Gestion de l’itinérance (Part 3) : IP eXchange – IPX

IPX : IP eXchange

Le roaming de Data (et de la VoIP) n’est pas qu’un simple échange de flux entre les différents opérateurs car les opérateurs (V-PLMN et H-PLMN) doivent aussi assurer sur le réseau visité la même qualité  pour les services souscrits par l’abonné par rapport à l’accès aux services sur le réseau nominal (HPLMN), tout en assurant l’intégrité des données et la sécurisation du flux. C’est à ce prix-là que les opérateurs pourront se différencier des OTTs et vendre la plus-value des services proposés (RCS, VOLTE, …)

Le réseau IPX est un réseau IP autorisant une interconnexion entre plusieurs opérateurs mobiles et opérateurs fixes, dont les conditions de raccordements (interconnexion) et surtout de services sont stipulés par des accords entre les opérateurs et les fournisseurs de services. L’objectif est d’assurer la qualité d’expérience du client (QoE) en spécifiant contractuellement les accords entre les différents acteurs et monnayer la plus-value apportée par chaque maillon de la chaine de transport (SLA : Service Level Agreement).

IPX est donc un réseau IP d’interconnexion proposé par les opérateurs afin de garantir une qualité d’échange de données via des accords commerciaux sur des spécifications techniques. Chaque service doit être transmis sur le réseau d’un opérateur selon la spécification de QoS correspondant au service en question : La voix et la Vidéo supposant une demande de QoS élevée doit être transmises  sur des bearers (Canaux de Données) prioritaires alors que les MMS seront transportés sur des bearers de priorités basses. Cela nécessite donc que la facturation pour chaque flux soit contractualisée entre les différents opérateurs pour que la rémunération soit couplée au type de réservation de liens mis en place par les opérateurs.

IPX

L’IPX permet aux opérateurs de définir plusieurs accords afin de garantir les services proposés à ses abonnés ou qu’il soit dans le monde  comme par exemple les services suivants : Rich Communication Suite-enhanced (RCS-e), Near Field Communication (NFC),  Voice over LTE (VoLTE), Mobile Money (paiement par mobile).

L’IPBX doit donc répondre aux points suivants :

  • Un Environnement sécurisé : Le réseau IPX est un réseau IP transparent non accessible depuis Internet.
  • Des services d’interconnexions IP flexibles et ouvert à tout opérateur fixe ou mobile et fournisseur de service (ISP): Un seul contrat pour des accès plus facile et plus rapide aux services « à la carte »
    • Contrat Bilatéral : Le fournisseur de service paye un lien assurant la QoS de bout en bout (comme une demande de lien privé sur différents opérateurs)
    • Contrat Multilatéral : Un seule contrat mais de multiples connexions. Un fournisseur de service peut joindre plusieurs pays.
    • Suivi de la Facturation (Cascading Payments) : Gestion des flux d’informations nécessaire à la mise en place des connexions entre les opérateurs et les fournisseurs de services. Chaque opérateur est responsable des performances des flux sur la partie du réseau qu’il exploite.
    • Qualité d’interconnexion : Le trafic doit être géré en respectant la QoS et les niveaux de services doivent être spécifiés par contrat entre opérateurs (SLA)

SLA

 

Sur ce lien, vous trouverez le communiqué de Presse d’Orange du 2 mai 2012 : « Orange lance son offre Multiservice IP eXchange et propose des services de convergence IP de haute qualité »

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *