Avec ou sans lunettes… ?

Crédit Photo Laure Sornique

Nos pensées et nos intentions auraient-elles la capacité d’influencer la réalité physique… ? A en croire les plus récentes études en physique quantique sur l’effet de la conscience humaine, il semblerait en effet que l’intention puisse être employée avec des résultats probants, notamment pour guérir certaines maladies, modifier des processus physiques et influencer des événements… Chacun met d’ailleurs en œuvre cette compétence à petite échelle, chaque jour et dans ses intentions quotidiennes, espérant ainsi trouver une place de parking ou encore voir la file d’attente du supermarché s’écouler avec fluidité… !

Ainsi, tout est dans la représentation que nous décidons de nous faire des choses qui nous entourent, des personnes que nous côtoyons, des situations qui se présentent à nous… Un même événement sonnera pour l’un comme une menace (le feu rouge incarnant l’obstacle, la course matinale et le retard potentiel), tandis que l’autre y verra une opportunité (de consulter son téléphone, de changer de radio, ou simplement de profiter un moment du paysage et de la vie qui coule dans la rue…). Et…chacun organise ainsi  à sa guise sa « carte du monde », structurée autour de croyances qui le rassurent dans la représentation qu’il s’est construite du monde qui l’entoure.

Nous passons ainsi le plus clair de notre temps à valider nos croyances à l’épreuve des faits (« Tu vois, je te l’avais bien dit… ! », « Regarde, c’est toujours comme ça… »), oubliant simplement de regarder juste à côté le contre-exemple qui viendrait mettre à mal le précieux édifice de nos convictions si rassurantes. Alors, comment sortir de cette douce prison, comment retrouver « l’œil du commencement » et cette précieuse candeur qui fait redécouvrir le monde sous un jour différent… ?

Le pouvoir de l’intention s’avère particulièrement puissant pour orienter sa représentation vers ce qui nous semble utile ou agréable. Tentez ainsi l’expérience, bloqués dans les embouteillages par ce petit matin brumeux, de sélectionner autour de vous les objets de votre couleur préférée (une enseigne rose, des fleurs fuchsia, une voiture violette,…). En orientant votre perception, vous expérimenterez cette surprenante sensation de redécouvrir ce paysage familier d’un œil neuf et curieux, qui lui redonne du relief et un certain intérêtDécider de poser un regard neuf sur une situation, et d’explorer une croyance qui n’est pas la nôtre, nous ouvre alors un espace insoupçonné, fait de découvertes et d’opportunités dont il aurait été dommage de ne pas s’enrichir ! En d’autres termes, décider désormais de troquer vos lunettes grises pour des lunettes roses peut transformer votre réalité…

C’est précisément la philosophie du festival de musique de chambre « Les vacances de Monsieur Haydn » (http://www.lesvacancesdemonsieurhaydn.com/, du 13 au 15 septembre prochains à la Roche Posay (86)), événement on ne peut plus sérieux qui propose pendant trois jours de poser sur la musique « dite sérieuse » un regard pas si sérieux que ça… ! La paire de lunettes oranges et vitaminées proposée à chaque visiteur, l’invite pour le temps du week-end à revisiter ses croyances sur la musique classique, et à découvrir un monde parfois insoupçonné. Inutile d’emporter vos lunettes 3D…, gardez les pour votre prochaine soirée au ciné ! Ici, tout est bien réel. Et une simple paire de lunettes en carton suffit à changer la vie, et à faire se rencontrer en toute simplicité artistes hors pair et public ébloui…

Alors, quelle couleur pour vos prochaines lunettes… ?

Related posts:

Un commentaire sur “Avec ou sans lunettes… ?

  1. Je me méfie toujours de l’utilisation de la physique quantique en médecine. Un livre est même consacré à ce sujet montrant comment on peut facilement tromper le grand public, j’en ai fait une note de lecture ici: http://blogs.univ-poitiers.fr/n-yeganefar/2013/05/02/la-mecanique-quantique-a-la-mode-chez-les-charlatans/
    mais si vous avez des références montrant une influence de « l’intention » sur certaines maladies, je suis preneur.

    ensuite, je suis justement en train de lire un livre qui parle de ce que vous racontez, l’auteur parle de la méthode « comme si… ». Vous voulez être heureux? adoptez une démarche heureuse et vous vous sentirez mieux. Il semblerait que de nombreuses études psychologiques soutiennent cette idée pourtant contre intuitive. Je ne parlerai pas du « pouvoir de l’intention » par contre pour décrire ce phénomène, mais simplement de la compréhension de nos émotions et comment ils fonctionnent. Le danger en parlant du « pouvoir de l’intention » c’est de donner l’impression qu’on peut tout en le voulant, ça culpabilise celui qui n’y arrive pas, j’ai pleins d’exemples d’amis qui veulent arrêter de fumer, qui raisonnent comme cela, et ça ne les aide pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *