Accueil

Download PDF

Ce blog, hébergé par l’Université de Poitiers (UP), est grandement inspiré d’un autre site internet, http://www.stephanie-netto.fr que j’avais conçu juste après ma soutenance de thèse (26 septembre 2011 – Toulouse) et que j’ai fait fermer. Ce premier site internet avait été conçu pour diffuser largement ce travail de recherche auprès principalement des 420 personnes interrogées et mes travaux de recherche auprès de collègues enseignants-chercheurs et doctorants. Ici, je remercie Bertrand GAY pour m’avoir beaucoup aidé, dans sa mise en oeuvre,  jusqu’à la fermeture de ce site (décembre 2015). Et, je remercie également l’ensemble des informaticiens du service I-Médias (tout particulièrement Caroline TARTARY) pour m’avoir aidé à exporter le contenu de mon site internet pour constituer ce blog UP…

Liste de tous les blogs UP de collègues chercheurs et enseignants-chercheurs ici : http://blogs.univ-poitiers.fr

Ce blog dispose en revanche de nouveaux éléments et de nouvelles rubriques. Je fais par exemple référence à : la rubrique « Actualités » qui est structurée sous la forme d’articles (avec la possibilité de commenter chaque « billet »), un widget basé sur mes tweets @Snetto_86, la possibilité d’imprimer et/ou d’enregistrer chaque page du BlogUP…

J’actualise ce blog dans la mesure du possible tous les mois (voire davantage parfois). Je vous souhaite une bonne visite dans les méandres des URL que j’ai tissé pour agrémenter le contenu textuel de ce blog.

Un message de votre part me fera plaisir source de discussions, de prise de contact professionnel et/ou de questionnements sur le métier d’enseignant-chercheur / sur la discipline Sciences de l’Education…

 


Je vous invite à consulter la page « Congé Recherche au Québec [Janvier/Août 2017] », car j’ai obtenu de mon université de rattachement d’avoir cette opportunité professionnelle… 

Je me trouve donc 8 mois consécutifs (à compter du 4 janvier 2017), rattachée à l’Université Laval comme chercheure invitée, pour travailler sur un projet dédié au développement de la pensée informatique (computational thinking) au Primaire. Je réalise également et régulièrement des tweets à propos des événements que j’observe, d’autres auxquels j’assiste et, enfin, des informations que je relaie depuis le Québec… J’ai choisi d’opter pour ce mode de communication (Twitter), car l’instantanéité de cet artefact correspond, à ce jour, à mes usages et au quotidien que je vis dans ces contrées québécoises.

 


 

Devenue maître de conférences (MCF) en Sciences de l’Éducation, je réalise mes fonctions d’enseignant-chercheur à l’Université de Poitiers / ESPE Académie de Poitiers et au sein de l’équipe de recherche EA-6316 TECHNE (TECHnologies Numériques pour l’éducation) sous la direction du Pr. Jean-François Cerisier.

J’ai quatre orientations scientifiques (sans ordre de préférence), initiées lors de précédents travaux universitaires, que je souhaiterai désormais privilégier dans cette carrière d’enseignant-chercheur. N’hésitez-pas à prendre contact avec moi pour entamer des collaborations scientifiques ou/et échanger sur les thématiques suivantes :
1- Contribuer à créer et mettre en place des recherches autour des problématiques éducatives pédagogie / informatique à l’École, et plus largement sur pédagogie et TIC pour l’Éducation
Dans le cadre de mon Doctorat et des mémoires Maîtrise /+ D.E.A., je me suis ciblée sur l’informatique à l’école élémentaire et pour ce faire, j’ai interrogé des (futurs) enseignants du Primaire soit en utilisant les techniques d’entretiens semi-directifs et celle du questionnaire.

« Surtout, l’informatique est bien plus qu’une technologie et ne se confond pas avec les équipements qui la représentent dans le monde quotidien. […] l’informatique est progressivement devenue une science socialement reconnue, enseignée à l’université depuis la fin des années 1960, dont l’épistémologie reste sans doute à construire mais dont la présence institutionnelle est bien réelle » (Baron & Bruillard, 1996, pp. 9-10).

 

 

2 – Contribuer à créer et mettre en place des recherches autour des processus de professionnalisation des acteurs et des groupes dans les champs de l’éducation, de l’insertion et de la formation.
Dans le cadre de mon Doctorat, j’ai employé une approche psychosociale (représentations sociales, représentations professionnelles) pour comprendre comment de futurs Professeurs des Écoles (PE) perçoivent le métier qu’ils souhaitent exercer.

Le projet doctorat finalisé, je souhaiterai travailler sur la professionnalisation des doctorants, des docteurs, enseignants-chercheurs et plus particulièrement sur la place accordée à la « pédagogie universitaire » dans le corps de métier des enseignants-chercheurs. Je  vis depuis 2012 une phase de « socialisation professionnelle »  ce qui signifie que je me questionne sur comment enseigner aujourd’hui dans le Supérieur, sur la place accordée au TICE dans nos pratiques pédagogiques dans l’ESR. Dans le cadre de mes fonctions d’enseignant-chercheur (en Sciences de l’Éducation), je me questionne sur mes propres pratiques enseignantes pour enseigner dans le Supérieur…

« […] la fascination pour le terme et l’idée de professionnalisation semble à ce jour loin de se tarir. L’usage du terme n’a rien d’un simple effet de mode. Comprendre le rapport de la société actuelle à la professionnalisation, c’est distinguer la pluralité des formes qu’elle prend en tant que moyen et l’objectif qu’elle constitue au regard des choix politiques, c’est-à-dire de choix d’organisation de la vie en société. Les acteurs et les institutions éducatives sont éminemment concernés par ces évolutions, en raison du rôle qu’elles jouent dans la gestion de la relation entre travail, emploi, éducation et formation » (Champy-Remoussenard, 2008, p. 59).

 

 

3- Contribuer à créer et mettre en place des recherches autour de la théorie des Représentations Sociales (Moscovici, 1961)
Dans le cadre de mon Doctorat et du mémoire de D.E.A., j’ai apporté une contribution pour mieux cerner l’hypothèse de « polyphasie cognitive » de Moscovici (1961, 1976) en l’opérationnalisation sur l’objet de représentation « informatique » contexte vie professionnelle versus contexte vie privée.

« Par ailleurs, toute société construit de manière spécifique, en vue de se l’approprier dans tous les sens du terme, la réalité qu’elle éprouve, pour l’affronter, la dominer ou s’en accommoder (Berger & Luckmann, 1966) ; disons en un mot qu’elle se la « représente » » (Flament & Rouquette, 2003, p. 12).

 

 

4- Participer à une réflexion critique sur l’intégration des jeux (jeux de société, jeux numériques) dans les pratiques enseignantes, sur le lien jeu/pédagogie auprès de groupes (futurs PE/PLC, PE/PLC, communauté éducative), lien jeux/apprentissages des élèves. Pistes à partir des travaux de recherche du Pr. Gilles Brougère.

 

Références bibliographiques des citations et doubles citations :

  • Baron, G.-L., & Bruillard, E. (1996). L’informatique et ses usagers dans l’éducation. Paris : P.U.F.
  • Berger, P., & Luckmann, T. (1996). La construction sociale de la réalité. (P. Taminiaux, trad.). Paris : Armand Colin (ouvrage original publié en 1966 sous le titre The Social Construction of Reality. A treatise in the Sociology of Knowledge).
  • Flament, C., & Rouquette, M.-L. (2003). Anatomie des idées ordinaires : comment étudier les représentations sociales. Paris : Armand Colin.
  • Champy-Remoussenard, P. (2008). Incontournable professionnalisation. Savoirs, 17, 51-61.

 


 



Cet espace est construit pour être en constante évolution et tenir compte de ce que j’accomplis tant sur le plan des activités d’enseignement dans le Supérieur (en France, à l’étranger) que sur l’aspect propre et enthousiasmant de la Recherche (en France, à l’étranger) via l’implication dans des projets de recherche et l’engagement dans des réseaux de la communauté scientifique / de l’ESR.


Les images en entête de ce blog UP, qui apparaissent de manière aléatoire, proviennent de différentes sources : images fournies par WordPress, images issues de mes voyages (Istanbul en Turquie, le Bosphore, jardin japonais Compans Caffarelli à Toulouse, Evora au Portugal, Venise en Italie, Amsterdam, Burundi, vallée des signes près de Poitiers), d’images de voyages de mes proches (merci à Cécile 😉 ), de mes fonds d’écran ou encore de photos humoristiques sur le numérique… 

Depuis que j’ai eu l’opportunité de réaliser un séjour au Québec (janvier à fin août 2017), j’ai également choisit quelques photos emblématiques : l’hiver à Québec city, mais aussi de Montréal ou de Sherbrooke, la « tire d’érable », le musée des beaux-arts de Montréal, les 375 ans « bonne fête » (= anniversaire) de Montréal avec la venue des géants de Nantes, le bonhomme Carnaval de Québec, des photos depuis la Faculté d’éducation / laboratoire CRIRES (Université Laval) où je fais mon congé Recherche, ma présence à quelques colloques dans la Province de Québec, etc.

Download PDF