Que doit on attendre d’ici la fin de l’année? Plus de Débit et la VoLTE.

De la 4G à la 4G++

De manière évidente, la première réponse est : Plus de débit!

En effet, après l’annonce de la 4G permettant d’atteindre des débits inégalés par rapport au réseau 3G/3G+ et H+, après l’annonce de la 4G+ permettant de doubler voir tripler le débit par rapport à la 4G, les opérateurs vont maintenant dégainer leur 4G++.

Mais quelle réalité derrière ces noms commerciaux?

Revenons un moment sur la norme, les évolutions proposées et normalisées sont l’évolution du LTE au LTE-Advanced. Cette dernière norme, une fois déployée, permettra d’atteindre un débit allant jusqu’à 3 Gbps par l’agrégation de 5 porteuses de 20 MHz avec un terminal de catégorie 8.

Pour les opérateurs, la dénomination du réseau est différente :

  • La 4G exploite une seule bande de fréquence
  • La 4G+ permet l’agrégation de deux bandes de fréquences
  • La 4G++ permet l’agrégation de trois bande de fréquences.

A ce stade, le LTE-Advanced sur 5 bandes devrait se nommer 4G++++ ou 4G puissance 5?

Mais en terme de débit?

La subtilité arrive quand on compare maintenant les offres des opérateurs. En effet, pour simplifier on considère à cette date que 5 MHz de bande permet d’obtenir un débit de 37,5 Mbps sur le lien descendant (attention, cela ne sera plus le cas pour les terminaux de catégories 11).

En terme de débit, voici la liste des terminaux de catégorie 1 à 14.

LTEUECategoriesMay2015

L’agrégation de porteuses permet d’atteindre des débits plus élevé. Mais de par la faible disponibilité de bande passante dans la bande de 2600 MHz et 800 MHz, les opérateurs doivent agréger jusqu’à 3 ou 4 porteuses dans des bandes différentes. Ainsi, Bouygues proposent 300 Mbit/s en proposant 40 MHz de bandes répartis en :

  • 10 MHz dans la bande de 800 MHz
  • 15 MHz dans la bande de 1800 MHz (refarming)
  • 15 MHz dans la bande de 2600 MHz

La conception de Modem permettant l’agrégation de porteuses est plus complexe que prévue. En effet, initialement la norme prévoyait 8 catégorie de terminaux (cat 1 à cat 8) mais de nouvelles catégories de terminaux ont été rajoutées (cat 9, 10 et 11) proposant des agrégations sur 3 et 4 porteuses sur des bandes différentes.

Selon le tableau ,les catégories 9 et 10 attendus pour cette fin d’année et l’année prochaine atteindront pour leur part 450 / 50 et 450 / 100 Mbps. Mais, ce débit n’est possible que si l’opérateur dispose de 3 bandes de 20 MHz (rappelez vous de la règle :  5 MHz de  bande permet d’atteindre un débit de 37.5 MHz). La catégorie 11 n’est donc pas attendue avant 2016.

Capture

Donc pour résumer, en fin d’année, Bouygues proposera 300 Mbit/s, Orange et SFR devront attendre le 25 mai 2016 pour pouvoir exploiter eux-aussi la bande de 1800 MHz (refarming). A partir de cette date, Orange proposera donc un débit de 337,5 Mbps.

 

07894217-photo-bouygues-telecom-5-fevrier-2015

VoLTE

En parallèle les opérateurs mettent en place la VoLTE. A titre expérimental encore à ce jour pour la plupart des opérateurs, Orange vient d’ouvrir dans la nuit du 14 au 15 septembre le réseau VoLTE sur le Grand Ouest.

La VoLTE va permettre à l’opérateur d’offrir une communication téléphonique avec une meilleure qualité de la voix notamment grâce au codec AMR WB. La Voix est donc transportée par l’IP sur un flux RTP, quand à la SIG Téléphonique (pris en charge par le réseau IMS), celle-ci est transportée par le protocole SIP sur l’UDP.

L’offre commerciale pourra aussi proposer sur des services complémentaires apportés par un serveur d’application téléphonique (TAS). Le TAS permettra de faire profiter aux utilisateurs de tous les services offerts sur les postes des entreprises (TAS = Serveur téléphonique, comme un IPBX), à savoir les renvois d’appel, le parçage, …

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *