3,2 %. Dans le contexte actuel cela relève de la
mission impossible ».

 

 Question n°1 : les chiffre avancés par le Figaro (0,8% et 3,2%) sont-ils corrects? Si oui, comment ont-ils
été calculés? Sinon, quels sont les bons chiffres? (précision : le taux de croissance au premier trimestre a été de 0,5%, et de 0,3% au deuxième trimestre – source : Insee).

 

 Dans la suite de l’article, le Figaro interroge Jean-Pierre Petit, chef économiste d’Exane BNP Paribas, qui déclare « nous
allons terminer l’année avec 1,8 % de croissance alors que le reste du monde en fait 5. Ce chiffre démontre à lui seul l’ampleur des problèmes structurels qui nous handicapent et contre
lesquels, pour le moment, aucune mesure n’a été prise par le gouvernement ».

 

 Question n°2 : pourquoi cette comparaison de taux de croissance est-elle débile
stupide contestable?

12 commentaires sur “Prévision de croissance : jeu concours

  1. 1)Calcul des chiffres :Prévision de croissance – acquis de croissance = 2 – 0,8 = 1,2 sur 2 trimestres, soit 0,6% par trimestre. merde, c’est pas 0,8…Soit, si la croissance était régulière (ce qui est impossible), un taux de 2,4 annuel. mais vue la variabilité, il est tout à fait possible d’avoir plus comme d’avoir moins.2) Parce qu’un taux de croissance élevé, pour un contexte donné, est plus facile à atteindre quand on part de plus bas.Il est plus logique de comparer les croissances d’économies similaires

  2. Il semblerait pourtant que le Figaro utilise les chiffres de l’Insee, si l’on suit les liens à droite on arrive sur les 0.5% et 0.3%. Du coup je ne vois pas trop comment ils ont pu obtenir 0.8%, même une approximation de premier ordre donnait un résultat convenable. C’est amusant, en cherchant Cyrille Lachèvre sur google, on tombe sur un article d’econoclaste relevant aussi des bêtises.Sinon pour en rajouter une couche sur le chef économiste de la BNP, il affirme que la crise des subprimes "lève des illusions sur la réalités des capacités économiques françaises", ce qui parait assez osé.

  3. Parce que m’sieur Solow a montré qu’il est normal que les pays en développement aient un taux de croissance supérieur à celui des pays développés ?Et puis en plus, le taux de croissance est un pourcentage. Mais de quoi ? Dans un pays dont les seules richesses sont deux moutons, la naissance d’un agneau provoque une croissance de 50%. S’il y en a 1000 qui naissent en Nouvelle-Zélande, ça n’entraine que 0,0000….1% de croissance.

  4. 1) Pour le figaro nous avons déjà 1,45% de taux de croissance assuré, il nous manque donc plus que 0,8% sur le dernier trimestre pour atteindre le "graal" de 2,25%. Ce genre de projection me laisse toujours songeur…2) C’est pourtant évident, les références restent les PVD (principalement la Chine et l’Inde avec leurs 10%), nous devons nous réformer dans le sens de ces pays pour atteindre des niveaux de croissance… Sinon je ne vois pas d’explication, pourquoi se comparer à la croissance mondiale !!!!!!! En lisant dans mon bol de café ce matin, j’ai vu le chiffre de 3%.. peut-etre un signe …

  5. J’ai m’impression que les commentateurs ne sont pas plus doués en calcul que le Figaro : les taux ne s’aditionnent pas !Donc, si vous avez 0,3 % auy 1er trim et 0,5 % au 2ème, il vous faut envron du 0,71 % aux 2 trimestre suivants pour arriver à 2,25 % sur l’année.Et le taux trimestriel pour 3,2 % annuels, c’est plus exactement 0,79 %

  6. On a 0.5 +0.3 de croissance pour les deux premiers trimestres.La prévision initiale est de 2.5 % soit environ 0.6/trimeste.Si l’on additionne 0.5+0.3 = 0.8, et qu’on le compare à 0.6*2, on a: 0.8 – 1.2 = – 0.4, ce qui constitue d’une certaine manière un "retard de croissance".Si l’on ajoute celui – ci aux 2 trimestres qui suivent ( 3eme et 4 eme), on a : 0.625+0.2 = 0.825 %, soit environ 0.8% !Je ne sais pas si ce raisonnement est bon, dans tous les cas je ne pense pas que ce scénario se réalisera.

  7. Le taux de croissance en Angola était d’environ 15% en 2006… je propose donc de remplacer tous nos politiques par ceux de l’Angola ! Apparemment, ils sont beaucoup plus forts que les nôtres et pourront sans aucun doute amener la France au même niveau de croissance…

  8. Soit 100 l’indice de PIB au 31 Décembre 2006. Il est passé à 100,5 au 31 Mars 2007 (+0,5%) puis à 100,5 x 1,003 au 30 Juin 2007 soit 100,8015. Si on veut qu’il atteigne 1002,25 au 31 Décembre 2007, il va falloir obtenir 1,01437 en cumul pour les deux derniers trimestres. Soit la racine carrée de ce dernier résultat pour chacun des troisième et quatrième trimestre … C’est à dire 1.00716 ou, si on préfère 0,716 % de croisance pour chacun des deux trimestres à venir. C’est tout simple … Mais au "Fig", ils ont la tronche pleine de … figues!  

  9. Bien évidemment, si on intègre la thermodynamique de l’économie et si on se place dans un univers relativiste restreint, on doit alors faire appel à la méthode de Göttinger-Pauli-Dirac et à l’équation de Dirac (qui s’exprime avec le d’Alembertien) qui se substitue à celle de Schrödinger (qui n’intègre que l’Hamiltonien) …

  10. Une petite dernière, près de 3 mois après la parution de ce post…Mme lagarde, Ministre de l’Economie, vinet de déclarer : »La croissance a plus que doublé en 3 mois« 

Répondre à Skav Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *