Evolution de l’architecture du réseau 4G pour le M2M : AESE

1) Le cœur réseau 4G/EPC pour les communications machines MTC (Machine Type Communication)

En s’appuyant sur la spécification de l’ETSI, l’organisation 3GPP propose au niveau du cœur réseau EPC une nouvelle entité nommée SCEF (Service Capability Exposure Function) ou MTC-IWF (InterWorking Function). L’entité SCEF est connectée au portail client (SCS – Service Capacity Server) par une interface API proposée par l’opérateur (interface T8) alors que l’entité MTC-IWF est connectée au portail client par le protocole DIAMETER. L’architecture évolue particulièrement autour du SCEF (AESE Architecture Enhancement for Service capability Exposure).

Figure 1 : Les entités et les interfaces liées au MTC-IWF et SCEF en R.13 et R.14

L’entité SCEF supporte la demande d’échange de données entre le serveur et les terminaux IoT mais elle supporte en plus la supervision d’événements même en cas d’itinérance (roaming).

Les rôles de l’entité SCEF sont :

  • Authentification et l’autorisation d’une requête du SCS ;
    • Identification du SCS ;
    • Gestion des listes d’accès (ACL : Access Control list);
  • Gère les frameworks pour apporter des capacités du service du réseau 3GPP au SCS ;
  • Masque le réseau opérateur ;
  • Configure les événements à surveiller et récupère les événements ;
  • Gère les politiques de priorité et de capacité du réseau opérateur (évite la saturation des nœuds de service) ;
  • Génère des compte-rendu d’appels (CDR) pour la taxation.

En cas d’itinérance, l’entité SCEF du réseau home possède une interface avec l’entité IWK-SCEF (InterWorKing SCEF) du réseau visité.

L’entité IWK-SCEF est optionnelle. Elle est située dans le réseau visité pour dialoguer avec l’entité SCEF du réseau Home via l’interface T7. L’entité IWK-SCEF relaie les données non IP entre l’entité MME et l’entité SCEF. Si le réseau visité ne déploie par d’entité IWK-SCEF alors le dispositif devra établir une connexion PDN avec le routeur de passerelle PGW pour pouvoir transmettre ou recevoir des données.

L’entité MME évolue pour pouvoir gérer de façon efficace la création de tunnel entre le terminal et le serveur d’application. Le tunnel est créé soit sur le plan utilisateur (eNB/SGW/PGW), soit sur le plan de contrôle (eNB/MME) suivant l’évolution du réseau opérateur (User Plane EPS evolution et/ou Control Plane EPS evolution)

La formation SE26 présente en détail l’évolution du réseau pour les communication machines, le rôle des entités, les interfaces et les procédures permettant :

  • l’attachement du terminal avec l’optimisation sans PDN ;
  • l’établissement et le rétablissement des supports ;
  • la supervision d’évènements ;
  • la procédure de déclenchement (Trigger device) ;
  • la transmission NIDD (Non IP Data Delivery) ;
  • la transmission de messages en unicast ou en groupes.

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *