«

»

Mar 12 2013

La fin du monde revue par les américains : scénario catastrophe

Cet article a été rédigé par Florence Abdallah, Edwige Albert, Mélanie Chamouleau, Essi Ewu et Freddy Medina, étudiants en L3 BBMCG à l’Université de Poitiers, dans le cadre de leur projet en autonomie du module préparation à la vie professionnelle.

La nouvelle vient de tomber dans un article du journal Le Monde : après tout l’attrait que la présumée fin du monde a suscité dans nos sociétés, le NIC (National Intelligence Council), la branche publique de la CIA (Central Intelligence Agency), a rédigé un rapport sur la situation planétaire en 2030.

Ce rapport nous rappelle que le prochain défi mondial portera sur les ressources vitales : eau et nourriture. L’augmentation constante de la population présage une disparition progressive de ces ressources. Ce rapport, de mauvais augure, prédit des désordres causés par le manque d’eau dans le monde. L’or bleu est donc plus que jamais à surveiller tant au point de vue de la quantité que de la qualité.

Si l’on se réfère aux chiffres trouvés, les besoins vitaux en eau sont estimés à 50 L en moyenne par jour sachant qu’en moyenne un européen consommerait 200 litres d’eau et un américain 500 litres d’eau par jour.

A cette allure, selon l’organisation Greenpeace, il est probable que d’ici 2080, 1,1 à 3,2 milliards de personnes souffrent du manque d’eau. En effet, en un siècle, la population s’est multipliée par trois alors que la consommation d’eau, quant à elle, a été multipliée par six.

Si le problème de l’eau n’est pas réglé au plus vite, il se pourrait qu’il y ait un développement du stress hydrique et une certaine réduction des terres agricoles dans nos pays. La baisse des terres agricoles entraînerait une diminution de la production alimentaire. Il y aurait alors un risque d’exode rural massif. Ceux-ci  risqueraient de créer une déstabilisation des pays du Nord comme ceux  du Sud ce qui engendrerait un désordre économique et sociale irrémédiables. Pour conclure ce scénario catastrophe, il pourrait se produire alors un effondrement des institutions.

Source : http://www.scenariocatastrophe.com/liste/rarefaction-de-leau

Vous trouverez à la BU plusieurs ouvrages permettant d’aborder ce thème et rassemblés sous la cote 628. Parmi ceux-ci : L’eau, source de vie, source de conflits (Presses Universitaires de Rennes, 2006), L’eau, patrimoine commun de l’humanité (L’Harmattan, Centre tricontinentale, 2002), Eau environnement santé (Ecole Nationale de la Santé Publique, 2002).

L’eau revient donc au cœur des préoccupations. La Journée Mondiale de l’eau le 22 mars reste un moyen pour tous citoyens de se mobiliser et de faire avancer les problématiques résultant de ce thème.

C’est dans ce cadre qu’un blog a été réalisé dans un but d’informations, de prévention et de prise de conscience sur la consommation et sur les mauvais gestes de chacun. Il est désormais en ligne sous http://eauenvienne.wordpress.com.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer