« J’ai une maladie, je vois le langage » – 2015, centenaire Roland Barthes

Roland barthes C&C 81

Roland Barthes – Photo : Michel Delaborde CC BY-SA 4.

Roland Barthes aurait eu 100 ans cette année. 2015 est donc l’occasion de le (re)découvrir.

Nous proposons de vous confronter à l’ensemble de ses livres, que nous présentons en salle de Lettres dans leur chronologie (1953-1980). En complément, vous trouverez quelques-uns de ses écrits posthumes. Vous pourrez ainsi bouquiner dans l’oeuvre de Barthes ou parcourir les nombreux extraits de cette oeuvre que nous avons sélectionnés sur des panneaux.

Lire Barthes, c’est quoi ? C’est comprendre que derrière toute parole, tout objet, tout évènement, toute manifestation humaine, il y a du langage. Et que c’est par la critique et l’interprétation de ce langage qu’on peut comprendre les valeurs d’une société.

Barthes n’aimait pas ce que le langage répète, assène, pétrifie, banalise : les mythes, les stéréotypes, les opinions courantes (la fameuse doxa) car ils produisent des discours de Pouvoir. La voix royale pour se sortir de ce pétrin aliénant ? La littérature.

« J’ai une maladie, je vois le langage » – Centenaire de la naissance de Roland Barthes (1915-1980). Bibliothèque universitaire Droit/Lettres, du 23 mars au 17 avril 2015.

Leçon inaugurale de Barthes au Collège de France (1977) :

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=dQUIwoik8vY[/youtube]

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *