Technologie de transport de la voix en 4G : CSFB

CSFB : Circuit Switched FallBack

Le réseau cœur déployé pour la 4G (nommé EPC : Evolved Packet Core) a été conçu pour s’interconnecter aux réseaux IP comme le LAN, la 3G, et évidemment le LTE.

Le principe du CS FallBack est assez simple : Lorsqu’un terminal mobile reçoit un appel téléphonique (Voix), il est informé via le message de Paging que le réseau auquel il doit accéder est le réseau de Commutation de Circuit (CS). Par conséquent, si le mobile était attaché sur le réseau 4G, il bascule vers le réseau 3G, et le mobile envoie une réponse d’acquittement vers le cœur de réseau en commutation de circuit (CS-Core). A partir de ce moment, toute la signalisation pour la session d’appel téléphonique est prise en charge par le réseau 3G. La figure 1 rappelle l’architecture des deux réseaux : CS sur le réseau 3G et PS sur le réseau 4G (EPC)

CSFB_DoCoMO

Figure 1 : Coeur Réseau 2G/3G et 4G

Pour que le Coeur de réseau 4G (EPC : Evolved Packet Core) soit compatible avec la technologie CSFB, il est nécessaire que ce dernier puisse communiquer avec le cœur de réseau en commutation de circuit CS-Core du réseau 2G/3G. En effet, le MME (mobility Management Entity) doit pouvoir contacter le MSC (Mobile Switch Center) et la VLR afin de donner procuration au réseau 2G/3G de la gestion de la mobilité. L’interface utilisée se nomme SG, et fait référence, en reprenant son rôle, à l’interface Gs existante entre le SGSN et le MSC dans le réseau 3G.

Lorsque l’appel est accepté, la technologie CSFB utilise à nouveau l’interface SG pour informer le réseau LTE de l’acceptation de l’appel. L’acquittement est donc transmis par le réseau en Commutation de Circuit (CS) vers le réseau LTE en empruntant l’interface SG.

Related posts:

8 commentaires sur “Technologie de transport de la voix en 4G : CSFB

  1. Quels sont les compteurs (screening) de Channel Request (1191/x) et d’ESTablish INDication (1193/x) qui sont incrémentés au cours de cette procédure de CSFB ?

    • Bonjour, votre question est très intéressante et je vais analyser les requêtes concernant le Channel Request. Cela fera a priori parti d’un article mais beaucoup de bases nécessitent d’être posées avant, et c’est toute la difficulté de la tâche qui m’attend. Je garde en mémoire cependant votre question.

  2. Bonjour,
    Je souhaiterai savoir, d’après ce que je comprends de cet article, si le réseau 4G ou LTE ne peut fonctionner sans le réseau 3G? Si le mobile qui est connecté au LTE, lorsqu’il reçoit un appel, doit s’attacher au MSC/VLR du réseau 3G pour prendre en charge cet appel, alors on peut en déduire que le réseau LTE ne gère pas les appels voix, et a donc besoin de la présence d’un réseau 3G. Est-ce bien le cas?

    • Bonjour le réseau 4G fonctionne sans le réseau 3G à condition que la VoIP soit prise en charge pour pouvoir effectuer/recevoir des appels. La 4G est un réseau IP, tant que l’IMS n’est pas déployé par l’opérateur et les solutions d’interconnexion du LTE avec l’IMS la téléphonie ne pourra pas fonctionner en 4G.
      Donc le réseau 4G est un réseau DATA qui fonctionne seul. Pour les appels téléphoniques, il faut un temps d’adaptation et d’évolution.

        • Bonjour

          le service téléphonie sur IP ne pourra exister que si l’interconnxion 4G IMS est fonctionnelle via la continuité du lien radio SRVCC, mais en attendant, la commutation est réalisée via le CSCB pour permettre de maintenir les sessions data 4G en cas d’appel (à l’origine MOC ou à destination MTC).

    • Bonjour

      pour le CSFB, on retourne effectivement en mode de commutation de circuit puisqu’on s’appuie sur le MSC du réseau 2G/3G. De ce fait, si en parallèle vous étiez en IP sur un bearer 4G, la connexion IP va se ré-établir mais sur le réseau 3G (ou 2G).

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *