Elle s’appelait Henrietta Lacks…

La vie immortelle d'Henrietta Lacks, R. Skloot, Calmann-Lévy, 2011

A 31 ans, cette femme noire américaine fut frappée d’un cancer de l’utérus particulièrement virulent qui l’emporta en 1951. Durant son traitement à l’hôpital Johns Hopkins de Baltimore (Maryland), quelques cellules cancéreuses furent prélevées sur Henrietta à son insu.

Mises en culture, ces cellules allaient proliférer de façon incroyable pour devenir un des outils les plus précieux de la médecine et de la biologie modernes. Première lignée cellulaire considérée comme immortelle, les cellules HeLa ont été utilisées pour de multiples applications d’une importance considérable, de la mise au point de la vaccination contre la polio au perfectionnement des techniques de chimiothérapie en passant par la mesure des effets de la bombe atomique ou de l’apesanteur spatiale sur des cellules humaines.

C’est cette histoire que nous raconte la journaliste scientifique Rebecca Skloot dans son passionnant ouvrage La vie immortelle d’Henrietta Lacks. Mêlant l’histoire de la science du XXe siècle à celle de la famille d’Henrietta au cours d’une enquête de près de 10 ans, ce livre dresse un émouvant portrait de femme(s) tout en soulevant des questions cruciales liées aux enjeux éthiques de la recherche médicale.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi :
– lire cet article de Denise Grady paru dans le NY Times du 01/02/2010, « A lasting gift to medicine that wasn’t really a gift » ;
– écouter l’émission La marche des sciences de France Culture du 09/06/2011, « Henrietta Lacks : l’inconnue des cellules HeLa » ;
– lire cet entretien avec Rebecca Skloot sur l’écriture de son ouvrage paru sur le site The Open Note-Book le 22/11/2011 ou consulter le site de Rebecca Skloot.

 

 

(1 commentaire)

    • Frédéric Duton on 18/01/2012 at 17:29
    • Répondre

    Nous ne sommes apparemment pas les seuls à avoir aimés, cf cette petite présentation réalisée par Universcience.TV :
    http://www.universcience.tv/media/3931/la-vie-immortelle-d-henrietta-lacks.html

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer