Ciel ma biblio

Par DIMITRIDIMENSION (Flickr: Trompe l'oeil, livres) [CC-BY-SA-2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

Par DIMITRIDIMENSION (Flickr: Trompe l’oeil, livres) [CC-BY-SA-2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

Rédiger une bibliographie peut se révéler un vrai cauchemar si l’on a pas anticipé ce travail. En effet, c’est au moment de rédiger la bibliographie que l’on réalise qu’il faut respecter des normes, adopter un style de citation uniforme, connaitre les règles de citation d’un article de périodique, retrouver les traces des sources que l’on a consultées, etc.

Il existe de nombreux outils qui peuvent être utiles pour faire ce travail de rédaction. La meilleure stratégie est d’anticiper dès le début de tout travail universitaire en adoptant un outil adapté comme Zotero. Au SCD, plusieurs collègues se sont spécialisés et peuvent vous aider dans la maîtrise de l’outil. D’ailleurs, des formations sont proposées aux doctorants, aux enseignants et chercheurs.

A défaut, et si l’on doit citer uniquement une liste de livres, il existe un outil nommé DoMyBiblio. Si vous n’avez pas de contraintes de style imposé, vous pouvez l’utiliser en ligne en copiant/collant une liste d’ISBN séparés par des virgules. Avantage : pas de logiciel à installer, facilité d’utilisation. Inconvénients : impossibilité de choisir le style de la citation, impossibilité de citer des articles de périodiques, le livre doit être pourvu d’un ISBN (rare avant 1980). Le mode d’emploi est consultable ici, et vous trouverez une présentation de l’outil ici, mais franchement c’est simplissime.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer