«

»

Jan 12 2015

La tierce-propriété des footballeurs en examen

Source : http://www.bbc.com/sport/0/football/15298353

Source : http://www.bbc.com/sport/0/football/15298353

Les instances de gouvernance du football international (UEFA et FIFA notamment) ont décidé récemment de se pencher plus avant sur la question de la gestion des droits économiques sur les joueurs de football en envisageant l’encadrement strict voire l’interdiction pure et simple de la Third Party Ownership (TPO) ou détention des droits économiques par un tiers.

Ce système, déjà interdit en France, consiste en la détention des droits économiques sur un joueur par une structure tierce (entreprise, agent sportif, fonds d’investissement…) qui se rémunère en percevant une part des indemnités liées aux transferts. Il permet ainsi aux clubs de reporter sur les détenteurs des droits une partie voire la totalité du coût de la prise en charge salariale ou du montant du transfert des joueurs concernés.

Ce dispositif, interdit en France, est particulièrement répandu en Amérique du Sud ou dans certains pays européens (Portugal, Espagne…) et pose un certain nombre de problèmes tant du point de vue de sa transparence économique qu’au regard du respect de l’intégrité sportive, l’intervention de tierces parties détentrices de droits sur des joueurs dans différents clubs étant de nature de fausser le déroulement régulier des compétitions.

Les quelques ressources présentées ci-dessous vous permettront d’aller plus loin sur le sujet :

Deux articles peuvent également être consultés directement sur le site de la FIFA : « Third-party ownership : a complex topic » [en ligne, consulté le 19/12/2014] et « Executive Committee says stop to third-party ownership of players’ economic rights » [en ligne, consulté le 19/12/2014].

Une thèse de doctorat soutenue à l’Université de Strasbourg en 2013 par Mickaël HEIDMANN, Transferts et formation des jeunes footballeurs en Europe : du « rêve sportif » à la régulation politique : une socio-ethnographie politique au cœur des institutions européennes consacre quelques pages à la TPO : « Le cas du third-party ownership ou de la tierce propriété des joueurs » pp. 283-284.

Pour élargir sur le sujet, vous pourrez aussi vous reporter à l’ouvrage de Bastien DRUT, Économie du football professionnel, La Découverte, 2014, 125 p. (Repères).

Sur les transferts de joueurs, on pourra lire également avec profit :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer