Retour à Knysna

Traîtres à la nation?, Stéphane Beaud, La Découverte, 2011

Sociologue reconnu, notamment pour ses travaux sur la condition ouvrière ou les classes populaires des banlieues défavorisées, Stéphane Beaud se livre dans Traîtres à la nation ? : un autre regard sur la grève des Bleus en Afrique du Sud à une tentative d’analyse sociologique de la fameuse grève des joueurs de l’équipe de France de football lors de la Coupe du monde organisée en 2010 en Afrique du Sud. L’auteur entend avant tout répondre à une partie des réactions outragées provoquées alors par l’événement visant à mettre en accusation derrière les « meneurs » de la grève les jeunes issus des banlieues populaires, en premier lieu ceux issus de l’immigration.

Stéphane Beaud revient d’abord sur une analyse fine des circonstances ayant pu aboutir à l’éclatement du conflit puis remet en perspective ces événements avec leur arrière-plan socio-historique : mutation de l’origine sociale des footballeurs, des conditions d’entrée dans et de déroulement des carrières des footballeurs professionnels, complexification des rapports entre sport et nationalité…

Pour une critique plus fournie (et pertinente) de l’ouvrage, on pourra se reporter à ce compte-rendu de Julien Bertrand paru sur le site Revues.org.

Pour aller plus loin :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

Captcha loading...

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer